Toyota demeure numéro un mondial en 2010

 |   |  197  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Pour la troisième année de suite, le constructeur japonais a conservé en 2010 son titre, devant General Motors, malgré les rappels de millions de véhicules.

Toyota est resté en 2010 le numéro un automobile mondial, malgré ses déboires aux Etats-Unis. Le constructeur japonais a annoncé, ce lundi, une hausse de 8% de ses ventes l'an dernier. Il reste ainsi, avec 8,418 millions de véhicules livrés, devant l'américain General Motors, pour la troisième année de suite.

Le constructeur japonais conserve son rang, malgré la contre-publicité générée par le rappel, essentiellement aux Etats-Unis, de millions de voitures en début d'année dernière en raison de problèmes d'accélérateur et de freinage.

General Motors, qui a fait l'an dernier un retour fracassant en Bourse après avoir connu en 2009 un dépôt de bilan, a de son côté fait état d'une progression de 12,2% de ses ventes mondiales en 2010, totalisant 8,39 millions de véhicules. Le constructeur américain a précisé avoir livré 2 millions de voitures aussi bien aux Etats-Unis qu'en Chine.

Toyota avait ravi à GM la première place du secteur automobile en 2008. Volkswagen, numéro un européen, affirme vouloir devenir le numéro un mondial en 2018, à la faveur d'une hausse de ses ventes en Chine, en Inde et aux Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :