Le constructeur d'avions régionaux ATR signe une commande géante de plus de 100 appareils

 |   |  291  mots
La commande du loueur nordique NAC confirme la capacité de notre produit à créer de la valeur, sa qualité et ses avantages environnementaux, a estimé le président exécutif d'ATR, Stefano Bortoli.
La commande du loueur nordique NAC "confirme la capacité de notre produit à créer de la valeur, sa qualité et ses avantages environnementaux", a estimé le président exécutif d'ATR, Stefano Bortoli. (Crédits : ATR)
NAC pourrait passer une commande de plus de 100 appareils à ATR. Le spécialiste du leasing d'avions régionaux a signé une lettre d'intention pour une commande ferme de 35 ATR -600, avec une option pour 35 autres et des droits d'achat pour 35 avions supplémentaires.

ATR a déboulé en boulet de canon au 53ème salon aéronautique du Bourget. Le spécialiste du leasing d'avions régionaux, NAC et le constructeur numéro un mondial d'avions régionaux, ont signé mardi une lettre d'intention pour une commande ferme de 35 ATR -600, avec une option pour 35 autres et des droits d'achat pour 35 avions supplémentaires. Cette commande "confirme la capacité de notre produit à créer de la valeur, sa qualité et ses avantages environnementaux. Elle démontre également l'attrait du monde de demain pour l'efficacité de la technologie des turbopropulseurs", a affirmé le président exécutif d'ATR, Stefano Bortoli, cité dans le communiqué publié mardi par l'avionneur franco-italien (50/50 entre Airbus et Leonardo) .

"Grâce à un avantage significatif en termes de consommation de carburant, l'ATR 72-600 permet de réduire à la fois les coûts et les émissions, ce qui en fait l'avion idéal pour nombre de nos clients. L'aviation évolue vers un avenir durable, et grâce à ce contrat portant sur plus de 100 appareils, nous faisons un choix stratégique qui doit permettre aux compagnies aériennes de louer et d'opérer les avions régionaux les plus modernes et les plus éco-responsables du marché", a expliqué le président de NAC, Martin Møller.

La livraison des 35 premiers appareils débutera en 2020 et se poursuivra jusqu'en 2025. "Le planning de livraison est optimisé de façon à garantir que la demande du marché est la mieux satisfaite possible tout au long de cette période de cinq ans",a précisé le constructeur. Ce nouvel accord consolide ainsi une coopération fructueuse et de longue date entre NAC et ATR. Ainsi, depuis 2010, plus de 100 commandes d'appareils ATR en option ont été converties en livraisons à NAC.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :