Mauvaise surprise : ses ventes mondiales chutent. Renault doit revoir ses objectifs à la baisse

 |   |  287  mots
Le PDG de Renault et Nissan Carlos Ghosn  Copyright Reuters
Le PDG de Renault et Nissan Carlos Ghosn Copyright Reuters (Crédits : Carlos Ghosn - Photo Reuters)
Le chiffre d'affaires de Renault plonge au troisième trimestre (-13,3%). Les ventes du constructeur en Europe s'effritent de 18,4% (en nombre d'unités). Renault révise à la baisse son objectif pour l'année.

L'industrie auto française ne va pas bien du tout! Dans un marché automobile mondial en croissance de 5,5%, les ventes du groupe Renault atteignent 596.064 unités au troisième trimestre 2012, soit une baisse significative de 5,8%. En Europe, où le marché se contracte (-9,3%), les volumes du constructeur au losange sont carrément en chute libre (-18,4%), avec une part de marché historiquement faible de 8,5% à peine (utilitaires compris). Certes, hors d'Europe, l'ex-Régie confirme son dynamisme (+7%). Pour la première fois, plus d'une voiture sur deux a même été écoulée hors de l'Ancien continent. Mais cela ne compense pas. 

Dans ce contexte, le chiffre d'affaires du consortium a chuté de 13,3% sur le trimestre à 8,45 milliards d'euros. Un plongeon sévère. Sur neuf mois, le recul atteint les 4,7% à 29,4 milliards. Le constructeur est en mal de nouveautés. L'arrivée de la Clio IV début octobre était donc très attendue. Du coup, malgré une croissance prévue hors d'Europe, les ventes du groupe "ne devraient pas atteindre le niveau de l'an dernier", contrairement à ce que le constructeur avait anticipé en février dernier. En revanche, Renault "maintient son objectif d'un flux de trésorerie opérationnel pour l'automobile positif en 2012". Cependant, "la continuelle détérioration du marché européen reste une source d'inquiétude", précise le communiqué.

Mercredi, PSA avait annoncé des ventes au troisième trimestre en recul de 20,5% (avec les éléments détachés) sur le trimestre et de 15,2% sur neuf mois. En Europe, les ventes du groupe avaient chuté de 13% au troisième trimestre, de 14,5% sur neuf mois. Le chiffre d'affaires de la division automobile avait du coup reculé de 8,5% sur le trimestre à 8,5 milliards et de 9,9% sur neuf mois à 28,7 milliards.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/11/2012 à 6:15 :
Très inquiétant, cette fois la marque est en danger. Ce qui m'inquiéte c'est les investissements dans le tout électrique. Il me semble que c'est une grosse erreur. Pour les 10 à 20 ans à venir, la bonne piste c'est plutôt l'hybride (bonne performance, faible consommation, tarifs corrects). L'electrique n'a que des défauts, qui en achètera ? Comment Renault a-t-il pu prendre autant de risques ?
a écrit le 27/10/2012 à 2:37 :
En plein debat franco français sur la competitivité, tout ceci demontre que ceux ( MM schweitzer et ghosn) qui ont mise sur la competitivité cout ont fait une erreur majeure face à ceux qui ont choisi la competitivite produit ( volkswagen et toyota). Le fait de fabriquer à de couts roumains ou turcs ne garantie absolument pas le business. C'est le mix qualite/prix qui est la cle du succes! Et que croyez vous qui va se passer dans les pays emergent ( BRICS) quand les classes moyennes vont avoir le choix entre acheter allemand, japonais ou français???? Nous sommes reputés pour notre arrogance, nous continuons a jouer la meme musique pendnat que le Titanic sombre. Croyez vous que la baissent des charges en France va sauver Renaul et Peugeot??? Bien sur que nons
Réponse de le 27/10/2012 à 11:45 :
Les chiffres publiés par Renault sont soigneusement organisés dans une communication bidouillée de contre-vérités pour cacher la réalité de l'ECHEC Dacia -- VOICI LES CHIFFRES -//- Dacia ne vend en Europe que 175 249 voitures, c'est maigre, c'est moins que Skoda 359 462 voitures , c'est moins que Seat 193 737 voitures, qui vendent leur voitures beaucoup plus équipées et beaucoup plus cher que Dacia !!! en 2011 -//- en 2011 les ventes globales monde de Dacia a reculé de -1,8% de 343 233 -//- et si l'on compare les hauts de gamme et Premium, VOICI les chiffres : Ventes BMW 579 097 voitures - Ventes AUDI 526 402 voitures - Ventes PEUGEOT 604 935 voitures - Ventes CITROEN 515 603 voitures - Ventes FORD 716 482 voitures - Ventes VW 1 196 261 voitures - Les bénéfices de l'alliance sont maigres, elles sont à peine le QUART des profits de VW Group 15 Milliards d'euro et des PRIMES de 7 500 euro à 8 600 euro à leurs salariés !!! PLUS Renault vend des Dacia, PLUS Renault groupe perd de l'argent. Voici les chiffres : Marge opérationnelle Groupe millions euros 1 091 Millions euro % dont 1 524 Millions d'euro Contribution entreprises associées millions euros ** dont Nissan 1 332 ** dont AB Volvo 136 dont AvtoVAZ 49 ce qui aboutit au fait que Renault Dacia FAIT DES PERTES de 433 Millions d'euro ALORS que VW groupe fait près de 9 000 Millions de bénéfices et distribue des primes de 7 500 euro à 8 600 euro à ses salariés. VOILA les chiffres parlent, l'ECHEC PATENT de DACIA plombe RENAULT.
a écrit le 26/10/2012 à 23:16 :
Ce résultat n'est pas une surprise. La marque Renault a été sacrifiée pour une prise de risque inconsidérée sur les véhicules électriques. Il n'y a eu aucun investissement sur la gamme traditionnelle qui n'a plus que 3 véhicules principaux : Twingo, Clio, Mégane/Scénic. Tout le reste est marginalisé ou abandonné. La chute va se poursuivre car Carlos Goshn a une stratégie mondiale construite à partir de la France et du Japon mais qui privilégie les nouveaux marchés. La passion de la voiture ne l'habite pas.
Ses choix portent préjudice à l'industrie nationale
a écrit le 26/10/2012 à 11:32 :
Tant que le big boss Goshn touchera son pactole en fin de mois (x millions d'?) tout ira bien chez Renault...
a écrit le 26/10/2012 à 10:32 :
Rien de bien nouveau si ce n'est un dynamisme mondial et une forte chute en Europe. A terme tous les constructeurs seront affectés suivant leur périmètre de prédilection. Chez nous en Europe il s'écoule douze millions de véhicules et on en fabrique dix sept millions.
a écrit le 26/10/2012 à 10:16 :
PFFF... Arrêtez de vous comporter en donneur de leçon dans ce forum. Et vous, vous travaillez dans l'automobile ?
a écrit le 26/10/2012 à 9:06 :
Le dénigrement systématique des entreprises nationales appartient malheureusement à notre culture ...................mais les memes ne manquent pas de se lamenter de la désinsdustrialisation du pays .Et à lire certains commentaires beaucoup ne doivent pas y travailler !!!!!
a écrit le 26/10/2012 à 8:48 :
@ TAUTO: il faut reconnaitre que l'image de Renault en France s'est dégradée sur ces dix dernières années en tant qu'employeur (suicides Technocentre, affaire d'espionnage) et en tant que constructeur (mauvaise qualité, design loupé des segments moyen/haut de gamme).
a écrit le 26/10/2012 à 8:22 :
Comme de coutume chaque article sur Renault apporte son lot de commentaires erronés voir haineux à croire
que tous ces experts roulent dans des voitures de luxe. Le groupe Renault/Nissan est le quatrième groupe mondial de l'automobile en nombre de voitures vendues en 2012 et reste un modèle d'alliance économique
prospère!!! A ce jour les fermetures d'usines et plans sociaux ne concernent pas les salariés Renault .....
a écrit le 26/10/2012 à 0:04 :
Renault va revoir ses effectifs à la baise : Renault pense s'en sortir ainsi ? Ca va être un sacré bordel !
Réponse de le 26/10/2012 à 14:45 :
pas ses effectifs... faut lire l'article avant de commenter!
Réponse de le 26/10/2012 à 21:01 :
Vous n'avez pas bien lu mon commentaire, c'est un jeu de mots sur "à la baisse", mais j'ai retiré un s : faut lire avant de commenter, mais avant de lire, faut apprendre !
Réponse de le 26/10/2012 à 21:18 :
il semble que "Ah bon ?" ait fait un jeu de mots et que "son objectif" n'ait pas bien lu avec attention ses propos.
a écrit le 25/10/2012 à 23:44 :
C'est normal que Renault chute. KIA TEND A SE VENDRE MIEUX : s'il ne fait pas les résultats de Renault, KIA PROGRESSE. KIA VA BIENTOT DEPASSER RENAULT. TANT MIEUX ! ! !
Réponse de le 26/10/2012 à 9:52 :
Pourquoi tant mieux ? vous ou vos proches ne travaillent pas en France dans des entreprises françaises peut etre ? et vous n'appartenez certainement pas au nombre de ceux qui se lamentent par ailleurs de la désinstrualisation du pays .Psa comme Renault sont dans une mauvaise passe mais je leur souhaite de se redresser rapidement et non l'inverse !!! Le bashing dénigrement en français est trés tendance en cette fin d'année mais cela finit par etre usant .
Réponse de le 26/10/2012 à 10:15 :
Je n'aime pas les Renault car d'expérience, que des problèmes. Leur design est moche. Leur prix super élevé pour des véhicules mal finis. Renault qu'il soit français, japonais ou yougoslave, reste Renault. Ce n'est pas du dénigrement. C'est une réalité, triste, certes. Kia est une marque bien plus positive. Ses produits sont clean, durables, sûrs, bon marché. Adieu RENAULT ! Que ça vous plaise ou non.
a écrit le 25/10/2012 à 23:04 :
De quel Renault parle le journaliste dans son article : de la marque ou du groupe ?
a écrit le 25/10/2012 à 22:54 :
CARLOS GHOSN, ce n'est pas le 3e jumeau de la famille Bogdanov ?
a écrit le 25/10/2012 à 22:45 :
J'aimerai qu'il nous explique ce qu'il a fait avec Better Place !
a écrit le 25/10/2012 à 22:32 :
Pourquoi continue-t-on à surmédiatiser Carlos GHOSN ? C'est lui qui met les boulons sur la ligne de la twingo ? Il prend certes des décisions, mais il ne fait pas le boulot d'autant d'employés qu'en contient le groupe Renault, alors qu'on arrête de le valoriser plus que ce qu'il n'apporte réellement en valeur ajoutée ! MERCI !
a écrit le 25/10/2012 à 22:10 :
Encore un article sur Renault, encore une mauvaise nouvelle ! Vivement le prochain article sur BMW...
a écrit le 25/10/2012 à 22:08 :
Pour en mettre sur les constructeurs français il y a du monde...Par contre auCun article sur la fermeture des 3usines Ford en Europe?
a écrit le 25/10/2012 à 21:30 :
Décidément l'industrie automobile française est en plein déroute.
a écrit le 25/10/2012 à 20:41 :
ah pauvre france vous roulez en renault ?
a écrit le 25/10/2012 à 19:59 :
Avec des "schtroumf en colère" la France est sauvée
a écrit le 25/10/2012 à 19:26 :
Heureusement que l'Algérie est là lui tenir la tête hors de l'wau !!!!
Ah Carlos Ghosn ?
Avoue que ce n'est pas vrais ?
a écrit le 25/10/2012 à 19:20 :
Le modèle économique Dacia est un énorme échec, qui découle d'une stratégie industrielle calamiteuse conduite depuis 2004. Et les politicards qui sontenus cette stupidité industrielle d'un pays développé sont avérés avoir été et être de piètres "bas bas benets benettes et pouffs" idiots et amateurs.
a écrit le 25/10/2012 à 19:16 :
Je viens de recevoir une prune pour 91 km/h de retenu au lieu de 90 km/ h. Je suis un criminel de la route, je ne changerai pas ma voiture puisqu'il en est ainsi. Pas de TVA pour notre gouvernement !!!
Réponse de le 25/10/2012 à 21:19 :
J'ai mieux: je n'ai plus de voiture (à 70 ans, c'était pourtant bien pratique). Je n'en aurai plus tant que la "police" assurera l'insécurité sur la route au lieu de la sécurité devant ma porte.
a écrit le 25/10/2012 à 19:00 :
acheter renault , c'est sur de tomber en panne au bout de quelques kilometres et ce sont les seuls voitures qu'il faut pousser dans les cotes ( avant c'etaient les ladas)
Réponse de le 27/10/2012 à 4:13 :
je sais pas j'ai un kangoo acheté d'occasion et pas de pannes depuis 10 ans, il tourne comme une horloge et la voiture couche dehors et démarre au quart quelque soit le temps.
a écrit le 25/10/2012 à 19:00 :
Mince alors.. eux qui se vantaient de bien vendre grâce a leurs caisses low-cost... quels pipoteurs...
a écrit le 25/10/2012 à 18:55 :
on fait de la merde

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :