Pleins succès pour le 250e vol d'un lanceur Ariane en 40 ans

Pour son quatrième et dernier lancement de l’année, Ariane 5 a placé en orbite le satellite gouvernemental égyptien de télécoms TIBA-1 et le satellite Inmarsat GX. C’était le 250e lancement d’Ariane, qui fêtera son 40e anniversaire le 24 décembre prochain.
Michel Cabirol

3 mn

En 40 ans (1979/2019), Ariane aura lancé 451 satellites pour une masse totale de près de 1.302 tonnes.
En 40 ans (1979/2019), Ariane aura lancé 451 satellites pour une masse totale de près de 1.302 tonnes. (Crédits : Arianespace)

A quelques heures de l'ouverture de la conférence ministérielle de l'Agence spatiale européenne (ESA), Ariane 5 a parfaitement réussi sa mission dans la nuit de mardi à mercredi depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG), en mettant en orbite deux satellites de télécoms : TIBA-1, développé par Thales Alenia Space (TAS) et Airbus Defence and Space pour le compte du gouvernement égyptien et GX5, construit par TAS pour le compte d'Inmarsat. Il s'agissait du huitième lancement de 2019 au CSG, de la quatrième mission de l'année pour Ariane 5 et du 250ème lancement de la famille des lanceurs Ariane, dont 106 pour Ariane 5. Il reste encore onze vols pour le lanceur lourd européen, qui va en principe tirer sa révérence fin 2022 au moment où Ariane 6 atteindra en 2023 sa pleine capacité opérationnelle.

"250 lancements d'Ariane en 40 ans. 106 Ariane 5 lancées entre 1996 et 2019 et encore 11 d'ici à 2022. (....) Et nous avons bien l'intention de continuer cette indiscutable success story, l'aventure continue avec Ariane 6 qui effectuera son premier vol l'année prochaine", a assuré le président exécutif d'ArianeGroup, André-Hubert Roussel, cité dans le communiqué d'ArianeGroup publié dans la nuit de mardi à mercredi.

451 satellites lancés par les lanceurs Ariane

La mission VA250 marque une étape symbolique dans l'histoire d'Ariane depuis le premier vol d'Ariane le 24 décembre 1979 (Ariane 1). A quelques semaines de son quarantième anniversaire, le bilan d'Ariane est "impressionnant et source de fierté pour toute l'Europe", a rappelé Arianespace dans un communiqué distinct publié dans la nuit de mardi à mercredi. En 40 ans (1979/2019), Ariane aura lancé 451 satellites pour une masse totale de près de 1.302 tonnes. D'Ariane 1 à Ariane 5, la performance en orbite géostationnaire a été multipliée par 10 (de 1.073 kg en 1979 pour Ariane 1, à 10.495 kg pour VA250 en 2019.

En outre, 124 clients ont utilisé Ariane pour le déploiement de leurs satellites, fabriqués par 31 constructeurs. Au fil de ces 40 années, Ariane a réalisé de nombreuses missions emblématiques, comme les lancements des satellites Galileo, des vaisseaux ATV de desserte de la station spatiale, les télescopes Herschel & Planck, ou encore la sonde Rosetta.

Performance demandée à Ariane 5 : 10.479 kilos

Pour le 250e vol d'une Ariane, la performance totale demandée à Ariane 5 était de 10.479 kg, dont 9.630 kg pour les deux satellites. Les charges utiles ont été injectées sur une orbite optimisée inclinée de 5° par rapport à l'équateur. D'une masse au lancement de 5.600 kilos, TIBA-1 est un satellite de télécoms civiles et gouvernementales pour l'Égypte, développé par TAS et Airbus Defence and Space en tant que co-maîtres d'œuvre, TAS étant mandataire du consortium. TIBA-1 sera la propriété du gouvernement égyptien qui en assurera l'exploitation. Sa durée de vie est estimée à plus de 15 ans.

GX5 (4 tonnes) est un satellite de télécoms mobiles, construit par TAS pour Inmarsat. Cinquième satellite en bande Ka de la flotte Global Xpress (GX), GX5 sera le plus performant de la constellation GX qui, en moins de quatre ans, est devenue le standard de référence pour les services de communications mobiles globales à large bande. GX5 fournira plus de capacité que l'ensemble de la flotte GX déjà en orbite (GX1-GX4) et permettra la hausse rapide de la demande de services des clients d'Inmarsat en Europe et au Moyen-Orient, en particulier pour les connections Wi-Fi sur les vols commerciaux et pour les services maritimes commerciaux. Sa durée de vie est estimée à plus de 16 ans.

Michel Cabirol

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 27/11/2019 à 10:41
Signaler
Oui la fusée Ariane V est une vraie reussite industrielle et technologique : on peut dire que nous les Européens nous savons lancer des satellites de télécommunication. J'ai une expérience particulière avec cette fusée car en juin 1996, j'ai vécu le ...

le 27/11/2019 à 12:15
Signaler
Comme salarié d'Aérospatiale aux Mureaux (Arianegroup aujourd'hui) j'ai assisté en direct en salle de retransmission à ce premier tir d'Ariane V en 1996 . Avec le temps je retiens deux choses outre la terrible déception pour les ingénieurs et le tou...

le 27/11/2019 à 15:13
Signaler
Le CEA, vraiment....?

le 27/11/2019 à 16:28
Signaler
Je confirme ce commentaire. Si Arianeespace se trouve à ce niveau de réussite, elle le doit essentiellement à l'opiniâtreté et aux finances françaises, après les échecs répétés des missions de la fusée Europa des années 70 dt l'Allemagne était égalem...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.