Renault va doubler son potentiel en Russie grâce à Lada et négocie avec Zil

Renault va doubler prochainement ses capacités de production en Russie à 350.000 unités. Il négocie par ailleurs pour fabriquer des utilitaires chez Zil. Renault cartonne sur le marché russe grâce au 4x4 Duster.

3 mn

Renault Duster russe
Renault Duster russe

A fond. Le marché baisse, mais Renault cartonne en Russie. Deuxième marque derrière le constructeur national Avtovaz (Lada) - qu'il contrôle d'ailleurs à hauteur de 25% -, Renault va "doubler ses capacités de production en Russie", affirme à latribune.fr Bruno Ancelin, le patron des activités russes du groupe au losange, rencontré dans le cadre du salon de l'auto dz Francfort. "Nous disposons d'un potentiel de 180.000 unités annuelles à Moscou, que nous devrions saturer cette année. Nous ajouterons des capacités de 170.000 véhicules à l'horizon 2015 chez Avtovaz", précise le dirigeant. "C'est une opération importante". Soit 350.000 unités. Pas mal. C'est 60% des volumes que Renault produit... en France.

Des Renault à Togliatti

En fonction des accords entre Renault, son allié Nissan et Avtovaz, l'usine de Togliatti (à un millier de kilomètres au sud de Moscou) a  installé avec l'aide des ingénieurs du groupe tricolore une ligne d'assemblage de modèles sur la base de la fameuse Dacia Logan à bas coûts. Après le démarrage d'un break Logan sous la marque Lada et le nom de Largus, le site proche de Samara produit depuis des Nissan Almera, une grande berline familiale de 4,75 mètres de long sur cette même plate-forme. Et Togliatti devrait lancer prochainement sur ses chaînes deux véhicules pour le compte de Renault. Renault et Nissan vont prendre progressivement la plus grosse part du capital d'Avtovaz.

 Discussions avec Zil

Mais Renault ne parie pas que sur Avtovaz. Car, décidément fort active, la firme tricolore  "est dans une nouvelle phase de discussions" avec Zil, l'ex-contructeur russe des limousines soviétiques qui est essentiellement un producteur de camions. "Nous travaillons sur un plan de production de gros utilitaires chez Zil avec Fiat, et ce pour réduire l'investissement au minimum. Les deux véhicules passeront sur les mêmes lignes. Nous sommes en train de constituer une équipe commune avec Fiat et une société d'ingénierie. Cette phase durera quelques mois", souligne Bruno Ancelin. "Le contrat devrait être signé d'ici à la fin de 2013, pour un début de production vers 2016". Les volumes de production prévus sont de "50.000 par an à partager entre les modèles Renault et Fiat". Il s'agirait pour Renault du gros fourgon Master.

Forte croissance

Le marché russe a baissé de 10% en août et de 7% sur les huit premiers mois de l'année à 1,8 million d'unités. Mais Renault a encore progressé de 23% le mois dernier et de 11% sur huit mois à près de 138.000 unités; devant les coréens Kia et Hyundai. La croissance du français est portée essentiellement par le 4x4 Duster à succès, dont les ventes ont progressé de 140% à 54.000 unités sur huit mois. C'est la Renault la plus vendue sur place. Les Dacia sont ici fabriqués en effet sous le label Renault lui-même.

Succès du Duster

"Le Duster produit à Moscou représente 40% de nos ventes en Russie. C'est d'ailleurs le 4x4 le plus vendu sur place". La Russie représente donc un formidable succès pour le groupe hexagonal. Et ce, d'autant plus que la "rentabilité des opérations est présentable", affirme non sans euphémisme le dirigeant. En attendant une production à Togliatti et chez Zil, le site de Moscou tourne à fond, en deux équipes de onze heures pendant six jours... C'est l'une des usines plus rentables de l'Alliance Renault-Nissan.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 15/09/2013 à 0:31
Signaler
"deux équipes de onze heures pendant six jours" Mmmm...

à écrit le 13/09/2013 à 8:47
Signaler
"Le Duster produit à Moscou représente 40% de nos ventes en Russie. C'est d'ailleurs le 4x4 le plus vendu sur place" : où ça ? A Saint-Pétersbourg, il n' y a pas l'ombre d'un Duster dans toute la ville !!! Intox ?

à écrit le 12/09/2013 à 14:23
Signaler
1. Une petite remarque - Nissan Almera fait 4.66 m, non 4.75 m comme vous écrivez. 2. L'histoire avec Zil est assez floue. Zil est en ruines (c'est pas figural). Il faudra construire une usine à partir de zéro. Il se trouve à Moscou, où le terrain et...

le 12/09/2013 à 14:53
Signaler
Booooffff les annonces de Renault sont juste faites pour faire remonter le cours de bourse ... ce sont des annonces de poker menteur ... pour spolier les gogos boursicoteurs qui ont déjà perdu plus de 50% de la valeur de leur action depuis 2004 !!! d...

le 12/09/2013 à 17:15
Signaler
L"'idiotie" Dacia fait 90% de ventes en Russie (sous marque de Renault) sans compter son succès aux autres marchés. Pour ce qui concerne la bourse, votre information n'est pas correcte. La valeur actuelle est à peu près au meme niveau qu'à 2004. L'an...

le 12/09/2013 à 17:21
Signaler
àboff Encore cette histoire d'actions, ça devient, comment dire, lassant.

le 12/09/2013 à 19:36
Signaler
Pour ceux qui ont perdu, nous l'Etat 1er actionnaire, 50% de la valeur des 15% du capital de Renault, c'est plutôt très désolant, très très fâcheux et même inadmissible ...

le 12/09/2013 à 20:28
Signaler
Chute du Cours de Bourse Renault 2005/2006->> 80euro ... 2007->>120 euro ...2011->>38euro ...2013->>60euro.. nous comprenons bien pourquoi de multiples annonces fumeuses sont faites pour et par les voyous de la finance via leur vassale Ghosn ...

le 12/09/2013 à 23:20
Signaler
Pardon, mais qui vous a empêché acheter en 2011-2012 et faire une bonne plus-value ?

à écrit le 12/09/2013 à 13:23
Signaler
C'est pourtant pas gagné avec le pédalo en chef et Fafa le va t-en guerre sans compter que du coup les russes risquent de nous couper le gaz pour cet hiver. La Merkel va la jouer plus finement.

le 12/09/2013 à 13:58
Signaler
Merci Igor pour ces commentaires éclairés !

le 12/09/2013 à 14:03
Signaler
N'importe quoi ..

le 12/09/2013 à 15:59
Signaler
Gogor ignore qu'en France on utilise surtout du gaz algérien, norvégien, néerlandais et liquéfié...

le 12/09/2013 à 17:05
Signaler
à Gogol : Il faudrait se documenter avant de répondre niaisement : La France a 4 fournisseurs : la Norvège (27%) ; la Russie (24,7%) ; les Pays-Bas (18,7%) ; l?Algérie (12,7%).

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.