"Sous Trump, l'automobile américaine a vécu sur ses acquis", Xavier Mosquet

 |  | 999 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : DR)
INTERVIEW. En 2016, Donald Trump avait largement fait campagne sur la réindustrialisation automobile des États-Unis, durement éprouvés par les lourdes restructurations de la crise des subprimes. Quel bilan tirer de ces quatre années de mandat du président républicain ? Xavier Mosquet, directeur associé au Boston Consulting Group, et ancien conseiller de Barack Obama lors de la crise de 2009, fait le point.

LA TRIBUNE - En 2016, Donald Trump avait consacré une partie de sa campagne électorale à dénoncer la désindustrialisation automobile. Quel bilan peut-on faire de ces quatre années de mandat pour l'automobile américaine ?

XAVIER MOSQUET - L'analyse de l'administration Trump de l'époque disait que l'industrie automobile américaine avait détruit des emplois à cause d'accords internationaux qui étaient défavorables à l'industrie américaine. Elle a ainsi remis en cause l'accord du Nafta [en français : Alena, Ndlr] devenu l'USMCA [en français : ACEUM, pour Accord Canada-États-Unis-Mexique, Ndlr].

Cet accord avait effectivement contribué à transférer des emplois des États-Unis au Mexique, mais il avait aussi contribué à renforcer la compétitivité de l'industrie automobile américaine. Le nouvel accord contraint les importations automobiles en provenance du Mexique à augmenter son contenu fabriqué aux États-Unis. C'est une façon d'augmenter le coût de production au Mexique dans le but de rapatrier la production sur le territoire américain.

En réalité, il semblerait qu'il y ait surtout eu un effet d'annonce. Car s'il y a bien eu quelques rapatriements, ils se sont faits à la marge, et les...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/11/2020 à 8:44 :
Il n'y a pas que Trump qui a remis en question l'ALENA (en majuscule svp ce n'est pas une personne hein !) mais à peu près tous les intellectuels du monde.

Alors oui la finance n'est pas intello ça on l'avait bien compris mais quand même, arrêtez d'oublier de préciser ces "détails" indispensables, merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :