Qatar : Krauss-Maffei Wegmann en pole-position, Nexter porté disparu

Après l'échec de la France et de Nexter au Qatar, le groupe allemand est en piste pour la signature d'un méga-contrat de près de 3 milliards d'euros.
Michel Cabirol

2 mn

Krauss-Maffei Wegmann propose des blindés (Boxer, Dingo), des chars (Leopard 2) et de l'artillerie (PzH 2000).
Krauss-Maffei Wegmann propose des blindés (Boxer, Dingo), des chars (Leopard 2) et de l'artillerie (PzH 2000). (Crédits : Krauss-Maffeil Wegmann)

Le VBCI de Nexter n'étant plus qu'un lointain mirage au Qatar, la place était libre depuis plus d'un an pour les concurrents. C'est donc Krauss-Maffei Wegmann (KMW), l'allié de Nexter dans KNDS, qui fait la course en tête à Doha comme l'avait révélée La Tribune en décembre dernier. Selon des sources concordantes, le groupe allemand, cher au directeur général de KNDS Frank Haun, est en piste pour un méga-contrat de près de 3 milliards d'euros portant sur la vente de blindés (Boxer, Dingo), de chars (Leopard 2) et d'artillerie (PzH 2000).

Selon nos informations, KMW aurait soumis une offre directement à l'armée de terre qatarie. Cette dernière aurait l'intention de finaliser rapidement un contrat, en gelant les prix, puis d'essayer de le réactiver après 2023. En dépit de relations pourtant fraiches avec l'actuel ministre de la Défense qatari, qui ne veut pas entendre parler de l'agent de KMW, le groupe allemand se montre confiant dans ses chances de signer ce contrat. Doha a pourtant coupé le MCO des chars Leopard...

Nexter porté disparu

Plombé par les relations compliquées entre Doha et Paris (soutien du Qatar à la Turquie et aux Frères musulmans, mise en examen du président du Paris Saint-Germain Nasser Al-Khelaïfi...), Nexter n'a pas su ou pu concrétiser la lettre d'intention portant sur une commande de 490 VBCI en décembre 2017. Le ministère de la Défense qatari avait alors signé à Doha ce document avec Nexter en présence d'Emmanuel Macron. Une commande qui avait été estimée à l'époque par l'Élysée à 1,5 milliard d'euros.

Une annonce avait même été évoquée à la fin de l'été 2019 par Doha pour le 18 décembre de la même année, jour de la fête nationale du Qatar. Il n'en fut rien. Car à partir de l'automne 2019, le VBCI s'est progressivement et complètement ensablé. Cette déception colossale reste l'un des échecs les plus importants de Florence Parly dans le domaine de l'exportation de systèmes d'armes mais loin derrière le Rafale en Suisse. Un échec qu'elle a tenté d'éviter mais en vain.

Michel Cabirol

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 18/07/2021 à 10:58
Signaler
L’Allemagne contrairement à la France a fait le pari qu’il n’était pas nécessaire de courir après tous les conflits du monde pour exporter son matériel militaire. Aujourd’hui les allemands sont capables de déployer des militaires sur le terrain natio...

à écrit le 17/07/2021 à 12:13
Signaler
Macron s est entouré d un peu trop de «  start upppeurs » qui n’ont aucune connaissance technique commerciale pour l export quant au militaire lol!!! Faut arrêter les programmes «  franco- allemand » qui ne servent que les intérêts allemands ou itali...

le 18/07/2021 à 17:49
Signaler
Depuis quand vous critiquez Macron et soutenez la France, vous ? Vous êtes allé consulter ? Si c'est le cas, c'est bien.

à écrit le 16/07/2021 à 18:37
Signaler
Pas de panique, Macron sera réelu l'année prochaine et il pourra poursuivre sa campagne de destruction de l'industrie française.Tout vient à point pour qui sait attendre.

à écrit le 16/07/2021 à 11:07
Signaler
Complement: il y a 20 ans le contrat du char Leclerc avec le GIAT etait réservé aux Francais. USA = Arabie Saoudite et France les Emirats; Maintenant c'est Allemagne pour les Emirats. Les USA travaillent avec les allemands et les francais en sont réd...

à écrit le 16/07/2021 à 9:12
Signaler
Peut être faire du bon matos tout simplement comme pour les bagnoles ou les allemands les exportent partout !!!

à écrit le 16/07/2021 à 9:03
Signaler
Encore un exploit de Macron Hollande, donner un marché captif aux allemands. Un marché juteux en plus pour connaitre un peu ce style de marché. Et personne ne dit rien! les journalistes restent à louer la grandeur de Macron qui petit à petit détruit ...

le 16/07/2021 à 10:04
Signaler
ET pk penses-tu que tout depends d'Hollande ou de Macron ou de de Gaulle cela depends aussi de la partie qatarienne.

à écrit le 16/07/2021 à 8:20
Signaler
Super cette europe où les allemands vendent le matériel et nous donnons le sang de nos soldats.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.