Scorpion : la France obtient un contrat de 1,1 milliard d'euros en Belgique

 |   |  580  mots
(Crédits : Nexter)
Nouveau succès des industriels de la défense français à l'export. La Belgique va acheter 60 blindés Jaguar et 417 véhicules de combat légers de type Griffon. Un contrat de 1,1 milliard d'euros pour Nexter, Renault Trucks Defense et Thales.

C'est un très important succès pour l'industrie de l'armement terrestre française (Nexter, Renault Trucks Defense et Thales notamment). Le Conseil des ministres belge a approuvé ce jeudi la proposition du ministre de la Défense, Steven Vandeput, de lancer un projet pour l'achat de nouveaux véhicules de combat pour les forces terrestres belges, en coopération avec la France. La Belgique va acheter 60 véhicules de combat médians de type Jaguar et 417 véhicules de combat légers de type Griffon, y compris les moyens de communication ainsi que les pièces de rechange. "Avec 1,1 milliard d'euros, il s'agit du plus grand programme d'investissement pour les forces terrestres", a précisé le ministère de la défense belge dans un communiqué.

"Avec cet investissement, le gouvernement choisit explicitement de moderniser les forces terrestres motorisées existantes afin que celles-ci puissent continuer à rester le fer de lance de l'engagement belge dans le cadre de la sécurité collective. Les nouveaux véhicules de combat sont nécessaires pour continuer à jouer un rôle dans les opérations et pour assurer la sécurité individuelle des militaires", a souligné Steven Vandeput cité dans le communiqué.

L'entrée en service des véhicules est prévue dans la période 2025-2030. Ces nouveaux véhicules de combat sont actuellement développés dans le programme Scorpion et prendront la place des véhicules de combat type Piranha et Dingo actuels. Le Griffon est un véhicule blindé 6x6 d'environ 25 tonnes équipé d'un tourelleau téléopéré tandis que le Jaguar est un engin blindé de reconnaissance et de combat. Ces véhicules seront donc les blindés de base pour la capacité motorisée interarmes des forces armées belges et seront également utilisés dans une version médicale et de reconnaissance.

Un pas vers l'Europe de la Défense

Conforme aux principes de la vision stratégique du ministre de la défense belge, cette acquisition s'effectuera à travers un partenariat entre les deux armées de Terre belge et française. "L'objectif est d'établir un partenariat fondé sur des véhicules de combat français et belges identiques", a expliqué le ministère de la Défense belge. Concrètement cela passe par une organisation commune ainsi qu'une formation, un entraînement et un soutien logistique organisés de façon conjointe.

Il est également prévu "de commencer déjà à court terme avec le développement du partenariat étroit avec la France", a-t-il également précisé. Les groupes belges CMI, Herstal et Thales Belgique pourraient obtenir ainsi de la charge de travail en contrepartie de la commande belge. Les négociations entre les industriels français et belges vont être lancées dans peu de temps, explique-t-on à La Tribune.

"Comme annoncé dans la vision stratégique, l'opérationnalité et l'efficacité des forces terrestres belges sont ainsi renforcées et, en même temps, la construction d'une défense plus européenne, de bas en haut (bottom up)", a expliqué le ministère de la Défense belge.

En France, la direction générale de l'armement (DGA) a notifié en avril dernier à Nexter Systems, Renault Trucks Defense (RTD) et Thales une première commande de 319 Griffon et de 20 Jaguar. La Loi de programmation militaire française (LPM) prévoit la livraison du premier Griffon en 2018 et celle du premier Jaguar en 2020. Au total, l'armée de la Terre recevra 1.668 Griffon et 248 Jaguar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/06/2017 à 8:06 :
Marché de dupes (suite)!
La Belgique s'est dotée il y a une dizaine d'années de blindés modernes très onéreux types Pandur, Piranha et Dingo dont aucune urgence ou évolution opérationnelle ne semble exiger un remplacement aussi rapide, ie avant les 30/40 ans de vie usuels.. le ministre belge n'agit il donc pas plus comme agent commercial de CMI, inquiet de l'arrivée sur le marché d'une nouvelle arme innovante de 40mm franco/anglaise intégrée par nexter sur le scorpion??
a écrit le 26/06/2017 à 7:17 :
Marché de dupes!!
Dans le cas de la vente par Volvo trucks de Renault trucks, à qui profite cette annonce quand on sait que l'achat de gré à gré est PROHIBÉ en belgique, même pour 12 jeeps "spéciales" comme cela a été démontré il y a peu par la cour des comptes locale qui a fait manger son chapeau au ministre de l'époque!! Les promesses n'engageant que ceux qui y croient il serait bien naïf de partager des à présent avec l'industrie belge la production des scorpions de l'armée française sans contrat belge SIGNÉ..
a écrit le 23/06/2017 à 17:53 :
"Un pas vers l'Europe de la Défense".

C'est quand les autres Européens achètent du matériel français???
a écrit le 23/06/2017 à 13:44 :
On s'autorise à penser dans les milieux autorisés que cette vente s'est faite en faveur de la France pour mieux faire accepter le choix du F-35 face au Rafale.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :