Renault enregistre une année 2014 en demi-teinte

2014 s'achève avec un arrière-goût amer pour Renault. Certes, ses ventes sont en hausse, mais elles tiennent davantage à la marque Dacia et au marché européen. Les ventes internationales ont rencontré d'importantes difficultés même si le groupe a montré une certaine résistance sur les marchés les plus stratégiques.
Nabil Bourassi
Lancé au printemps 2013, Captur est le gros succès de l'année pour Renault.
Lancé au printemps 2013, Captur est le gros succès de l'année pour Renault.

Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle chez Renault. La bonne nouvelle, c'est que le groupe affiche des ventes mondiales en hausse de 3,2% avec 2,7 millions d'immatriculations en 2014. Dacia a toujours le vent en poupe et continue de porter les ventes du groupe. Elle a profité de la progression du marché européen (+5,7% en 2014) lui permettant de gagner des parts de marché (2,9% contre 2,4% en 2013). La marque low cost du groupe français a ainsi vu ses ventes mondiales progresser de 19% sur l'année. De son côté, Renault a progressé sur le marché européen, pour atteindre une part de marché de 6,9% contre 6,6% en 2013 (d'après les chiffres de l'association européenne des constructeurs automobiles).

Dacia domine le podium

Certes les ventes en volumes de la marque au losange sont très supérieures à celles de Dacia, (2,118 millions, contre 511.000). Mais en y regardant de près, on constate néanmoins que sur les quatre modèles les plus vendus dans le monde, trois sont des modèles Dacia. Ainsi, la Dacia Duster (même badgé Renault sur certains marchés) monte sur la première marche du podium. Renault Clio IV s'érige à la seconde place, puis suivent les nouvelles Logan et Sandero, toutes deux issues du catalogue Dacia. Il faut néanmoins reconnaître que le Captur est un gros succès pour la marque au losange.

Bonne résistance à l'international

La vraie mauvaise nouvelle, c'est que partout ailleurs les ventes de la marque Renault déclinent. Les ventes mondiales (Europe incluse) sont en retrait de 0,6%, et encore, grâce aux véhicules utilitaires légers (+4,7%), car autrement les voitures particulières reculent de 1,4%.

En réalité, le groupe semble avoir subi et plutôt bien résisté aux turbulences de ses principaux marchés internationaux. En Russie par exemple, troisième marché de Renault, cela a été particulièrement difficile pour le groupe en raison des troubles géopolitiques, de la chute des cours du pétrole et des graves fluctuations monétaires. Le marché russe s'est ainsi affaissé de 10% sur l'année. Renault a toutefois fait mieux avec une baisse des ventes limitée à 7,7%, ce qui lui a permis de grignoter 0,3 point de parts de marché (7,9%).

Le Brésil sauve les meubles

En Amérique Latine, le groupe a moins bien résisté puisqu'il a perdu 0,2% de parts de marché. Ses immatriculations ont ainsi baissé de 10,7%. Néanmoins, Renault sauve les meubles grâce au marché brésilien sur lequel il a gagné 0,5 point de parts de marché à 7,1%. En Colombie, Renault est la deuxième marque du pays avec 16,6% du marché (+0,5 point). En revanche, le constructeur est en difficulté en Argentine où il a reculé de 2,5 point de part de marché à 12,9%. Le groupe invoque un choix stratégique de limiter les importations dans ce pays en raison de la baisse du peso.

En Corée du Sud, les ventes de la marque Renault Samsung Motors ont affiché une franche augmentation de 33,3%, sur un marché en hausse de 9%, ce qui lui permet d'afficher une part de marché de 5,7%

Cinq modèles pour relancer Renault

En 2015, le groupe français espère étoffer ses volumes. En Europe, elle compte sur le lancement de son nouvel Espace pour reconquérir des parts de marché sur un segment riche de marges, à l'instar de son Captur. Le lancement d'un nouveau grand SUV pour remplacer le Koleos (il sera présenté début février), dont les performances avaient déçu, devrait permettre d'animer le réseau. En tout, le groupe compte lancer cinq nouveaux modèles cette année.

Nabil Bourassi
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 22/01/2015 à 11:31
Signaler
dacia a une rentabilité excellente , la fiabilité du groupe et très bonne donc patience

à écrit le 20/01/2015 à 13:15
Signaler
RENAULT porté par l'Alliance, par un visionnaire, du grand art.. Présent sur tous les fronts, tous les créneaux dès que ça graine, un + 9.4 % Europe en 2014, magic !!! Qu'ajouter, au-delà serait gourmandise ...!!!

le 20/01/2015 à 19:44
Signaler
Que Dacia est à +23%, Skoda à +14%, Seat à +13%, Nissan à 13% ....

à écrit le 19/01/2015 à 20:23
Signaler
Nous attendons avec impatience les résultats comptables de Renault qui va devoir faire l'addition des pertes Dacia, Lada Avtovaz, Samsung, Infinity ...

le 19/01/2015 à 21:23
Signaler
@Gouffre Ca fait longtemps que vous les attendez, des années, au pluriel, vous êtes ...indémodable...!!!

le 20/01/2015 à 9:52
Signaler
Effectivement, on en reparle ...

à écrit le 19/01/2015 à 20:19
Signaler
Petite erreur dans l'article. Le modele presente le mois prochain n'est pas le remplacant du Koleos, mais un SUV compacte base sur la plateforme du Qashqai et future Megane. Le remplacant du Koleos sera une version allongée de ce crossover et sera fa...

à écrit le 19/01/2015 à 17:37
Signaler
RENAULT dispose d'un fiabilité au top, classé 2ème à l'enquête fiabilité Auto plus du 100114 quand DACIA est premier.. Tir groupé des deux marques du groupe très largement en tête quand Audi est 19 ème sur 20, la qualité française en flagrante op...

le 19/01/2015 à 18:09
Signaler
je roule en clio dci 85 depuis 4 ans, 90.000 km, pour le moment aucun souci de fiabilité. Voiture très agéable, confortable et consommant très peu. Cela me change par rapport à mon ancienne voiture une polo tdi qui a collectionné les ennuis = boîte d...

à écrit le 19/01/2015 à 16:35
Signaler
RENAULT se devait ressortir de nouveaux modèles pour étoffer ou réactualiser sa gamme, c'est en train de se faire, 2015 est l'année RENAULT , RV donc dans les concessions et à la fin 2015...!!!

à écrit le 19/01/2015 à 16:02
Signaler
Pas facile l’avenir de Renault dans un pays autophobe. un design à la mode...qui donc ce démode aussi vite, Chris van den Acker a t il la confiance de sa hiérarchie? trop de tests clients qui affadissent les voitures ou les rendent vulgaires .Des mo...

à écrit le 19/01/2015 à 15:41
Signaler
La mégane est sortie fin 2008 et elle se vend mieux en France que la citroen c4 pourtant sortie 2 ans plus tard (rentrée 2010). Il est normal qu'elle se vende moins que les golf (2012) et 308 (2013) plus jeunes. Concernant les crash tests euro ncap,...

le 19/01/2015 à 15:58
Signaler
il n'y a pas de critique, mais un constat, si vous écrivez qu'elle avait 5 étoiles et qu'elle ne les a plus, c'est que les dirigeants de Renault ont réduit la sécurité et stupidement "tirent" sur la marchandise au détriment de la sécurité des passag...

le 19/01/2015 à 15:58
Signaler
il n'y a pas de critique, mais un constat, si vous écrivez qu'elle avait 5 étoiles et qu'elle ne les a plus, c'est que les dirigeants de Renault ont réduit la sécurité et stupidement "tirent" sur la marchandise au détriment de la sécurité des passag...

le 19/01/2015 à 15:58
Signaler
il n'y a pas de critique, mais un constat, si vous écrivez qu'elle avait 5 étoiles et qu'elle ne les a plus, c'est que les dirigeants de Renault ont réduit la sécurité et stupidement "tirent" sur la marchandise au détriment de la sécurité des passag...

le 19/01/2015 à 17:10
Signaler
@Constat ne sait pas lire et nous savons ..pourquoi! C'est quand même une banalité face au rappel de VW pour cause d' essieux qui se coupent en novembre 2014, près d'un million de véhicules récents qui avaient des étoiles, de la vraie deutsche Qua...

à écrit le 19/01/2015 à 15:28
Signaler
attention petite erreur le Captur a été lancé début 2013 et non début 2014 donc 2014 est bien sa première année pleine

à écrit le 19/01/2015 à 15:20
Signaler
@ Louis La Mégane est une carriole d'importation massive, et de surcroit les Mégane Renault sont dangereuses très mal classées au crash test euro NCAP ou elle s'écrase au plus bas niveau actuel comme les Dacia à 3 étoiles alors que les Peugeot ...

le 19/01/2015 à 16:30
Signaler
@importées Comme vous dites...!!!

à écrit le 19/01/2015 à 15:07
Signaler
Il faut d'urgence qu'ils sortent une nouvelle version de la Mégane. Renault se fait tailler des croupières sur le segment des berline compacte par la Peugeot 308 et la VW Golf. Idem pour la Laguna vieillissante.

le 19/01/2015 à 17:21
Signaler
Moi je relirais les statistiques de CCFA 2014 avant de poster des âneries !

le 19/01/2015 à 19:32
Signaler
Ventes 2014. 60 812 immatriculations pour la 308, soit la 4ème meilleure vente sur le marché français. Mégane Renault: 44 791 soit la 9ème meilleure vente. Mouais vous êtes pas très bon en chiffre!

le 20/01/2015 à 9:57
Signaler
la mégane se vend bien, aux entreprises ! aux particuliers, c'est du -30% de réduction ou des occasions 0 km !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.