États-Unis : 64 millions de voitures rappelées en 2014, un record

Sur les 803 avis de rappels édictés en 2014, 123 découlent des enquêtes et décisions de l'agence de la sécurité routière américaine. Le reste est le fait des constructeurs automobiles eux-mêmes.
Au total, le constructeur américain General Motors a reconnu avoir rappelé près de 27 millions de voitures l'année passée aux États-Unis.
Au total, le constructeur américain General Motors a reconnu avoir rappelé près de 27 millions de voitures l'année passée aux États-Unis. (Crédits : reuters.com)

Un record. Quelque 63,9 millions de voitures ont été rappelées en 2014 aux Etats-Unis pour différents problèmes techniques, un niveau jamais atteint dans le pays, a indiqué vendredi 13 février l'agence de la sécurité routière américaine (NHTSA). L'année a été marquée par les rappels massifs de General Motors et les problèmes d'airbags de l'équipementier Takata.

"Ces chiffres démontrent le besoin d'un contrôle minutieux et efficace afin de bannir les défauts de sécurité de nos routes", a déclaré le patron de l'agence américaine, Mark Rosekind, cité dans le communiqué.

803 avis de rappels

Sur les 803 avis de rappels édictés en 2014, 123 découlent des enquêtes et décisions de la NHTSA, affirme l'agence. Le reste est le fait des constructeurs automobiles eux-mêmes.

Au total, le constructeur américain General Motors a reconnu avoir rappelé près de 27 millions de voitures l'année passée aux États-Unis et plus de 30 millions dans l'ensemble de l'Amérique du nord pour différentes avaries techniques.

Les airbags défectueux de l'équipementier japonais Takata, qui auraient provoqué cinq décès, ont eux aussi conduit à des millions de rappels aux Etats-Unis notamment chez Honda ou FCA US (ex-Chrysler). Le groupe est lui aussi visé par plusieurs enquêtes dans le pays.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 14/02/2015 à 9:14
Signaler
La loi des statistiques...qui fait minimiser les coûts en augmentant les risques

à écrit le 13/02/2015 à 20:05
Signaler
Faux, le contrôle qualité est tellement foireux que les constructeurs laissent passer des lots entiers de pièces non conformes en espérant que cela n'aura aucune conséquence. Manque de chance, aux US, les autorités ne le voit pas de cet œil la. En Eu...

à écrit le 13/02/2015 à 18:14
Signaler
Plus un véhicule est sophistiqué, plus il risque de subir des pannes. Mondialisation oblige le prix de fabrication des composants est toujours à la baisse, inévitablement la qualité en pâtit. Résultat,des emmerdements, mais aussi une manne financière...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.