Renault : le chiffre d'affaires rebondit au troisième trimestre

 |   |  394  mots
Carlos Ghosn, PDG de Renault, devant le Captur, le crossover à succès de la marque.
Carlos Ghosn, PDG de Renault, devant le Captur, le crossover à succès de la marque. (Crédits : reuters.com)
Le groupe automobile français maintient ses parts de marchés sur un marché européen en hausse. Le groupe est mis à mal en Amériques et en Inde.

Renault s'offre un rebond au troisième trimestre qui permet d'atténuer les performances sur l'année. Le chiffre d'affaires a ainsi progressé de 6,7% à 7,9 milliards d'euros, soit une baisse de 0,3% sur les neuf premiers mois de l'année (26,7 milliards d'euros). Il faut dire que les deux premiers trimestres avaient produit des résultats plutôt mitigés (-0,10% au premier trimestre, puis -5% au second trimestre). Cette performance a été réalisée malgré des ventes stables à 612.934 véhicules.

L'Europe soutient les ventes du groupe

Côté commercial, le groupe automobile français a annoncé une progression de 0,2% de sa part de marché en Europe. Ses ventes ont en effet progressé de 7,6% pour un marché en hausse de 5,5%.

"Ce résultat est le fruit du succès de Renault Clio, une nouvelle fois sur le podium des ventes, de Renault Captur, premier crossover de sa catégorie, et de Dacia Sandero, meilleure vente sur le trimestre en Espagne", écrit le groupe dans un communiqué.

En réalité, la progression de la part de marché est surtout à mettre sur le compte de Dacia, la filiale à bas coût du groupe automobile. Celle-ci gagne 0,2 point à 2,4% de parts de marché, tandis que celle de la marque Renault, elle, est restée inchangée sur le trimestre.

Les pays émergents à la peine

Dans la région Amériques, le groupe souffre tout particulièrement. Les ventes baissent de 20,6% sur un marché en baisse de seulement 8,3%. En Argentine, les immatriculations ont été divisées par deux. Le groupe parvient toutefois à sauver sa part de marché au Brésil, à 7,1% grâce au lancement de la nouvelle Sandero. Les ventes ont néanmoins baissé, compte tenu de la forte baisse du marché brésilien (-7,6% au premier semestre, -10% attendu sur l'ensemble de l'année).

En Russie, la part de marché progresse de 0,7 point à 7,8% malgré la baisse de 14,7% des ventes. La part de marché en Turquie baisse de 1 point en Turquie, à 16,1%.

L'Inde boude une gamme vieillissante

En Inde, Renault confesse un "cycle produit défavorable" (absence de nouveautés commerciales) pour justifier sa contre-performance sur ce marché pourtant prometteur. Les immatriculations ont ainsi baissé de 13,3% alors que le marché a, lui, progressé de 10% sur le trimestre.

Renault a confirmé ses objectifs tout en restant prudent sur les principaux marchés émergents qui "devraient demeurer adverses et volatiles au quatrième trimestre".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/10/2014 à 15:02 :
Classement du Reliability Index par pays (constructeurs nationaux) : MOST RELIABLE COUNTRIES Japan-1 France-2 S Korea-3 USA-4 Sweden-5 Germany-6 Italy-7 UK-8 Les Français largement devant les Allemands qui sont dans les derniers pour la fiabilité.
Réponse de le 30/10/2014 à 19:58 :
Heureusement que c'est toi qui le dit, quand c'est moi, ça énerve le troll pro schpountz !!
a écrit le 30/10/2014 à 9:47 :
En Russie, la part de marché progresse de 0,7 point. Très bon, d'autant que les Allemands s'effondrent là-bas. A noter, le taux de voitures vérolées sortant des usines de VW est de 70%. Il n'est que de 10% pour Renault. Voir le dernier scandale en date (dont LT ne parle pas... ) VW rappelle 2 millions de véhicules en octobre, une fois de plus, dont 1.1 million pour la marque VW à cause de trains arrières qui se brisent.)
Réponse de le 30/10/2014 à 9:54 :
Ca pue pour VW..
Réponse de le 30/10/2014 à 10:36 :
La godrevitude continue, Ghosn vient juste de déclarer que les constructeurs (dont Renault) vont continuer a faire des rappels de voitures pour défauts de fabrication
a écrit le 29/10/2014 à 21:36 :
Dans son communiqué, Ghosn ne parle pas des résultats ... le Chiffre d'affaire et le nombre de ventes ne veulent rien dire, vendre beaucoup à perte finit par des pertes ; depuis le lancement de dacia, Renault n'a pas cessé de perdre de l'argent, viennent s'ajouter les désastre Samsung, Avtovaz lada et Infiniti.
Réponse de le 29/10/2014 à 22:18 :
Les sociétés cotées publient généralement des communiqués au T1 et T3 contenant les évolutions de chiffre d'affaires et des éléments plus complets au S1 et au T4 (CA, résultats, dette,...). Bref, encore un commentaire d'un ignorant sur les éléments financiers de base qu'une société publie tous les trimestres (cf. site internet du groupe Renault)
Réponse de le 30/10/2014 à 9:50 :
@Alexandre
votre explication est peu convainquante, si Ghosn connaît le CA il doit aussi connaître le résultat, et si il y a vait des profits, Ghosn serait très dissert ... son silence parle peut être ?
Quel contraste, selon Reuters cité par La Tribune
"aujourd'hui BERLIN (Reuters) - Volkswagen a annoncé jeudi un bénéfice d'exploitation supérieur aux attentes au troisième trimestre, dopé par les ventes de modèles Audi et Porsche...Le bénéfice d'exploitation du premier constructeur automobile européen ressort en hausse de 16% à 3,23 milliards d'euros....
VW confirme sa prévision d'une marge d'exploitation de 5,5% à 6,5% cette année contre 5,9% en 2013.
Il confirme également la prévision d'une variation du chiffre d'affaires de -3%/+3% par rapport au record de 197 milliards d'euros de l'an passé.
L'action gagne 4,26% à 169 euros dans les premiers échanges en Bourse de Francfort. (Andreas Cremer, Wilfrid Exbrayat pour le service français)
Réponse de le 30/10/2014 à 11:23 :
@Contraste Hélas, VAG n'arrête pas de chuter, en Europe sauf en ...Allemagne, en Russie, aux US, en Amérique latine.. VAG n'est sauvé que par la Chine, pour l'instant et par.. Skoda !! Débordé par MERCEDES en septembre, ça devient dur de faire illusion et comme dit @James, ce ne sont pas les essieux qui coupent qui vont améliorer les ventes... Chez eux, tout passe, tout casse, tout lasse...
Réponse de le 30/10/2014 à 12:36 :
@contraste:
"Ghosn serait très dissert ": merci pour la langue française.
Sur le fond: Renault ne communique pas sur ses résultats trimestriels.
Désolant.
Réponse de le 31/10/2014 à 13:49 :
ça doit faire des dizaines d'années que Renault en communique pas en cours d'année sur ses résultats. comme des centaines d'entreprise.... ça n'a rien de rare ni de suprenant (et rien d'obligatoire surtout !). il y a pas mal de commentaires qui n'apportent rien, ça tente de créer une polémique, mais en se basant sur du vide...
Réponse de le 31/10/2014 à 19:47 :
@Contaste "La marque grand public VW reste en revanche le point noir des résultats, son bénéfice d'exploitation restant orienté à la baisse, conséquence de la stagnation des ventes en volumes, du niveau élevé de ses coûts fixes et des investissements engagés dans de nouvelles technologies, comme la plate-forme de production modulaire MQB" Hi hi !!!
a écrit le 29/10/2014 à 20:20 :
Pas mal mais que Renault et PSA arrêtent de penser que parce qu'ils vont dans un pays émergent ils peuvent se permettre de proposer de modèles sortis il y a 10 ans en France. Les consommateurs des pays du Sud veulent aussi des voitures au look flatteur et moderne!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :