Contrairement à l'Europe, le marché auto reste très porteur aux Etats-Unis

Après 14,5 millions de véhicules environ en 2012, le marché auto américain devrait atteindre les 15,3 millions en 2013 et dépasser les 16 millions en 2015. Les constructeur auto américains publieront ce jeudi leurs chiffres de ventes 2012.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)

Croissance? Oui, mais pas en Europe. Le cabinet d'études de marché Polk s'attend à voir les ventes de véhicules neufs aux Etats-Unis dépasser la barre des 15 millions en 2013... aux Etats-Unis. Les immatriculations devraient augmenter cette année de 6,6% à 15,3 millions outre-Atlantique, après environ 14,5 millions de véhicules en 2012 et 12,7 millions en 2011. Les constructeurs automobile doivent publier leurs chiffres de ventes 2012 aux Etats-Unis ce jeudi. Polk prévoit un marché américain de 15,8 millions en 2014, 16,2 millions en 2015. Au creux de la dépression, en 2009, le marché avait fondu à 10,3 million. Mais on est encore loin des 17 millions de 2005.

Les pick-ups en tête

Le marché américain devrait être porté par les berlines de gamme moyenne et les pick-ups, cette catégorie de véhicules si typiquement américains qui génère pour une bonne part  les marges des constructeurs. General Motors, Toyota et Ford prévoient de lancer de nouveaux pick-ups d'ici à la fin 2014. Le pick-up Ford F est le véhicule le plus vendu aux Etats-Unis, depuis près de trente ans! Et ce, sans discontinuer, n'en déplaise aux prétendus écologistes pourfendeurs des "grosses" voitures.

Créations d'emplois

Sur onze mois, la progression du groupe Chrysler, le plus dynamique des anciens "Big Three" de Detroit,  atteignait les 22% aux Etats-Unis à 1,5 million d'unités. Ford, qui vient d'annoncer près de 600 millions d'euros d'investissements industriels dans le Michigan et la création de 2.350 emplois,  a accru ses ventes de 5% sur la période à plus de deux millions outre-Atlantique.  Signe de sa confiance dans la croissance du marché américain, Ford compte produire, au premier trimestre, 750.000 véhicules dans ses usines nord-américaines, ce qui représenterait une hausse de 11% par rapport aux trois premiers mois de 2012. Le contraste du marché américain avec l'Europe est flagrant. Sur le Vieux continent, le marché automobile a reculé de 13,4% l'an dernier en Espagne, de 13,9% en France (hors utilitaires), de près de 20% en Italie.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 03/01/2013 à 14:06
Signaler
A ben c'est dommage du coup : Ni PSA ni Renault ne vendent aux Etats-Unis. C'est ballot ...

le 03/01/2013 à 16:17
Signaler
@Mecatroid: c'est pas ballot, c'est tout simplement parce que les voitures PSA et Renault ne sont pas homloguées aux US. Et oui, l'Amérique du Nord est un marché libre...pour les Nord-Américains, pas pour les autres :-)

à écrit le 03/01/2013 à 13:26
Signaler
Montebourg , va demander conseil ! Quand aux écolos il faut les mettre au charbon ... c' est l' avenir !

à écrit le 03/01/2013 à 11:59
Signaler
Ce n'est pas une bonne nouvelle, mais les US vont payer leur inconscience écologique. Leur grand pays, sera aussi un des premiers à subir les conséquences climatiques. Sur un plan plus général, la mondialisation basée sur la circulation des marchandi...

le 03/01/2013 à 13:15
Signaler
Faut arrêter avec cette histoire de climat. C'est une vaste escroquerie de goldman sachs et autres. Faut lire l'article de Matt Taibi sur cette banque pour comprendre. Quant aux américains ils changeront de voiture en fonction du prix pétrole point c...

à écrit le 03/01/2013 à 11:59
Signaler
Ce n'est pas une bonne nouvelle, mais les US vont payer leur inconscience écologique. Leur grand pays, sera aussi un des premiers à subir les conséquences climatiques. Sur un plan plus général, la mondialisation basée sur la circulation des marchandi...

à écrit le 03/01/2013 à 11:59
Signaler
Ce n'est pas une bonne nouvelle, mais les US vont payer leur inconscience écologique. Leur grand pays, sera aussi un des premiers à subir les conséquences climatiques. Sur un plan plus général, la mondialisation basée sur la circulation des marchandi...

à écrit le 03/01/2013 à 11:37
Signaler
Il ne faut pas être étonné. En France, nos gouvernants font tout pour casser l'économie de l'automobile. Comment être intéressé par l'achat d'une voiture quand les gouvernements successifs font tout pour dégouter le citoyen lambda d'acheter une voitu...

le 03/01/2013 à 13:47
Signaler
C'est le pb majeur, tout est fait pour casser cette économie depuis 20 ans, sans oublier les brillantes actions du maire de Paris pour dégoûter définitivement les parisiens de s'y intéresser : 2,2 millions de parisiens (et une partie des 12 millions ...

à écrit le 03/01/2013 à 11:35
Signaler
A Jmjbest Sur un fixe, avec la tolérance rectifiée, 111km/h retenu, c'est 117km/h réel soit un bon 125/127km/h compteur... et pour un mobile c'est pire puisque que c'est pour 111km/h 121km/h réel soit au moins 129/131 km/h compteur... Donc....bien ré...

le 03/01/2013 à 20:39
Signaler
Il ne faut retenir que les km retenus, cela est lié aux incertitudes du radar et de son utilisation

à écrit le 03/01/2013 à 11:14
Signaler
Peut être aussi, et même surement le gvt Us est un peu moins prompt à taper jour et nuit sur les automobilistes... A force de presser constamment les conducteurs, à organiser une répression plus pécuniaire que sécuritaire, toujours augmenter la charg...

à écrit le 03/01/2013 à 11:12
Signaler
A qui sont destinées ces bagnoles américaines ?! à leur propre marché ? quel est le pouvoir d'achat de ces automobilistes ? ne sont ils pas en crise ? sont ils patriotes ? le coût des voitures a t il baissé ? Je n'y vois pas clair ?

le 03/01/2013 à 16:20
Signaler
@toti: en Amérique du Nord en général, les transports publics fiables sont quasi-inexistants. Les voitures sont donc indispensables pour se déplacer, ne serait-ce que pour aller au boulot.

à écrit le 03/01/2013 à 10:31
Signaler
+1 avec Bonjour..en outre l'Etat va perdre bien plus en manque de Tva qu'en rapport net de ces taxes ..Et je ne parle pas de la répression routière tjrs aussi démente pour les (très )petits excès,( comme cadeau de NoEl je viens de perdre 1 point et d...

le 03/01/2013 à 11:20
Signaler
Vous mentez , la loi Française ne permet pas de sanctionner 1 Km/h.

le 03/01/2013 à 12:56
Signaler
J'ai ete flashe a 56 au lieu de 50, donc vitesse retenue 51 km/h : 2 points en moins et 90 euros d'amende pour 1 kn/h. En France tout est possible ! J'ai meme encadré la contravention car sinon personne ne me croit !

le 03/01/2013 à 13:03
Signaler
La contravention tient compte d'une marge technique de 5km/h (ou 5%) qui sont retranchés de la vitesse mesurée, jmjbest a du être flashé à 116 km/h. C'est un rackett d'être verbalisé et de perdre 1 point pour un dépassement de vitesse si faible et ce...

à écrit le 03/01/2013 à 10:16
Signaler
Les américains sont juste un peu plus malins que nous : pas de taxe CO2 à la noix sur les grosses voitures, là où sont les marges qui financent l'industrie automobiles, et là où sont les rêves qui tirent vers le haut tout le marché.

le 03/01/2013 à 15:54
Signaler
ils sont tellement malins qu'ils n'ont pas de sénateurs écolos pour faire voter des lois à la c.n !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.