Lanceurs : Bruno Le Maire veut un rapprochement entre ArianeGroup, Avio et OHB

 |   |  399  mots
(Crédits : ArianeGroup)
Dans la droite ligne de la déclaration franco-allemande d'octobre dernier, le ministre de l'Economie lance l'idée d'un rapprochement entre ArianeGroup, l'italien Avio et l'allemand OHB.

Quand le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'empare des dossiers spatiaux, cela décoiffe toujours. C'était le cas en novembre 2017 quand il évoquait Ariane 6 face au lanceur Falcon 9 de SpaceX. C'est le cas encore aujourd'hui quand il lui "semble indispensable de réfléchir au rapprochement des trois acteurs européens que sont Avio en Italie, OHB en Allemagne et ArianeGroup en France", a indiqué début mars Bruno Le Maire lors d'une audition au Sénat. Très clairement, il évoque un rapprochement entre les principaux industriels de la filière lanceur. Les trois groupes travaillent tous sur Ariane 6. Pour sa part, le président exécutif d'Airbus Guillaume Faury n'envisage pas à court terme une fusion entre Airbus et Thales dans la filière satellite.

"Les conditions d'une consolidation en Europe sont très compliquées en raison des règles européennes. L'objectif lointain doit cependant rester de construire un champion européen mais le chemin n'est pas évident. Nous sommes donc aujourd'hui en concurrence avec Thales", a fait observer le patron d'Airbus lors d'une audition au Sénat.

Berlin et Paris appellent à une consolidation

Cette intervention de Bruno Le Maire arrive cinq mois après la Déclaration franco-allemande du 16 octobre dernier à Toulouse. Les deux gouvernements appelaient alors les acteurs industriels à "développer des mesures de consolidation afin d'améliorer la maîtrise des coûts et la compétitivité internationale, ainsi que de renforcer le secteur européen des lanceurs spatiaux, en étroite coopération avec leurs partenaires européens, notamment l'Italie".

"Le développement de l'aventure spatiale européenne étant stratégique pour notre indépendance, il serait bon que des rapprochements puissent s'opérer afin que nous puissions dégager des capacités d'investissement et des moyens financiers plus importants, a souligné Bruno Le Maire. Je rappelle que c'est grâce à l'aventure spatiale européenne que le système de géolocalisation Galileo, qui est aujourd'hui plus performant que le GPS, a pu être développé. Il garantit notre souveraineté en cas de conflit ou de difficulté majeure".

ArianeGroup est le maître d'oeuvre d'Ariane 6 tandis que le groupe italien Avio est celui du petit lanceur Vega. Filiale d'OHB, MT Aerospace, qui fabrique les structures métalliques de lanceurs, travaillent sur un des deux projets européens de micro-lanceurs les plus avancés à ce jour, via sa filiale Rocket Factory Augsburg.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/03/2020 à 20:03 :
BLM veut encore qqe chose aujourud ' hui, BLM voudrait bien attraper la queue du Mickey , qui veut une chose par jour mais BLM est trop petit pour cause d' UE qui ne veut pas la même chose, en même temps. BLM doit prendre son ..fortifiant UPR..
a écrit le 12/03/2020 à 15:41 :
le problème d´une alliance ou regroupement technique n´est pas en soi une erreur

mais le réel problème est avec les gouvernements francais.

on a vu l´alliance renault Nissan ou le gouvernement a voulu prendre la majorité et les droits de votes.

on l´a vu de nouveau avec fincantieri où le gouvernement ne voulait pas qu´ils acquièrent la majorité alors que c´était les seuls à mettre de l´argent....

le risque pour l´Italie et l´Allemagne est que le gouvernement francais sous pretexte de vouloir faire un regroupement va vouloir encore avoir la majorité et donner des lecons à tout le monde alors qu´il n´apporte rien...
a écrit le 12/03/2020 à 10:11 :
Vive juillet 2020 et la nouvelle fusée Ariane 6 ! Vive l'Europe du spatial et de nos capacités a envoyer des satellites ou des technologies dans l'espace local ( banlieue de la terre). Participerons-nous à un renouveau de la conquête spatiale , à la conquête de la planète Mars !!! Vive Ariane 6 !!
Réponse de le 12/03/2020 à 13:24 :
Alors je vous prierais de bien vouloir ne pas faire de mouvement brusque,ça risquerait de compliquer la situation,pas de mouvement brusque... voilà... et hop ! Une petite piqure d'endormissement.
Voilà,retour à l'hôpital psychiatrique.
a écrit le 12/03/2020 à 8:45 :
Ariane est une construction ancienne qui fonctionne, je m'interroge sur les effets pervers de cette dilution.. A force de ne plus y croire, de désindustrialiser et de vendre à la découpe...
a écrit le 12/03/2020 à 8:38 :
Hahaha. Je serai italien ou allemand. Je ferai une alliance anti française et je pousserai Vega vers le haut histoire de prendre la place d’Ariane. Personne ne veut d’Arianegroup chercher pourquoi.
Réponse de le 12/03/2020 à 9:47 :
Vous devriez savoir que Vega ne peut pas aller "plus haut". Il est construit a partir d' un booster d' Ariane 5. Sur Ariane 6 les boosters sont plus petits...
OHB (allemand) a raflé un marché de satellites Galliléo mais a appeler au secours Thales car il n' arrivait pas à fabriquer les satellites de la constellation...(cf les Echos). Sa filiale MT fabrique les réservoirs d Ariane 6. et est extrêmement liée à Ariane Group.
Commentaire sans aucune crédibilité. Assumez d' être français (et c'est pas si mal) et de défendre votre industrie.
Réponse de le 12/03/2020 à 13:43 :
Quel dommage de toujours dénigrer les sociétés ou action de la France, et de féliciter les autres nations.
La France ne fait pas que des erreurs...
Réponse de le 12/03/2020 à 15:44 :
Gaston, dit Lagaffe ? :-)
"Je ferai une alliance anti française" quittez vite notre beau pays. Devenez italien, et allemand si c'est cumulable, pourquoi pas ? :-)
a écrit le 12/03/2020 à 7:34 :
Bien , avoir une politique de rapprochement industrielle , n'a jamais cree un ensemble , Çar reste toujours la question du management ( la direction ) ... Apres les déboires de Renault Nissan , l'on se posse les vrais question ...
Ensuites , faudrai encore avoir de vrais objectif et develloper un vrais lanceur moderne et economique ... Actuellement , le projet Ariane arrive en fin de vie , sa coute trops chere ... Îls nous faut un lanceurs , type navette spaciale , plus sûr et economique que le systeme americain ... Les deux axcident sont le fait du décollage et dè la rentree dàns l'atmosphère ... Donc îls nous faut concevoir un bouclier plus fiable et plus simple lors du contrôle ... Pour un décollage sur souple nous dèvons envisageré le recours à un avion porteur ( réutilisable ) puis un avion spaciale type navette ...
Réponse de le 12/03/2020 à 15:19 :
Euh... Comment vous expliquer ça rapidement, Ariane 6 est un lanceur de satellite jusqu'à 15 t de charge utile. C'est un lanceur commercial, pour les vols habités on a droit au soyouz.

Le développement d'Ariane 6 a été fait dans le contexte d'une concurrence économique annonçant une faillite à long terme.. Il a fallu réagir et en premier lieu on a réagit avec un lanceur A5 like et quelques évolutions supplémentaires, mais c'est surtout la chaîne de production qui est novatrice et permet de diminuer les coûts sans perdre en qualité.. Et les solutions alternatives de récupérations de booster ou d'étages sont à l'étude. Mais elle ne permette pas forcément un gain extraordinaire en regard des problèmatiques avioniques et de développement. On essaie donc de les considérer et de les intégrer à terme pour un prochain lanceur plus réutilisable.. Ce sera le cas avec Ariane next.. Prometheus ou Adeline..

Tout ceci est expliqué sur Wikipedia et vous aurez permis d'éviter de vous ridiculiser bêtement sur un sujet dont vous ignorez visiblement tout.

L'ignorance c'est normal pour beaucoup de domaine.. Évitez par contre de l'étaler pour rependre vos conseils non avisé et ridicule. Merci.
Réponse de le 23/03/2020 à 21:15 :
Quel ramassis de bêtises votre commentaire, Rogger

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :