Souveraineté de l'Europe : Ariane 5 fait une nouvelle fois le job en battant un nouveau record

Pour son 111ème lancement, Ariane 5 a réalisé le vol "le plus performant jamais mis en œuvre par un lanceur vers l'orbite de transfert géostationnaire", selon Arianespace. Avec deux satellites à son bord, SES-17 et Syracuse 4A, d'une masse totale de 10.264 kg, le lanceur lourd européen réalise un record mondial d'injection vers cette orbite.
Michel Cabirol

4 mn

C'est la fusée de tous les records, nous n'avons jamais lancé une Ariane 5 aussi grande et aussi puissante. C'est un record mondial que nous nous apprêtons à faire, (Stéphane Israël, PDG d'Arianespace).
"C'est la fusée de tous les records, nous n'avons jamais lancé une Ariane 5 aussi grande et aussi puissante. C'est un record mondial que nous nous apprêtons à faire", (Stéphane Israël, PDG d'Arianespace). (Crédits : Arianespace)

C'est un nouveau record pour Ariane 5, qui va prendre sa retraite à l'issue de ses six prochains lancements, dont celui hors-norme du télescope spatial James Webb de la NASA prévu le 18 décembre. Pour son 111ème vol (VA255), Ariane 5, conçue par ArianeGroup, a réalisé dans des conditions sanitaires très compliquées en Guyane, "le vol le plus performant jamais mis en œuvre par un lanceur vers l'orbite de transfert géostationnaire", selon l'opérateur de lancements européens Arianespace. Avec deux satellites à son bord d'une masse totale de 10.264 kg, Ariane 5, qui peut transporter deux charges utiles jusqu'à 11,2 tonnes maximum, réalise ainsi un record mondial d'injection vers cette orbite. "C'est la fusée de tous les records, nous n'avons jamais lancé une Ariane 5 aussi grande et aussi puissante. C'est un record mondial que nous nous apprêtons à faire", s'était enthousiasmé avant le lancement le PDG d'Arianespace, Stéphane Israël sur RTL.

« VA255, en mettant en orbite deux satellites très innovants fabriqués par Thales Alenia Space, démontre une fois encore la compétitivité et la fiabilité de nos solutions de lancement au service des ambitions de nos clients privés et institutionnels.

Pour sa deuxième mission en 2021, le lanceur lourd européen a placé deux satellites construits par Thales Alenia Space en orbite : SES-17 (6.411 kg), un satellite de télécoms qui sera opéré par le luxembourgeois SES, et Syracuse 4A (3.853 kg), un satellite de télécoms militaires développé pour le ministère des Armées. Pour cette mission, Ariane 5 a dû être modifiée pour atteindre une hauteur de 56,4 mètres, grâce à une rehausse de 1,5 mètre placée sous la coiffe longue où sont placés les satellites pour le vol.

"Nous continuons d'améliorer le lanceur lourd européen, et il reste désormais six lancements d'Ariane 5 avant qu'elle n'entre définitivement dans la légende du lanceur le plus fiable au monde, au bénéfice d'Ariane 6 qui prendra le relai à partir de 2022", a souligné le PDG d'ArianeGroup, André-Hubert Roussel, cité dimanche matin dans le communiqué d'Arianespace (groupe ArianeGroup).

Deux satellites de Thales Alenia Space

Le 111e vol d'Ariane 5 était un vol privatisé par des satellites de Thales Alenia Space : SES-17 et Syracuse 4A sont les 164e et 165e satellites réalisés par le constructeur franco-italien et lancés par Arianespace. Commandé par la Direction générale de l'armement (DGA), Syracuse 4A permettra aux forces armées françaises de rester connectées en permanence lors de leurs déploiements. En mer, dans les airs ou sur Terre, les militaires ont besoin de puissants moyens de communication sécurisés pour pouvoir échanger des informations avec le centre de commandement.

Grâce à des équipements de pointe (antenne antibrouillage et processeur numérique de bord), Syracuse 4A sera totalement protégé contre les moyens de perturbation les plus extrêmes, dont des cyberattaques. Ce satellite au service de la souveraineté française soutiendra également les opérations de l'OTAN et de l'Europe. Équipé de moteurs électriques - une première en Europe dans le spatial militaire -, le satellite, dont la durée de vie est estimée à 15 ans, sera pleinement qualifié dans neuf mois. Après sept mois pour rejoindre son orbite géostationnaire, il subira ensuite une série de tests durant deux mois. Il pourra ensuite accueillir les premières liaisons au profit des stations sol utilisateurs et être déclaré opérationnel.

Par ailleurs, SES-17, qui offrira une couverture des Amériques, de l'océan Atlantique et des Caraïbes, a été conçu pour les 15 ans.à venir pour révolutionner la connectivité en vol des usagers de l'aviation et accélérer les initiatives d'inclusion digitale. La puissance de ses quelque 200 faisceaux étroits pourra être adaptée de façon dynamique à l'évolution de la demande client. C'est également le premier satellite de la flotte de SES à être doté d'une charge utile 100 % numérique, alimentée par un processeur numérique (DTP - Digital Transparent Processor) de nouvelle génération, qui offrira un degré inédit de flexibilité et d'efficience. Ce satellite de télécoms de SES est l'un des plus gros jamais lancés par Arianespace.

Michel Cabirol

4 mn

En direct I Forum agri innovation de Bordeaux

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 22/11/2021 à 12:44
Signaler
Bonjour. Airbus a depuis longtemps perdu l'esprit des fondateurs... Recherche. Développement. Et expérimentations.... Donc . Ils y beaucoup a changé dans cette entreprise...

à écrit le 26/10/2021 à 9:40
Signaler
C'est pas archaïque comme machin pour soulever de terre 10 tonnes de ferraille ? Va falloir trouver moins primitif et se parer d'humilité. Pas prêt d'aller ailleurs que le plancher des vaches à ce niveau de " technologie ".

à écrit le 26/10/2021 à 4:05
Signaler
Derniers lancements avant la fermeture? Ariane 6, en 2023 ou jamais ?

à écrit le 24/10/2021 à 11:15
Signaler
Ce n'est pas le capital qui fait la richesse d'une société, mais l'esprit qui y règne !!!.... CD

le 24/10/2021 à 16:56
Signaler
Ce record n'a d'interet que si il fait exploser le CA et les bénéfices . Si non , pure perte .

le 19/11/2021 à 23:41
Signaler
Mais quand ya pas d'esprit, c'est l'argent qui règne... La preuve : les USA.

à écrit le 24/10/2021 à 10:12
Signaler
Ariane a beau faire le job et battre des records, quand on voit les panégyriques de l'ESA, des gouvernements, particulièrement le nôtre, de la Nasa, et des industriels du secteur au sujet de Musk, de ses délires et de sa méthode, son avenir est déf...

à écrit le 24/10/2021 à 10:11
Signaler
Hahahaha chacun essaie de se rassurer comme il peut! Ariane est complètement larguée, défoncée, pulvérisée par SPACEX! Go Falcon 9!!! Vive SpaceX

le 24/10/2021 à 11:04
Signaler
Falcon 9, c'est "seulement" 8.3T en orbite géostationnaire... Ariane est donc bien devant SpaceX pour le coup...

le 25/10/2021 à 8:29
Signaler
Pourriez vous étayer votre assertion par des faits?

le 25/10/2021 à 20:12
Signaler
Pourriez vous étayer vos propos par des faits?

le 26/10/2021 à 11:23
Signaler
@Luigi: vous oubliez Falcon Heavy mon pauvre... et que dire de Starship?? Alors oui, comme dit Mario, ariane est complètement dépassée et rattraper ce retard sera IMPOSSIBLE.

à écrit le 24/10/2021 à 9:51
Signaler
Cocorico Ariane... Au fait, 11,2 tonnes cela fait combien de touristes..

à écrit le 24/10/2021 à 9:45
Signaler
C'est bête ça! On ne peut même pas faire "Cocorico"!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.