La Banque européenne BEI finance le dévoloppement de la future Renault Twingo

Renault a obtenu un prêt de 400 millions d'euros de la Banque européenne d'investissements (BEI), notamment pour développer sa future Twingo III. Fruit d'un partenariat avec Smart, celle-ci sortira l'an prochain.

1 mn

Renault Twin'Run   Copyright Renault
Renault Twin'Run Copyright Renault

Renault a obtenu un prêt de 400 millions d'euros de la Banque européenne d'investissements (BEI). Bras financier de l'Union européenne,  la BEI annonce  qu'une première tranche de 300 millions sera remboursable sur six ans, et une seconde de 100 millions sur trois ans et demi. La banque aura prêté au total 1 milliard d'euros àau groupe automobile français depuis 2009. Le prêt de 400 millions servira notamment  à financer le développement de la future petite Twingo III de la firme au losange, qui devrait établir de nouveaux records en termes de rejets de C02. Ce nouveau modèle sera issu d'un partenariat avec l'allemand Daimler (Projet Edison). Un projet crucial pour le constructeur au losange, avec une rupture technologique complète.

Une nouvelle Twingo avec Smart

La Twingo III et les micro-voitures Smart du groupe allemand partageront  la même architecture à moteur arrière, d'origine... Smart, qui renverra au bon temps de la 4 CV.  La Smart biplace sera fabriquée en Lorraine chez  Daimler, la Smart quadriplace et la future Twingo III seront toutes deux assemblées chez Renault à Novo Mesto, en Slovénie. La petite tricolore sortira au second semestre 2014. Renault a exposé début avril au Salon international du meuble à Milan un concept de sa future Twingo, long de seulement 3,62 mètres de long (1,70 de large et 1,50 de haut) et baptisé Twin'Z.  Il ya  quelques jours, Renault en a dévoilé une version sportive, la Twin'Run.

Nouveaux moteurs

Indépendamment de cette cruciale Twingo III, les 400 millions de la BEI serviront aussi à financer "un programme d'"allègement drastique" et d'optimisation aérodynamique de véhicules ainsi qu'au développement d'une motopropulsion de nouvelle génération en vue d'une "application commerciale future", a expliqué l'organisme de financement.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 28/05/2013 à 9:55
Signaler
@Felix, Le probleme n'est pas de ne pas vouloir produire en France pour Renault mais de pouvoir produire en France. Pourquoi les français achetent de plus en plus de Dacia, de Hyundai, de Kia, de Chevrolet voire de Fiat ? C'est parce que tous ces v...

le 28/05/2013 à 12:34
Signaler
Le prix n'est pas toujours un argument sinon personne n'achèterait d'Audi/Mercedes/BMW ou même Volkwagen. D'ailleurs, Volkwagen produit en Allemagne donc l'argument du coût de la main d??uvre ne tient pas non plus. C'est pareil pour les Japonaises qu...

le 28/05/2013 à 14:01
Signaler
Je savais pas que les Polos étaient fabriquées en Allemagne...

le 28/05/2013 à 14:47
Signaler
Une bonne partie des Hyundai ou Kia vendues en Europe, sont fabriquées en Slovaquie et en République Tchèque. D'ailleurs selon la banque mondiale les salaires moyens en Slovaquie était en 2008 1014,10 euros et en République Tchèque 1019 euros. En com...

le 28/05/2013 à 14:58
Signaler
Les voitures françaises sont fiables. Aller voir le classement de fiabilité de la très sérieuse enquête allemande de l'ADAC publiée sur La Tribune. http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20130503trib000763004/les-voitures-fr...

à écrit le 27/05/2013 à 20:07
Signaler
Fabriqué où.. ! bien entendu pas en France. Renault pourra la vendre en slovénie

le 28/05/2013 à 12:10
Signaler
Toutes les citadines (up, twingo, C1,..) sont fabriquées dans les pays de l'est hormis la Yaris (mais après vous allez vous plaindre qu'elle est plus chère qu'une Twingo) donc inutile de relancer cette polémique qui n'a pas lieu d'être.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.