Etats-Unis et UE s'affrontent à nouveau sur le dossier Airbus

 |   |  339  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le gouvernement américain a demandé ce vendredi à l'Organisation mondiale du Commerce de vérifier si l'Union européenne se conformait bien au jugement de mai 2011 la sanctionnant pour des aides publiques accordée à Airbus.

Les Etats-Unis attaquent, Bruxelles "regrette". Le représentant américain au Commerce extérieur (USTR) Ron Kirk à demandé à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) de se pencher à nouveau sur le cas d'Airbus. Le "groupe spécial sur la mise en conformité" que les Etats-Unis espèrent voir formé par l'OMC aurait pour mission d'évaluer si un jugement en appel de mai 2011 a bien été suivi d'effets.

L'OMC avait alors condamné "certaines subventions de l'Union européenne et de certains gouvernements à Airbus", qui, selon elle, avaient "causé de graves préjudices aux intérêts des Etats-Unis". Les Européens s'étaient alors engagés à remédier au problème et avaient jusqu'à décembre pour le faire. A cette période, ils avaient énuméré leur calendrier pour se mettre en règle et promis le remboursement de 1,7 milliards d'aides publiques indues.

Mais passé ce délai, Washington avait estimé qu'ils n'avaient "pas supprimé les subventions" et "en fait accordé de nouvelles subventions au développement d'Airbus"."Les subventions de l'Union européenne à l'aéronautique ont causé à l'industrie aérospatiale américaine des dizaines de milliards de dollars de manque à gagner, ce qui a coûté à des travailleurs américains leur emploi", a estimé vendredi Ron Kirk, qui se dit ouvert au dialogue.

UE: "Les Etats-Unis doivent encore faire de même dans le dossier Boeing"

Réponse de Bruxelles : "Nous prenons acte de la demande américain. Nous regrettons que les Etats-Unis aient choisi de poser ce geste alors que l'UE a notifié qu'elle respectait ses obligations vis-à-vis de l'OMC dans la série de mesures prises fin 2011 et que les Etats-Unis doivent encore faire de même dans le dossier Boeing", a déclaré dans un communiqué John Clancy, le porte-parole du commissaire au Commerce Karel De Gucht.

L'UE a attaqué en parallèle les subventions des Etats-Unis à l'Américain Boeing. Dans ce dossier également ouvert en 2004, l'OMC a rendu son jugement en appel le 12 mars, et souligné le "préjudice grave" causé aux Européens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/04/2012 à 8:18 :
Les américains c'est: "faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais"
Réponse de le 02/04/2012 à 9:34 :
Exactement... D'autant qu'avec les emplois que créer Airbus en Europe, les subventions qu'ils reçoivent me paraissent plus que justifier !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :