Armement : Renault Trucks Defense perd une compétition stratégique face à Nexter

Nexter a remporté la compétition pour la fabrication du programme VBMR (Véhicule blindé multirôle) léger face notamment à Renault Trucks Defense (RTD), propriété du constructeur suédois Volvo, ainsi que Thales (Bushmaster).
Michel Cabirol

2 mn

Le célèbre VAB de Renault Trucks Defense de l'armée de Terre va être remplacé par le Titus de Nexter (photo).
Le célèbre VAB de Renault Trucks Defense de l'armée de Terre va être remplacé par le Titus de Nexter (photo). (Crédits : Ministère des armées)

Selon des sources concordantes, Nexter (groupe KNDS) a remporté la compétition pour la fabrication du programme VBMR (Véhicule blindé multirôle) léger, qui sera le successeur du VAB dans l'armée de Terre. Une information qui confirme celle du journal "l'Opinion", qui a révélé que Nexter a remporté ce marché face notamment à Renault Trucks Defense (RTD), propriété du constructeur suédois Volvo, ainsi que Thales (Bushmaster).

Selon nos informations, Nexter avec le Titus aurait été moins-disant de 300 millions d'euros. Les dirigeants de Volvo, qui avaient mis en vente RTD, puis avaient annulé cette opération faute d'offres financières intéressantes, seront prochainement attendus en France pour expliquer la future stratégie de RTD, notamment de développement.

Une catastrophe pour RTD?

Pour RTD (550 millions de chiffre d'affaires en 2016 et 2017), la perte de ce programme est une véritable catastrophe industrielle, qui ne va pas arranger la situation de l'entreprise. Lors d'une rencontre avec la presse, le PDG de RTD, Emmanuel Levacher avait été très clair. "Le VBMR léger est très stratégique pour RTD. Nous sommes les sortants avec le VAB (Véhicule de l'avant blindé, ndlr). C'est notre domaine d'excellence, notre cœur de métier", avait-il expliqué un peu après l'arrêt du processus de vente de sa société.

C'est raté pour RTD, qui voit s'envoler des millions de commandes sur une période de plus de 30 ans (achat, support, modernisation). Nexter a gagné une compétition qui porte sur la fabrication de 400 VBMR légers (contre 358 initialement), des véhicules tactiques polyvalents de type 4×4 d'environ 10 tonnes et relativement bien  protégés. La cible de l'opération Scorpion a été mise en cohérence avec les décisions du conseil de défense du 6 avril 2016. La livraison du premier VBMR léger est attendu en 2021. Le prix de ces engins blindés devait être compris entre 500.000 et 700.000 euros.

Destinés notamment au renseignement

Les VBMR légers seront dotés d'un tourelleau téléopéré, armé d'une mitrailleuse de 12,7 ou de 7,62 mm. Cette gamme de véhicules aura une version sanitaire. Les VBMR légers doivent équiper les unités de combat et d'appui au contact de l'environnement de Scorpion, et un segment VLTP protégé bas pour équiper les unités des armées actuellement sur des véhicules non protégés. Ils seront notamment destinés aux unités de renseignement.

Michel Cabirol

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 23/11/2017 à 20:34
Signaler
Ce serait plutôt l'Aravis que Nexter proposerait, plutôt que le Titus, car il équipe déjà l'armée française et a été utilisé par le Génie en Afghanistan. Mais le VBMR léger doit être un 4 x 4 - PTAC classe 10 T et "ressemble" plutôt à un Hawkei de TH...

à écrit le 23/11/2017 à 20:20
Signaler
Deux remarques: Apres les bruits de vente de RTD , l'armée de terre est ariver à la conclusion de la nécessité de diversifié les fabriquant de matériel...Ensuites avec la vente de NEXTER à l'Allemagne, nous avons ici une opportunité de construire un ...

à écrit le 23/11/2017 à 20:05
Signaler
Le titus ?! La France n’achèterai jamais cette base, il est sur que ça sera une plateforme spécialement développée pour l'occasion.

à écrit le 23/11/2017 à 19:15
Signaler
Il me semble que c'est une excellente décision. Pourquoi un titre comme celui là ? On en a rien à f... des suédois. Ils ont acheté du Patriot je crois.

le 23/11/2017 à 21:39
Signaler
RTD est basé en France, les ouvriers sont français et voilà donc une bonne occasion pour les "Suèdois" de Volvo de s'en débarrasser, pas sùr que volvo soit si perdant.

à écrit le 23/11/2017 à 18:45
Signaler
Une clio même avec des mitraillettes et une peinture camouflage demeure une clio...😂

à écrit le 23/11/2017 à 11:41
Signaler
Comme le représente l'illustration, le Titus est un engin à six roues alors que le VBMR Léger est présenté comme un véhicule à quatre roues. Avant l'armé était dotée du VAB comme engins de transport de troupe. Là elle sera dotée du VBMR Léger, du Gr...

à écrit le 23/11/2017 à 11:08
Signaler
Avec le TITUS? Je ne suis pas sûr de ce fait. Le TITUS est un 6x6 et ce programme vise à équiper les forces avec un 4x4 entre 12 et 15t (d'où le Bushmaster de Thales). Rien qu'avec un châssis 6x6 tout-terrain la masse est atteinte! N'est-ce pas ...

à écrit le 23/11/2017 à 8:57
Signaler
L'industriel désigné ,mais l'équipement des forces pour quand,trop peu, trop tard comme toujours et nos soldats continuent de risquer leur peau dans des blindés hors d'âge au Mali ,je verrai bien Macron sur les champs Elysées en R16 puisque contempor...

le 23/11/2017 à 9:48
Signaler
Ils sont hors d'âge oui mais en face ils n'ont pas l'armée la plus moderne du monde... les mecs sont en pick-up voire à moto.

le 23/11/2017 à 17:06
Signaler
@Kilroy Combien de pick-up pour le prix d' un VAB ou VBL. Le Vietnam a fait plier les Us qui disposaient de moyens hors normes.....

le 24/11/2017 à 22:48
Signaler
Mais raté, ce n'est pas un VAB, ce n'est pas un VBL, c'est le TITUS de Nexter.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.