Pour sa marque haut de gamme Lexus, Toyota choisit le "tout hybride"

 |   |  499  mots
Le futur SUV compact de Lexus sera un petit frère du gros Rx450h  DR
Le futur "SUV" compact de Lexus sera un petit frère du gros Rx450h DR
Toyota choisit l'hybride pour sa marque de luxe Lexus. Afin de se démarquer des voitures allemandes de haut de gamme, le nouveau 4x4 compact Lexus, présenté au salon de Francfort en septembre et commercialisé en 2014, sera uniquement vendu avec une motorisation essence-électrique. Sans offre diésel.

Toyota a du mal à damer le pion aux prestigieuses marques allemandes. Pourtant, le japonais fait preuve d'une belle obstination. Lexus, son label de luxe, va ainsi présenter, à la mi-septembre au Salon de Francfort, le concept d'un futur « SUV » (4x4) compact haut de gamme. Pour concurrencer les Audi Q5, Mercedes GLK ou autres BMW X3. Afin de se démarquer, Lexus a une botte secrète : l'hybride.

Ce modèle, prévu pour une commercialisation l'an prochain, ne sera d'ailleurs proposé qu'avec une motorisation essence-électrique. Du moins sur plusieurs marchés européens comme la France. Ce véhicule sera un vrai 4x4 puisque, si le moteur à essence entraînera les roues avant, la motorisation électrique transmettra la puissance aux roues arrière (comme sur un Peugeot 3008 Hybrid4).

 223 chevaux au programme

Le futur « SUV » devrait reprendre la mécanique de la nouvelle berline Lexus IS 300h. Cette dernière - rivale, elle, d'une BMW 3 - associe moteur à essence de 181 chevaux et motorisation électrique de 143, affichant ainsi une puissance totale de 223 chevaux (les deux puissances ne s'additionnent pas arithmétiquement).

Malgré cette puissance, l'IS 300h n'émet que 99 grammes de C02 au kilomètre (comme une Peugeot 3008 Hybrid4, d'ailleurs), soit la valeur extrêmement basse d'une citadine thermique! Et le futur « SUV » Lexus devrait être proche de ces valeurs.

 280.000 unités sur sept mois

Voilà donc un modèle-clé pour permettre à Lexus de percer enfin dans le haut de gamme. Surtout connue outre-Atlantique où elle arrive régulièrement en tête des études de satisfaction auprès des consommateurs pour la fiabilité, la marque est déjà la première concurrente des marques germaniques « premium ». Lexus a écoulé 280.000 unités sur les sept premiers mois de 2013 dans le monde (+6%), dont 1.494 en France (+7%) où sa présence reste marginale.

Le label de prestige du numéro un automobile mondial devrait dépasser cette année le cap des 500.000 unités, ce qui le place devant le suédois Volvo et le britannique Jaguar Land Rover (groupe Tata). Lexus demeure toutefois encore loin d'Audi (911.800 exemplaires sur sept mois) ou de BMW (932.848).

Fini le diésel dans la gamme

Lexus, qui vient de supprimer le seul véhicule diésel de sa gamme, a donc décidé de tout miser sur l'hybride, au moins sur le Vieux continent, même si quelques modèles classiques à essence demeurent au catalogue avec des… ventes marginales. Dans l'Hexagone, 99,5% des ventes du label se font aujourd'hui avec des hybrides. C'est la première marque à prendre une telle décision. Lexus a sorti son premier modèle hybride, le Rx 400h, en 2005.

A l'heure où les voitures « vertes » sont sur le devant de la scène, Lexus concurrence ici largement les allemandes, dont les versions hybrides, très onéreuses, ne s'arrogent que des ventes confidentielles. Le groupe Toyota, pionnier de la motorisation essence-électrique, vient de franchir la barre des 5,5 millions d'unités vendues au cumul depuis 1997, dont près de 10% sous le label Lexus.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/08/2013 à 17:18 :
Le solaire dans l'automobile va avoir des impacts très importants. Le solaire apporte environ 1400 W/h/m2. On en capte plus de 50% actuellement avec concentrateur type Soitec ou sur le véhicule solaire de Purdue univ. etc. C'est environ 1 CV/m2. Le solaire dans l'automobile existe déjà avec plusieurs marques (Toyota Prius, Honda, Chevrolet, Tesla etc). Les véhicules solaires sans consommation, ni importations d'énergies fossiles, ni pollution et avec des vitesses moyennes de 100 à 150 km/h pour 2 à 4 places et des autonomies de plus de 600 km sont déjà plus d'une dizaine depuis le lancement de la Solarworld GT en 2009 et il en arrive 2 à 4 nouveaux par an (voir classe Michelin "Cruiser" du site Solar World Challenge : http://www.solarracing.org/2013/06/05/2013-world-solar-challenge-official-participants-list/ ) On utilise le toit du véhicule mais on peut utiliser les parois et les vitrages. Corning Glass entre autres fait des vitrages solaires pour l'automobile. Michelin entre autres des roues avec motorisation intégrée qui réduisent les pertes d'énergie. Indupol (Belgique) des revêtements ultra légers pour véhicules solaires qui permettent des gains de poids, Thyssen Group des alliages pour moteurs de véhicules solaires, Stanford des cellules solaires incrustées pour une meilleure pénétration aérodynamique etc. On peut citer beaucoup de retombées technologiques de ce type depuis les premières courses solaires en Australie en 1982. On arrive donc à des véhicules solaires de plus en plus performants et testés sous tous climat y compris dans le cercle polaire avec un rayonnement solaire bas et faible et par - 30°C (http://www.xof1.com/ Power of One monoplace 120 km/h http://www.xof1.com/specifications.php ). En Europe il existe de même plusieurs programmes d'innovation pour véhicules auquels sont partie prenante différents groupes comme Fiat, VW, Siemens, Infineon, Mazel, etc avec les premiers véhicules urbains solaires dont le P-MOB EU http://motherboard.vice.com/blog/this-compact-solar-powered-car-turns-into-a-tiny-power-plant (http://eeepro.shef.ac.uk/p-mob/links.html et http://eeepro.shef.ac.uk/p-mob/index.html Solaire dans l'automobile : projet Smart top et autres : http://www.smartop.eu/fe/Site/t01/Project/1 ) Dans le monde, parmi les véhicules solaires de type Cruiser 2 à 4 places : - l'australienne http://www.pozible.com/project/22101
- l'allemande http://www.youtube.com/watch?v=5OSNjIn_hxc
- la SunCruiser 3 places http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=bs2SIUcDXTI
- les américaines http://www.youtube.com/watch feature=player_embedded&v=C1yuFXlnxu0
- ou encore http://www.purduesolar.org/
- ou les néerlandaises http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=pnIZOw5R_MM
- le véhicule familial solaire 4/5 places Stella du Solar Team d'Eindhoven http://www.solarteameindhoven.nl/nl/pages/car
- ou encore http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=7rR4Jkev6Pk
- Daedalus Université du Minnesota 2 places 145 km/h
http://www.umnsvp.org/
http://www.solarracing.org/2013/07/26/university-of-minnesota-solar-vehicle-project-reveals-their-car-daedalus/
- Indupol One (Université de Louvain, Belgique)
http://www.indupol.com/solar-team-2012/
http://www.solarteam.be/solar-cars/
- EcoSolar Breizh France (monoplace avec plusieurs innovations)
http://www.ecosolarbreizh.com/Video_r50.html
Fiat a développé un véhicule solaire urbain prochainement commercialisé, Toyota prévoit d'en sortir un sous 2 à 3 ans.
L'Europe a investi déjà 10 milliards d'euros dans les applications du graphène et hybrides qui concernent pour partie le solaire et permettent d'obtenir des couches ultra-minces et légères (graphène avec ou sans disulfure de molybdène, silicene, germanane etc), très résistantes, sans nécessiter de verre protecteur et permettant actuellement de capter jusqu'à 65% de l'énergie solaire. Ce qui en fait les élements les plus denses en énergie par poids juste après l'uranium qui a lui nécessité plusieurs traitements. Les retombées prochaines sur les véhicules solaires et le solaire en général permettront donc encore des améliorations notables.
L'université de Modène en Italie avec laquelle travaillent des groupes automobiles comme Ferrari, Lamborghini etc, impliqués dans des programmes de véhicules solaires européens et plus (programme de véhicule solaire bon marché développé avec la Jordanie et l'Egypte) a démontré que le solaire sur l'automobile était plus rapidement amorti qu'en toiture, même si ce développement rapide est très intéressant et très complémentaire aux véhicules électriques (accords entre les firmes automobiles et solaires pour la vente de concepts conjoints : Sunpower et GM, Chevrolet etc pavillon solaire pour Volvo etc).
En outre le solaire sur les bus ou pour le chargement des bus se développe depuis le premier Tindo australien (http://www.adelaidecitycouncil.com/assets/acc/Environment/energy/docs/tindo_fact_sheet.pdf )
Et si le solaire dans l'aviation a des perspectives par nature limitées (exemple avion solaire Solarworld e-one : autonomie max jusqu?à 1 000 km durée de vol max. plus de 8 heures, vitesse de croisière 120 km/h http://www.youtube.com/watch?v=OSwijLbfjPY&feature=player_detailpage) il n'en est pas de même pour les dirigeables et hybrides (Aeros, Lookheed Martin, Solarship etc).
Tout comme dans la navigation maritime où les offres solaires déjà commercialisées sont nombreuses et se multiplient dans la navigation fluviale avec une bien meilleure efficience des moteurs électriques pour le pilotage des péniches, sans bruit ni pollution à des coûts très compétitifs.
a écrit le 21/08/2013 à 10:01 :
Nous avions bien evidemment compris que le moteur electrique est de 43 et non 143 cv. D'ailleurs, si le total est de 223 cv, cela serait plutot 42 cv pour l'electrique(181+42).
a écrit le 21/08/2013 à 9:46 :
La conséquence des motorisations hybrides est que la consommation d'essence devient plus acceptable , alors qu'en tout essence , la consommation essence est très élevée pour les gros 4X4 et pour les grosses berlines.
Les Allemands vont être obligés ,eux aussi , d 'installer des motorisations hybrides sur leurs grosses voitures essence. et leurs 4X4.
a écrit le 21/08/2013 à 7:41 :
Je ne comprends pas pourquoi le spécialiste de l'hybride qu'est le groupe Toyota n'a pas encore mis sur le marché, le véhicule hybride avec une batterie rechargeable via le réseau électrique dans son garage. Cela permettrai de recharger la batterie la nuit et donc pour des petits déplacements journaliers en ville d'être proche de zéro émission.
a écrit le 20/08/2013 à 23:23 :
Pas mal ce nouveau Lexus DUSTER.
a écrit le 20/08/2013 à 19:15 :
Le choix de l'hybride permet de surtout a ses clients de toucher les grosses primes offertes gracieusement par les Etats deja sans le sou. Toyota choisit l'hybride aussi pour cela, pas juste par souci de la planete ou par philanthropie.
Réponse de le 22/08/2013 à 12:17 :
tu rêves ce jour n'existera malheureusement jamais il faut ouvrir les yeux !!!!
a écrit le 20/08/2013 à 18:05 :
Je suis l'heureux propriétaire d'une RX 400 H modèle 2007 et cette voiture m'enchante tous les jours. J'attends le nouveau SUV avec impatience. Merci à cette marque qui vend des véhicule extrêmement fiables, agréables et maitrisant parfaitement la technologie hybride.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :