Après le scandale de la viande de cheval, les plats surgelés n'ont plus la cote

 |   |  359  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS/Denis Balibouse)
Les ventes de plats surgelés cuisinés à base de boeuf ont reculé de 45% en France dans les grandes surfaces dans la semaine qui a suivi la révélation du scandale, selon une étude publiée lundi.

Résultat : un million d'euro de chiffre d'affaires perdus entre le 11 et le 17 février pour le secteur des plats cuisinés. Car les ventes de plats surgelés à base de boeuf ont reculé de 45% en France dans les grandes surfaces dans la semaine qui a suivi la révélation du scandale, selon une étude Nielsen publiée lundi.

Ce cabinet analyse le détail des ventes de la quasi-totalité des grandes surfaces françaises - hypermarchés, supermarchés, hard-discount. En volume, c'est 300 tonnes de moins qui ont été vendues en France par rapport à l'an dernier à la même période.

-52% des ventes de moussakas

L'ensemble des plats cuisinés sont touchés par ce repli, puisqu'on enregistre une chute de 45% des ventes pour les lasagnes, qui ont été le plus sous le feu des projecteurs, mais également de 49% pour les hachis parmentier et de 52% pour les moussakas. La désaffection des consommateurs se propage même à l'ensemble des plats surgelés, qui reculent de 16% en valeur, et même à la totalité du rayon (-9%).

Ce sont les marques nationales qui subissent le plus fort recul, avec des chiffres d'affaires qui s'effondrent de 50% sur la semaine, tandis que les marques de distributeurs, pourtant elles aussi touchées par le scandale, ne se replient que de 38%. Le recul dépasse les 30% pour chacune des trente marques leaders du marché, "qu'elles soient ou non directement citées dans les débats", note Nielsen.

Sur les 248 références de plats cuisinés surgelés à base de boeuf, une trentaine à même vu ses ventes plonger d'au moins 80% sur la semaine qui a suivi la révélation de l'affaire.

En Grande-Bretagne aussi

Outre Manche, les supermarchés britanniques ont vu les ventes de hamburgers et plats préparés surgelés chuter spectaculairement après le scandale, selon une étude du cabinet Kantar Worldpanel.

"Les ventes de hamburgers surgelés ont baissé de 43% et celles de plats préparés surgelés de 13% sur les quatre semaines achevées au 17 février, démontrant clairement un changement dans les habitudes de consommation", a souligné Edward Garner, du cabinet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/04/2013 à 1:52 :
Le Génocide Mondiale des cigarettes surtoxiques fumées des le réveil par tous y compris nos enfants et nos parents jusqu'à leur sommeil (oui un comportement bien semblable a des alcooliques,ici des megots) est bel et bien plébiscité par les États qui ont alors bien moins de retraites a payer. Pas étonnant donc que les fabricants de ce condense de Poisons n'est même pas a lister ou déclarer les milliers de substances nocives qu'elles contiennent pour que la vente de ce degradateur irréversible de santé (pour les fumeurs et non fumeurs)soit étrangement légal. Il s'agit bien de Drogue, la nigotine étant une substance chimique rendant dépendant son consommateur. la cigarette est bien également le chemin direct vers les drogues illicites pourtant bien moins dangereuses en matières de substances inhalees. il serait juste dommage de priver l'économie de ce fléau au regard de la santé public. les États le savent mais font bonne figures en interdisant les drogues mais pas celle-ci qui est un Poison si rentable.
a écrit le 12/04/2013 à 22:45 :
Les cigarettes sont un condensé de produits toxiques et pourtant elles sont en vente libre. Si ça ce n'est pas une aberration. Elles tuent pourtant impunément 1 personne sur dix:.. Et leurs constitution n'est même pas mentionne'. La nigotine rends accros dès le plus jeune âge mais elles rapportent tellement d'argent que le silence et d'OR.
a écrit le 12/04/2013 à 22:36 :
Respirer des megots surtoxiques, condense de Poisons qui puent la mort qui shlingue par contre ça vous fait rien ? Tout est une histoire de tune, votre santé ils s'en foutent.
a écrit le 27/02/2013 à 9:18 :
au dela de la supercherie entre viande de boeuf et cheval car il va sans dire que c'est une escroquerie mais "non mortelle" personne de l'extreme droite a l'extreme gauche ne denonce le vrai scandale : c'est celui de l'acheminement de la viande. elle part de roumanie via un trader pour aller dans le sud de la france pour etre enfin livree apres avoir retraverse le pays . tout cela avec des profits a chaque echelon et apres on s'etonne de payer aussi cher la bouffe sans compter l'environnement et cela personne ne le denonce .ça doit rapporter gros les actions dans l'agro alimentaire extreme droite;extreme gauche; droite; gauche et surtout les verts personne ne denonce ce genre de pratique (d'ailleurs generale a tout l'agro alimentaire ex:le ble achete a bas cout par les traders puis stocké et enfin revendu avec benef aux cours le plus haut) c'est bien la preuve qu'ils sont tous pourris quand aux journaleux ils se gavent de ces castes pour faire de l?audience denoncer ce qui leur plait et nous balancer des alertes info debiles et ininterressantes afin de compenser leur ignorance et leur inculture
a écrit le 26/02/2013 à 19:48 :
Analysez des granules homéopathiques dans le meilleurs des laboratoires équipé pour détecter la plus petite trace de la substance écrite sur le tube...C'est sûr, il ne trouvera rien ,et pourtant personne ne dit qu'il y a tromperie!!!
a écrit le 26/02/2013 à 15:08 :
@Fred : c'est vrai quoi, il faut faire la cuisine soi-même nom d'une pipe en bois !!! Mais ce n'est pas toujours évident d'égaler la qualité Findus. Tenez, hier soir j'ai essayé de faire des lasagnes maison façon Findus. Quelle galère pour trouver des tendons et du cartilage de cheval roumain : même dans les poubelles de mon boucher, je n'en ai pas trouvés. Quand j'ai mixé les débris d'os, d'oreille, d'yeux, de plèvre et de collagène, j'en ai mis partout, ça puait dans toute la cuisine. Après, des morceaux de dents et le crin de cheval ont cassé mon mixeur. Finalement, ma mixture se décomposait, était un peu verdâtre et puait la mort . J'avais visiblement oublié d'ajouter les additifs chimiques, édulcorants et autres colorants. Conclusion : faire soi-même, c'est pas toujours facile. Il faut bien reconnaître que les industriels ont un savoir-faire difficilement imitable... Alors merci Findus & co.
Réponse de le 26/02/2013 à 15:29 :
Oui, vue dans ce contexte ils sont inimitable !!!!
et tu ne t'es pas attaqué au nuggets de poulet à base de carcasse broyés......
Réponse de le 26/02/2013 à 17:09 :
j'aime.. post plein d'humour. !
Réponse de le 26/02/2013 à 20:12 :
c'est complétement dégueu !!
a écrit le 26/02/2013 à 14:31 :
On peut tromper l'acheteur, mais pas nos papilles, il y a longtemps j'achetais raviolis, canellonis et parfois lasagnes ou hachis parmentier congelé, mais rétroactivement je ne m'étais pas rendu compte que les morceaux de viande étaient devenus de plus en plus petits voire un genre de poudre, j'avais simplement pensé que mon goût avait évolué et que j'avais cessé d'aimer ça et cessé totalement d'acheter. Je ne suis pas le seul, les ventes de lasagnes ou hachis parmentier congelés sont rarissimes.
Réponse de le 26/02/2013 à 16:46 :
Moi j'appelle pas ça des lasagnes ou des raviolis. Je n'ai jamais été fan de ces trucs. Je préfère acheter des pâtes classiques avec une bonne sauce, c'est moins cher et meilleur.
a écrit le 26/02/2013 à 14:18 :
Le fromage Hollande n' a plus la côte non plus !!!!!
a écrit le 26/02/2013 à 13:29 :
Les français n'ont cas se mettre à la cuisine et préparer eux même leurs plats !!!!
Mise à part un pourcentage minime la majorité a largement le temps de préparer, le gouvernement socialiste de l'époque à d'ailleurs mis en place les 35 heures pour permettre aux cuisinier en herbe de reprendre les fourneaux.
Des années que l'on vous fait manger du tricatelle et vous vous étonnez de trouver du canasson dans vos plats préparé industriellement à base de pétrole....
Réponse de le 26/02/2013 à 14:42 :
Arrêtez, Fred. VOUS savez que c'est plus cher de cuisiner soi-même. Et j'utilise les deux modes. Il suffit de comparer. Et pourtant, je n'achète pas du bio. Beaucoup trop cher.
Réponse de le 26/02/2013 à 16:49 :
Les pâtes ne coûtent pas cher à faire soit même et puis on peut faire des lasagnes à autre chose qu'à la viande si c'est trop cher. On peut aussi le faire le week end et les garder pour la semaine, c'est des plats intéressants pour ça.
Réponse de le 26/02/2013 à 20:50 :
A voir les deux vieux du Muppets Show échanger, ça me donne envie de reprendre des raviolis au cheval. Vivagel bien sûr !
a écrit le 26/02/2013 à 12:56 :
Qu faire il en pense quoi les fillonnistes et les sarkosistes de leurs bilans. Le cheval le chômage c est pas un peu leur bilans ??
Réponse de le 26/02/2013 à 13:42 :
Pauvre pierre, pour en arrivé là il faut vraiment être au bout du rouleau !
Réponse de le 26/02/2013 à 13:53 :
Il me semble que c'est un président socialiste appelé François Mitterrand qui a fait voté le référendum pour la ratification du traité de Maastricht. Les "minerais" de viande européenne ce n'est que la suite logique de l'ouverture du marché français à la concurrence déloyale communautaire.
Réponse de le 26/02/2013 à 14:44 :
Bien avant Maastrich, j'achetai partout en Europe. Argument non valable.
Réponse de le 26/02/2013 à 15:20 :
@Michel: la démagogie n'amène rien au débat. Ce sont De Gaulle, avec Jean Monnet, et Adenauer qui sont les précurseurs de l'Europe d'après-guerre, mais l'idée est très ancienne et Churchill l'avait aussi proposée pour l'après-guerre, avec évidemment à sa tête le Royaume-Uni.
a écrit le 26/02/2013 à 12:11 :
le consommateur s'est juste rendu compte que le jolie packaging renferme de bien vilaines choses...
un bon coup de pub, bien dosé en "valeurs" et "traditions" et tout sera vite oublié.
a écrit le 26/02/2013 à 10:54 :
les consommateurs se sont simpelment rendu compte qu'ils ne savaient pas du tout ce que contenait ce qu'ils mangeaient..... c'est moins un problème de cheval que...... de "minerai"..... que l'on ne mettait même pas dans les patées pour chien il y a 20 ans, et qu'on retrouve en "hachis" dans les raviolis lasagne et autres plats du genre.....

la sanction est directe...... le consommateur deviendrait il intelligent?.....

ha, oui... ma dernière boite de ravioli.... mentionné pur beouf sur l'étiquette..... et derrière... viande bovine, 4%...... !!!!!!!!!!! et ce n'est probablement pas de la viande......dans le sens qu'on accorde normalement à ce mot.....

nous sommes un peu "cons" je l'avoue, mais nous avons des limites......
Réponse de le 26/02/2013 à 12:51 :
Vous avez raison, le véritable scandale est de commercialiser des produits soit disant à base de viande hachée, alors qu'il s'agit d'un assemblage de restes de viande, tendons, cartilages et débris d'os !
Réponse de le 26/02/2013 à 16:50 :
Oui le cheval passe encore, on pourrait même être client de plat à base de cheval si c'était indiqué clairement sans tromper le consommateur.
Le minerai c'est pire que le cheval ! Même les chiens n'en voudraient pas !
a écrit le 26/02/2013 à 10:45 :
Il me semble que c'est le moment de remplir son congélateur a peu de frais et de gouter a ce que l'on a pas pu acheter auparavant!
Réponse de le 26/02/2013 à 12:55 :
Méfiez-vous au risque de rencontrer les restes de vos aïeux dans votre assiette. ;-)
a écrit le 26/02/2013 à 10:40 :
s il ni avait que cela et le lait que trouve t on dedans
on s étonne de voir un marathonien de 100 ans faire encore du sport
a écrit le 26/02/2013 à 10:13 :
Pour l'instant on ne parle que le partie visible de l?iceberg .... on qu'au début des surprises !!!
Réponse de le 26/02/2013 à 12:14 :

hier aux infos !! des allemands ont decouvert des oeufs label bio en provenance d elevage industriel ** alors !!! qui controle quoi ,??
Réponse de le 26/02/2013 à 14:05 :
En effet, les états ne contrôlent rien. Donc, les industriels ont le droit de faire n'importe quoi. C'est CA, le problème.
Réponse de le 26/02/2013 à 16:52 :
C'est surtout que les industriels ne fabriquent plus rien eux mêmes donc ils ne savent même pas ce qu'il y a dedans et les contrôles ne sont pas assez poussés. Si Findus faisait lui même ses plats, il verrait bien que la viande n'est pas du boeuf.
Réponse de le 26/02/2013 à 20:15 :
+ UN
a écrit le 26/02/2013 à 9:31 :
Il paraitrait que Findus va donner ses plats à la légion étrangère . Au prochain défilé ils chanteront : Tiens voila du bourrin voila du bourrin
Réponse de le 26/02/2013 à 11:09 :

PROCHAIN SCANDALE DE LA MALBOUFFE ? '( OEUF !!?
Réponse de le 26/02/2013 à 13:00 :
Si les roumains bouffent du rat, fallait s'attendre à bouffer du cheval... C'est super humiliant, je sais mais le boeuf c'est pour les resto étoilés.
Réponse de le 26/02/2013 à 13:07 :
La légion Etrangère a un centre de formation important à Castelnaudary, avec l'usine Spanghero ils seront bien servis !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :