Renault accroît ses capacités de production au Brésil

Renault accroît ses capacités de production au Brésil, de moteurs et de véhicules. La firme a vu ses ventes progresser de 37% au premier semestre sur le marché brésilien, devenu son deuxième débouché mondial derrière la France.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

S'il souffre en Europe, Renault  va bien au Brésil. Il va même y augmenter ses capacités de production de moteurs de 25% à l'horizon 2013, afin de passer à une capacité de 500.000 moteurs par an, a annoncé ce jeudi le constructeur au losange. Renault compte trois usines sur son site de Curitiba (Etat du Parana), au sein du complexe "Ayrton Senna" : une dédiée aux  moteurs, une de véhicules particuliers, une autre de modèles utilitaires. Parallèlement à la hausse de son potentiel de moteurs, Renault  va accroître, fin 2012-début 2013, ses capacités de fabrication de véhicules au Brésil, moyennant 200 millions d'euros d'investissements. La capacité d'assemblage de voitures (Renault Logan, Sandero, Duster, Mégane 2, Nissan Livina) et d'utilitaires (Master, Nissan Frontier) est actuellement de plus de 280.000 unités. Elle devrait être augmentée de 100.000 unités additionnelles.

Percée avec les Logan, Sandero, Duster

Le site de Curitiba  tourne aujourd'hui à plein régime, en trois équipes depuis un an. Renault a mis très longtemps à décoller au Brésil, après y avoir perdu beaucoup d'argent. Historiquement présent en Argentine depuis les années 60 où il dispose d'une usine à Cordoba, Renault n'a commencé à produire au Brésil qu'en 1998. Et ses premiers modèles, comme le monospace Scénic 1 mal adapté aux goûts locaux et à la qualité médiocre, n' ont pas vraiment rencontré le succès. La firme au losange a en fait réussi sa percée à la fin des années 2000, avec ses Logan ou Sandero, des modèles que nous connaissons en Europe sous le label roumain Dacia mais qui s'appellent Renault en Amérique du sud. Et le 4x4 Duster,  arrivé sur place fin 2011, fait un carton.

Très rentable

Deuxième débouché du groupe Renault derrière la France, le Brésil est un pilier de sa stratégie d'expansion internationale. La firme a même connu au premier semestre 2012 la meilleure progression de toutes les marques au Brésil (+37 % à 110.536 ventes sur un marché stable), avec un taux de pénétration record de 6,8% (5,7% sur l'année 2011). En 2016, l'objectif est d'atteindre les 8%. Nissan, l'allié de Renault, a pour sa part  annoncé en octobre dernier un investissement de 1,1 milliard d'euros pour construire un tout nouveau site dans l'Etat de Rio, d'une capacité de 200.000 unités annuelles dans un premier temps. Nissan vise une part de marché de  plus de 5% d'ici à 2016. Le Brésil est enfin devenu un marché très rentable pour Renault. C'est "une solide base de profitabilité", avait souligné Carlos Ghosn, PDG de Renault et Nissan, en février dernier, lors de la présentation des résultats financiers annuels du groupe français.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 28
à écrit le 05/08/2012 à 23:17
Signaler
Des coûts en augmentation au Brésil. 97% au Brésil contre 100% en France, mais Renault préfère créer des emplois au Brésil après le Maroc. Pourtant Renault a demandé et reçu des subventions importantes....Il serait peut être temps de nationaliser Ren...

à écrit le 03/08/2012 à 14:44
Signaler
Cet article parle d'une entreprise francaise qui augmente ses parts de marche a l'internationale dans un pays en pleine croissance. Malgre la concurrence de Volkswagen, des americains et autres acteurs majeurs, la qualite des produits (vehicules et m...

à écrit le 03/08/2012 à 9:28
Signaler
Pour abonder dans le sens des commentateurs je pense que l'Europe viendra progressivement à instaurer des barrières douanières .Il est illogique par exemple que Renault exporte du Maroc vers l'Europe 90% de la production de l'usine de Tanger qui devr...

le 03/08/2012 à 9:48
Signaler
C'est trop tard, l'UE et ses politiciens arrogants ne reconnaitront jamais leur erreur, ils prefereront sacrifier l'industrie europeenne et les emplois qui en dependent plutot que d'admettre leur manque de vision strategique a long terme. D'ailleurs ...

le 03/08/2012 à 10:13
Signaler
Les agriculteurs de France reçoivent la PAC, ce qui fausse la concurrence. Les droits de douanes en France sont élevés. L'union européenne interdit d'importer les b?ufs aux hormones. Il y a des subventions aux pays qui achètent des Airbus. L'état pr...

le 03/08/2012 à 10:49
Signaler
Il y a plusieurs années les économistes faisaient valoir que la libre circulation des marchandises était une source de production de richesses sauf qu'ils se sont bien gardés de dire qu'en contre partie il faudrait interdire les subventions en tout ...

à écrit le 03/08/2012 à 8:51
Signaler
je constate que le protectionnisme au brésil fonctionne a merveille..Apple, Renault..!!!! Naturellement, les tenants du libre-échange vont peindre ce débat en noir et blanc entre les méchants protectionnistes et les gentils libre-échangistes. Pourtan...

à écrit le 03/08/2012 à 5:14
Signaler
Bonjour, Pour information toute voiture importée au Brésil est taxée à 30%. Essentiellement pour contrer l'invasion des marques chinoises et Forcer l'implantaion locale. Donc, oui à renault qui possède des voitures adaptés au Marché Brésilien (sander...

à écrit le 02/08/2012 à 20:04
Signaler
au brésil,les voitures construites ici sont 20/100 moins chères,surtaxées celles d,importations et pour tous les produits, c,est pareil!! à quand,la même chose en France ???

le 02/08/2012 à 23:42
Signaler
Jamais en France ni en Europe, grace a la caste UMPS francaise et les politiciens europeens qui ouvrent toutes les portes et fenetres de l'Europe aux produits importes. Et apres ces memes clowns de politiciens incompetents feignent de s'indigner dans...

le 03/08/2012 à 1:07
Signaler
Le Brésil a les moyens de taxer, mais pas la France. Si la France fait une politique de protectionnisme comme le veulent certains de l extrême, tous nos produits importés vont devenir trop cher. Pourquoi voter pour un parti qui veut fermer les fronti...

le 03/08/2012 à 7:32
Signaler
La Chine, USA, Canada, Mexique, Bresil, Suisse, Norvege, Suede, Chili, Australie, Japon, Russie, Emirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Malaisie, Indonesie, Argentine : voici une bref liste non exhaustive des pays pratiquant un protectionnisme industr...

le 03/08/2012 à 8:56
Signaler
@ one way ticket inside C'est bien vous avez bien appris le discourt de l'UMP...!!!! http://www.marianne2.fr/Bresil-les-reussites-du-protectionnisme_a214877.html les Extrême comme vous les appelez sont peut-être les seuls qui ont vu juste sur le déro...

le 03/08/2012 à 10:16
Signaler
Ah bon vous préférez nationaliser et que les autres pays fassent pareils, et on sera tous bloqués sans aucun échanges. Car si tout le monde devient nationaliste, on va se faire la guerre, et les Allemands peuvent se réarmer en une semaine.

le 03/08/2012 à 10:35
Signaler
Oh j'ai peur, on va se faire la guerre avec l'Allemagne car on est des grands fous sans l'Euro. Vite créons une peur irationnelle pour sauver l'Europe !!! Pourquoi alors le Bresil n'a pas encore envahi l'Argentine ? Pourquoi le Japon n'a pas encore e...

le 03/08/2012 à 11:02
Signaler
Le Japon a des vues impérialistes, de même le Brésil, il suffit d'une étincelle. On vit dans un équilibre fragile. Les guerres en Asie et en Amérique sont partout, civiles, militaires, mafieuses, fermiers contre bourgeois, ouvrez-les yeux. Il n'y a...

le 03/08/2012 à 11:34
Signaler
Le Japon en guerre ? Un pays aussi vieillissant et dont la population diminue ,peut-il être belliqueux ? Pour contrer l'alliance Sino-Russo-Pakistanaise, le Japon continuera à se mettre sous la protection US.

le 03/08/2012 à 11:52
Signaler
Le Brésil et le Mexique ont passé dernièrement des accords commerciaux pour limiter l'importation de véhicules en provenance du Mexique sans se faire la guerre !!!

à écrit le 02/08/2012 à 19:38
Signaler
Pas de 35 heures, de CGT, de retraite à 60 ans etc. Ceci explique cela.

le 02/08/2012 à 20:12
Signaler
Cela n'a rien à voir car il y a bien d'autres contraintes, sociales, fiscales et administratives. Les coûts sont plus élevés qu'en France (hors masse salariale, même si les cadres sont très bien payés) et les prix de vente entre 30% et 50% plus chers...

le 02/08/2012 à 20:33
Signaler
On s'étonne d'ailleurs que Rilou1 n'y soit pas en retraite !

à écrit le 02/08/2012 à 19:18
Signaler
Et après on se permet de critiquer PSA , alors que Renault augmente ses productions à l'étranger , au lieu d'employer en France.

le 02/08/2012 à 19:38
Signaler
Vous ne comprenez rien a rien. Si renault fabriquait ces vehicules en france pour le marché bresilien il n en vendrait pas une seule sur ce marché. C est grace aux usines au bresil et a ses ventes a l export que renault peux continuer a faire vivre l...

le 02/08/2012 à 20:33
Signaler
a mon avis si vous qi il compren rien a 'industrie automobile ecoute moi je travail chez renault et je connais bien sa strategie vous avez depuis l 'arrivèe de carlos ghosn a la tète de renault en a perdu beacoup de productin en france au profit des ...

le 02/08/2012 à 23:22
Signaler
Si tous les français on le même orthographes je comprends le choix de Carlos ghosn de partir dans d'autre pays....

le 03/08/2012 à 0:21
Signaler
Cher Maurice, "orthographe" est un mot féminin qui ne prend pas de pluriel lorsqu'il est précédé de "la même" et "'d'autre pays" s'écrit "d'autres pays". Merci. C'est bien à cause des coûts de productions en Europe que les constructeurs misent sur l...

le 03/08/2012 à 4:47
Signaler
l'erreur est que le moteur consomme et pollue plus que la 807 les pièces de rechange sont hors de prix.

le 03/08/2012 à 7:13
Signaler
Le prix des pièces de la mustang est ridicule aux état unis Le parallèle est intéressant En effet, les voitures sont deux fois moins chère aux states. Et pourtant les constructeurs américains sont en pleine forme.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.