Pourquoi le satellite Konnect fabriqué par Thales est très important pour Eutelsat

 |   |  701  mots
Stratégiquement le satellite de télécoms Konnect est un programme de première importance pour Eutelsat, dont la croissance est centrée sur la connectivité
Stratégiquement le satellite de télécoms Konnect est un programme de première importance pour Eutelsat, dont la croissance est centrée sur la connectivité (Crédits : Eutelsat)
Le satellite de télécoms Konnect, qui est lancé jeudi soir, est un pilier important de la stratégie de retour à la croissance d’Eutelsat. Il est aussi une contribution importante à la réduction de la fracture numérique en Afrique et en Europe.

A l'heure du décompte, tout Eutelsat aura les yeux rivés sur Kourou jeudi soir vers 22h00, et plus particulièrement sur Ariane 5, qui s'élancera pour mettre en orbite deux satellites de télécoms, dont Konnect, le dernier "bijou" technologique de Thales Alenia Space (TAS). C'est le premier satellite de télécommunications (3,6 tonnes) basé sur la plate-forme tout électrique Spacebus NEO de TAS, "plus robuste, plus modulable, plus puissante, plus innovante, plus flexible", selon Arianespace. Cette plate-forme sera développée dans le cadre du projet Neosat mis en place par les agences spatiales européenne (ESA) et française (CNES).

"Konnect combine innovation et héritage en orbite pour offrir une plate-forme totalement modulaire équipée d'une charge utile intelligente et innovante pour des services à haut débit (HTS) en bande Ka alliant flexibilité et haut débit maximisé, assure le PDG de TAS, Jean-Loïc Galle. Cette réussite technologique est également le fruit du soutien qui a été apporté par les agence spatiales européenne et française pour le développement de Neosat et par le segment Très Haut Débit (Very High Throughput) du PIA français (Plan d'investissement d'avenir)".

Un satellite très, très flexible

Le satellite offrira une capacité totale de 75 Gbit/sec et permettra à Eutelsat de proposer d'ici à l'automne prochain des services d'accès à Internet à un débit maximal de 100 Mbit/sec, aussi bien pour des entreprises que des particuliers. En 2025, l'ambition est d'atteindre 200 Mbit/sec tout en poursuivant le coût des équipements de plus de 300 millions à moins de 200 millions d'euros. Surtout, Konnect sera très flexible : l'allocation de la capacité pourra évoluer en fonction de la demande. Résultat, Eutelsat pourra "mettre de la capacité là où la demande se matérialise vraiment", assure le directeur général délégué et directeur technique d'Eutelsat, Yohann Leroy.

Ainsi, le satellite contribuera à réduire fortement la fracture numérique dans 40 pays en Afrique (ou partiellement couverts) et dans 15 pays d'Europe de l'Ouest en y apportant le haut débit à partir d'octobre 2020. Selon Yohann Leroy, Konnect permettra d'apporter un très haut débit "à des prix comparables aux offres des réseaux terrestres" (20 à 30 dollars par mois en fonction de la capacité allouée).

Konnect, un axe de croissance puissant pour Eutelsat

Stratégiquement Konnect est un programme de première importance pour Eutelsat, dont la croissance est centrée sur la connectivité. "Doté de capacités permettant de desservir à grande échelle le marché de l'Internet haut débit sur l'Afrique et l'Europe de l'ouest, Konnect représente un pilier important de la stratégie de retour à la croissance d'Eutelsat, en lui donnant les moyens de renforcer sa présence sur le marché à fort potentiel du haut débit", explique Yohann Leroy. Pourquoi ? Parce que l'Internet par satellite apporte une réponse concrète à l'isolement de certains territoires. D'autant que les réseaux terrestres resteront insuffisants pour apporter internet à tous.

"L'actualité récente a montré l'urgence de favoriser la création et l'activité des entreprises en milieu rural, de lutter contre la désertification médicale, ou encore de faciliter l'accès aux ressources numériques dans les infrastructures publiques", observe Yohann Leroy.

Ainsi, selon la Commission européenne, 17% des foyers européens environ n'étaient pas couverts par l'Internet à 30Mbps en 2018, un pourcentage qui s'élève à 47% en zone rurale. En Afrique, la connectivité dans les zones rurales reste plus que jamais un enjeu majeur de développement économique sur un continent où 70 % de la population vit aujourd'hui en dehors des zones urbaines. Le taux de pénétration de l'accès à internet en Afrique subsaharienne va passer de 23% à 39% de la population entre 2018 et 2025, celui du téléphone mobile de 44% à 50%.

Pour Eutelsat, le satellite Konnect représente le premier jalon afin de développer à plus large échelle l'Internet par satellite. En 2022, le troisième opérateur mondial franchira un nouveau palier avec l'arrivée du satellite Konnect VHTS, commandé en avril 2018 à TAS et qui devrait être le plus puissant satellite de télécoms jamais mis en orbite. Après des incertitudes, Eutelsat, qui a un programme d'investissement de six satellites, s'offre de nouveaux espaces.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/01/2020 à 21:42 :
"17% des foyers européens environ n'étaient pas couverts par l'Internet à 30Mbps en 2018" ville de 30 000 habitants, débit ADSL (janvier 2020) de 2-3Mbps le matin, 0,6 voire 0,2 l'apm, avec la fibre ça sera une révolution. A 25km de Cahors, une tante a internet par satellite, trop loin de tout, dans un creux (pb de téléphonie mobile), ... Vivent les satellites !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :