Pourquoi le Mirage 2000 garde toute sa place dans l'armée de l'air

 |   |  800  mots
Le Mirage 2000 restera jusqu'en 2030 un avion de combat esssentiel à l'armée de l'air française
Le Mirage 2000 restera jusqu'en 2030 un avion de combat esssentiel à l'armée de l'air française (Crédits : armée de l'air)
Le ministère de la Défense lance dès 2015 le programme de rénovation à mi-vie des Mirage 2000D. L'armée de l'air souhaite la modernisation de 55 Mirage 2000D pour remplir son contrat opérationnel.

C'est un sujet qui aurait pu fâcher. Le ministère de la Défense a d'ailleurs réduit la pression en annonçant le lancement du programme de rénovation des Mirage 2000D. Pour autant, le dossier n'est pas encore tout à fait tranché, notamment sur le périmètre de la rénovation. C'est l'un des sujets prioritaires de l'état-major des armées (EMA) et plus précisément de l'armée de l'air. C'était d'ailleurs un des projets qui tenait "à cœur" l'ancien chef d'état-major de l'armée de l'air, le général Denis Mercier, comme il l'avait expliqué aux députés en mai dernier.

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a pris en compte cette demande de l'armée de l'air. Il lance la réalisation de la rénovation à mi-vie du Mirage 2000D dès la fin 2015 pour de premières livraisons en 2019 (6 appareils?). En outre, le projet de loi du budget de la mission défense prévoit l'industrialisation du programme de rénovation du Mirage 2000D. Il "permettra de mettre en cohérence le potentiel de ces avions avec leur date de retrait de service prévue à l'horizon 2030, et selon le principe de différenciation, de préserver le potentiel opérationnel des Rafale", explique le ministère. A coût d'exploitation sensiblement inférieur, le Mirage 2000D rénové pourra remplir des missions pour lesquelles l'ensemble des capacités du Rafale ne sont pas requises.

Quelles rénovations?

Quel périmètre de rénovation? Ce dossier fait partie des sujets qui pourraient fâcher. L'armée de l'air ne veut pas d'une rénovation a minima tandis que la direction générale de l'armement et Dassault Aviation y seraient plutôt favorables. Ce que l'on sait aujourd'hui c'est que le rénovation à mi-vie des Mirage 2000D traitera, selon le ministère de la Défense, des obsolescences techniques et confèrera au Mirage 2000D la capacité de tir canon air-sol et la possibilité d'emporter des missiles air-air d'autoprotection Mica infrarouge. La simulation sera également mise à niveau.

A l'horizon 2025, les forces aériennes disposeront, pour tenir leur contrat opérationnel, d'un parc de 225 avions de chasse fixé par le format du livre blanc de de la défense comprenant des Rafale (air et marine), des Mirage 2000D rénovés et des M2000-5 prolongés. Fin 2019, la France devrait disposer d'un parc de 247 avions de combat, contre 320 appareils, dont 110 Rafale (35 marine), 160 Mirage 2000 de tout type, 25 Mirage F1 et 25 Super-Etendard Marine (SEM) fin 2013.

Pourquoi cette rénovation est importante?

"La rénovation des Mirage 2000D est cruciale pour continuer à garantir le respect des contrats opérationnels, alors que les spécialistes Rafale seront très sollicités par ailleurs", avait expliqué le 15 avril dernier à l'Assemblée nationale le général Denis Mercier. Et de marteler "ma cible, pour tenir dans la durée, est bien de 55 Mirage 2000D modernisés". D'une façon générale, la prolongation de Mirage 2000 supplémentaires (2000-5) permettra de faire face aux nouvelles sollicitations opérationnelles et aux perspectives d'export du Rafale. C'est pourquoi l'armée de l'air étudie l'utilisation optimale des flottes en cours de retrait pour respecter les objectifs des contrats opérationnels.

D'ailleurs l'armée de l'air "bricole" un peu dans un contexte opérationnel chargé. "Nous mettons en place des solutions palliatives, a expliqué le Général Mercier. Nous nous efforçons notamment de répartir la charge sur la totalité de l'armée de l'air pour tenir dans la durée. Par exemple, nous étudions l'utilisation de Mirage 2000C et 2000N en OPEX (opération extérieure, ndlr) afin d'alléger la charge des escadrons de Mirage 2000D. Nous ferons ainsi voler des patrouilles composées de Mirage 2000D - qui disposent d'un pod permettant de guider les bombes - et de Mirage 2000C ou 2000N - qui ne peuvent pas emporter de pod, mais peuvent larguer des bombes".

En outre,  le 26 mai à nouveau auditionné par la commission de la défense de l'Assemblée nationale, le général Mercier soulignait que pour le Mirage 2000D, "il n'y a plus vraiment de polyvalence : la modernisation est un traitement d'obsolescences, en plus de l'ajout d'un canon et de missiles Mica. De même, la mise au même standard de tous les avions est absolument essentielle. Moins de 30% de mes Mirage 2000D sont aujourd'hui capables de faire toutes les missions opérationnelles, car les autres n'ont pas tous les câblages nécessaires pour emporter tous les équipements nécessaires aux missions opérationnelles. Quand ces avions, engagés en Afrique et en Irak, rentrent en France, nous les utilisons pour redonner du potentiel aux autres. C'est une sur-maintenance difficile à imaginer".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2015 à 0:12 :
@ OUI... OUI ... AU FAIT OU EN SONT LES VENTES MIRACULEUSES DES RAFALES ,,, QUI PEUT ME REPONDRE D4AVANCE MERCI !
a écrit le 08/10/2015 à 10:34 :
Le mirage 2000 a toute sa place dans notre armée.Cet avion doit être modernisé,actualisé,et efficient en cas de conflit.Il faut donc se donner les moyens de le faire.Nous ne savons pas ce que l'avenir nous réserve.Les choix politiques sont majeures et qu'il n'y aura pas comme d'habitude de la tergiversation.L'armée a son mot à dire car c'est elle qui est souvent devant le fait accompli!
Ne faisons pas l'erreur comme pendant le début de la seconde guerre mondiale ou la France( l'armée) a été complétement dépassée stratégiquement .
a écrit le 07/10/2015 à 18:07 :
le M2000 est un avion remarquable : robuste , performant , manoeuvrant , sain ,très sûr , capable de tous les armements . Aérodynamiquement , c'est la plus grande réussite de son constructeur .
Par ailleurs , engager des Rafale comme le fait Hollande sur des théâtres exotiques est une ineptie qui en dit long sur les compétences militaires de nos dirigeants ; le rapport qualité prix de l' heure de vol place Air France au firmament de la rentabilité !!!
a écrit le 06/10/2015 à 17:09 :
Suite de mon commentaire : Le Mirage est plus beau que le Rafale sauf qu'il a adopté son ridicule appendice de ravitaillement sur le côté de son nez qui ressemble à une verrue.
a écrit le 06/10/2015 à 17:04 :
Tant mieux pour le Mirage : il est plus beau que le Rafale.
a écrit le 06/10/2015 à 13:05 :
1) Pour info, si vous n'avez pas remarqué, c'est que depuis 2010 on enchaine les guerres Afghanistan,Mali,rca,iraq,syrie, et ca ne va pas en s'arrangeant, les tensions continues à monter partout, y compris avec les russes. la propagande monte dangereusement de tous les côtés. très mauvais signe. je commencerais à m'inquiéter si j'étais vous. et les gens commencent à s'en préoccuper, car il vaut mieux être prédateur que la proie.

Il y a plutôt intérêt à se réarmer après 40 ans de paix et éviter ce qui s'est passé en 39, si on avait eu suffisamment de D520 au lieu de ms406 pour protéger nos forces et la population, la situation aurait été différente. vaudrait mieux éviter les même erreurs et de produire suffisamment d'avion pour faire réfléchir en face.

2) La chaîne production rafale peut monter rapidement à 24 rafale, puis à 36 rafale par, an en moins d'un an, et on peut ouvrir d'autres chaines de production en moins d'un an, ca s'appelle un effort de guerre. et il y a pas que ca à s'occuper.

Poutine lui fait résonner les tambours de guerre de plus en plus fort, il ne comprend qu'une chose, la culture de la force, sinon il vous écrase, c'est une chose qu'on a perdu de vue, depuis les années de guerre froide. Il ne respecte que le fort pas le faible.
Réponse de le 06/10/2015 à 17:05 :
Si vis pacem para bellum !
a écrit le 03/10/2015 à 17:37 :
C'est une erreur de garder les M2000, il faut les remplacer par les rafale, et il faut 300 rafale pour assurer la défense de la France en temps de paix, mais on se dirige de plus en plus vers la guerre et on en fait de plus en plus, mainte,ant c'est plus 300, qu'il nous mais 1200, avec quatre PA d'escort à bas cout, avec une version dérivant de la solution BPC, il faut construire plus de fregatte AA, plus de tank, de travailler sur le damb, il faut accélérer le programme neuron/fcas, pas pour rien que le M51 a été tirer avec succes, il y a quelque jours, un petit clin d'oeil à la Russie. la situation géopolitique ce dégrade de plus en plus vite. vous avez compris le message, l'air de rien.
Réponse de le 03/10/2015 à 21:53 :
Les prochains Rafales qui sortiront des usines ne sont pas destinés à la France. Jusqu'à 2020 ou on pourra espérer toucher les premiers Rafales, on fait quoi sans les Mirages 2000?
Réponse de le 05/10/2015 à 11:38 :
Dédé va-t-en-guerre...
Toujours plus de ceci, plus de cela, et encore un peu de celui-là.
Encore un bon paquets de milliards a dépenser pour "palier" au manque de courage politique ?
Réponse de le 06/10/2015 à 11:54 :
Le Problème c'est: Oon veut une armée ou non!
si on en veut une, il faut lui donner les moyens nécessaires indispensables à son bon fonctionnement.
Sinon on reste tranquillement chez nous, armes
( si on en possède encore )au pied.
Voir le résultat en 1940.
Je pense avoir été clair, car Greg devrait nous faire une traduction de son texte, merci.
Réponse de le 06/11/2016 à 22:22 :
Ah.
Vous pouvez m'expliquer pourquoi les escadrons de défense aérienne sont restés au 2000 au lieu du rafale?
Bon, on sait que les français, c'est pas des génies de la guerre, du moins depuis quelques temps... Mais si ils en sont restés au 2000 pour l'interception et la police aérienne, il y a peut être une raison... non?
a écrit le 01/10/2015 à 16:50 :
Le mirage 2000, c'est la prestidigitation à la Keynes? Concernant les retraites, les jeunes générations devraient payer pour les retraités, mais auraient des salaires inférieurs et on parle d’une baisse des retraites de 20%, on parle de Ponzi sur les retraites. N’avons-nous pas un Etat fasciste anti jeune et anti croissance ? Ne devrait-on avec un lobbye proposer un financement des retraites alors que dans tous pays il existe des fonds, ils seraient réservés aux fonctionnaires ?
En matière économique sommes-nous chez les fous d’une économie administrée qui ferait baisser le pib par habitant alors qu’ailleurs il augmente. N’avons-nous pas des soucis de compétence ? L’Etat détruirait les entreprises et ferait des fonctionnaires, où voit-on un pib à 25% d’administration dans le monde. Ne fait-on pas dans la paperasserie administrative improductive et nuisible ?
Alors que de nombreux jeunes seraient éliminés de la vie active, ne devrait-on faire la guerre au retraité qui produit le vieillissement de la société ?
N’avons-nos pas une absurdité économique avec la politique de demande sans offre ? On pourrait imaginer un mouvement bête où on dirait n’importe quoi alors qu’on entend on fait des fusées et pourtant il existe des pauvres ? Les déficits créeraient de la croissance, on rigole. Sommes-nous des crétins économiques alors que les prix seraient chers ?
Ne fait-on pas dans la négation des marchés et l’Etat qui administrerait les prix et les salaires ?
Réponse de le 01/10/2015 à 20:15 :
Fortiche @greg, je n'ai rien compris..
Réponse de le 02/10/2015 à 19:42 :
Moi non plus mais je pense que c'est volontaire

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :