Mistral : si la livraison n'a pas lieu, Paris remboursera la Russie, promet Hollande

 |   |  325  mots
Je pars du principe que les autorités françaises, les Français, étant des gens corrects, ils nous rendront l'argent, avait affirmé le 16 avril Vladimir Poutine.
"Je pars du principe que les autorités françaises, les Français, étant des gens corrects, ils nous rendront l'argent", avait affirmé le 16 avril Vladimir Poutine. (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)
Toutes les hypothèses seront évoquées lors de la rencontre de vendredi avec Poutine, a assuré le président français. Il a toutefois réaffirmé que, "pour l'instant, la livraison des deux navires de guerre à Moscou n'est pas possible".

Pour François Hollande, il n'y a pas de raison de se prendre la tête:

"Si les bateaux ne sont pas livrés, je ne vois pas comment ils peuvent être payés, c'est quand même un principe assez simple", a-t-il affirmé mercredi 22 avril.

Le président de la République française répondait ainsi à Vladimir Poutine au sujet du contrat de vente de deux navires de guerre Mistral conclu en juin 2011 entre Paris et Moscou et suspendu en novembre par la France en raison de la crise ukrainienne.

Le 16 avril, le chef de l'Etat russe avait en effet signifié que la Russie entendait être remboursée par Paris des sommes déjà versées. Expliquant qu'il n'avait pour autant pas "l'intention d'exiger des pénalités excessives" pour la rupture de ce contrat évalué à près de 1,2 milliard d'euros, le chef de l'Etat russe avait déclaré:

"Je pars du principe que les autorités françaises, les Français, étant des gens corrects, ils nous rendront l'argent."

"Exactement le même langage"avec la Russie

"Nous évoquerons toutes les hypothèses", a affirmé François Hollande évoquant sa rencontre prévue pour vendredi avec Poutine à Erevan. "Selon les différentes hypothèses, vous aurez paiement ou remboursement", a-t-il expliqué à la presse, précisant:

"Soit vous livrez et vous êtes payés, soit vous ne livrez pas et vous devez rembourser ce qui a été payé et, en tout cas, vous ne pouvez pas demander à être payés en plus".

"De ce point de vue-là, avec le président Poutine, nous sommes parfaitement au clair", a insisté François Hollande pour qui "avec la Russie, c'est exactement le même langage".

Le président français, qui a ainsi admis pour la première fois que Paris pourrait ainsi être amené à rembourser Moscou, n'a toutefois pas manqué de souligner:

"Pour l'instant, je l'ai dit, la livraison du Mistral n'est pas possible".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/05/2015 à 10:09 :
Maintenant il faut juste espérer de ne pas nous retrouver avec des Rafales sur nos bras le jour où on se fâche avec les Qataris ou les Egyptiens. En tout cas une bonne affaire pour Dassault.
a écrit le 24/04/2015 à 18:48 :
Tout va très bien. Nous allons payer des pénalités, mais il va falloir ensuite modifier ces bateaux qui ont été "customisés", c'est à dire conçus pour le seul client russe, si par hasard nous souhaitons les vendre à un autre client ou les utiliser nous-mêmes. La remise à niveau, qui ne sera pas une mince affaire, va nous coûter extrêmement cher. Quand je dis "nous", il faut bien sûr penser "les contribuables" qui commencent à en avoir assez de se faire plumer....
Réponse de le 24/04/2015 à 19:24 :
Coût pour la France : 1 milliard d'euros. FH peut envoyer la facture à son mentor et décideur mais pas payeur : Barak Obama. Avec 2100 milliards de dette, la France n'est pas à 1 milliard d'euro près !
Réponse de le 25/04/2015 à 16:09 :
Maintenant c'est officiel (côté russe) : le vice-PM Dimitri Rogozin a confirmé que le "deal" entre Hollande et Poutine pour la non livraison des BPC Mistral a été réglé, la Russie accepte 1,5 milliards d'euros de l'État français et abandonne toute pénalité. Toutefois il n'a pas laissé tombé pour les poupes et les équipements russes qui ont été fabriqués selon les spécifications du Mistral, ainsi que pour d'autres systèmes adaptés pour la marine russe. Les poupes seront démontées et envoyées en Russie.

Cependant dans cette sale histoire, l'État français encaisse tous les coûts, à part les 890 millions d'euros qui ont été déjà payés par la Russie, il faut compter les frais d'entretien et gardiennage (selon quelques sources ceux-ci s'élèvent à plus de 5 millions d'euros par mois) et les frais de démantèlement des poupes et de l'architecture de chaque bâtiment car il faudra les modifier légèrement pour les "dérussifier". On y ajoute aussi tous les frais d'entraînement et d'alimentation pour les 400 marins russes qui sont venus l'année passée à St-Nazaire. Si l'on calcule de façon approximative, on peut estimer que cet imbroglio va coûter à l'État français une somme d'à peu près 3 milliards d'euros.

La France se retrouve donc avec deux Mistral dans le port de Saint-Nazaire, dont elle ne sait pour l'instant pas quoi faire. Peut-être que Hollande va faire la manche du côté d'oncle Obama et du patron de l'OTAN....
a écrit le 23/04/2015 à 18:36 :
À tous les experts en ingénierie navale de ce forum :

Ces deux vaisseaux sont invendables sans aval russe car les coques sont sous brevet russe. Même la France ne peut pas les récupérer pour elle sans accord russe. Les coques ont été conçues pour naviguer dans des eaux gelées, elles sont spéciales.
La non livraison des Mistrals ne servira à rien et n'empêchera pas les russes d'en avoir car ils en construisent, en ce moment même, sous licence. Cette construction en France était juste la partie la plus intéressante du contrat et servait juste de compensation pour le transfert de technologie. En y renonçant, Hollande offre aux russes un magnifique cadeau. Mais cela ne va pas de même pour la crédibilité internationale de la France en tant que pays fournisseur d'armements.
Réponse de le 24/04/2015 à 14:37 :
@ Patrick W : Selon quelques rumeurs ce matin dans les réseaux de presse libre, c'est déjà décidé entre Hollande et Poutine par rapport aux Mistral : la France va payer un peu plus d'un milliard d'euros à l'État russe et ne pas livrer les bâtiments. Cependant rien n'a été avancé sur la question des aménagements de ces porte-hélicoptères pour la marine russe, donc on ne sait pas encore si ils seront démontés et récupérés selon les normes de l'OTAN ni aussi si ils seront vendu et qui va les acheter. On attendra la suite.
a écrit le 23/04/2015 à 15:57 :
"Paris remboursera"...j'adore!!....pas les contribuables???..Y aurait-il une cagnotte parisienne comblée par nos élus pour ce genre de gabégie???....
Réponse de le 27/04/2015 à 16:33 :
Eh oui, mon vieux, encore une fois Paris capitule, cette fois devant les américains.
a écrit le 23/04/2015 à 13:48 :
Ben dis donc, les amis, merciiiiiii! Moi qui pensais faire mes comments discrétos parce que je ne supportais plus celle politique d'avant... Mais c'est vrai que c'est une analyse qui me plaît énormément et que ça se voit! Vous bizouille-chatouille.
Réponse de le 23/04/2015 à 22:22 :
Vous avez bien l'air d'un socialo, que c'est amusant...
a écrit le 23/04/2015 à 12:48 :
A quand le retour à la Real Politik et la fin de l'angélisme dangereux de notre gouvernement?
a écrit le 23/04/2015 à 11:58 :
La France en proie à un énorme mensonge par omission sur la crise ukrainienne ne fait que se conformer au style imposé par les intérêts des pays nord américains, qui sans difficultés pilotent les grands médias occidentaux. Le résultats de cette vassalisation de la presse en Française est dans ce cas précis une victimisation abusive des nationalistes ukrainiens et une criminalisation grotesques des Russes qui soutiennent les séparatistes du Dombas. Dans ce contexte la fraternité slave est complètement ignorée. Mais la vérité commence à s'imposer depuis que le parlement ukrainien vient de voter une loi faisant l’éloge de l'ancienne armée UPA, sous la pressions des néonazis. Tout n'est plus donc noir et blanc en Ukraine. Pour les journalistes et les publicistes qui ont quelques affinités avec la Russie, il est même devenu très dangereux de s'aventurer dans ce pays, en témoignent de nombreux meurtres avérées et trop curieux accidents mortels récents . En tout cas quelles que soient les opinions véhiculées par nombreux médias, la Russie a bien fait d'annexer la Crimée car les faits actuels le prouvent. Par cet action courageuse, la Fédération de Russie a pu protéger la population de cette province contre génocide.
Attention ce texte, n'est pas dirigé contre le peuple ukrainien qui ne demande qu'une seule chose ; la paix ; mais contre des pompiers-incendiaire que ne savent plus quoi faire de leur pétrole invendable (car trop cher, le pétrole de schiste) et essaient actuellement de mettre le monde sur le sentier de la guerre . Mais tout le monde n'y voit pas que du feux. Restent encore entre autres quelques gaulois intelligents. Attentions donc aux sanctions économiques boomerang!
Réponse de le 23/04/2015 à 17:05 :
1) Ca n'est pas vous qui allez me dire si je suis ou non "un bon français", et ce que "un bon français" est sensé penser. Je suis americain.

2) Vous semblez nier à la France la possibilité de réflechir par elle même. Comme si on était forcément des fantoches des USA pour penser qu'il n'est pas bien d'annexer la Crimée, armer en sous-main une insurrection et la soutenir avec ses propres troupes !

3) Malgré tous vos ronds de jambe réthoriques, vous ne pouvez pas masquer la vérité : La Russie, un régime autoritaire où les opposants sont harcelés, emprisonnés et tués, vient d'envahir et annexer (illégalement bien sûr) une partie du territoire de l'Ukraine. La Russie est un pays de nazis et de communistes. Point final. Shut up!
a écrit le 23/04/2015 à 11:42 :
Après les 800 millions d'euros d'Ecomouv 200 millions d'euros de démontage 1,3 milliards d'euros des bateaux russes.... Combien ça fait d'emplois perdus pendant 40 ans payés au SMIC ? =>
Environ 1200 emplois pendant 40ans !! .... Président normal ?
a écrit le 23/04/2015 à 11:27 :
Et avec quels moyens ?!
Et qui voudra les prendre ?
a écrit le 23/04/2015 à 10:05 :
Voilà une bonne nouvelle. Il suffit de recycler le Mistral en ferry SNCM en l'appelant le "Russie Mistrali Invendi". On lui laisse quand même son attirail militaire car il peut en avoir besoin dans cette zone de la Méditerranée.
Réponse de le 23/04/2015 à 11:38 :
Excellent !
a écrit le 23/04/2015 à 9:54 :
Livrons les aux Russes, de toute façon ils en prendront soin comme du reste de leur matériel à Mourmansk ou dans une base désaffectée de la mer de Barents à rouiller faute d'entretien ou d'équipages compétents pour les faire naviguer. Il n'y qu'a voir tous ces sous-marins qui pourrissent là bas ! la gloire de la Russie soviétique !
Réponse de le 23/04/2015 à 11:37 :
Autant être aveugle que lire une stupidité pareille.
a écrit le 23/04/2015 à 9:14 :
Les Polonais qui sont contre la livraison des Mistrals à la Russie ont, par solidarité, acheté des patriotes américains au lieu des Thales Français, belle solidarité européenne.
a écrit le 23/04/2015 à 9:06 :
Poutine à précisé le week-end passé dans son intervention face aux questions des internautes russes, que la Russie demanderait le remboursement de ses bateaux sans pénalité.
Hollande essaye de faire croire qu'il a encore la main...
En attendant, ils ne sont pas livrés et son en entretien aux frais de la France...
Lamentable gestion de l'État français.
Réponse de le 23/04/2015 à 11:40 :
et pourquoi on les rembourserait vu qu'ils ont violé la loi en annexant une part d'un pays souverain?faut quand meme pas exagérer,ils ont triché avec l'ukraine,donc l'argent des mistrals est perdu!tranformons les mistrals en prisons flottantes,en boites de nuit,ou louons les a la future armée européene
a écrit le 23/04/2015 à 8:25 :
Non mais, cela devient du "cirque " ! on va devoir payer ces bateaux invendables ! 1.2 milliards (plus les amendes) perdus par la bêtise de Hollande, les russes peuvent détruire plusieurs fois la planète, ce ne sont pas ces 2 navires qui vont changer grand chose !

La pseudo autorité diplomatique du PS est franchement lamentable ! Qu'allons faire de ces navires ? ils vont être bradés à moitié prix ? et comment peuvent-ils être vendu si ils ont été aménagés dans leurs architecture pour la marine russe ?
Faisons du commerce avant tout pour relancer l'emploi, trop simple pour Hollande ! un socialiste doit faire compliqué, voir les ravages de Belkacem à l'éducation nationale !

Franchement , on en a ras le bol de ce parti politique et de cette France soumise aux intérêts américains et polonais au grand détriment de ses propres intérêts.
Réponse de le 23/04/2015 à 8:55 :
Bateaux invendables, vous n'en savez rien.
Les russes n'ont pas de moyens de projections maritimes crédibles, ça change donc la donne, non par rapport l'Otan, mais par rapport à leurs voisins, dont certains sont faiblement armés. Pour qui projeter de troupes rapidement, en quantité, avec appui feu héliporté n'est pas anodin. Quel rapport avec le socialisme? Il s'agit de sécurité de l'Europe.
Et la France est garante du droit international, Poutine l'a bafoué plusieurs fois, ainsi que les accords passés avec l'Ukraine. Et il est menaçant envers certaines nations européennes. A la base d'Istres en février, Hollande: (((Nous participons au projet européen, nous avons construit avec nos partenaires une communauté de destin, l’existence d’une dissuasion nucléaire française apporte une contribution forte et essentielle à l’Europe. La France a en plus, avec ses partenaires européens, une solidarité de fait et de cœur. Qui pourrait donc croire qu’une agression, qui mettrait en cause la survie de l’Europe, n’aurait aucune conséquence ?))).
Posséder la puissance nucléaire, n'est pas non plus anodin, donc quand des chars russes se rapprochent de nos frontières et sont menaçants, la France ne peut rester spectatrice, ne pouvant compter sur l'Allemagne pour la sécurité de l'Europe qui est aussi notre sécurité.
Les BPC et leurs 1,2 milliards sont sans importance, c'est juste pour rappeler à Poutine qu'il peut pourrir ses voisins de l'est ou du sud, il sait faire et l'a déjà prouvé, mais pas à l'ouest.
Réponse de le 23/04/2015 à 9:33 :
Merci d'avoir manifestement emprunté mon pseudo, vous démontrez une grande force morale pour venir ici nous débiter de telles sottises sous le pseudo de quelqu'un d'autre. Très fairplay. D'ailleurs celles-ci ne méritent la moindre réplique de ma part.

C'est dommage car on croyait qu'avec ce système d'imposer les e-mails aux commentateurs, ceux-ci se trouveraient finalement à l'abri des trolls pro-OTAN qui empruntent les pseudos des autres pour copier-coller leurs discours à trois balles.

Quelle solution propose donc La Tribune pour couper court ce fléau ?
Réponse de le 23/04/2015 à 10:40 :
Arrêtez votre cinéma, j'ai juste raté l'arobase.
Vous avez bien raison de ne pas répliquer, votre allez vous prendre un patacaisse avec votre baratin.
Les BPC sont mineurs. Je vous rappelle juste que Sarkozy avait planté des contrats d'armements.
Exports: 2012 > 4 milliards, 2013 > 6, 2014 > 8, et 2015, certainement déjà plus de 12.
Alors? vous dites?
L'anti-troll
Réponse de le 23/04/2015 à 11:36 :
par rapport à la Russie et ses voisins :
la plupart des "voisins menacés" de la Russie ont des frontières terrestre avec les grands méchants Russes.
On voit mal l'utilité de navires pour menacer directement l'Ukraine :-) , surtout si on se souvient que la flotte ukrainienne a fait massivement défection et est passée sous pavillon russe dés le début de la crise.
Lorsque la Géorgie a agressé l'Ossétie, la crise a été très rapidement réglée de manière terrestre.

Contrairement aux USA ou à la France, les Russes n'attaquent pas les peuples qui ne les agressent pas.
Réponse de le 23/04/2015 à 13:52 :
Vous m'avez fait impérativement penser à ce mot immortel de Coluche : "De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent." Pensez-y.
a écrit le 23/04/2015 à 8:05 :
Avec quoi???? la revente du materiel ecotaxe... ou la nouvelle prime d activité non avec une baisse des retraites et augmentation des impots....
a écrit le 23/04/2015 à 7:49 :
Ce qu'il faut comprendre : la suspension de la livraison des navires Mistral à la Russie : La servilité de François Hollande à l’égard de Washington fait au moins un heureux : Zbigniew Brzezinski ! La suspension de la livraison des Mistral à la Russie est une décision scandaleuse à tous les égards : parce qu’il n’y a aucune raison de ne pas honorer un contrat militaire dûment – et chèrement – payé par la Russie, pays avec lequel la France entretient des relations diplomatiques, n’est pas en guerre, et pays contre lequel l’ONU n’a pris aucune mesure d’embargo ; parce que ce refus de livraison de navires, dont la construction est à peu près achevée, va provoquer une tension très vive entre Paris et Moscou, ce qui va contribuer à faire disparaître la voix et le rôle de la France sur la scène diplomatique mondiale ; parce que cette trahison d’un partenaire commercial va terriblement nuire aux exportations de l’industrie militaire française : qui voudra encore acheter des armements français, réputés de qualité mais très chers, si la France refuse de les livrer au premier coup de sonnette de Washington ? parce que ce sabordage d’un nouveau pan de notre industrie militaire va mettre à mal une industrie déjà mal en point, dont dépend pourtant de façon cruciale ce qui nous reste d’indépendance nationale ; parce que cela va provoquer une nouvelle hémorragie d’emplois industriels qualifiés en France ; parce que la Russie va probablement traîner la France devant un tribunal commercial arbitral pour violation d’un contrat ; ce qui risque de faire condamner notre pays, donc les contribuables, à payer des pénalités très lourdes, de plusieurs centaines de millions d’euros ; parce que cette décision confirme de façon éclatante que l’actuel locataire de l’Élysée [ cet « homme qui ment tout le temps » selon le témoignage de première main d’Arnaud Montebourg, son ministre de l’économie il y a encore dix jours ] n’est qu’une pathétique marionnette, totalement aux mains de Washington ; parce que François Hollande fait honte à une écrasante majorité de Français ..
Réponse de le 23/04/2015 à 8:12 :
" le rôle de la France sur la scène diplomatique mondiale" ?? remplacé par un fax de l'ambassade des USA.
Réponse de le 23/04/2015 à 8:26 :
Tout à fait, vous avez tout résumé.
Réponse de le 23/04/2015 à 9:05 :
C'est d'ailleurs pour cela que la France, n'a pas suivi en Irak, que la France a fait durcir la position des américains sur l'Iran, que la France aurait été faire la peau de Bachar ou qu'elle n'est pas non plus soumise à Israël, comme le sont les US.
La France a sa propre diplomatie et ses propres intérêts, ni plus ni moins.
Réponse de le 23/04/2015 à 11:38 :
c'est vrai qu'en Irak, on n'avait pas suivi, mais ça c'était avant.
en Lybie , on a obéi aux ordres, en Syrie aussi. Quand à dire que nous ne sommes pas soumis à Israel , ça reste à démontrer.
a écrit le 23/04/2015 à 7:15 :
La version du président normal, pour français normalisés ...est douteuse , si il a rupture unilatérale d'un contrat ..(c'est le cas) ,il y a forcément , le remboursement des sommes payée et des dommages et intérêts a payer à la partie lésée.. ...c'est très habile de la part de Poutine , de faire montre de patte de velours avant les négociations....après..., F.Hollande recevra comme cadeau ,10 kilos de permafrost......;
Réponse de le 23/04/2015 à 8:16 :
les Russes ont construit une partie des bateaux , on fait comment ? on leur paie ou on démonte et on leur renvoie ?
a écrit le 22/04/2015 à 23:28 :
Cela est la moindre des choses. Sinon, il faudra que NOUS présentions la facture aux US qui ont voulu aller poser les missiles de l'otan en Ukraine. 400 conseillers militaires pour l'instant envoyés après les 600 "conseillers" de la cia. Et la corruption, je vous explique même pas...
a écrit le 22/04/2015 à 22:59 :
La Russie aura les Mistral quand elle rendra la Crimée a l'Ukraine et retirera ses nervis du Dombass.
Réponse de le 23/04/2015 à 8:14 :
la Crimée est historiquement russe , et les séparatistes du Donbass ne cèderont pas à Kiev.
la messe est dite, en attendant l'effondrement total de l'Ukraine.
Il serait bon que les USA retirent leurs troupes d'Ukraine , parce que leur présence est bien officielle alors que la présence de l'armée Russe n'a jamais pu être démontrée.
a écrit le 22/04/2015 à 22:47 :
Avec l'argent des contribuables, il est vrai que ce président se moque d'endetter le pays.
a écrit le 22/04/2015 à 22:28 :
Et on va rembourser avec quel argent ? Ah oui, celui que les russes nous ont prêté ! Elle est belle la politique de guignol tiens !
Réponse de le 22/04/2015 à 23:01 :
Les russes n'ont plus un kopeck, même pour leurs propres entreprises ou pour le FN.
a écrit le 22/04/2015 à 22:17 :
Maintenant que la Pologne a choisi le système d'arme américain... On va pas se gêner pour refiler nos bateaux aux russes. Ceci dit le mister Poutine pourrait bien se marrer en refusant la livraison au dernier moment vu le retard... On va encore passer pour des comiques c'est certain.
a écrit le 22/04/2015 à 21:52 :
Il ne sait plus comment sortir du mauvais pas dans lequel il nous a mis, le penaud branquignol...
a écrit le 22/04/2015 à 21:43 :
Et donc, on va les recycler en "pontons de Niort" dans l'attente des reconduites aux frontières des migrants pas autorisés?
a écrit le 22/04/2015 à 21:43 :
Qui donc a engagé la France à livrer du matériel de guerre à la Russie? Devinez! Sarkosy.
Réponse de le 23/04/2015 à 8:17 :
Sarkosy était trop content de ramener du travail pour les ouvriers français et quelques milliards dans les caisses.
C'était un bon contrat , dommage;
a écrit le 22/04/2015 à 21:39 :
Je sens un scénario à la grecque, car Hollande et sa bande sont des gens que je soupçonnent fortement d'être malhonnêtes en raison de leurs mensonges permanents. Dans ce cas, la France sera discréditée pour des décennies, mais cela les socialos se foutent puisqu'ils auront déjà rapinés le pays :-)
Réponse de le 22/04/2015 à 23:07 :
La France n'a jamais vendu autant de matériel militaire que depuis qu'elle bloque les Mistral. Le FN nous avait pourtant promis le chaos et la ruine. C'est encore raté !
Réponse de le 23/04/2015 à 7:45 :
Elle a eu le lot de consolation des 36 rafales en Inde et le reste lui passe sous le nez, merci les US..
a écrit le 22/04/2015 à 21:06 :
Honteux !

Je ne comprends pas ce qui peut empêcher la livraison des bateaux. Je ne peux pas comprendre ce qui peut passer par la tête des fonctionnaires et politiques qui bloquent la livraison. C'est des armes de guerre, bien sur que ça peut être utilisé dans le cadre d'un conflit. Si on a du mal avec ça, il ne faut pas vendre d'armes de guerre.
Réponse de le 22/04/2015 à 21:43 :
Il ne faut pas aller chercher de logique dans cette sale affaire, c'est la loi du plus fort, un point c'est tout. Les américains ne veulent pas que la France livre les Mistral à la Russie, la France ne les livrera pas. Point à la ligne. Honteux.
Réponse de le 23/04/2015 à 6:22 :
Bien dit Toto
a écrit le 22/04/2015 à 20:28 :
Les choses semblent s'acheminer vers un remboursement de l'argent déjà payé par la Russie, il me semble. Si Poutine laisse tomber les amendes et d'autres frais liés à la rupture de contrat par l'État français il en sortira grandi, ce sera un très beau geste de sa part envers un pays qui l'a trompé. Par contre, la France s'en sort ternie de cette triste affaire, sa crédibilité est sans doute bel et bien entamée. Dommage...

Toutefois il en reste un problème : l'État français va-t-il trouver un repreneur pour ces deux bâtiments ?...
a écrit le 22/04/2015 à 20:17 :
Je propose qu'il transfère le bateau dans le lac Léman afin d'intercepter des fraudeurs du fisc.
Réponse de le 22/04/2015 à 21:45 :
Et lu les porteras les deux sur ton dos n'est-ce pas ? :-))
Réponse de le 23/04/2015 à 9:27 :
@@Toto: Astérix a bien ramené les obélisques (de la Concorde), alors pourquoi Toto ne ramènerait-il pas les bateaux dans son sac à dos :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :