BMW se lance... dans les monospaces compacts avec des technologies innovantes

 |   |  508  mots
Le tout nouveau monospace compact de BMW
Le tout nouveau monospace compact de BMW (Crédits : Reuters)
BMW présentera au salon de Genève, début mars, un monospace compact inédit sur la plate-forme de la dernière Mini. La Série 2 Active Tourer, commercialisée à la rentrée prochaine, innove avec notamment un pilote automatique dans les embouteillages.

C'est au salon de Genève, début mars, que BMW présentera le premier monospace de son histoire, même si la firme allemande récuse ce vocable ! Une révolution pour la célèbre marque munichoise, spécialiste des voitures de haut de gamme à tendance sportive. Monospace compact dans la lignée des Mercedes Classe B, mais aussi des Renault Scénic ou Peugeot 3008, cette nouvelle BMW Série 2 Active Tourer sera  la première traction avant du constructeur, puisqu'elle reprend la plate-forme inédite de la toute nouvelle Mini - une marque appartenant au groupe allemand.

Toutes nouvelles mécaniques sobres et puissantes

Cette voiture de la taille d'une berline compacte type Peugeot 308 (4,34 mètres de long, 1,80 de large), mais haute (1,56)  offre beaucoup d'espace à bord ainsi que de fonctionnalités, ce qui est assez nouveau pour des BMW.  Elle arbore également de tout nouveaux moteurs turbo compacts et modulaires... à trois cylindres, repris également des Mini.

Cette nouvelle génération de mécaniques à essence et diesel existe également en quatre cylindres, par ajout d'un module de cylindre de 500 centimètres-cubes supplémentaire. Les puissances vont de 136 à 231 chevaux - quand même! - avec des une sobriété qui s'annonce intéressante ainsi que des émissions de CO2 relativement basses, à savoir 109 grammes de CO2 au kilomètre pour la version diesel de 150 chevaux.

La Série 2 Active Tourer sera également proposée avec une transmission intégrale aux quatre roues. BMW entend réconcilier utilisation familiale avec compacité, praticité et agrément de conduite, sobriété et performances.

bmw serie 2 activ tourer

Technologies révolutionnaires

Des technologies innovantes sont prévues, comme le pilote automatique dans les embouteillages et le régulateur de vitesse actif, qui permet de gérer la distance avec le véhicule qui précède à l'aide d'une caméra. Ces deux systèmes soulagent le conducteur et assurent un freinage jusqu'à l'arrêt complet de la voiture, avec redémarrage automatique. Le conducteur est délesté de tâches monotones, par exemple dans les files ininterrompues sur autoroute ou dans une circulation dense en ville.

Aucun prix n'est encore communiqué. On peut supposer que BMW proposera sa nouvelle gamme à des tarifs en-dessous de ceux de la Mercedes B (à partir de 26.100 euros), mais au-dessus de la Peugeot 3008 (dès 23.150 euros). Ce monospace compact, produit à Leipzig en ex-Allemagne de l'est, arrivera sur le marché français à la rentrée prochaine.

Un segment de marché en déclin

Le créneau du monospace compact est certes en déclin. Mais il s'octroie encore 6% du marché ouest-européen, 9% en France. L'arrivée d'une offre supplémentaire, qui s'éloigne fortement du côté utilitaire que l'on reproche à ce genre d'engins, ne peut que le dynamiser. Le segment des monospaces compacts a baissé dernièrement au profit des "SUV" (vrais et faux 4x4) compacts.

bmw serie 2 activ tourer

En France, le Citroën C4 Picasso - renouvelé à mi-année 2013 - devançait légèrement, en janvier dernier, le Renault Scénic (3.189 immatriculations et 3.136 respectivement). Suivent les Peugeot 3008 (2.962) et 5008 (1.033), Ford C-Max (508), Mercedes B (384).

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2014 à 9:32 :
Mercedes, BMW et Audi n'arrêtent pas de descendre en gamme et font des autos de plus en plus banales. Comme en plus le fiabilité est mauvaise ( sauf Mercedes ), aucun intérêt !
Réponse de le 16/02/2014 à 12:41 :
ces 3 constructeurs doivent surtout la hausse de leur vente grâce aux série 1, classe A, et Audi A1. Bientôt, plus personne ne pourra s'offrir une voiture neuve à plus de 35.000 euros.
a écrit le 15/02/2014 à 17:52 :
Echanges de bons procédés :
Mercedes a fait une nouvelle classe A qui ressemble à la Série 1.
BMW fait une nouvelle voiture qui ressemble beaucoup à la classe B
a écrit le 15/02/2014 à 15:22 :
BMW, c'est fiable ? C'est cher, oui, mais fiable...
a écrit le 14/02/2014 à 21:39 :
Franchement un peu trop d'articles sur les bagnoles de la part d'un site dédié en principe à l'économie.
Pourquoi pas du foot, tant qu'on y est... People, c'est bien aussi : ça fait vendre.
a écrit le 14/02/2014 à 21:19 :
Oooh !!!
Un KIA Carens ! :o
a écrit le 14/02/2014 à 20:53 :
Yaou qu'elle belle nouvelle !!! Encore une voiture hyper cher !!!
a écrit le 14/02/2014 à 17:55 :
Mon dieu ...après avoir vendu son âme en mettant des diesels insipides (les 4 cylindres) nous voilà en Scénic de luxe...(sans offenser les possesseurs de ces voitures)... Horrible..
mais où le rêve et la passion BM ...
Réponse de le 17/02/2014 à 15:59 :
Vous étes gentil mais le rêve et la passion ca ne suffit pas, BMW c'est avant tout une entreprise qui doit vendre des voitures.
a écrit le 14/02/2014 à 17:55 :
Beurk, des 3 cylindres sur une BMW, quand on connait l'agrément de leurs 6 en ligne ...
Réponse de le 14/02/2014 à 18:33 :
Vous êtes rétrogrades! On peut faire un excellent monospace. Et un très bon trois cylindres. Cette nouvelle mécanique modulaire donnera d'ailleurs lieu à des six cylindres, par l'ajout de trois cylindres de plus.
Réponse de le 17/02/2014 à 20:56 :
Ce qui nous fera 462cv au maximum . Mais pourquoi faire une X1 supplémentaire?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :