Un Espagnol à la tête de l'Agence européenne de défense

L'espagnol Jorge Domecq, actuellement ambassadeur de l'Espagne à l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pourrait remplacer Claude-France Arnould à la tête de l'Agence européenne de défense (AED).
Michel Cabirol

2 mn

L'AED, qui a géré en 2013 un modeste budget de 30,5 millions d'euros, a pour mission d'améliorer les capacités de défense de l'Union européenne et de combler les lacunes capacitaires identifiées et persistantes en Europe.
L'AED, qui a géré en 2013 un modeste budget de 30,5 millions d'euros, a pour mission d'améliorer les capacités de défense de l'Union européenne et de combler les lacunes capacitaires identifiées et persistantes en Europe. (Crédits : © European Union)

Un Espagnol à la place d'une Française à la tête de l'Agence européenne de défense (AED) lors des trois prochaines années. c'est ce qui dessinerait, selon des sources étatiques françaises. En tout cas, la haute représentante pour la politique extérieure et la sécurité de l'Union européenne, Federica Mogherini propose aux Etats membres l'espagnol Jorge Domecq, actuellement ambassadeur de l'Espagne à l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et choisi parmi cinq candidats.

Il pourrait remplacer Claude-France Arnould, dont le mandat s'achève le 15 janvier prochain (2011-2015). Les 27 Etats membres de l'AED, créé en 2004, ont jusqu'au 9 janvier pour approuver le choix de Federica Mogherini. La décision sera prise à la majorité qualifiée des 2/3 des votes pondérés des Etats membres participants à l'AED. Le vote à la majorité qualifiée accorde une plus grande souplesse de fonctionnement à l'Agence et incite les Etats membres à rechercher l'accord le plus large possible avec l'ensemble des partenaires.

Un diplomate de carrière à la tête de l'AED

Né en 1960 à Jerez de la Frontera, Jorge Domecq a fait toute sa carrière dans la diplomatie qu'il a rejoint en 1985 au service de l'Espagne. Avant d'être nommé à l'OSCE en mars 2014, il était ambassadeur aux Philippines (2011-2014). Il a également été directeur général de l'ONU en charge des droits de l'homme.

L'AED, qui a géré en 2013 un modeste budget de 30,5 millions d'euros, a pour mission d'améliorer les capacités de défense de l'Union européenne et de combler les lacunes capacitaires identifiées et persistantes en Europe. Elle développe en outre la coopération des Etats membres participants aux programmes d'armement, renforce la compétitivité de l'industrie européenne de défense et constitue progressivement un véritable marché européen des équipements de défense. Enfin, elle coordonne et planifie des activités de R&T de défense communes pour garantir un accès durable aux capacités technologiques nécessaires aux besoins futurs de nos forces armées.

Michel Cabirol

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 22/12/2014 à 18:56
Signaler
Un diplomate qui s'occupe d'une pseudo-armée. Faut espérer qu'on fera moins de morts... Notes, tant que l'otan est d'accord pour le contraire...

à écrit le 22/12/2014 à 10:03
Signaler
oui comme toujours la photo ne corresponds pas au titre de l'article,,,, la question est de savoir si cela est délibéré ou vraiment il y a des incompétent partout. BON, dans tous las cas ADE n'as pas beaucoup fait parlé d'elle ses 3 dernières année...

le 22/12/2014 à 10:12
Signaler
au lieu de critiquer, vérifiez votre orthographe.

à écrit le 22/12/2014 à 10:01
Signaler
ne serait ce pas notre manolo national.

à écrit le 22/12/2014 à 9:38
Signaler
connaissant le MOSSOS et les différents corps on peu dire TRÈS EFFICACE et puis les prisons un modèle du genre ,a importer très rapidement

à écrit le 22/12/2014 à 9:38
Signaler
Avez-vous vu la photo qui illustre cet article, M. Cabirol ? c'est qui la dame ? honnêtement, vous m'avez déçu, M. Cabirol, ce genre de plaisenterie on ne fait entre Européens.

le 22/12/2014 à 9:46
Signaler
C'est l'actuelle dirigeante de l'Agence européenne de défense (AED) Claude-France Arnould... Il y a pourtant une légende sous la photo.

à écrit le 22/12/2014 à 8:35
Signaler
La mauvaise foi de La Tribune quand s'associe à la jalousie et au dépit, alors là ça fait des dégâts ! pénible...

le 22/12/2014 à 9:25
Signaler
Où est le dépit et la mauvaise foi dans cet article factuel ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.