Renault démet Thierry Bolloré de ses fonctions de directeur général avec effet immédiat

 |   |  478  mots
(Crédits : Gonzalo Fuentes)
Renault a annoncé vendredi que son directeur général Thierry Bolloré était démis de ses fonctions et remplacé immédiatement.

Renault a annoncé vendredi que son directeur général Thierry Bolloré était démis de ses fonctions et remplacé immédiatement pour une période de transition par la directrice financière Clotilde Delbos, à l'issue d'un conseil d'administration exceptionnel.

Lire aussi : Renault: Thierry Bolloré sur la sellette, la crise de trop !

Clotilde Delbos assurera l'interim

"Le conseil d'administration a décidé de mettre un terme aux mandats de Directeur général de Renault SA (...) de Monsieur Thierry Bolloré avec effet immédiat. Le Conseil d'administration a décidé de nommer, avec effet immédiat, Madame Clotilde Delbos en qualité de Directeur général de Renault SA pour une période intérimaire", a annoncé le constructeur automobile français dans un communiqué diffusé sur son site et sur Twitter (voir ci-dessous).

Le communiqué de Renault précise que Mme Clotilde Delbos sera assisté dans ses fonctions par deux DG adjoints, Olivier Murguet et de José-Vicente de los Mozos.

Quant à Jean-Dominique Senard, il est écrit qu'il continuera d'assumer la présidence de Renault pendant cet interim.

Qui est Clotilde Delbos ?

Voici le parcours de la nouvelle directrice générale intérimaire tel que le site de Renault le décrit :

Née en 1967, Clotilde Delbos est diplômée de l'EM Lyon. Elle a débuté sa carrière en Californie puis à Paris, chez Price Waterhouse, avant de rejoindre le groupe Pechiney en 1992. Elle occupe différents postes en France et à Bruxelles, dans l'audit interne, la trésorerie et les fusions acquisitions avant de devenir directeur financier de Division (Bauxite Alumine et Commerce International). Après l'acquisition de Pechiney par le groupe québécois Alcan, Clotilde Delbos devient, en 2005, directeur financier de la division Engineered Products, jusqu'à la cession en 2011 de celle-ci au fonds d'investissement Apollo Global Management et au Fonds stratégique d'investissement. Dans cette nouvelle entité, Constellium, ses deux derniers postes sont ceux de directeur financier adjoint puis directeur des risques.

Clotilde Delbos rejoint le Groupe Renault en 2012 en tant que directeur performance et contrôle du Groupe. En mai 2014, Clotilde Delbos est nommée directeur Alliance, performance et contrôle, en complément de son poste de directeur performance et contrôle du Groupe Renault. En avril 2016, Clotilde Delbos est nommée directeur financier du Groupe Renault et président du conseil d'administration de RCI Banque.

Le 1er avril 2019, Clotilde Delbos, directeur financier du Groupe Renault et président du conseil d'administration de RCI Banque, se voit également rattacher la direction du contrôle interne. Elle est membre du comité exécutif du Groupe Renault.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2019 à 1:57 :
Pour reprendre le rênes de Renault et de l'Alliance, il faut un visionnaire connaissant le secteur à fond avec une vision lointaine et globale secondé par un industriel de la filière rompu au design industriel et aux plateformes techniques. Vite!!!
a écrit le 11/10/2019 à 19:13 :
A la lumière des résultats de Carlos TAVARES (en particulier, le redressement d'OPEL), pourquoi ne pas faire appel à lui pour se pencher sur le cas de RENAULT et consorts?
a écrit le 11/10/2019 à 17:49 :
Pour ceux qui suivent la BOURSE : l'action renault était à plus de 100 euros en mars 2018 . Alors faire plus 5 de 47 à 50 , c'est mieux que baisser encore , mais il faut encore doubler pour rejoindre le hauts historique tous au dessus des 100 euros .
a écrit le 11/10/2019 à 17:43 :
Donc le nouveau DG ne connait rien aux bagnoles et à l'industriel . Pas terrible
Quant à Michel qui se réjouit des plus 5 % à la BOURSE , qu'il regarde un peu quel était le cours sous GHOSN et Bolloré !
a écrit le 11/10/2019 à 16:31 :
La bourse vous contredit totalement ! +5% depuis ce matin... quant à juger de la Macronie, elle devient responsable de tous les maux... ridicule
Réponse de le 11/10/2019 à 17:50 :
Et toujours MOINS 50 % soit divisé par deux en 18 mois !
a écrit le 11/10/2019 à 16:16 :
Spécialiste des voitures ou des fusions acquisitions ? A quoi ils jouent.
a écrit le 11/10/2019 à 16:00 :
Coup de force politique, mauvais pour le business, mauvais pour les profits, mauvais pour l'image, mauvais pour la France, la macronie en somme.
a écrit le 11/10/2019 à 12:38 :
Mme Delbos s'est illustrée dans la braderie de Péchiney à Alcan puis RioTinto ...

quelle références !!! en terme de déclin industriel !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :