L'Allemagne entrave les exportations d'armements d'Arquus

Arquus (ex-Renault Trucks Defense) rencontre des difficultés à l'exportation en raison des réticences de l'Allemagne à autoriser des exportations de composants civils en vue d'être militarisés dans certains pays : Arabie Saoudite, Egypte mais aussi Indonésie et Inde.
Michel Cabirol

2 mn

Le VAB Mark 3 à l'export est désormais équipé d'un moteur américain
Le VAB Mark 3 à l'export est désormais équipé d'un moteur américain (Crédits : Arquus)

Comme d'autres industriels européens à l'image de MBDA, Arquus (ex-Renault Trucks Defense) rencontre quelques difficultés à l'exportation en raison des réticences de l'Allemagne à autoriser des exportations de composants civils en vue d'être militarisés dans certains pays. Arquus achète "des composants relativement difficiles à trouver ailleurs qu'en Allemagne", a expliqué calmement mardi son PDG, Emmanuel Levacher, lors de la présentation des résultats de 2018 du constructeur de blindés légers. Cela va de joints à des boites de vitesses automatiques ou encore des moteurs civils. "Un simple joint a bloqué" des affaires, a-t-il souligné. Et selon Emmanuel Levacher, cette liste s'est même allongée au-delà de l'Arabie Saoudite et de l'Egypte. Les autorités allemandes ont rajouté l'Indonésie et l'Inde, a-t-il précisé .

Les autorités allemandes sembleraient avoir adopté une tactique, qui vise à décourager les demandes de licences d'exportation plutôt que de les interdire formellement. Le patron d'Arquus a d'ailleurs précisé qu'il n'y avait pas d'interdiction mais les autorités allemandes avaient des "délais d'instruction extrêmement longs" avant d'accorder ou pas leur autorisation. Résultat, a-t-il affirmé, "nos fournisseurs s'autocensurent" et finissent par ne plus adresser à l'administration allemande de demandes qui s'éternisent sur les bureaux. "Ça bloque", regrette-t-il. Ces "gros sujets sont évoqués avec les autorités françaises", a reconnu Emmanuel Levacher, qui va toutefois finir de livrer fin 2019, début 2020 ses blindés (VAB Mark 3 et Sherpa) à l'Arabie Saoudite dans le cadre du contrat Donas reconfiguré (ODAS).

Quelles parades ?

Comment contourner la mauvaise foi des autorités allemandes? "On trouve des parades, on développe des solutions", a expliqué le PDG d'Arquus, qui a rappelé que cela avait un coût. Arquus cherche notamment de nouvelles sources d'approvisionnement autres qu'en Allemagne. Ainsi, le constructeur de blindés achète désormais des moteurs civils de Caterpillar aux Etats-Unis pour les militariser en vue de les intégrer aux célèbres blindés VAB Mark 3. Mais certains composants sont difficiles à trouver en dehors de l'Allemagne comme les boites de vitesses automatiques. Seuls l'allemand ZF et l'américain Allison en produisent pour Arquus. A plus long terme, Emmanuel Levacher compte sur les nouvelles technologies (moteurs électriques...) "pour sortir de ce cercle vicieux".

Michel Cabirol

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 32
à écrit le 27/02/2020 à 20:50
Signaler
Vivement le frexit. La France n'a rien à gagner avec l'Allemagne

à écrit le 13/02/2019 à 14:59
Signaler
He oui, c'est le désaveu face à nos partenaires qui se refusent à commercer des engins de mort

à écrit le 07/02/2019 à 21:48
Signaler
C'est vraiment super cette collaboration dans l'industrie militaire! D'abord les Etats Unis nous empèchent de vendre des Rafales à l'Egypte, maintenant c'est l'Allemagne qui nous met des bâtons dans les roues,, et pour quoi pas bientôt l'Italie ou l'...

le 01/04/2020 à 17:23
Signaler
Si la France ne veut pas comprendre où est son salut et ne pense qu à cours terme et que les français ne veulent pas faire davantage de sacrifice et prendre les bonnes décisions courageuses en commencant par recalculer la dette et la réduire de 50% d...

à écrit le 07/02/2019 à 20:33
Signaler
Dàns cette histoire s'est toujours le même constat , nous ne fabriquons plus rien , ou bien peux .... Voila comment l'on perds sa souvrainete sur sont armements ou le reste.... Ils est plus que temps de reagir , et dè reindustrialiser notre pays ....

à écrit le 07/02/2019 à 13:00
Signaler
Le problème n'est peut être pas aussi grave et insoluble que le suggère l'article. Il suffit pour Arquus de proposer un nouveau montage contractuel à ses client, avec l'assentiment des autorités françaises : ce n'est plus le client qui passera comman...

à écrit le 07/02/2019 à 10:43
Signaler
et Macron qui se trompe sur de plus en plus de sujets commet l'erreur de s'allier à l'Allemagne dans le militaire alors que nous avons toujours travaillé avec les anglais....

à écrit le 06/02/2019 à 22:22
Signaler
Hé oui, difficile de trouver du matos car on a fermé toutes nos boîtes ou presque, ou pire comme Audax achetée par les Allemands pour être fermée par la suite. Mais bon, dans un pays qui fabrique autant de tracteurs et autant de moteurs divers, éton...

à écrit le 06/02/2019 à 13:03
Signaler
vont acheter les boites et moteurs aux usa, ah oui, comme mbda qui a été bloqué par les ricains sur un export de missile en egypte car possedant un composant us qui sur le coup bloquait aussi les rafales a l export etant liés avec les missiles!!! ...

le 06/02/2019 à 19:37
Signaler
@ intruder Il est clair que les blocages sur les composants et contrats sont américains et allemands. Le fait que l'Allemagne choisisse de bloquer les composants plutôt que directement les contrats ne change rien. Scalp, Meteor, satellites, Milan ,...

à écrit le 06/02/2019 à 12:55
Signaler
L' UE ou le stratagème des chaines.. Il n' y a pas de solution sans Frexit, courage, fuyons.. Cette vidéo est un extrait de la conférence intitulée "Qui dirige réellement la France" organisée par François Asselineau, président de l'Union Popul...

le 06/02/2019 à 14:10
Signaler
Comment peut-on imaginer que l' union européenne agrège une défense, des idées et des buts communs, bref un Projet quand on découvre cette vidéo qui comble un grand vide? On comprend mieux ce carnaval à tous les étages où la commission E...

à écrit le 06/02/2019 à 11:30
Signaler
Il est invraisemblable de se mettre dans une telle situation où, en fait, nous bradons notre souveraineté à l'Allemagne. Une Nation souveraine possède sa Défense et sa liberté de négocier son armement. Sous prétexte de défendre à tous crins, quelle q...

le 06/02/2019 à 13:57
Signaler
sans souveraineté ce n'est pas que notre industrie que nous bradons ,mais notre civilisation les européistes sont convaincu qu'il joue le role des colons Anglais, allemand,français,italien ect et bien non, nous sommes les indiens et les colons arrive...

à écrit le 06/02/2019 à 11:16
Signaler
C'est une évidence. Dès l'instant ou les allemands restent tranquillement chez eux au chaud quand il y a des interventions extérieures(et c'est tant mieux) le seul but de leur politique militaire est de faire tourner leur industrie. Ils faut donc coo...

à écrit le 06/02/2019 à 11:00
Signaler
Voilà ce que c'est que de faire confiance aux allemands. Nos "amis" allemands. On va bien rigoler avec le SCAF

le 29/03/2019 à 16:09
Signaler
Les allemands avec le projet SCAF : leur but sera de piller les technologies de DASSAULT et de prendre le leadership europeen dans le domaine aéronautique. Mais tous nos politiques, énarques et autres pantins,'' s'en foutent'';c'est à pleurer de rag...

à écrit le 06/02/2019 à 10:55
Signaler
L'Europe de la défense a du plomb dans l'aile ...! Malheureusement, tant qu'un gouvernement peut UNILATERALEMENT interdire les exportations à des entreprises qui ne sont pas nationales, il ne faut pas d'entreprise franco-allemandes !!! l'absorption ...

le 06/02/2019 à 20:53
Signaler
Pour Alstom et Siemens le cas est réglé,la fusion a été empêcher et refusé par la commission européenne,donc plus de soucis de ce côté là(pour l'instant),d'ailleurs je ne comprends pas pourquoi vouloir s'obstiner à fusionner Alstom qui a l'air de bie...

à écrit le 06/02/2019 à 10:29
Signaler
Nos gouvernants auront ils l'audace d'envoyer balader les allemands? Ils nous emm...

à écrit le 06/02/2019 à 9:52
Signaler
Je pense qu’il existe des solutions. La seule question est de savoir si nos gouvernants veulent les mettre en œuvre. Ces solutions sont extrêmement simples: interdire en retour des ventes et des importations. Acheter German free. Refuser la charcuter...

le 06/02/2019 à 11:41
Signaler
Oui, Math, c'est jute et nos concitoyens, pour beaucoup, malheureusement, ne se rendent pas compte que c'est la disparition de notre souveraineté qui est au bout. Car il n'y a pas de solution de remplacement, en termes de souveraineté. L'Europe ne pe...

à écrit le 06/02/2019 à 9:51
Signaler
Heureusement pour les germains les traités ne seront jamais soumis à référendum , tant pis pour les gaulois .

à écrit le 06/02/2019 à 9:45
Signaler
C bizarre. Mr. Cabirol, vous dites toujoirs que la France n'a pas besoin de l'allemagne en armement, mais apres les pieces et systemes clefs n'existent que ...en allemagne. Et la France c'est un ange en politique militaro-industrielle? En cooperat...

le 06/02/2019 à 15:02
Signaler
Fred; votre discours (pas tout à fait..Français) fait un peu dans l'excès, concernant les éléments clefs; par ailleurs, pour ce qui est de l'arrogance, nos amis Germains et Anglo-saxons n'en manquent pas. Ce qui pourrait nuire à "l'Europe de la Défen...

à écrit le 06/02/2019 à 9:29
Signaler
Encore une fois le Président Macron s’est fait duper par Madame Merkel. Il faudra bien Après des composants militaires du missile Meteor (hier), voila maintenant des restrictions d'exportation sur des composants civils! Donc le Traité d'Aix-la-Chape...

à écrit le 06/02/2019 à 9:20
Signaler
On découvre maintenant que les alliés allemands sont frileux en matière d’exportation de matériels militaires ? Soyons sérieux !!!!

à écrit le 06/02/2019 à 8:59
Signaler
Passe passe le oinj, passe passe le oinj ya du monde sur la corde à linge !

à écrit le 06/02/2019 à 8:58
Signaler
Ah ben si les boches le disent c'est que c'est vrai ! Non mais ho ! ALlez zou encore des recettes en moins, les LREM ou la "gestion" par le seul moins.

à écrit le 06/02/2019 à 8:54
Signaler
Le véhicule sur la photo n'est pas un VAB MK3 mais un VAB Mk1 équipant l'armée française.

à écrit le 06/02/2019 à 8:42
Signaler
Et on se lance dans le SCAF/FCAS avec eux... Grande idée ! C'est le droit des Allemands, en regard à leur culture, à leur histoire d'être réticents à exporter des armes et utiliser leur armée en opérations extérieures. Mais sachant cela, et sachant...

le 06/02/2019 à 9:37
Signaler
Le problème est qu'il y a plusieurs projets dans le tuyau : - Le SCAF bien sur; - Le drone MALE Européen; - Le système majeur de combat terrestre (MGCS)-char lourd; - Le futur avion de Patrouille Maritime remplaçant des Atlantique 2 français et P...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.