Renault négocie avec le russe ZIL pour produire des utilitaires

 |   |  344  mots
Camion ZIL Copyright ZIL
Camion ZIL Copyright ZIL
Renault négocie avec le fabricant de camions russe ZIL, pour fabriquer des véhicules utilitaires. Selon le journal Vedomosti, qui cite des sources industrielles et gouvernementales, Renault, Fiat et Zil ont signé la semaine dernière "un accord préliminaire" en vue d'un "accord définitif à la fin de l'année".

Les constructeurs automobiles français Renault et italien Fiat négocient pour produire des véhicules utilitaires sur les lignes du russe Zil, connu à l'époque soviétique pour ses longues limousines noires, a indiqué jeudi un responsable de l'industriel russe. "Nous menons des négociations, mais il est prématuré de parler d'un accord", a déclaré à l'agence officielle Itar-Tass Igor Koulgan, directeur de général de MosavtoZil, filiale de Zil chargée de nouer des contrats de production de voitures sur le site en pleine reconversion du constructeur. Igor Koulgan a évoqué une signature "peut-être en septembre".

Renault Master chez ZIL

Selon le journal Vedomosti, qui cite des sources industrielles et gouvernementales, Renault, Fiat et Zil ont signé la semaine dernière "un accord préliminaire" en vue d'un "accord définitif à la fin de l'année". Il s'agit de produire des Renault Master et Fiat Ducato à partir du premier trimestre 2014, avec une capacité totale de 50.000 véhicules par an, précise le quotidien. "Les pourparlers avec Zil ne sont pas encore finalisés et il est tôt également pour parler d'éventuels modèles qui pourraient y être produits", a commenté une porte-parole de Renault. L'implantation de constructeurs occidentaux sur le vaste site de Zil a fait l'objet de nombreuses tractations ces derniers mois. En mars, le français PSA Peugeot Citroën avait confirmé mener des négociations. Renault est pour sa part très implanté en Russie. Il dispose d'une vate usine de voitures à Moscou, qui fabrique notamment les Logan et Duster. C'est la deuxième marque sur le marché auto russe. Le français détient en outre 25% du premier conctructeur russe Avtovaz (Lada) dont il est en train de prendre le contrôle.

Fabricant de camions

Fondé en 1916, Zil fournissait à l'époque de l'URSS les limousines pour le Kremlin, copiées sur les modèles américains. La firme s'appelait ZIS (pour Staline) à l'époque stalinienne. Mais c'était, traditionnellement, surtout un fabricant de camions (de technologie obsolète) principalement pour l'Armée rouge.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/08/2013 à 7:13 :
Si Renault toute sa production se concentre sur les camions, les bus, les autocars, les minibus et les véhicules militaires s'intéresse à l'entreprise en boum croissance
a écrit le 09/08/2013 à 9:18 :
La production de camions Renault avec le russe ZIL n'est qu'une solution du moment. En Effet on voit la-bas de plus en plus de vehicules 4*4 et camions de Marques MAN ou Mercedes donc Renault survivra que temporairement en Russie.
a écrit le 08/08/2013 à 20:19 :
L'une des priorités de l'entreprise est la production de tracteurs pour le commerce international avec des configurations de châssis 4x2 et 6x4, adaptés pour une utilisation en Europe et pour répondre à toutes les exigences européennes (normes anti-pollution Euro4/Euro5). Basé sur le Renault-MAN, ils ont produit des camions-malaxeurs à béton, des camions ravitailleurs, des camions à plateau, des camions à benne basculante, des chargeurs sur pneus, etc.
a écrit le 08/08/2013 à 20:07 :
fabrique des poids-lourds, des bus, des trolleybus, des tracteurs routiers, des semi-remorques pour camions et des grues. Renault est le plus important fabricant au monde de camions militaires lanceurs d'engins (tracteur-érecteur-lanceur - TEL) pour un grand nombre de missiles balistique mobiles mondiaux, du Renault, très répandu car utilisé pour transporter et lancer le Scud B, au récent et impressionnant TEL 8 essieux, des missiles Topol-M.
Réponse de le 08/08/2013 à 21:17 :
;les deux commentaires ci-dessus sont truffés d'erreurs : ZIL fabrique essentiellement des véhicules utilitaires légers et des camions de moyen tonnage ! quant à RENAULT il n'a jamais fabriqué de véhicules lanceurs d'engins et n'est pas un important producteur de véhicules militaires !
a écrit le 08/08/2013 à 16:44 :
Et ça regroupe aussi chez les chinois : BAIC vient d'en avaler un autre. Bon, ils sont loin, pas très capables, petits, un peu jaunes, parlent pas français, rien à craindre.
Réponse de le 08/08/2013 à 18:59 :
Commentaire RACISTE !
a écrit le 08/08/2013 à 16:11 :
euh, changez de photographe, même pas capable de cadrer le camion.
a écrit le 08/08/2013 à 16:09 :
A quand des utilitaires taille master ou poids lourds sous marque et à prix Lada, Dacia ? Et là, ça va remettre beaucoup de ventes en question !
a écrit le 08/08/2013 à 15:13 :
Dans la perspective du rachat de Chrysler par Fiat qui est attendu ces jours ci, on anticipe la "fusion prochaine" GM/Fiat qui verrait l'américain céder les marques italiennes aux groupes européens, ne conservant que le bloc venant de Chrysler. C'est dans ce cadre que PSA demande à récuperer de préférence Opel, puisque GM peut mettre en avant la marque générique Chevrolet (Venant du français Louis Chevrolet). Il semble en effet que les belles italiennes passées sous giron étranger y perdent au passage leur âme et ne sont pas dans l'esprit de nos constructeurs qui privilégient l'esprit français pour les développements luxueux à venir. Certains voient déjà PSA échanger la marque Opel avec un emblème français logé chez VW sans rapport direct quant aux activités. Renault pourtant regarde volontiers du côté de Jaguar et d'une route commune avec l'indien Tata. Les manoeuvres russes sont également un premier jalon négociable que Renault pourra envisager favorablement.
Réponse de le 09/08/2013 à 9:20 :
aucun interet a ce que psa prenne le controle d'opel- aprés des années d'erreurs strategiques, psa est a fond sur l'asie et tout d'abord la chine ou il devrait construire d'autres usines,

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :