Renault va croître fortement d'ici à 2020, PSA beaucoup moins

 |   |  410  mots
Le site brésilien de Renault a passé la barre des 2 millions de véhciules produits
Le site brésilien de Renault a passé la barre des 2 millions de véhciules produits (Crédits : Reuters)
La production de Renault devrait croître de 40% à 4,3 millions d'unités en 2020, grâce essentiellement au constructeur russe Avtovaz (Lada), qu'il contrôle. PSA progresserait de 18% seulement à 3,9 millions. C'est ce qui ressort de l'étude du consultant PwC.

"Renault devrait passer d'une production d'un peu plus de 3 millions de véhicules cette année à 4,3 millions en 2020", souligne François Jaumain, associé au sein du consultant  PwC en charge de l'automobile. "PSA grimperait, selon nos prévisions, de 3,1 millions en 2013 à 3,3 millions en 2014, puis à 3,9 millions en 2020". La forte progression attendue de Renault (+40% entre 2014 et 2020) sera "essentiellement imputable au constructeur russe Avtovaz", le fabricant des Lada contrôlé par le groupe français.

L'Alliance Renault-Nissan dans son ensemble passerait de "8,1 millions de véhicules produits en 2013 à 8,49 millions en 2014, puis 10,86 million en 2020". Soit une progression sensible de 28% entre 2014 et 2020.

PSA progresserait de 18%

PSA Peugeot Citroën grimperait pour sa part de 18% seulement entre 2014 et 2020, ce qui représente un gain relativement faible, le plus ténu des grands constructeurs. La firme "devrait gagner 150.000 voitures en Asie Pacifique avec une production dans cette région de 850.000 véhicules à l'horizon 2020", poursuit François Jaumain.

En production, Volkswagen devrait prendre la première place de l'industrie automobile mondiale cette année, en passant de "9,5 à 10,22 millions d'unités en 2014 et 12,87 en 2020". L'américain GM dépasserait pour sa part Toyota cette année et prendrait ainsi la deuxième place, derrière le groupe germanique "avec 9,8 millions en 2013 et 2014 et 12,08 en 2020".

GM va doubler Toyota

Le japonais dégringole quant à lui à la troisième place avec "10 millions en 2013, 9,9 millions en 2014, 11,02 millions en 2020", selon les projections du cabinet de consultants. L'Alliance Renault-Nissan demeurerait en quatrième position mondiale, devant le coréen Hyundai-Kia ("7,6 millions en 2013, 7,96 cette année, 9,14 en 2020").

En 2020, Ford progresserait fort à 7,8 millions d'unités produites, tandis que Fiat Chrysler et le japonais Honda seraient au coude à coude autour des six millions. PSA resterait à la neuvième place, mais beaucoup plus détaché du peloton qu'aujourd'hui.

L'Europe à la traîne

PwC Autofacts prévoit globalement une croissance de la production automobile mondiale "florissante", avec des "niveaux de production et de vente inégalés". PwC table en 2020
sur "109 millions de véhicules assemblés - contre 82,6 millions en 2013, soit un taux de croissance annuel moyen de 4,1% entre 2013 et 2020".

En revanche, toutes les zones géographiques ne profitent pas de cette croissance. Les marchés émergents y contribueront à 86,5%. En "Europe, la reprise sera progressive d'ici à 2020, mais la production n'atteindra pas son niveau d'avant crise (2007)". Le Vieux continent restera donc à la traîne.


Concernant l'avenir de l'industrie automobile, PwC ne croit pas trop aux... véhicules électriques. Leur niveau "ne représentera que 0,9% de la production totale en 2020".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2014 à 0:25 :
Cea signifierait que le gros du progrès de PSA serait lié qu'à la Chine ( où le groupe progresse plus vite que le marché depuis 2012 )
a écrit le 16/09/2014 à 20:01 :
Ah RENAULT, une fusée, quel talent CARLOS qui continue de faire feu de tout bois, bravo, pendant que la VAG cie brade ses modèles désuets et si peu fiables, ah l'excellente nouvelle que nous écrivions et qui se confirme to day, bravo, bravo, bravo RENAULT, hep les gars, c'est ma tournée... !!!
a écrit le 16/09/2014 à 14:01 :
N'importe quoi.
a écrit le 16/09/2014 à 13:45 :
A force de vouloir faire la guerre à la Russie, +40 % c'est compromis
a écrit le 16/09/2014 à 12:50 :
40 % c' est tout ? pourquoi pas 80 % ? et Rover 1er constructeur mondial suivit de saab.. Deudion Bouton talonnant les 2 mastodontes.. arff y nous font bien marrer quand même.. sachant que 100 % des expertologues se plante .. on peut prendre les paris que renault n' existera donc plus en 2020..
a écrit le 16/09/2014 à 12:49 :
Ah les promesses !!!
a écrit le 16/09/2014 à 12:15 :
PSA allié aux Chinois devrait gagner bien plus que 150 000 véhicules en Asie... La Chine est quand même un débouché plus important que la Russie (même pas 200 millions d'habitants, sans parler des autres faiblesses des Russes).
Réponse de le 16/09/2014 à 19:33 :
Psa n' aura aucune difficulté à prendre une bonne de marche au Mamouth VW, à suivre....
Réponse de le 16/09/2014 à 20:02 :
@Didier Surtout que ça pue pour VAG là bas, le retournement arrive en Chine , aussi...!!!
a écrit le 16/09/2014 à 12:10 :
Enfin une bonne nouvelle cela va aider les travailleurs Français (Joke)
a écrit le 16/09/2014 à 12:04 :
... Merci à Madame Irma!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :