La Bulgarie va recevoir des avions de combat F-16 de Lockheed Martin après le Go de Washington

En pleine guerre d'Ukraine, cette vente est destinée à renforcer le "flanc oriental" de l'OTAN, explique Washington. Mais, dans les faits, ce contrat a été initié en 2018. Du coup, revient l'hypothèse d'un transfert d'avions de combat MIG-29 vers l'Ukraine, mais la diplomatie américaine ne semble pas l'accréditer. Le constructeur Lockeed Martin continue, lui, d'engranger des contrats après celui, record, signé il y a quelques jours avec le Canada de... 88 chasseurs F-35.

4 mn

Plusieurs pays européens ont préféré s'équiper d'avions américains plutôt qu'européens. La Pologne dispose depuis 2003 d'avions de combat F-16 C/D Block 52+ (photo), mais leur disponibilité reste problématique, non seulement à cause de problème de maintenance mais aussi en raison du nombre réduit de pilotes à même de les piloter.
Plusieurs pays européens ont préféré s'équiper d'avions américains plutôt qu'européens. La Pologne dispose depuis 2003 d'avions de combat F-16 C/D Block 52+ (photo), mais leur disponibilité reste problématique, non seulement à cause de problème de maintenance mais aussi en raison du nombre réduit de pilotes à même de les piloter. (Crédits : Reuters)

La Bulgarie va pouvoir acheter aux États-Unis huit avions de combat F-16 Block 70, c'est-à-dire ceux de la 4e génération, la plus moderne. Cette acquisition n'est pas liée directement aux événements en Ukraine, même si la confirmation est faite au lendemain de la découverte des atrocités commises dans la banlieue de Kiev pendant le retrait des troupes russes, car la décision remonte au choix opéré par Sofia en 2018.

Le Département d'État américain (l'équivalent du ministère des Affaires étrangères) a annoncé hier soir, lundi 4 avril, avoir approuvé la signature entre Lockheed Martin et Sofia d'un contrat FMS (Foreign military sales) évalué à 512 millions de dollars pour la vente de ces 8 avions de chasse "made in America", confirmant ainsi l'annonce faite l'an dernier, en avril, par le ministère de la Défense américain (DoD).

Renforcer le "flanc oriental" de l'OTAN

Objectif des États-Unis: "renforcer la sécurité" de ce pays membre de l'OTAN, sur fond de guerre menée par la Russie en Ukraine. Selon la diplomatie américaine, la vente de F-16 "va améliorer la capacité de la Bulgarie à faire face aux menaces actuelles et futures, en permettant à l'armée de l'air bulgare de déployer régulièrement des avions de chasse moderne dans la région de la mer Noire" dont l'Ukraine est aussi riveraine.

Le vote du Congrès reste à obtenir pour que cette vente soit définitivement acquise, et le département d'Etat américain a déclaré dans ledit communiqué lui avoir notifié son intention de vendre ces chasseurs et des munitions à ce pays d'Europe de l'Est pour un montant de 1,67 milliard de dollars.

Le renforcement du "flanc oriental" de l'OTAN fait partie de la stratégie de Washington pour répondre à l'invasion russe de l'Ukraine.

Pas de transfert d'avions de combat à l'Ukraine, dixit John Kirby

Cette vente pourrait relancer les spéculations sur un transfert à l'Ukraine d'avions de combat de fabrication soviétique, dont dispose la Bulgarie.

Mais le Pentagone a semblé écarter cette piste. Son porte-parole John Kirby, interrogé sur la question, a appelé à ne pas tirer de telles "conclusions".

"Ce serait une mauvaise interprétation", a-t-il assuré.

Kiev réclame de ses partenaires occidentaux des Mig-29 que ses militaires savent déjà piloter, et dont disposent une poignée de pays d'Europe de l'Est. Un possible transfert de tels avions russes depuis la Pologne avait été discuté début mars, avant que les Etats-Unis ne s'y opposent, redoutant que la Russie puisse y voir une trop grande implication directe de l'OTAN dans le conflit.

Pour rappel, le 9 mars dernier Washington a rejeté la proposition de la Pologne de mettre ses avions Mig-29 à la disposition des Etats-Unis pour, ensuite, les livrer à l'Ukraine afin de l'aider à faire face à l'invasion russe, jugeant que l'offre était source de "sérieuses préoccupations" pour l'Otan. Cette solution était jugée source de "sérieuses préoccupations pour l'ensemble de l'OTAN", par John Kirby:

« La perspective d'avions de combat +à la disposition du gouvernement des Etats-Unis+ partant d'une base Etats-Unis/OTAN en Allemagne pour voler vers un espace aérien disputé avec la Russie au-dessus de l'Ukraine suscite de sérieuses préoccupations pour l'ensemble de l'Otan. »

__
ENCADRÉ

Le Canada va acheter 88 chasseurs F-35

L'année 2022 se présente très bien pour l'avionneur Lockheed Martin qui vient d'engranger un très gros contrat de fournitures de la part du Canada. Le 28 mars dernier, la ministre des Armées canadiennes, Anita Anand, a en effet annoncé la semaine dernière l'achat de 88 avions de combat F-35 au constructeur américain, un contrat de plusieurs milliards de dollars pour remplacer sa flotte vieillissante. Le F-35 est choisi notamment pour son excellente interopérabilité avec les partenaires de l'OTAN:

"Le F-35 est utilisé par nos partenaires de l'OTAN dans le monde entier. Il s'est avéré être un avion mature, adapté et interopérable, c'est pourquoi nous passons à la phase de finalisation", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse évoquant la "nouvelle réalité mondiale" et le conflit en Ukraine.

La finalisation du contrat devrait être effective dans les sept mois à venir pour une livraison des appareils dès 2025, espère le gouvernement canadien. Cela pourrait au total représenter un investissement de 19 milliards de dollars canadiens (environ 13,8 milliards d'euros). Cela représente le plus important investissement pour l'aviation canadienne depuis plus de 30 ans, a précisé le gouvernement.

(avec AFP, Reuters)

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 06/04/2022 à 8:47
Signaler
La Bulgarie qui fait partie de l'union européenne depuis 2005, date du traité de Lisbonne où l'avènement de la finance décomplexée, évènement fété en grandes pompes au... Luxembourg ! Sinon on ne peut que contempler l'Amérique régner. D'ailleurs dans...

à écrit le 06/04/2022 à 7:14
Signaler
Bonjour, Même remarque que pour la Pologne, ils faut bien acheter la protection américains..' Dommage qu'il n'y ait toujours pas de défense européenne...

le 06/04/2022 à 9:08
Signaler
On peut remercier les allemands les néerlandais et scandinaves pour cela … ils ont bien réussis à faire capoter le projet européen d armée collective ….

le 06/04/2022 à 16:10
Signaler
Alliée aux États-Unis en Irak, la Pologne a scellé, vendredi 18 avril 2003, son "mariage" avec Washington en signant l'accord définitif d'achat par Varsovie de 48 avions de combat F-16, présenté comme le prélude à un "partenariat stratégique" politiq...

à écrit le 05/04/2022 à 21:10
Signaler
"Défense : la Bulgarie va acheter 8 avions de combat américains F-16" (sic!) Parce que l'UE est une créature américaine et qu'en plus la plupart des pays ex-communistes sont les vassaux des USA. CQFD.

à écrit le 05/04/2022 à 17:45
Signaler
Quand t'as pas les moyens de te payer des Rafales...

le 05/04/2022 à 19:20
Signaler
Pour info l'équivalent du F16 chez Dassault c'est le Mirage 2000...

le 06/04/2022 à 3:08
Signaler
Oui mais le M2000 c'est quand on touche le fond. Rafale ou rien.

à écrit le 05/04/2022 à 16:58
Signaler
La Bulgarie qui fait partie de l'union européenne depuis 2005, date du traité de Lisbonne où l'avènement de la finance décomplexée, évènement fété en grandes pompes au... Luxembourg ! Sinon on ne peut que contempler l'Amérique régner. D'ailleurs dans...

le 05/04/2022 à 23:04
Signaler
Le F16 (super F16) viper est performent, et capable d'accomplir l'équivalence du rafale mais moins cher . Il est mieux que le F35 !

le 06/04/2022 à 8:22
Signaler
Et tout le monde aura compris qu'en 2005 c'était le traité constitutionnel européen que les français ont refusé à 55% mais que les politiciens nous ont imposé sous la forme du traité de Lisbonne en 2007 donc.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.