Vente de Renault Trucks Defense : CMI, KNDS et Advent sur les rangs

 |   |  188  mots
La vente de Renault Trucks Defense, filiale de Volvo, aiguise les appétits.
La vente de Renault Trucks Defense, filiale de Volvo, aiguise les appétits. (Crédits : © Fabian Bimmer / Reuters)
Le fonds Advent ainsi que les industriels belge CMI et franco-allemand KNDS, vont déposer vendredi des offres auprès de Volvo pour le rachat de Renault Trucks Défense.

Selon nos informations, au moins trois entreprises - deux industriels et un fonds - devraient remettre une offre vendredi pour la reprise de Renault Trucks Defense (RTD) mis en vente par le constructeur suédois Volvo : Advent, le fonds international, ainsi que les groupes industriels belge CMI et franco-allemand KNDS (KMW Nexter Defense Systems). Incités par la banque conseil de Volvo la banque Rothschild, d'autres fonds, qui ont regardé le dossier, pourraient également déposer des offres comme HIG Capital, KKR, Ardian, Astorg ou encore Cinven. Enfin, un autre industriel (BAE Systems ?) pourrait se mettre sur les rangs.

CMI et surtout KNDS partiraient favoris mais Advent aurait un atout dans son jeu. Le brillant petits fils de Simone Veil, Sébastien Veil, qui s'est rapidement fait un nom dans le capital-investissement, a été dans la même célèbre promotion Senghor de l'ENA que le nouveau locataire de l'Elysée, Emmanuel Macron. Initialement les fonds étaient jugés indésirables par le ministère de la Défense sur ce dossier mais l'arrivée d'une nouvelle équipe au pouvoir pourrait faire évoluer le dossier. A suivre...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/06/2017 à 12:30 :
Seul le mariage de RTD avec KNDS (nexter + KMW), constituant de fait un "Airbus du terrestre", correspond à la volonté exprimée par le président Macron de disposer d'une industrie de défense française forte et indépendante pour ses équipements stratégiques, comme le sont les 2000 nouveaux blindés SCORPION dont le début de livraison est proche. RTD est en effet le fournisseur de la motorisation, de toute la mécanique et de l'armement léger protégé de ces nouveaux véhicules, le blindage et l'armement lourd étant fabriqués par nexter qui assemble le tout..
Il serait choquant qu'un "ami de promotion" fasse dérailler ce projet au profit de retraités ou d'investisseurs anglo-saxons!!
a écrit le 02/06/2017 à 11:11 :
La defense bradée , c'est pas grave on fera du social pour QUI ? ah les pauvres militaires peuvent se marrer.Vous allez encore vous faire amochés pour des gens qui s'en fiche.
courage les hommes , un jour tout se paie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :