Pepsi et Dr Pepper se diversifient avec des boissons moins caloriques

 |   |  359  mots
La consommation de Pepsi aux Etats-Unis a chuté de 3,2% en 2015, selon Beverage Digest.
La consommation de Pepsi aux Etats-Unis a chuté de 3,2% en 2015, selon Beverage Digest. (Crédits : Reuters/Mike Segar)
Les fabricants de sodas Pepsi et Dr Pepper investissent le marché des boissons antioxydantes et peu caloriques, alors que la consommation de boissons gazeuses chute aux Etats-Unis.

Après Coca-Cola, Pepsi et Dr Pepper se lancent dans les boissons présentées comme plus saines et moins caloriques que les sodas traditionnels. Le groupe PepsiCo a annoncé mardi le rachat de KeVita, marque qui se décrit comme "organique, sans gluten et vegan". Elle propose notamment du Kombucha, thé fermenté d'origine mongolienne. Si le montant officiel n'a pas été dévoilé, le Wall Street Journal avance un chiffre de 200 millions de dollars pour KeVita, "qui a doublé ses revenus au cours de la dernière année, pour atteindre environ 60 millions de dollars".

Dr Pepper Snapple Groupe (Orangina, Canada Dry, Schweppes, 7Up...) va acquérir pour 1,7 milliard de dollars Bai Brands, rapporte Reuters. Bai, qui signifie "pur" en mandarin, produit des boissons antioxydantes et peu caloriques, comme de l'eau de coco.

La consommation de sodas en baisse depuis onze ans

Les groupes de sodas espèrent ainsi contrer la chute de la consommation de boissons gazeuses aux Etats-Unis, en baisse pour la onzième année consécutive. Selon le rapport annuel Beverage Digest, la consommation de boissons gazeuses a fléchi de 1,2% en 2015. Elle a notamment chuté de 3,2% pour Pepsi. Dr Pepper maintenait une hausse de 0,1%, avec un chiffre d'affaires de 6,2 milliards de dollars.

Régulièrement pointées du doigt pour favoriser l'obésité et le diabète, les boissons gazeuses commencent à être taxées aux Etats-Unis. Philadelphie a été la première grande ville a adopter une "taxe soda" en juin dernier. Cinq autres villes, dont San Francisco, ont adopté une loi similaire ce mois-ci. D'après le dernier rapport de l'OMS sur le sujet, une hausse de 50% des prix des boissons gazeuses réduirait la consommation de moitié.

Pepsi et Dr Pepper espèrent surfer sur la tendance des produits plus naturels. Aux Etats-Unis, "les ventes de produits naturels et organiques, boissons comprises, ont augmenté de 23% les deux dernières années, générant ainsi 40 milliards de dollars chaque année" selon une étude de SPINS, repérée par le Wall Street Journal. Dr Pepper espère que Bai générera 425 millions de dollars en ventes nettes dès 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/11/2016 à 18:51 :
C'est bien beau d'attendre que le marché règle les problèmes de santé publique mais ça fait perdre des décennies à l'humanité hein...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :