La livraison du Mistral à Moscou officiellement reportée "jusqu'à nouvel ordre"

 |   |  352  mots
En réponse à cette annonce, la Russie a pour sa part annoncé qu'elle ne va pas pour l'instant intenter d'action en justice contre la France.
En réponse à cette annonce, la Russie a pour sa part annoncé qu'elle ne va pas "pour l'instant" intenter d'action en justice contre la France. (Crédits : reuters.com)
"La situation actuelle dans l'est de l'Ukraine ne permet toujours pas (...) l'exportation" en Russie d'un premier porte-hélicoptères, estime l'Elysée, qui a annoncé mardi le report dans un communiqué.

Paris a pris sa décision. Un communiqué de l'Elysée a annoncé mardi 25 novembre le report, "jusqu'à nouvel ordre", de la livraison d'un premier porte-hélicoptères Mistral à la Russie:

"Le Président de la République considère que la situation actuelle dans l'est de l'Ukraine ne permet toujours pas la livraison du premier BPC [bâtiment de projection et de commandement: NDLR]", explique la présidence.

Le président "a donc estimé qu'il convenait de surseoir, jusqu'à nouvel ordre, à l'examen de la demande d'autorisation nécessaire à l'exportation du premier BPC à la Fédération de Russie", conclut l'Elysée.

Le cessez-le-feu en Ukraine pas respecté

François Hollande avait annoncé le 3 septembre dernier que les conditions n'étaient pas réunies pour livrer le premier navire, le Vladivostok, qui devait initialement être exporté en octobre. Le 16 octobre, il avait ajouté que le respect du cessez-le-feu en Ukraine restait l'une des conditions pour que la France accepte de livrer les Mistral. Selon le vice-Premier ministre russe, le deuxième porte-hélicoptère commandé par son pays, le Sébastopol, dont la livraison est prévue pour la fin 2015, devait être mis à l'eau à la mi-novembre.

Mais d'après l'armée ukrainienne, 150 soldats ont trouvé la mort depuis l'entrée en vigueur de ce cessez-le-feu le 5 septembre dernier, prévu par le protocole de Minsk signé par l'Ukraine, la Russie et les séparatistes de l'Est sous les auspices de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

La Russie va "attendre avec patience"

En réponse à cette annonce, la Russie a pour sa part annoncé qu'elle ne va pas "pour l'instant" poursuivre en justice la France mais qu'elle espérait toujours que le contrat serait honoré. Iouri Borissov, vice-ministre russe de la Défense, cité par l'agence publique Ria Novosti, a affirmé:

"Nous allons attendre avec patience" la livraison.

Un refus de livrer les deux navires Mistral commandés par la Russie, dont la vente représente un montant d'1,2 milliard d'euros, pourrait obliger la France à dédommager Moscou au-delà d'une date-butoir pour l'instant tenue secrète.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2014 à 10:04 :
comment voulez vous que la France retrouve sa place dans le monde avec des reactions pareil cocorico pour vendre du materiel mais non respect des delais et de la date de livraison et vous voulez que l'on vende le rafale mais les clients etranger rigolent il faut dire qu'ils sont bien aider par nos cher amis americain qui nous ecoutent et nous glissent volontier des peau de banane
a écrit le 26/11/2014 à 17:48 :
Je ne suis pas un fan de F.Hollande mais faut bien reconnaitre que l'affaire des BPC Mistral c'est d'abord N.Sarkozy le premier responsable, c'est bien lui et son gouvernement qui ont autorisé la vente des BPC.

Les gens peuvent être pour ou contre la livraison des BPC mais si vous cherchez un responsable aller voir N.Sarkozy.

Quand aux membres dirigeants du FN, ils jouent les sangsues comme d'habitude.
Réponse de le 26/11/2014 à 20:08 :
Dans ce cas y a qu'à lui donner la facture... Mais avant par pitié supprimer la déduction d'impots pour les dons a ce type de personnes... Y en a marre de payer pour les conn..ies de ce type.
a écrit le 26/11/2014 à 15:17 :
On croit que le pays le plus "fidèle" aux Etats-Unis en Europe est la Pologne, mais on se trompe. Selon un journaliste américain de ma connaissance, c'est la France le pays qui sert de manière impeccable à Washington et sa politique. Cet ami s'étonnait, d'ailleurs, quand on sait des manoeuvres franchement déloyales des US envers la France (Renault en Iran, la sempiternelle non-vente des Rafales, l'affaire BNP-Paribas…), il s'étonnait de cette soumission de Paris à ses "libérateurs" d'une époque, de notre "amour inconditionnel" aux faiseurs du "rêve américain" qui nous fait toujours rêver.

Selon lui, peut-être que cela vient du fait que la France fait toujours semblant d'être le "pays des Droits de l'Homme" et garde une sorte d'anti-atlantisme (de façade) du genre Général de Gaulle, Chirac-Villepin, ce qui dissimule bien les choses. Quand la plupart des pays de l'EU font discrètement la moue aux demandes de crédits et menaces de guerre à la Russie de la part de la junte à Kiev, c'est justement la France qui arbore le drapeau atlantiste de forme la plus voyante.

Donc, détrompez-vous, ce n'est pas la Pologne "l'ami le plus fidèle" des américains en Europe, mais la France. Au grand dam de nombre de Français qui jamais iront s'aligner avec la chaotique politique étrangère menée par Washington et ses néoconservateurs. Hélas...
a écrit le 26/11/2014 à 13:46 :
il ne faut pas contrarier Netanyahu principal électeur d' Obama dont les visées expansionnistes devraient être punies par des mesures de rétorsions bien plus sévère que pour l' affaire Ukrainienne . Le lobby dominateurs s' exerce jusqu' au sommet !
a écrit le 26/11/2014 à 11:31 :
Interrogeons les Français, Ou sont les sondages pour cette question.
Le contrat doit être respecté.
Réponse de le 26/11/2014 à 16:30 :
C'est assez simple : selon quelques experts et juristes dans commerce international (et qui connaissent les clauses des contrats) le montant s'élèverait à env. 3 milliards d'euros. Que l'Etat français trouve cette somme (auprès de ses amis, peut-être…), ensuite paie à Moscou et l'affaire est vite réglée. La Marine de la Russie, selon la presse russe, s'en fiche de ces navires, mais elle veut son argent de retour, bien sûr. Avec les amendes de rescision de contrat etc etc.

Allez, Hollande, 3 milliards d'euros à Poutine et l'affaire est vite réglée. Point barre.
Réponse de le 26/11/2014 à 20:10 :
Et on en fait quoi de ces bateau tout en Russe? On leur fait un pris 1 gratuits pour 1 acheté comme chez Carrefour?
a écrit le 26/11/2014 à 11:02 :
Le FN a contracté fin septembre un prêt de neuf millions d'euros auprès de la banque russe First Czech Russian Bank (FCRB), a confirmé le trésorier du parti Wallerand de Saint-Just qui désigne M Schaufhausser comme ayant beaucoup de "relations" en Russie. Il y a un «intense lobbying des dirigeants frontistes à Moscou», le Kremlin soutenant par ailleurs très activement les partis populistes et séparatistes en Europe pour tenter son démantèlement et favoriser le projet centralisé au Kremlin d'Eurasie de Poutine, évoquant une rencontre en février entre Marine Le Pen et le député nationaliste Alexander Mikhailovich Babakov, dont le nom apparaît sur la liste des personnes visées par les sanctions de l'Union européenne envers la Russie, mais aussi avec Poutine lui-même. Ce prêt «pose la question de l'origine des fonds et d'une ingérence étrangère dans la vie politique française», soulignant que cette banque est «de facto entre les mains d'un ancien cadre bancaire de l'Etat» russe, Roman Yakubovich Popov. En Russie il en est tout autrement : Poutine déclarait à Itar Tass le 23.11.14 "Tout Etat qui se respecte ne peut tolérer l'utilisation dans son pays de fonds étrangers à des fins politiques." A bon entendeur...
Réponse de le 26/11/2014 à 20:11 :
Vous avez le lien qui prouve vos écrits? Ou c'est de l’intox?
Réponse de le 27/11/2014 à 17:57 :
Les commentaires de ce troll anti Poutine c'est du n'importe quoi, du bidon. Pas la peine de prêter attention à ses messages.
a écrit le 26/11/2014 à 10:40 :
La vérité sur le contrat entre Moscou et Paris pour la construction des Mistral commence à faire surface dans les presses. En voulant sauver la construction navale française, déjà malmenée, Nicolas Sarkozy lors d'un voyage en Russie, a réussi a convaincre son homologue Vladimir Poutine à commander deux BPC Mistral aux chantiers de St.-Nazaire.

La commande, toutefois, n'était pas du goût des commandants de la marine russe que jugeaient "que le porte-hélicoptères n'était pas un élément inaliénable de la marine de guerre russe". Mais Vladimir Poutine avait d'autres intérêts avec la France – à l'époque – notamment dans le parc automobile pour diversifier l'emprise allemande et nord-américaine du secteur. Mais aussi pour reprendre la société AvtoVAZ, plus connue par sa marque Lada qui ne trouvait pas de repreneur ni en Russie ni ailleurs. Et Renault-Nissan est alors devenue la société-mère en embauchant 66 500 employés.

Le refus de François Hollande est méconnu du grand public, cependant quelques échos en provenant de l'Elysée nous font croire qu'il est plutôt de nature personnelle. Hollande déteste Poutine mais il déteste Nicolas Sarkozy également. Dans son immense "ego-trip" il oublie que l'affaire Mistral ne s'agit pas d'une affaire entre des Présidents mais entre Etats ! son manque de vision autant politique qu'administratif peut créer avec la non-livraison de ces bâtiments à la Russie une dégradation sérieuse pour l'image de la France et pour l'avenir de STX Europe en France, une holding dont le siège est situé en Norvège qui fait partie de STX Offshore & Shipbuilding, intégrante du chaebol sud-coréen STX Corporation. C'est hautement irresponsable ce qui fait François Hollande et son staff le sait. Mais l'homme n'a plus rien à perdre : il a voulu sa Présidence, il l'a eu, le reste se résume à des gaffes protocolaires et d'autres scandales à l'eau-de-rose.

Selon le vice-ministre de la Défense de Russie Iouri Borissov, la France devra rembourser à la Russie le montant payé et payer une amende ce qui fera au total environ trois milliards d'euros. Donc quasiment le double du prix de deux Mistral. Non sans oublier que la France aura désormais une très mauvaise réputation auprès des autres pays qui vont toujours réfléchir deux fois avant de nous commander des armements.

Merci beaucoup, M. Hollande, pour votre cadeau empoisonné offert à la France.
Réponse de le 26/11/2014 à 10:57 :
La Russie a t-elle remboursé les emprunts russes au monde et à la France en particulier qui avait beaucoup souscrit ? Et compte-t-elle rembourser le vol de la Crimée et le chaos suite à ses invasions à l'Est de l'Ukraine ? Ou encore en Géorgie, Moldavie ? Compte-t-elle rendre la Carélie à la Finlande ? Les îles Kouriles au Japon ? et bien d'autres territoires volés. Ou bien encore compenser son occupation de l'Europe pendant 60 ans dont on subit encorer les conséquences avec l'Ukraine ? etc.
Réponse de le 26/11/2014 à 11:18 :
Allez, papy… mettez vous en pantoufles…. une petite tisane aux herbes, vos cachots et hop ! on va faire une petite sieste….
a écrit le 26/11/2014 à 10:17 :
La Crimée c'est environ 100 milliards d'euros volés à l'Ukraine par Poutine, çà va faire un joli procès çà.
Réponse de le 26/11/2014 à 10:43 :
L'Ukraine fait partie intégrante de la Russie, reconnue déjà par la Chine. La reconnaissance par d'autres États viendra dans les prochains mois. De quel procès parlez-vous donc ?
Réponse de le 26/11/2014 à 11:01 :
L'Ukraine ne fait pas partie intégrante de la Russie et n'est nuellement reconnue par la Chine. Le vol de la Crimée par des hommes verts identifiés impacte l'économie ukrainienne pour quelques 100 milliards d'euros.
Réponse de le 26/11/2014 à 11:23 :
Allez voir chez Google (américain), chez toutes les sites cartographiques, renseignez-vous auprès de toutes les chancelleries du monde libre (pas celles de l'UE ni celles des US) et vous allez voir que la Crimée EST RUSSE. Parce qu'elle l'a toujours été, quoi. Bonne journée !!!
a écrit le 26/11/2014 à 9:31 :
Hollande n'est qu'un guignol, Vladimir ne va faire qu'une bouchée de la marionnette
Réponse de le 26/11/2014 à 11:31 :
Hollande n'a pas le cran de ne pas livrer ces navires à Poutine.Tout ce chantage ce n'est que du vent pour faire semblant qu'il existe sur la scène internationale et rien d'autre. Je peux parier que Hollande tôt ou tard il va trouver une excuse quelconque et va livrer ces deux Mistral à la Russie en catimini…. à la française. Et tant pis pour l'image de la France.
a écrit le 26/11/2014 à 9:29 :
F. Hollande estime, comme Président d’un pays souverain qui prend seul ses décisions, que la situation dans l’Est de l’Ukraine ne permet pas de livrer le premier Mistral à la Russie. Ce n’est pas une grande surprise, Obama et l’OTAN l’avaient déjà annoncés avant lui, mais il l’a répété. Seul le lien de cause à effet laisse à désirer. Sans oublier les obligations contractuelles, les clauses de résiliation, les frais liés à la non exécution ...

Et la Russie n’est pas dupe, elle va s’adresser à la justice si la France continue. Bref, la Russie va suivre les règles de droit. Et elle a une chance de gagner. Et nous de payer, dans tous les sens du terme.

Si sur le plan juridique, la position de la France est indéfendable, elle ne l’est pas plus sur le plan politique.

On ne livre pas des armes à des ennemis, pour qu’elles ne se retournent pas contre soi. Jusqu’à présent, la Russie n’est pas en guerre contre la France, ni contre l’UE, malgré tous les efforts qui sont faits en ce sens.

La Russie n’est pas en guerre contre l’Ukraine non plus, l’Ukraine ayant officiellement mis en place une Opération anti-terroriste. Et l’Ukraine ne peut être en guerre, puisqu’elle a signé l’accord avec l’UE. Puisqu’elle a conduit deux opérations électorales. Or, si l’Ukraine était en guerre, elle ne pourrait recevoir de soutient militaire. Bref, l’Ukraine "ne peut pas " être en guerre, la Russie non plus.

Sauf à considérer que la Russie bombarde le Donbass. Ca n’a pas de sens, mais les annonces de l’OTAN, des Etats Unis etc n’ont pas de sens non plus. Donc, la Russie ne bombarde pas le Donbass. Elle bombarde l’Ukraine ? Non, c’est elle qui a essuyé des tirs d’artillerie dans les villages frontières.

Donc politiquement non plus il n’y a aucune raison de ne pas livrer les Mistrals. Enfin, pour un Etat européen souverain. Il n’y aurait aucune raison. Mais là, nuance, nous parlons de la France contemporaine…..
Réponse de le 26/11/2014 à 10:09 :
Les commentaires et délires des auteurs du FSB n'engagent qu'eux-mêmes, la Voix de la Russie, organe de propagande, publie ces propos et arguties éloignés des réalités sur ordre du Kremlin.
Réponse de le 26/11/2014 à 11:16 :
F.S.B. = France Sans Belgique ? :-)
Réponse de le 26/11/2014 à 11:33 :
Jean, vous voulez dire France Sans Bruxelles plutôt ? en tant que Belge je n'ai rien contre la France,,, bien au contraire ! :-))
Réponse de le 26/11/2014 à 20:15 :
@ Henri: Je pense car les Belges, Français et en règles générales tous les citoyens européens en on contre Bruxelles mais rien contre la Belgique et ces habitants (même de Bruxelles)
a écrit le 26/11/2014 à 5:47 :
Le FN a contracté fin septembre un prêt de neuf millions d'euros auprès de la banque russe First Czech Russian Bank (FCRB), a confirmé le trésorier du parti Wallerand de Saint-Just qui désigne M Schaufhausser comme ayant beaucoup de "relations" en Russie. Il y a un «intense lobbying des dirigeants frontistes à Moscou», le Kremlin soutenant par ailleurs très activement les partis populistes et séparatistes en Europe pour tenter son démantèlement et favoriser le projet centralisé au Kremlin d'Eurasie de Poutine, évoquant une rencontre en février entre Marine Le Pen et le député nationaliste Alexander Mikhailovich Babakov, dont le nom apparaît sur la liste des personnes visées par les sanctions de l'Union européenne envers la Russie, mais aussi avec Poutine lui-même. Ce prêt «pose la question de l'origine des fonds et d'une ingérence étrangère dans la vie politique française», soulignant que cette banque est «de facto entre les mains d'un ancien cadre bancaire de l'Etat» russe, Roman Yakubovich Popov. En Russie il en est tout autrement : Poutine déclarait à Itar Tass le 23.11.14 "Tout Etat qui se respecte ne peut tolérer l'utilisation dans son pays de fonds étrangers à des fins politiques." A bon entendeur...
Réponse de le 26/11/2014 à 5:59 :
C'est bien de rappeler cette collaboration douteuse FN/Poutine, en effet.
Réponse de le 26/11/2014 à 6:15 :
Hollande a raison, j'attends en effet toujours le remboursement de mes emprunts russes depuis 1917 donc Poutine peut attendre encore 3014 la livraison des Mistral.
Réponse de le 26/11/2014 à 9:27 :
C'est assez cocasse de voir que vous écrivez une bêtise contre Poutine pour ensuite (sous d'autres pseudos) vous faire à vous même des éloges. Ne trouvez-vous pas un tantinet enfanti cette pratique, Mamy ? :-)) Bonne journée, Papy….
Réponse de le 26/11/2014 à 9:36 :
Oui, c'est tout à fait enfantin.
Réponse de le 26/11/2014 à 10:14 :
Les vérités à propos du FN dérangent ses membres soumis à la dictature du Kremlin on dirait ! Prétendre que plusieurs intervenantes/intervenants constitueraient la même personne souligne un défaut d'arguments comme toujours !
Réponse de le 26/11/2014 à 11:20 :
100% en accord avec vous. Euh…. on peut se tutoyer non ?...
a écrit le 25/11/2014 à 21:52 :
Les pulsions guerrières d'Hollande , quelle rigolade ! Quand les chars russes et l'infanterie sibérienne franchiront les frontières de l'Europe , ce type et sa clique seront, depuis longtemps, partis très loin...
Réponse de le 25/11/2014 à 23:03 :
Les russes n'envahiront l'Europe que si l'OTAN les envahi. Cette idée du russe envahisseur c'est un mensonge propulsé par les neocons américains pour diaboliser Poutine, mais la réalité elle en est bien différente. La Russie a des plans de loin plus importants que de faire une guerre en Europe. Mais il ne faut pas taquiner l'ours…. il reste toujours le plus fort en nombre de têtes atomiques et de systèmes de détection de missiles stratégiques. Gaffe.
Réponse de le 26/11/2014 à 5:48 :
C'est très inférieur à l'OTAN.
a écrit le 25/11/2014 à 21:31 :
PREMIÈRE RÉACTION DE MOSCOU À LA DÉCISION DE HOLLANDE DE NE PAS LIVRER LES MISTRAL : « LA FRANCE A CAPITULÉ. HEUREUSEMENT QUE DE GAULLE NE VOIT PAS CE DÉSHONNEUR. »
Réponse de le 25/11/2014 à 21:39 :
Grâce à la marionnette de l'Elysée la France se retrouve désormais dans une position de faiblesse face à la Russie. Si Poutine veut nous ridiculariser devant le monde entier il est tout à fait dans la mesure de le faire.
Réponse de le 26/11/2014 à 5:50 :
De Gaulle aurait pris la décision radicale de ne pas livrer ces Mistral depuis longtemps à un dictateur envahisseur tel Poutine, revoyez son attitude avec Hitler.
Réponse de le 26/11/2014 à 10:00 :
@la réalité "Si Poutine veut nous ridiculariser devant le monde entier..." pas la peine, Hollande est assez grand pour le faire lui même, ça fait deux ans et demi que ça dure. Le ridicule passe encore, mais la crédibilité de la France c'est autre chose.
Réponse de le 26/11/2014 à 20:18 :
Ne vous leurrer pas, De Gaule était la marionnette des Américains et des Anglais. Quand on déclare la guerre à un pays, on s'arrange toujours pour que celui qui prend le pouvoir soit celui qu'on a choisi. Regardez ce que la France fait en Afrique depuis plus de 20 ans...
a écrit le 25/11/2014 à 21:31 :
Il n'y a pas de base légale à cette décision. Le Président est certes irresponsable du fait des actes commis dans le cadre de son mandat (sauf haute trahison...) mais les autorités administratives subordonnées (soit toutes les autres...) ont l'obligation de ne pas appliquer les décisions illégales...sauf à engager leur propre responsabilité ! Voilà qui promet des sueurs froides dans les ministères et services déconcentrés de l'Etat, avant les procès qui ne manqueront pas de s'ouvrir...Cela s'appelle l'Etat de droit.
Réponse de le 26/11/2014 à 5:52 :
Vous avez appris le droit au Kremlin apparemment, cà ne se passe pas comme çà dans la réalité.
a écrit le 25/11/2014 à 21:19 :
J'espère que se sera pas les citoyens Français qui paieront ce choix! Surtout qu'ils aurait soit pus les livrer aux Américains et les leurs faire payer si c'est bien eux qui poussent à ce qu'on ne les livre pas...
Réponse de le 25/11/2014 à 21:35 :
Le problème c'est que ces Mistral sont invendables ! le post de Père Michel ci-dessous explique bien la France ne peut pas repasser ces navires à un pays tiers. C'est comme si j'avais fait faire un jacuzzi pour ma maison de campagne sous mesure et ne voulait plus la piscine ! qui allait l'acheter ?
Réponse de le 26/11/2014 à 5:54 :
C'est du baratin on peut modifier un navire sans difficultées importante, il est d'ailleurs très similaire aux Mistral dont dispose la France.
a écrit le 25/11/2014 à 21:01 :
comme si cela pouvait faire peur à poutine......
Réponse de le 25/11/2014 à 21:21 :
A la place de Poutine, j'aurais inclut dans le contrat que les retard de livraison feront automatiquement des réduction du cout d'achat voir la libre possibilité au Russe d'annuler tous bonnement l'achat... Et comme tous est en Russe dans quelques mois ils les aurait forcement acheté en promo. 2 pour le prix de 1...
a écrit le 25/11/2014 à 19:52 :
Tout ça parce que les US ont voulu mettre leurs missiles de l'otan en Ukraine... Faudra leur présenter la note, un jour.
a écrit le 25/11/2014 à 19:35 :
Mélange d’arrogance, d’amateurisme et de veulerie. Ça veut dire quoi cette formule laconique de refus ? Qu’on ait au moins le courage de faire aux Russes des reproches clairs et précis s’il y en a !!! C’est en fait par pure soumission à la politique étrangère américaine que FH réagit ainsi : upr.fr/actualite/monde/mistral-russe-l-upr-demande-au-gouvernement-francais-de-cesser-d-etre-larbin-washington-et-d-honorer-la-signature-de-la-france. La honte !!! On passe vraiment pour des larbins.
Réponse de le 25/11/2014 à 20:43 :
Au fait les Russes s'en fichent royalement de ces bâtiments et leur ministres l'ont faire savoir à plusieurs reprises. Ne soyons pas dupes, la Russie a tous les atouts pour construire des bâtiments de ce genre à leur façon et, en plus, meilleur marché pour eux. Ce qui veut Moscou c'est son argent de retour. Et Hollande va leur payé les arriérées plus les amendes plus le prix des deux bateaux, ça va faire plus de 6 milliards, ou même plus. Devinez qui est le dindon de cette farce….
Réponse de le 26/11/2014 à 6:03 :
Si on voulait avoir une confirmation de la collaboration upr / FSB russe, vous nous l'avez fournie, merci.
a écrit le 25/11/2014 à 18:47 :
Et dire que Poutine avait passé la commande pour resserrer les liens en la France et la Russie.
Réponse de le 25/11/2014 à 19:08 :
À l'époque parce que c'était Sarkozy, pas Hollande l'otaniste ! d'ailleurs Sarkozy a déjà fait deux voyages en Russie, je me demande qu'a-til dit à Poutine….
Réponse de le 25/11/2014 à 19:25 :
Mais vous savez très bien que Poutine DOIT obéir à Hollande .
Réponse de le 26/11/2014 à 6:06 :
Poutine c'est comme Mamy Bettencourt ou Kadhafy pour Sarkozy, une enveloppe par-ci, une enveloppe par-là.
Réponse de le 26/11/2014 à 10:03 :
@Bygmalion : Apportez des preuves au lieu de baver.
Réponse de le 26/11/2014 à 10:21 :
Le document qui prouve que Nicolas Sarkozy a reçu 50 millions d’euros de la part de Kadhafi a été authentifié par des experts judiciaires en écriture.
a écrit le 25/11/2014 à 18:03 :
Parce que livrer des navires les Américains se priverez eux de le faire si leur intéréts sont en jeu.
Une fois de plus nous passerons pour des neus-neus (que nous sommes).
Surtout d'un point de vue commercial. Pitoyable.
a écrit le 25/11/2014 à 17:34 :
Que nous les livrions ou pas, il va falloir avoir les reins solides car dans les deux cas ce sera difficiles.
Si nous les livrons, nous passerons pour un pays peu fiable alors que nous essayons de construire une Europe de la défense.
Et si nous ne les livrons pas, attention à la facture !
Réponse de le 25/11/2014 à 18:33 :
Non sans dire que l'Inde, traditionnelle alliée de Moscou en armements va mettre de l'eau dans le vin pour l'achat des Rafales. Et bien d'autres choses pourront encore voir le jour…. quelle connerie de Hollande...
Réponse de le 26/11/2014 à 6:14 :
L'Inde n'est certainement pas l'alliée de la Russie lol voir Chine, Pakistan etc
a écrit le 25/11/2014 à 17:20 :
Hollande subit à ce moment une pression terrible, moins de la part des ricains et de l'OTAN que de la part des patrons et politiciens français. La France a énormement d'intérêts en Russie dont elle ne pourrait jamais se passer. Et je ne parle pas seulement des sociétés françaises qui disputent un marché très séduisant pour plusieurs pays, notammnet ceux du BRICS.
Si le contrat n'est pas rempli, la France fera face à des conséquences politiques graves et à la perspective d'une procédure judiciaire, car il s'agit d'investissements importants engagés dans ce projet.
Moscou a fait savoir qu'il attendrait jusqu'à fin novembre avant de réclamer des indemnités pour la non-exécution du contrat et que les montants réclamés seraient rendus publics. Dans ce petit mélo-mélo de Hollande, croyez-moi, c'est lui la souris, Poutine est l'ours qui joue avec elle. Que Flanby fasse gaffe et il va se retrouver dans un bel imbroglio avec STX Europe et avec un bataillon de patrons français qui ont des intérêts en Russie.
Réponse de le 26/11/2014 à 6:18 :
Ce n'est pas grand chose le chiffre d'affaires de la France en Russie et les Mistral n'y changeront rien car les relations étaient mauvaises depuis longtemps avec Poutine
a écrit le 25/11/2014 à 15:47 :
C'est marrant comme on entend pas les pro-Russes quand Poutine décide de femer le robinet de gaz/pétrole dès qu'un pays semble s'opposer à lui. Demandez au polonais le nombre de coupure auxquels ils ont eu le droit depuis 2006...J'imagine que vous allez me trouver plein d'explications valables...
Réponse de le 25/11/2014 à 16:06 :
Des coupures en Pologne ? Peut-être. Mais certainement pas autant que celles qui surviennent chaque nnée en france dès que tombnt 3 gouttes de pluie et 2 flocons de neige.
Réponse de le 25/11/2014 à 16:08 :
Oui, les mêmes explications valables que l'administration américaine quand il veulent
piller le Pétrole des autres....
Réponse de le 25/11/2014 à 17:23 :
Ce genre d'argument est le plus imbécile qu'on peut trouver sur internet de langue française. Des zozos qui veulent réduire l'économie russe au gaz/pétrole doivent aller à Kiev et région pour travailler en usines de chocolat, par exemple.
Réponse de le 25/11/2014 à 20:34 :
Hé Chique ! selon vous la France doit désormais se plier aussi à la Pologne ??? tu es un plombier polonais par hasard ? :-))
Réponse de le 26/11/2014 à 6:10 :
La Pologne est démocratique, pas la Russie de Poutine qui envahit ses voisins, donc normal de ne pas lui livrer d'armes de pointe.
a écrit le 25/11/2014 à 15:43 :
On est vraiment nul en commerce...Les allemands avec Gazprom s'embarrassent moins. Fallait .pas faire de vagues, et honorer les contrats, Au lieu de ça on se drape dans notre fausse grandeur du pays des libertés et on donne des leçons à la terre entière...effet boomerang, on est ridicule!!!! et ceux qui font du commerce extérieur, sont jetés avec l'eau du bain...c'est vrai nous avons tellement de travail et si peu de chômeurs qu'on peut se permettre ces postures...Mais quand ces gouvernants vont ils comprendre e monde réel...Jamais je crois..cqfd
a écrit le 25/11/2014 à 15:06 :
On va pouvoir chanter "Mistral perdant"! Les temps changent!
Réponse de le 25/11/2014 à 15:50 :
Joli... Et puis après Hexagone?
Réponse de le 25/11/2014 à 17:25 :
On peut chanter aussi : "Nous n'irons plus au bois car l'Ours est là…."
a écrit le 25/11/2014 à 14:43 :
Hollande a raison car Poutine a des idées d'interventionnisme affiché vers la Géorgie, ce qui, après l'annexation de la Crimée, lui permettrait d'étendre son territoire entre la Mer Noire et la Mer Caspienne, et puis après la Géorgie, .............
Réponse de le 25/11/2014 à 15:42 :
Le chef de troupe de l'europe met en place doucement en place une politique qui ecrase les peuples (grece, espagne, portugal, france) une forme de dictature europeenne qui veut indexer l'ukraine, poutine est vraiment gentil , nous meritons de recevoir des pruneaux sur la tete
Réponse de le 25/11/2014 à 15:48 :
@louou : si vendre des armes de guerre c est se poser à qoui elles servent autant ne pas vendre : Ce GVT dépasse tout ce qu on peut imaginer en stupidité et en crédibilité.
Réponse de le 25/11/2014 à 15:56 :
Il est vrai que vendre des coucous de pacotille (oups ! on dit "Rafale") à un état-terroriste tel que le Qatar est beaucoup meux. mais il est vrai qu'un état-voyou vendant à un état terroriste : il y a de la logique là-dedans !
Réponse de le 25/11/2014 à 17:04 :
Et les ricains n'ont jamais eu de poussée d'interventionnisme ... Nicaragua, Cuba, Chili, Vietnam, Corée, Irak, Guatemala, Afghanistan, Somalie .... Louou, bienvenue chez les naifs soumis aux interêts US
Réponse de le 25/11/2014 à 17:59 :
et vous pensez que les Etats unie font quoi avec en se cachant derriere l'europe?
Réponse de le 25/11/2014 à 19:05 :
Hé louou, il faut arrêter de lire les bobards des médias atlantistes….
Réponse de le 25/11/2014 à 21:53 :
la Russie est intervenue lorsque la Géorgie a attaqué l'Ossettie , si les Russes en avaient vraiment eu l'intention , la Géorgie n'.existerait plus
Réponse de le 26/11/2014 à 6:21 :
Les russes n'étaient pas prêts pour la Géorgie mais les choses changent, ils aiment bien envahir leurs voisins leur histoire le montre. Les américains ont raison comme les européens de se méfier de Poutine l'envahisseur.
a écrit le 25/11/2014 à 14:42 :
Hollande n'en ratera décidément aucune pour nous enfoncer davantage.
Réponse de le 26/11/2014 à 6:23 :
Non il a raison, voyez Hitler, Staline, Mussolini, Poutine...
Réponse de le 26/11/2014 à 10:13 :
Avec votre pseudo, je m'écraserais platement.
a écrit le 25/11/2014 à 14:18 :
Il doit y avoir plus de morale à vendre des Rafale au Qatar qui soutient les islamistes de l'EI qu'aux russes qui ne font que protéger leurs frontières contre les missiles de l'OTAN. PAUVRE FRANCE le général doit se retourner dans sa tombe.
Réponse de le 25/11/2014 à 14:27 :
Actualisation: le Qatar ne financera plus, ni ne protègera plus les vilains affreux méchants.
Réponse de le 25/11/2014 à 15:09 :
Bravo, heureusement qu'il y a des personnes pleines de bon sens ! Si on vend des armes c'est pas pour décorer son jardin !!!!!! Ce que fait le "CLIENT" Qatari semble plus légitime que le client Russe, en effet le général doit vraiment se retourner dans tout les sens !!!!!
Réponse de le 26/11/2014 à 6:24 :
De Gaulle n'aurait jamais vendu de Mistral à Poutine
Réponse de le 26/11/2014 à 10:20 :
@ Hollande... : Remarquez, ils pourraient faire comme les israéliens avec leurs vedettes, venir chercher eux mêmes leur bâtiments. Et puis, un contrat est un contrat ou alors on n'en fait pas, peut importe qui l'a signé. C'est la parole de la France pas celle de machin truc. Les américains ne se gênent eux et les polonais n'ont qu' aller se faire voir.
a écrit le 25/11/2014 à 14:15 :
Ben moi si Renault refuse de me vendre une bagnole j'achètete une Hyundai. Ipicitout.
Réponse de le 26/11/2014 à 6:30 :
oui mais si tu as déjà versé l'argent t'es ballot comme Poutine !
a écrit le 25/11/2014 à 14:14 :
Bonjour,
En réalité tout cela fait partie de manœuvres concertées entre la France et la Russie afin que la France et l'UE ne se fasse pas réprimander par les USA qui tient un peu trop les rêne de la diplomatie européenne mais également pour que la Russie ne perde pas la face fasse à ce report. Les mistrals seront livrés en 2015 de toutes les manières et la crise ukrainienne va se désamorcer également une fois que l'union européenne décidera de faire pression sur Kiev afin qu'ils révisent leur idéologie et leur comportement et que de l'autre coté la Russie décidera de faire pression sur les régions indépendantistes afin de respecter le cesser le feu et d’arrêter de solliciter la Russie pour intégrer leur fédération. Il y aura également un recul de l'intégration de Kiev dans la zone euro très prochainement car il vaux mieux une paix durable avec la Russie plutôt qu'un conflit larvé pour faire plaisir aux USA qui vivent à 7000km de là et se sont déjà tournés économiquement vers la zone pacifique. La seule solution pour les indépendantistes c'est de demander légalement leur autonomie régionale cela contentera tout le monde. Kiev ne perdra jamais sans combattre ses réserves de houille, de fer et de manganèse sinon l'Ukraine va vers la banqueroute ... .
Réponse de le 25/11/2014 à 14:59 :
tout à fait d'accord avec vous. Mais n'oubliez pas que la Russie est proche des USA, Sarah Palin pouvait la voir de chez elle; par temps clair ...;-)
Réponse de le 25/11/2014 à 15:31 :
C'est probable comme l'hypothèse.
Réponse de le 25/11/2014 à 16:06 :
Ma pensée rejoint la votre. Je commence à me dire que les deux bâtiments seront livrés en même temps et ce d'un commun accord entre les deux pays....
J'espère ne pas me tromper :o))))
Réponse de le 25/11/2014 à 18:03 :
notez que si la chine, la russie et l'iran se remettent à échanger leurs produits pétroliers en dollard, la crise s'arrêtera immédiatement. Ukraine, Georgie, etc ne sont que des contre feux. Immaginez que l'amérique du sud, et l'afrique décident eux aussi de ne plus vendre leur production pétrolière en dollard. Il va en faire quo'i l'oncle sam de son papier; du papier toilette ?
Réponse de le 25/11/2014 à 22:06 :
c'est bien la stratégie US : soumettre le monde pour pouvoir continuer à exister grâce aux dollars.
et les pays indépendants s'organisent contre le dollar pour mettre fin aux agressions US
a écrit le 25/11/2014 à 13:51 :
Et bien nous ne sommes pas prêt de vendre des rafales avec un tel comportement. Detruire sa crédibilité commerciale, au gré des injonctions OTANesques, pour le plus grand profit d'autres exportateurs. Merci Président.
Réponse de le 26/11/2014 à 6:29 :
Au contraire, c'est une preuve de maturité politique et de fiabilité. Revoyez l'histoire avec tous ceux qui se sont allongés devant Hitler, Staline etc
a écrit le 25/11/2014 à 13:50 :
L'Elysée continue à se tirer des balles au pied. Moscou s'en fiche du blabla de Hollande, il a donné un ultimatum à la France au risque d'entamer des poursuites commerciales, point à la ligne.
Si jusqu'à fin novembre, jusqu'à dimanche le 30 pour être plus précis, le BPC n'est pas livré, alors les amendes contractuelles vont commencer à pleuvoir sur Hollande. Et que seront, bien entendu, par la suite repassées aux bons et loyaux contribuables français ! la connerie humaine est insurpassable, Einstein dixit.
Réponse de le 26/11/2014 à 6:32 :
T'inquiètes pas on remboursera en emprunts russes de 1917, toujours en attente de remboursement par la Russie
a écrit le 25/11/2014 à 13:41 :
Le bateau quittera la France par hasard pendant la trêve des confiseurs...
Réponse de le 26/11/2014 à 6:33 :
Sûrement pas, le conflit ukrainien est bien plus sérieux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :