Viande de cheval : Panzani aussi touché, une autre filière serait en cause

 |   |  566  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Panzani a indiqué, mardi, avoir découvert de la viande de cheval dans ses raviolis au boeuf. Or, il ne se fournit pas chez Spanghero...

Les raviolis Wiliam Saurin contiennent aussi de la viande de cheval. En plus de rajouter Panzani, propriétaire de la marque, à la longue liste des plats préparés contenant du cheval à la place du boeuf, cette information confirme l?existence de plusieurs filières frauduleuses.

Panzani est le dernier industriel en date à révéler la présence de cheval dans ses produits, après Findus, Picard, Nestlé ou encore Ikea. Ses produits ont été immédiatement retirés de la vente. Mais jusqu?ici, la seule filière d?approvisionnement de cette viande frauduleuse identifiée en France était la société Spanghero. Elle a depuis abandonné le négoce de viande depuis la suspension de son agrément sanitaire pour cette activité.

Pas Spanghero

"Il ne s'agit pas de Spanghero, celui-ci ne fait pas partie des fournisseurs de William Saurin", a indiqué à l'AFP un responsable de Panzani, sans pour autant donner le nom des sociétés qui fournissent William Saurin. Selon Panzani, William Saurin, qui assure depuis 13 ans la fabrication de ses raviolis, a bien "été victime d'une tromperie de la part d'un de ses fournisseurs".

Cette information accrédite le scénario d'une "fraude généralisée" sur les filières d'approvisionnement de viande, évoquée par plusieurs membres du gouvernement français depuis la semaine dernière. Le ministre français de la Consommation, Benoît Hamon, avait notamment laissé entendre le 21 février qu'"il pourrait apparaître qu'il n'y ait pas qu'une seule filière concernée par cette substitution de viande de cheval en lieu et place de viande de boeuf".

Mardi, il a indiqué que 40 prélèvements étaient en cours d'analyse par les agents de la répression des fraudes "sur des échantillons de produits hors filière Spanghero (...) afin de mesurer s'il y a plus de plats et d'entreprises incriminées que ce qui a été révélé jusqu'à présent". ?Ces analyses permettront de révéler l'étendue de la fraude", a ajouté le ministre, sans donner les noms des sociétés dans lesquelles ces analyses étaient effectuées, ni dire quand les résultats seront rendus publics.

Le trader néerlandais dans le viseur

Le ministre français de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, avait déjà annoncé que des enquêtes étaient menées sur ces filières à l'échelon européen et qu'Europol avait été saisi. "On s'intéresse particulièrement aux intermédiaires néerlandais", notamment le trader Jan Fasen, par lequel est passé Spanghero pour son approvisionnement en viande, a déclaré Benoît Hamon.

"Il s'agit d'établir quels sont les niveaux de complicité entre les uns et les autres" a-t-il expliqué, rappelant que Jan Fasen a déjà été impliqué dans plusieurs scandales alimentaires, notamment un concernant de la viande de cheval argentin vendu en France sous l'étiquette "boeuf halal". "Il incombe aux professionnels de vérifier par eux-mêmes ce qui entre chez eux", a souligné le ministre, annonçant qu'un renforcement des sanctions en cas de fraude sera introduit dans le futur projet de loi Consommation.

Les amendes, actuellement de 37.500 euros pour une personne physique et de 187.000 euros pour une personne morale, pourraient ainsi être portés à respectivement 300.000 et 1,5 million d'euros, assorti d'un prélèvement de 10% sur les chiffres d'affaires des entreprises concernées et d'une interdiction d'exercer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/02/2013 à 17:46 :
Les amendes devraient être aussi appliquées aux enseignes de distribution.
Ce n'est normal que les grands groupe tels Carrefour, Auchan, Lidl, etc, même Ikea et autres, soient exonérés de toutes peines. Si ces groupes avaient fait des contrôles ils auraient vu que le produit n'était pas conforme.
Donc c'est un peu facile pour ces groupes de se dédouaner en disant qu'ils ont été trompés! Facile le " c'est pas moi c'est l'autre", trop facile!
a écrit le 27/02/2013 à 16:14 :
au dela de la supercherie entre viande de boeuf et cheval car il va sans dire que c'est une escroquerie mais "non mortelle" personne de l'extreme droite a l'extreme gauche ne denonce le vrai scandale : c'est celui de l'acheminement de la viande. elle part de roumanie via un trader pour aller dans le sud de la france pour etre enfin livree apres avoir retraverse le pays . tout cela avec des profits a chaque echelon et apres on s'etonne de payer aussi cher la bouffe sans compter l'environnement et cela personne ne le denonce .ça doit rapporter gros les actions dans l'agro alimentaire extreme droite;extreme gauche; droite; gauche et surtout les verts personne ne denonce ce genre de pratique (d'ailleurs generale a tout l'agro alimentaire ex:le ble achete a bas cout par les traders puis stocké et enfin revendu avec benef aux cours le plus haut) c'est bien la preuve qu'ils sont tous pourris quand aux journaleux ils se gavent de ces castes pour faire de l?audience denoncer ce qui leur plait et nous balancer des alertes info debiles et ininterressantes afin de compenser leur ignorance et leur inculture
a écrit le 27/02/2013 à 13:53 :
La plus belle conquète de l'homme! et alors ! On le bouffe depuis la préhistoire, à l'époque vaches, poules et cochons n'éxistent pas encore. La belle histoire!, mais c'est sur que dans les raviolis, quelle que soit la marque, la viande s'est petit à petit transformée en une bouillie sans goût, les cannelonis ne ressemblent plus à rien et on n'en mange plus. Quand au corned beef, le bonheur d'enfance quand il n'y avait rien à bouffer c'est juste bon à donner au chat.
a écrit le 27/02/2013 à 13:45 :
Pour ma part, je n'ai jamais été très ravioli...
Réponse de le 27/02/2013 à 15:05 :
@Josiane: moi non plus, tu m'invites quand à ta table :-)
a écrit le 27/02/2013 à 11:34 :
La "viande de boeuf " des raviolis en conserve doit être un minerai de plus mauvaise qualité que celui des lasagnes surgelés. Je n'ose imaginer la composition...
a écrit le 27/02/2013 à 11:01 :
Tant qu'il n'y aura pas de contrôles d'état, la situation ne changera pas.
a écrit le 27/02/2013 à 10:20 :
zut alors ! le bouc émissaire spanghero était pourtant bien pratique pour tout le monde. Il va falloir trouver autre chose !...
Réponse de le 27/02/2013 à 11:53 :
Il est clair qu'ils sont TOUS concernés par leurs circuits d'enfer.
a écrit le 27/02/2013 à 10:00 :
la plus belle conquète de l'homme ...............dans les livres ! il semblerait que ce soit une goutte d'eau par rapport à tout le reste ( pesticides dans les légumes et fruits ) monsanto ne peut pas continuer de croître sans cesse , sans que l'incidence soit nulle sur les populations ! aujourdh'ui la qualité ( viande de cheval ) n'est pas en cause ! mais demain " ces gens " vont trouver un autre moyen d'engranger de l'argent facile . les mafias sont partout et dans tous les domaines ! et pourquoi pas en politique ..........................il faut anéantir les paradis fiscaux ( par tous moyens , même violents ) et mettre des écluses ( frontières mobiles ! ) pour réguler les flux commerciaux en europe , et pour chaque pays !!
Réponse de le 27/02/2013 à 15:05 :
@le cheval: pas de panique, Sarko a dit que vous alliez tous vivre plus vieux pour cotiser plus longtemps à la retraite, alors le secret de cette longévité doit se trouver dans les lasagnes, les raviolis et toutes les bonnes choses que vous dégustez tous les jours :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :