Pékin s'en prend aux prix des voitures allemandes et américaines

 |   |  510  mots
Audi est attaqué par les autorités chinoises
Audi est attaqué par les autorités chinoises (Crédits : reuters.com)
Audi, Mercedes et Chrysler (groupe Fiat Chrysler) sont dans le collimateur des autorités chinoises. Pékin leur reproche des prix trop élevés, notamment sur les pièces détachées.

Audi (groupe Volkswagen), Mercedes (groupe Daimler) et Chrysler (groupe Fiat Chrysler) sont dans le collimateur des autorités chinoises. Audi et Chrysler sont accusés en Chine de pratiques "monopolistiques", a annoncé ce mercredi une autorité chinoise de la concurrence, résolue à s'attaquer aux constructeurs étrangers. "Il a été constaté que les deux constructeurs avaient des comportements monopolistiques et ils seront sanctionnées conformément à la loi", a indiqué Li Pumin, porte-parole de la Commission nationale pour la réforme et le développement (NDRC).

Les enquêtes visant Audi et Chrysler sont "pratiquement achevées". En Chine, premier marché d'Audi qui y est implanté depuis 25 ans, les ventes du constructeur aux quatre anneaux ont bondi de 17,8% sur six mois à 268.666 exemplaires. En revanche, les volumes de Chrysler y demeurent assez marginaux.

Perquisition chez Mercedes

Le porte-parole a par ailleurs confirmé qu'une enquête visait Mercedes-Benz, dont les ventes en Chine ont crû de 37,5% à 135.972  unités sur les six premiers mois. Un média chinois affirme que neuf inspecteurs de la NDRC ont perquisitionné lundi dans des locaux de Mercedes-Benz, dans l'ouest de Shanghai, interrogeant des responsables et examinant des ordinateurs. Selon une source anonyme citée par Jiemian, site d'informations d'un groupe d'Etat de Shanghai, l'enquête "se concentre sur les prix pratiqués par Mercedes-Benz pour les véhicules" et "sa stratégie (commerciale) consistant à maintenir des prix minimum chez ses distributeurs".

Après une série d'enquêtes sur de grands groupes étrangers dans les secteurs de la pharmacie et de l'agroalimentaire, Pékin veut s'attaquer aux pratiques commerciales des constructeurs automobiles étrangers. L'enquête contre Daimler constitue "une véritable escalade", affirme, citée par l'AFP, Namrita Chow, principal analyste du cabinet IHS Automotive à Londres. Selon elle, l'enquête ne semble pas viser une éventuelle "entente de prix" entre plusieurs entreprises, mais plutôt les prix de pièces détachées en Chine, que Pékin estime exagérément élevés par rapport à d'autres marchés.

Prix de pièces vont baisser

Les autorités chinoises affirment avoir par ailleurs achevé une enquête sur douze équipementiers japonais, dont les résultats seront rendus publics sous peu et les noms ne sont pas connus. La Chine impose de lourdes taxes douanières sur l'importation de véhicules et de pièces détachées, ce qui explique le prix de vente très élevé des pièces dans le pays, selon ce qu'expliquent les constructeurs.

Daimler a toutefois annoncé dimanche qu'il va baisser les prix de plus de 10.000 pièces détachées pour ses voitures Mercedes-Benz en Chine, à partir du 1er septembre, en moyenne de 15%. Audi compte les diminuer également, allant jusqu'à 38% de rabais, à partir du 1er août.

En plus des véhicules produits sur place, les marques de haut de gamme importent d'Europe leurs modèles les plus huppés. En revanche, les constructeurs généralistes comme PSA vendent essentiellement ce qu'ils fabriquent sur place et importent très peu de modèles, les droits de douane les rendant quasiment invendables.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2014 à 12:31 :
Agence Chine Nouvelle. : ministère de l'Industrie chinoise :" Cette enquête ne touche pas les constructeurs français et japonais honnêtes".
a écrit le 06/08/2014 à 18:22 :
Les chinois sont impayables. Ils fabriquent des milliardaires par dizaines chaque mois et ils voudraient qu'ils roulent en C3?
Le prix des voitures, c'est le marché qui le fait, pas un sous bureau du ministère des finances.

Ne soyons pas dupes, le gouvernement voudrait plus de voitures bridées dans le haut de gamme, c'est une question d'amour propre, pas de prix.
a écrit le 06/08/2014 à 17:34 :
Résumons : L'Allemagne avait persuadé les chinois que pour vendre en Europe il fallait passer par elle. Nous avons laissé faire un temps car le pays rachetait les sociétés de moindre qualité dont nous ne voulions plus, jouant le rôle d'amortisseur à notre politique très sélective uniquement de financement d'entreprises performantes : la matrice française. En mars de l'année dernière nous sommes allés dire aux chinois qu'en ce qui concerne la France le commerce ne devait plus passer par l'Allemagne et qu'au reste il serait souhaitable qu'il en soit de même pour tous les pays. Puis notre constructeur PSA prend des accords importants avec une entreprise chinoise en acceptant de lui permettre d'accéder à une production que standart mondial, tandis que Renault s'implante directement en vendant l'idée d'une transformation du marché chinois vers des véhicules individuels des haute qualité à meilleur prix. Les chinois comme l'on pouvait s'y attendre ne tardent pas à remettre en cause les avantages accordés aux allemands. Ils donnent un coup de griffe au passage aux japonais qui ne sont pas leurs amis et provoquent une tension face aux américains qui s'opposent à leur déploiement dans leur pays. Ces mesures ne sont qu'une étape. Une meilleure position encore devrait être prise par les constructeurs et entreprises françaises.
Réponse de le 15/08/2014 à 15:07 :
N'importe quoi. Vous avez vu ca dans le mar de votre café?
a écrit le 06/08/2014 à 13:57 :
@jack, audi va baisser le prix des pièces détachés et non de leur voiture
a écrit le 06/08/2014 à 13:26 :
Audi va baisser ses prix de 30% en moyenne en Chine. C'est la marge d'arnaque que le constructeur pratique un peu partout. A quand les mêmes mesures en France?
Réponse de le 06/08/2014 à 15:48 :
@Jack Bientôt, quand ça ne se vend plus, on craque les marges, mais n'est-il pas déjà trop tard ..??
a écrit le 06/08/2014 à 13:22 :
Les profits des constructeurs allemands vont s'effondrer. Il ne restera plus que les pigeons franchouillards; ceux qui pensent masquer leur médiocrité en se faisant plumer par les Allemands avec des bagnoles tchèques maquillées.
a écrit le 06/08/2014 à 13:19 :
Le gouvernement chinois défend les consommateurs contre ces escrocs qui surfacturent leurs produits. Pas comme en Europe où on les laisse voler les clients impunément.
a écrit le 06/08/2014 à 13:08 :
Je lisais l'an dernier que les petits chinois que j'aime beaucoup, allaient déciller leurs petits yeux, j'étais éjà dans un très bel état d'esprit, aujourd'hui mieux encore, je jouis!!
a écrit le 06/08/2014 à 12:13 :
les voitures allemandes et leur pseudo haut de gamme vont bientôt se faire matter en Chine.
a écrit le 06/08/2014 à 11:57 :
pas tout à fait tord ,quand Mercedes mais des moteurs Renault sa fait cher la caisse !!!
Réponse de le 06/08/2014 à 12:09 :
sauf que les moteurs Renault sont meilleurs que les moteurs Mercedes qu´ils remplacent.
a écrit le 06/08/2014 à 11:55 :
Et DAUBSKI qui en France vend son A3 1.2 Tsi 110 CV made in Hongrie A 29900 euro alors que c'est la même que la Skoda Octavia made in Tchéquie à 15 000 euros avant les 40 % de remise ..
Réponse de le 06/08/2014 à 13:10 :
Remarquez, en même temps, il ne vend plus que ça Daubski, quelques A3, on peut pas tout lui retirer d'un seul coup, ce serait comment dire, inconvenant et salaud, tout à la fois...!!!
a écrit le 06/08/2014 à 11:42 :
Les pick-up des chinois je les ai vu à Dubai et Masquat, les Great Wall, De la bonne caisse en tôle et chromes quand l'essence coute pas cher. Vendus à des prix d'enfer.
a écrit le 06/08/2014 à 11:00 :
ils n'ont pas franchement tord, le prix des pièces détachées, payées le moins cher possible aux fabriquants français bien souvent sont revendues à des prix incroyables (de même que les coréennes).
Acheter étranger c'est super chouette______jusqu'à la porte du garage!
a écrit le 06/08/2014 à 10:31 :
Mesure évidente de protectionnisme, et contradiction avec les accords internationaux. Et il faut obliger les chinois à acheter ces voitures chinoises qui se vendent mal tant elles sont camelotes et moches. Alors on force les étrangers à ne plus rien gagner, et donc à limiter leurs exportations vers la Chine, malgré des droits de douane de près de 100% !
Réponse de le 06/08/2014 à 11:04 :
voitures moches et camelote, oui!, mais ils ont de ces magnifiques pick-up 4x4 avec tous les chromes pare buffle et le toutim, super costauds pour le prix d'un duster.
Plus beaux que les toyota et autre japonais, la méga frime!
Inconnus en France, dommage.
Réponse de le 06/08/2014 à 15:52 :
@Rouet Je vous avais bien dit que le déclin de la Volks Cie était largement entamé, @Rouet Vous ne le croyez pas mais c'est dans les tuyaux et ça va faire du boudin, moche...!!! Shangaï kid aura été largement influent sur ce coup là..., n'étiez-vous pas prévenu lorsqu'il vous annonçait l'été dernier que ces marges surréalistes ne tiendraient pas...??? Vous allez devoir vous reconvertir mais attention à la tonsure à la libération comme dirait Gunter !!
a écrit le 06/08/2014 à 10:27 :
Audi serre les fesses!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :