L'A380, le chat noir d'Airbus

 |   |  299  mots
Airbus va adapter son rythme de livraison avec le report de la livraison à Emirates de six avions A380 de 2017 à 2018 et de six autres de 2018 à 2019
Airbus va adapter son rythme de livraison avec le report de la livraison à Emirates de six avions A380 de 2017 à 2018 et de six autres de 2018 à 2019 (Crédits : © Louis Nastro / Reuters)
L'avionneur européen reporte d'une année la livraison de 12 A380 à la compagnie aérienne Emirates, le principal client du très gros porteur.

Décidément l'A380 cumule à nouveau les problèmes. Airbus a annoncé ce mardi le report d'une année de la livraison de 12 A380 à la compagnie aérienne Emirates, le principal client du très gros porteur, sans donner d'explication sur les raisons de ce retard. Airbus "va adapter son rythme de livraison avec le report de la livraison à Emirates de six avions A380 de 2017 à 2018 et de six autres de 2018 à 2019", a-t-il indiqué, après un accord entre la compagnie aérienne et le motoriste britannique Rolls-Royce qui doit équiper ces appareils.

Emirates, qui va prendre mercredi pour la première fois la livraison d'un A380 motorisé par Rolls-Royce, avait fait état en novembre de problèmes techniques concernant les moteurs du britannique qui devaient lui être livrés. La compagnie de Dubaï demande notamment au motoriste une amélioration des performances de son moteur. Rolls-Royce est pressenti pour motoriser l'A380neo si un jour Airbus lance ce programme.

Maintien des livraisons à 12 A380 par an

Six livraisons sont reportées de 2017 à 2018 et six autres de 2018 à 2019 à la suite d'un accord conclu entre Emirates et le motoriste britannique Rolls-Royce et d'un deuxième accord conclu ensuite entre la compagnie émiratie et Airbus, a précisé le constructeur aéronautique européen dans un communiqué. En début d'année, Airbus avait indiqué avoir livré 27 A380 en 2015, un niveau qu'il prévoyait de maintenir en 2016 et en 2017. Sur les 11 premiers mois de 2016, Airbus a livré 21 A380.

L'avionneur européen reconfirme également son objectif de réduction de ses livraisons d'A380 à 12 par an annoncé en juillet dernier. Enfin, le constructeur souligne qu'il accélèrera la réduction de ses coûts fixes pour que l'impact du report des livraisons à Emirates soient minime sur l'équilibre financier du programme qu'il espère maintenir en 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/01/2017 à 20:52 :
Que la moribonde Compagnie "S.N.P.L AIR FRANCE " en commande 30 soldés à 70%, avec crédit sur 30 ans : elle saura en faire des bétaillères à 1000 strapontins : la bétaillère c'est sa SPECIALITE
a écrit le 29/12/2016 à 10:06 :
Le problème viens surtout du fait que cette entreprise s'est devellopement que dans un seul secteur economique, l'aviation civiles, pourtant ils à à bien longtemps qu'ils est demander une branche militaire a cette avionneurs.... Manque de volonté et de clairvoyance. Dans tous les cas , avoir omis cette vois de devellopement sera à cours terme préjudiciable..... Les seul constructeur de gros porteurs sont soit russe ou américain, il y a donc moyen de nous possitionner comme troisième constructeur ....
Réponse de le 29/12/2016 à 10:34 :
S'il vous plaît, relisez vous, vos fautes attaquent les yeux!!!!
Réponse de le 29/12/2016 à 10:34 :
S'il vous plaît, relisez vous, vos fautes attaquent les yeux!!!!
Réponse de le 29/12/2016 à 10:34 :
S'il vous plaît, relisez vous, vos fautes attaquent les yeux!!!!
Réponse de le 29/12/2016 à 11:10 :
Attention Rogger ! AIRBUS appartenait à un consortium qui se nommait EADS qui regroupait toute la branche militaire : EUROCOPTER, CASSIDIAN, et AIRBUS qui fabrique le A400 M qui est un avion de transport militaire !
De plus, Heureusement que AIRBUS est une entreprise d’aviation civile à la base car c’est principalement dans ce secteur d’activité qu’elle gagne de l’argent. Certes, l’A380 sera probablement un échec mais l’A320, l’A330 et l’A 350 sont de grandes réussites.
Après EADS a changé de nom pour devenir AIRBUS mais c’est un groupe civile et militaire. Après pour les très gros porteurs, AIRBUS a déjà toute les peines du monde à finaliser le A400M donc ils ne vont pas se lancer dans la construction d'un autre avion cargo.
Réponse de le 29/12/2016 à 20:36 :
Distrayant commentaire. D'une part Airbus a déjà une production militaire en ce qui concerne les Eurofighters et les A400, d'autre part, en matière locale (française) le partage civil à Airbus (Aérospatiale) militaire à Dassault a été entériné il y a bien longtemps. La boite à claques est prête à sortir dès que l'un des deux essaiera de modifier le bel arrangement. Si par ailleurs vous imaginez transformer un 380 en gros porteur militaire, bonne chance....
a écrit le 28/12/2016 à 22:57 :
Pas grave, l'essentiel est que les commerciaux ayant pris les commandes en ignorant les capacités de production d'airbus aient touché leur commission.
Réponse de le 29/12/2016 à 12:08 :
Truc, faut peut être pas confondre l'aéronautique et l'automobile, il n'y a pas de commissions ! Ils toucheront leurs primes que s'ils ont atteint leurs objectifs, exemple: vendre 10 A320, 30 A330...

Quand on n'y connait rien, mieux vaut se retenir d'écrire de telles sottises.
a écrit le 28/12/2016 à 20:21 :
Penser à arrêter la production de l'A380, qui est une merveille dans son genre, parce que les cadences ne sont pas là, alors que tout le reste fonctionne plutôt bien dans la gamme Airbus, c'est un raisonnement de comptable.
Les mêmes comptables qui ont envoyé la moitié de l'industrie française produire en zone low-cost depuis quinze ans, ce qui fait que la valeur ajoutée est chez les autres, et plus chez nous.
Logique, mais anti-économique : on produit deux fois moins de voitures en France qu'il y a quinze ans.
Et on a toujours, forcément, 10% de taux de chômage.
a écrit le 28/12/2016 à 17:15 :
Pourquoi ne pas diminuer la taille de l'a380 en faisant un a380 "mini" de 250 a 300 passagers?Je ne comprends pas que personne n'y ait pensé chez airbus!
Réponse de le 29/12/2016 à 12:58 :
Vous êtes sérieux ?
Dans cette gamme les A330 A350 787 et 777 sont les rois

Par ailleurs pas besoin d'un avion si gros pour 300 passagers...
Réponse de le 29/12/2016 à 14:15 :
Merci de réviser avant d'écrire des sottises...la capacité des A320 A330 A340 est sur ce créneau
a écrit le 28/12/2016 à 14:45 :
C'est comme beaucoup de projets français, on ne peut penser qu'au Concorde ou les clients n'éxistaient pas encore, l'aérotrain, le tord d'avoir eu raison trop tôt, nul doute que dans 10 ou 20 ans, en fonction de nouvelles technologies, de nouvelles motorisations le 380 prendra sa place au mileu du traffic.
Juste une chose qui pose problème, nous sommes dépendants de 2 fabricants de moteurs, Rolls Royce et ex pratt et whitney, secteur qui manque visiblement de concurrence.
Réponse de le 28/12/2016 à 20:22 :
C'est quoi le problème avec les moteurs ? Quel rapport ?

Ce n'est pas PW qui motorise le 380 mais Engine Alliance (PW & GE) vs RR
a écrit le 28/12/2016 à 13:40 :
Chacun se rassure comme il peut hahhahaha le 380 est destiné à la poubelle hahahaha
a écrit le 28/12/2016 à 13:25 :
Il faut savoir lire entre les lignes. Le problème ne vient pas d'Airbus mais bel et bien d'Emirates. Leurs résultats sont assez catastrophiques, le taux de remplissage est misérable, bref ils ont eu les yeux bien plus gros que le ventre.
En l'état actuel des choses ils ne peuvent tout simplement pas réceptionner ces avions, Airbus leur fait simplement une fleur en portant le chapeau devant le risque très réel d'une annulation massive de commande.
Réponse de le 29/12/2016 à 12:10 :
MERCII!!!

Enfin quelqu'un qui connait le contexte REEL....
a écrit le 28/12/2016 à 11:06 :
le problème et qu'ils n'ont pas pu bien terminer pour faire le A350.
les marchés des gros porteurs ne reprendra pas avant 5 ans.
il faut en profiter pour faire la version cargo, de faire le A380 1000, de remotoriser en version neo le A380, il faut gagner 10% pour être inférieur au cout d'exploitation du 777 qui n'est que de 500 passagers, le A350-1000 devrait commencer à bouffer la dernière part de marché important de Boeing , le 737 est laminé parle A320 neo, le B777/B787 est attaqué par le A350, le A380 rêgne en maitre, Boeing essay de faire une version B777 avec 650 passagers pour attaquer A380, moi je pense qu'il faut faire une petite version du A380, Boeing avait le 747-800 qui sera remplace par le nouveau B777.
le A380 a un vrai potentiel, mais le marché n'est pas encore la, il va arriver quand le renouvellement des gros porteurs se fera sentir, il sera la mais en attendant ils faut reinvestir pour le mettre à niveau avec les autre airbus neo.
Réponse de le 28/12/2016 à 13:24 :
@XX
Le problème est que AIRBUS ne dispose pas de 5 ans ! Ils ont une chaîne à faire tourner et ils ne peuvent pas se permettre de baisser trop la cadence de production des commandes actuelles pour maintenir la chaîne de production ad vitam eternam, Il faut un minimum de 15 avions par an pour que la chaine soit rentable,(à confirmer, je n'en suis plus très sur). Sinon le B737 est en train de retrouver une seconde jeunesse avec le B737 Max qui se vend comme des petits pains aussi et c'est normale ! Une compagnie qui souhaite commander un A320 Neo doit attendre au minimum 3 ans pour être livré je crois et encore seulement si ils le paient au prix fort, c'est à dire le prix catalogue sinon si ils le veulent moins chère, c'est encore plus long pour l'attente...Hélas le renouvellement des gros porteurs a déjà commencé et contrairement à qu'espérait AIRBUS (et nous tous) , les B747 ne sont pas remplacés par des A380 mais les compagnies préfèrent opter pour des B777 ou voir des A350 à cause du cout d'exploitation 2 fois moins important...
a écrit le 28/12/2016 à 10:50 :
La spirale des nouvelles négatives s'enchaîne pour notre A 380. Le rêve de voir un paquebot des airs équipé toute les grandes compagnies aériennes est en train de partir en fumée... On est obligé d'admettre que les analystes de BOEING avaient bien raison : ils étaient tous unanimes : l'avion est excellent en offrant un confort et un silence inégalé mais il n'est plus adapté pour le marché d'aujourd'hui auquel 90% des personnes souhaitent aller le plus loin possible et en payant le moins chère. Or les Boeing B777, B767 et les AirBus A330 et A350 peuvent emmener les voyageurs loin en faisant payer le billet moins chère à ses passagers qu'un B747 et un A380...Bah oui 4 réacteurs, ça consomment plus que 2 ...Bref, la seule chose qui pourrait sauver cet avion serait une nouvelle hausse vertigineuse du petrole..
Réponse de le 28/12/2016 à 12:03 :
Vous semblez avoir une connaissance intime des analystes de Boeing, venez chez Airbus on manque de brillants esprits comme le votre.
Réponse de le 28/12/2016 à 13:11 :
Pas si sur que le A380 consomme plus par KM passager que les autres.
Réponse de le 28/12/2016 à 13:12 :
@@Jason !
Détrompez-vous ! Comme tout les européens, j'y croyais à fond au potentiel de l'A380 ! Comme tout le monde, j'étais très enthousiasmé par cet avion rempli de prouesses technologiques et comme les analystes de AIRBUS j'étais persuadé qu'il allait remplacé tout les B747 car je pensais que chaque grande compagnie voulait avoir dans sa flotte , un paquebot des airs capable d'emmener ses passagers dans un avion confortable, auquel il y aurait une social room, auquel on pouvait prendre le café autour d'une table, prendre une douche si l'on désirait, déambuler etc...Mais hélas, ce désir ne concernait qu'une infime partie des passagers...Quand à l'intimité des analystes de Boeing, je ne la tiens pas d'une source secrète mais seulement d'une interview public du représentant français de Boeing qui avait prédit (7 ans avant) ce qui s'est en train de se passer : avion techniquement parfait mais dont l'exploitation commerciale serait difficile car inadapté aux besoins du marchés. Biensur comme tout le monde, je pensais qu'il disait ça par frustration car son groupe n'avait pas d'équivalent sur le marché et que l'on ricanait tous du fait de la réussite de l'A380 mais hélas on est en train de constater depuis 2 ans que les prédictions de BOEING sont en train de se confirmer (plus aucune vente ) et croyez moi , je suis autant déçu que vous car on va devoir licencier et replacer du monde à Toulouse et chez sous traitants...
Réponse de le 28/12/2016 à 13:46 :
Eh oui...certainement il faudrait que jason bourne ailles chez airbus et leur donne qqs conseils car il semblerait qu airbus aient que des incompétents dans ses équipes d'analystes...Boeing à eu raison et votre 380 est destiné à la poubelle...
Réponse de le 28/12/2016 à 17:51 :
@@@Jason
Ha flûte ! Je viens de m'apercevoir que j'ai donné une longue réponse argumenté à un troll . Je le regrette...Don't feed the troll.....
a écrit le 28/12/2016 à 10:13 :
Airbus n a jamais pense a faire un A380 combi comme le 747 ?
a écrit le 28/12/2016 à 4:41 :
c'est le début des problemes l'A380 est mort ....
a écrit le 28/12/2016 à 2:07 :
La grosse erreur d'Airbus est de ne pas avoir prévu une version cargo. Espérons que cela changera.
Réponse de le 28/12/2016 à 10:31 :
Vous devriez intégrer le comité de direction d'Airbus, ils ont besoin de vous.
Réponse de le 31/12/2016 à 5:43 :
Elle a été prévue au début du programme tout comme la version allongee-900. Suite aux problèmes d industrialisation rencontres en 2006 et les retards annonces les clients cargos ont décidés d annuler leurs commandes ce qui a entraîné l arrêt de la version cargo et la version -900 a subi le même sort.
a écrit le 27/12/2016 à 21:23 :
Une version fret ? Modulable ?
a écrit le 27/12/2016 à 20:57 :
Dommage que JLL qui avait voulu le 380 quasi seul contre tous soit mort :ça lui aurait appris à etre modeste et non arrogant .
a écrit le 27/12/2016 à 20:56 :
Dommage que JLL qui avait voulu le 380 quasi seul contre tous soit mort :ça lui aurait appris à etre modeste et non arrogant .
Réponse de le 28/12/2016 à 12:01 :
Désolé, mais d'une part JLL n'était pas spécialement arrogant, d'autre part l'A380 a été voulu par J. Pierson dès les années 90. JLL a certainement fait pas mal d'erreurs en matière de choix industriels, ce qu'il reconnaissait d'ailleurs, mais il a trouvé le 380 dans la corbeille lors de la fusion Matra Aérospatiale. Ne pas confondre Arnaud et Jean-Luc.....
a écrit le 27/12/2016 à 20:16 :
Ça sent le sapin pour l'A380 avec un A350 largement suffisant pour l'extrême majorité des compagnies ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :