"Un jour ou l'autre, il faudra en terminer avec le diesel" (Royal)

 |   |  195  mots
Il faut sortir de l'avantage du diesel sur cinq ans, en l'accompagnant de bonus plus importants pour l'achat de voitures propres, a dit la ministre de l'Ecologie.
Il faut sortir de l'avantage du diesel sur cinq ans", en l'accompagnant de bonus plus importants pour l'achat de voitures propres, a dit la ministre de l'Ecologie. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
La ministre de l'Ecologie réfléchit à une augmentation des taxes sur le diesel. Des réunions à ce sujet auraient lieu dans le cadre du débat sur la loi de finances, a-t-elle annoncé.

Depuis le début de l'affaire des moteurs truqués de Volkswagen permettant d'atténuer les émissions polluantes, Ségolène Royal multiplie les déclarations. "Un jour ou l'autre, il faudra en terminer avec le diesel", a-t-elle affirmé dimanche 4 octobre, sur France 5.

Pour le moment, la ministre de l'Ecologie a annoncé que la question d'une augmentation des taxes sur le diesel est "sur la table". Elle a notamment indiqué que des réunions à ce sujet auraient lieu "dans le débat de la loi de finances".

"Ce qu'il faut, c'est programmer les choses sur cinq ans, il faut sortir de l'avantage du diesel sur cinq ans", en l'accompagnant de bonus plus importants pour l'achat de voitures propres, a poursuivi la ministre de l'Ecologie.

EELV réclame une interdiction du diesel d'ici à 2025

Quelques jours plus tôt, Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'EELV et candidate aux régionales en Île-de-France, avait plaidé pour une interdiction du diesel d'ici à 2025. Elle avait appelé à supprimer les aides au diesel en cinq ans.

Selon elle, "la niche fiscale pour le diesel" qui dégagerait "7 milliards d'euros" pour permettre "aux ménages d'acheter des véhicules plus sobres".

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2015 à 23:18 :
@ BONSOIR: Mme ROYAL vous faites un fixation sur le diesel il faut absolument consulter Je pense que dans votre enfance vous avez dû être traumatisée par une voiture à moteur diesel....... TROMPE JE ????? Donc une fois la crise du NUTELLA passée vous voilà replongé dans un nouveau combat. Porter haut et fort la révolte contre le diesel mais ma parole vous êtes la DON QUIXOTE DE LA MANCHA au féminin ????
a écrit le 06/10/2015 à 12:41 :
Commencez par permettre aux PME de pouvoir récupérer la TVA sur les véhicules essences et hybrides ! Un premier pas cohérent svp.
Réponse de le 07/10/2015 à 0:23 :
Que tout citoyen français puisse aussi récupérer la tva.
a écrit le 06/10/2015 à 9:52 :
Un moteur essence à injection directe Eu6 émet 30 fois plus de particules qu'un moteur Diesel Eu6 avec filtre à particules, doit-on interdire aussi les moteurs essence qui émettent aussi plus de CO2? N'est pas Mme Lucet, un sujet pas encore assez connu pour faire du buz!
Toutes ces questions seront de toute façon à reprendre après 2017, exit EELV et le PS.
a écrit le 06/10/2015 à 6:06 :
Il est vraiment temps que Mme royal retourne chez elle en retraite. Elle va finir par les donner ses voitures électriques que personne ne veut. L essence donne plus de gaz à effet de serre que le diesel en consommation. Et les voitures électriques ne sont pas adaptées au parcours péri urbain. Faite paris roissy en semaine pas assez d autonomie pour l aller retour. Arrêter de faire du vent Mme royal.
a écrit le 06/10/2015 à 6:06 :
Il est vraiment temps que Mme royal retourne chez elle en retraite. Elle va finir par les donner ses voitures électriques que personne ne veut. L essence donne plus de gaz à effet de serre que le diesel en consommation. Et les voitures électriques ne sont pas adaptées au parcours péri urbain. Faite paris roissy en semaine pas assez d autonomie pour l aller retour. Arrêter de faire du vent Mme royal.
a écrit le 05/10/2015 à 23:43 :
@JMDSP BONSOIR ; le problème de la S.N.C.F et des autocars n'est pas un gros problème qui peut se régler c'est le tout électrique qui pose problème à part remettre les centrales thermiques ou augmenter le nombre de centrales nucléaires je ne vois pas d'autre solution. Et ne me parlez pas des éoliennes grosse fumisterie et des panneaux solaire qui ont une production assez limitée Mme ROYAL parle pour ne rien dire seulement pour paraître.......
a écrit le 05/10/2015 à 19:49 :
@Mme ROYAL ; j'ai oublié de vous poser cette question. QUI VA ME PAYER UNE VOITURE NEUVE ??? VOUS d'avance merci, merci beaucoup
a écrit le 05/10/2015 à 19:17 :
@ BONSOIR ; Mme ROYAL ENCORE UNE de vos géniales trouvailles . Mais une chose me gêne expliquez nous comment vous allez pouvoir fournir de l'électricité en cas du " TOUT ELECTRIQUE " ???? de plus vous oubliez un petit détail trois fois rien, juste pour dire quoi; Les bateaux , leurs moteurs fonctionnent au fuel lourd plus polluant que le diesel des véhicules et M MACRON qui veut remplacer les lignes SNCF par des autocars qui eux aussi ont un moteur qui fonctionne au diesel alors vous allez remettre en vigueur la marine à voile, pour les transports routiers les diligences tirées par quatre chevaux et pour les aéronefs comment allez vous faire, je ne vois pas un planeur traverser l'ATLANTIQUE encore une de vos trouvailles digne du NUTELLA Comme beaucoup de français j'attends vos explications ! amicalement bonne soirée en famille .......
Réponse de le 05/10/2015 à 19:39 :
Cette loi n'est pas la décision de Macron, c'est la législation européenne qui organise la concurrence sur les transports.

Le vrai problème c'est que la SNCF est incapable de faire circuler un train à un tarif compétitif avec un bus, c'est cela qu'il faudrait creuser.
a écrit le 05/10/2015 à 18:00 :
Il faut juste diminuer les taxes sur l'essence !
a écrit le 05/10/2015 à 17:56 :
Mme Loyal coupe l'herbe sous le pied des écologistes.Ils vont avoir encore plus de mal a exister!Finement joué.
a écrit le 05/10/2015 à 16:12 :
Erreur dans le titre. Le bon titre est:" Un jour ou l'autre, il faudra en terminer avec les carburants fossiles" !
a écrit le 05/10/2015 à 15:56 :
Et vous pensez que les taxes sur l'essence vont diminuer ?
Il faudrait aussi vérifier les grosses motrices diesel de la SNCF, celles qui fument noire...
a écrit le 05/10/2015 à 15:42 :
Comme prévu!!
Volkswagen triche:
Plan d'action des Américains: on leur met 18 milliards de dollars de pénalité et favorise l'industrie automobile américaine.
Plan d'action du gouvernement français: on défonce l'industrie automobile française.

Cherchez l'erreur
Réponse de le 05/10/2015 à 21:27 :
Bien vu : en France, on a l'art de se tirer des balles dans les pieds à la mitrailleuse.
a écrit le 05/10/2015 à 15:34 :
Est-ce que quelqu'un pourra un jour contrôler cette femme qui dit n'importe quoi à tout bout de champ. Le travail de ministre ne consiste pas à jeter en l'air des phrases par provocation, ou pour mesurer leur impact, il est au contraire de définir une politique tenable et défendable, pour que les prévisions d'investissement des entreprises puissent y être adossées. Ces amateurs administratifs, sans aucune connaissance de l'entreprise sont des gens dangereux. Il ne faut pas s'étonner dans ces circonstances que l 'investissement privé soit en panne en France actuellement.
a écrit le 05/10/2015 à 15:06 :
L e jour ou la France reconnait que le diesel est la pire connerie industrielle dans l automobile franncaise on aura tout dit sur ce carburant néfaste pour la santé des citadins.
Réponse de le 05/10/2015 à 16:13 :
Et le petit jaune fait du mal dans toute la France!!!!!!
Réponse de le 05/10/2015 à 18:10 :
Il est quand même extraordinaire de lire autant de bétises sur une seule feuille. Je n'en attendais pas moins de Mme Ségolène Royal qui passe son temps à provoquer plutôt que de diriger, mais de la part d'un lecteur qui n'a pas de futur en politique, c'est étonnant. La norme européenne EURO 6, fait que le moteur diesel devient bien moins polluant que le moteur à essence. Moins de Co² et moins de gaz toxiques. Autant je pourrai comprendre que les voitures électriques sont moins polluantes que les moteurs à combustions, si l'on oublie la production de l'électricité, autant je trouve incroyable qu'une personne normalement constituée se laisse prendre aux discours des soit-disant "vert". Parlez moi de des voitures équiper de piles à combustibles (hydrogènes), mais dénigrer les moteurs actuels diesel, c'est se moquer du monde et de nos industriels qui sont à la pointe de la technologie .
Réponse de le 05/10/2015 à 19:00 :
On absorbe des nano-particules toute la journée : dans la nourriture, l'air, les cosmétiques, le textile... Le dioxygène qu'on respire et qui nous permet de vivre est une nano particule, le CO2 aussi... Par contre, l'essence dégage du benzène lorsqu'elle se vaporise. C'est très cancérigène, et c'est donc beaucoup plus dangereux que le diesel, mais cela n’interpelle pas grand monde...
Réponse de le 05/10/2015 à 21:36 :
@missiles : la voiture électrique est moins polluante si l'électricité qu'elle utilise est produite par du nucléaire, de l'hydroélectrique. Si elle l'est à base de charbon, de gaz ou de fuel, on ne fait que délocaliser la pollution (et d'ailleurs on en cause davantage puisque la conversion carburant fossile-> électricité et le transport de l'électricité sont loin d'avoir un rendement de 100%). Et si elle l'est à partir d'un autre renouvelable que l'hydroélectrique, le solaire et l'éolien par exemple, il faut prendre en compte qu'au moins 50% de l'énergie produite vient de fossiles, l'intermittence de ces sources d'énergie étant telle qu'il faut les doubler par des centrales charbon ou gaz. Le champion d'Europe de l'éolien, le Danemark, est aussi champion d'Europe pour ses émissions de CO2 : cherchez l'erreur !
a écrit le 05/10/2015 à 14:30 :
Elle veut absolument nous pondre quelque chose avant son depart. Interessant quand meme qu'elle decouvre qu'il faut donner du temps au temps pour les projets importants. C'est un peu tard mais quand meme.....
a écrit le 05/10/2015 à 14:30 :
Elle veut absolument nous pondre quelque chose avant son depart. Interessant quand meme qu'elle decouvre qu'il faut donner du temps au temps pour les projets importants. C'est un peu tard mais quand meme.....
a écrit le 05/10/2015 à 14:21 :
... et comment vont circuler les camions et les trains?
Il y a beaucoup de réflexion dans les commentaires de l'ex de Hollande.
a écrit le 05/10/2015 à 13:34 :
"Un jour ou l'autre, il faudra en terminer avec le diesel" (Royal)

Elle a raison,

maintenant, dès demain matin,

il reste à abolir la Loi MACRON des autocars ULTRA POLLUANTS
Réponse de le 05/10/2015 à 16:25 :
le pire du PS est qu'il se bouffe la gu.... et qu'ils disent n'importe quoi ,il y a aussi les paquebots ,les tankers ,hollande va cette semaine inauguerer le plus gros porte- contenaires qui fait 400 de long et que les moteurs tournent au diesel et bat pavillon français !!!geniale Mme royal!!!!
Réponse de le 05/10/2015 à 19:01 :
Les cars, s'ils sont neufs, sont Euro 5 ou 6 donc très peu polluants, dix ou vingt fois mois que les véhicules des passagers prenant chacun son véhicule au lieu du car (et ils peuvent dormir, lire, ne pas penser).
L'essence avec le benzène, ça ne vous dérange pas (en faisant le plein, à mon époque, c'était du plomb tétraéthyle) ? Les particules des essence tricylindre à injection directe, ça ne compte pas (autant qu'un diesel, la faute au progrès, l'injection directe est nocive mais économique) ?
a écrit le 05/10/2015 à 12:30 :
Faire (accorder des aides) et défaire (supprimer les aides); voilà à quoi servent les politiques. Aucune vision à long terme. En plus elle est insupportable....
a écrit le 05/10/2015 à 12:30 :
Faire (accorder des aides) et défaire (supprimer les aides); voilà à quoi servent les politiques. Aucune vision à long terme. En plus elle est insupportable....
a écrit le 05/10/2015 à 12:27 :
Encore une fois Royal réagit à contretemps. Un moteur diesel respectant les normes Euro 6 n'est ni plus ni mois polluant en matières de NOx et de particules qu'un moteur essence (à ce propos les moteur essence moderne à injection directe rejette aussi des particules fines...) et consommant moins, même que les moteurs à essence les plus performants, il rejette moins de CO2 ; le bilan environnemental penche donc très clairement en faveur du diesel, il serait donc insensé de le pénaliser, l'affaire Volkswagen apparaît donc comme un prétexte à alourdir des impôts et taxes.
En revanche la bonne réponse à cette crise est effectivement de vérifier en conditions réelles d'utilisation (c'est à dire sur des voitures de série -et non un exemplaire spécialement préparé par le constructeur- en conditions réelles de fonctionnement et non sur banc) que les véhicules -essence comme diesel- ont des rejets qui ne sont pas démesurément plus importants que ceux annoncés par les constructeurs et dans le cas contraire, retirer leur homologation.
Réponse de le 05/10/2015 à 13:50 :
Comme par hasard, vous avez "oublié" de dire qu'un diesel qui respecte les normes coute cher. Et c'est pour faire des économies de 300 euros par voiture que VW a triché. Alors dites toute la vérité ou ne dites rien.
Réponse de le 05/10/2015 à 15:01 :
@Réponse :
VW a triché, soit; ils l'ont reconnu. Les autres en ont-ils fait autant ? Le problème n'est pas d'interdire les moteurs diesel, les plus efficaces, mais de se donner les moyens de vérifier le respect des normes ! Je me permets de vous rappeler que la plupart des constructeurs ont supprimé de leur gamme les petites voitures diesel (genre Twingo, 108... Seul Fiat en produit encore pour les Panda, Fiat 500) parce que le coût de 300€ nécessaire à leur dépollution représentait une fraction excessive de leur prix de vente. J'imagine donc que sur les autres modèles plus chers, la dépollution nécessaire a été faite puisque répercutée sur les tarifs.
Réponse de le 05/10/2015 à 15:13 :
On voit bien que le problème est celui de l' adéquation entre l' usage réel et la norme qui est un idéal.
Si l' écart est trop grand il faut s' interroger, et sur l' usage réel (changement positif de nos pratiques), et sur la norme (est elle approchable en un temps raisonnable sans effets collatéraux pires ou délétères ?), et non pas s' interroger seulement sur les pratiques sans interroger la norme.

Il existe une méthode de conception, dite méthode de conception relativisée (MCR) qui permet d' éviter les faux problemes et fausses imputations.
Avec cette méthode on mettrait en évidence la vue fiscale-financière de tout ce bordel, ce qui n' a rien a voir avec la toxicité (vue environementale) qui existe aussi en pire avec les autres procédés disponibles (métaux lourds des batteries, ou pollution de nappes phréatiques par des reinjections d' hydrocarbures..)
a écrit le 05/10/2015 à 12:26 :
bérésina ! programmée sans aucun doute ..le peuple n est plus représenté mais aura son mot a exprimer
a écrit le 05/10/2015 à 12:21 :
Est ce que les vieux bateaux (péniches, pétroliers, parfois poubelles flottantes) équipés de vieux moteurs diesel bien plus pollueurs que nos voitures diesel, contrôlées au moins tous les 2 ans, seront concernés ? Les vieux poids lourds (y compris étrangers) qui transitent sur nos routes et autoroutes ? Et dans le domaine aérien, la pollution n'existe pas ??? Non, elle se surmultiplie !!! Par ailleurs, Mme Sego va t'elle exiger de l'électricité ´propre" pour le séminaire de la COP21 (sachant qu'EDF est un gros sponsor, mais pas tout écolo?)... Bien sur que non !!! Favoriser les agrocarburants vs diesel ? exiger l'arrêt des centrales à charbon, pendant qu'on y est, aux Allemands qui ont voulu arrêter le nucléaire... Et ont remplacé ça par le charbon... C'est propre, le charbon, les Parisiens récupèrent toutes ces fumées en hiver et supportent ça sans.. Broncher ?? Qu'on nous permette d'avoir une énergie propre sans supplément de coût, tout simplement, et tout le monde t trouvera son compte. Ce gouvernement ne fait que nous chercher des poux au lieu de nous faciliter la vie. Ils nous polluent l'existence, finalement !
a écrit le 05/10/2015 à 12:11 :
supprimer le diésel est une aberration économique . que fera t-on de ce produit "obligé" de la distillation du pétrole brut ? le ré-enfouir dans le sous sol ? ce qui renchérirait d'autant le coût de production de l'essence .
pour les particuliers et les entreprises utilisant le gasoil tant pour la production calorifique que pour alimenter les moteurs thermiques , le recours à des produits alternatifs serait d'un coût très supérieur , sauf à contourner les obligations fiscales liées aux carburants légaux en leur substituant des huiles végétales par exemple ou autres erzats .
en réalité, le gouvernement actuel qui n'arrive pas à honorer ses engagements de réduction des dépenses publiques cherche un moyen d'augmenter les rentrées fiscales avec un motif écologico-moral défendable pour taxer encore davantage gasoil et son équivalent domestique le "mazout" .
le Président normal s'est engagé à ne plus augmenter les impôts ,il s'y tient ; mais la défense de la planète en réduisant les rejets polluants est un impératif supérieur qui impose de taxer les pollueurs .
Réponse de le 05/10/2015 à 12:35 :
Bonjour,

Vous avez parfaitement répondu vous même à votre question. Ce résidu utilisé à des fins de carburant pourra tout à fait être réinjecté dans les puits épuisé. Actuellement nous mettons de l'eau de mer dans les puits épuisés pour éviter de déstabiliser les terrains et les couches sédimentaires (effondrements, tremblements de terre etc ...).

Nous pourrions très bien y adjoindre les résidus pétrolifères. Mais pour qu'il y ait une logique économique viable il faut rapprocher les lieux de transformation du brut des lieux d'extraction sinon cela devient vite idiot d'emmener le brut en Europe et de remmener les résidus vers le lieu d'extraction.

De toutes les manière la finalité reste l'arrêt du pétrole pour les automobiles et les centrales énergétiques dans les 15 ans à venir.
Il y a des moyens de substitutions propres et efficaces à disposition et en cours de développement. L'autonomie des automobiles électrique devrait être porté à 500km d'ici 2020 et à 1000km dans les 8-10 ans avec des recharges à 60% en 30 min.

Toute cette polémique ne sera, dans quelques années, plus qu'un mauvais souvenir et un vrai faux problème ... .
Réponse de le 05/10/2015 à 19:08 :
Ça sert aux cimenteries, aux transport, etc etc... (fuel et gazole kifkif, juste une histoire de taxes)
Ré-enfouir une matière première, idée bizarre, la chimie permet de transformer les produits mais c'est coûteux et 'compliqué'. Y a le reforming, cracking, ....
Je trouve amusant cette histoire d'exception française, dans tous les pays où j'ai roulé (B, S, SF, D, DK, I, A, N ça fait longtemps), le gazole est moins cher que l'essence (Suisse, sais pas trop, en jamais acheté). En Suède, c'est à cause de leur taxe carbone, le diesel consomme moins donc fait peu de CO2 (mon moteur de fin 2014 consomme 3,6-3,8L sur 10 000km (Suède, juin 2015) selon routes à 70, 80 ou voies rapides, autoroutes.
a écrit le 05/10/2015 à 12:00 :
Au lieu de balancer chaque jour des arguments non fondés, il serait plus utile de lancer une étude réellement OBJECTIVE sue avantages et inconvénients du diesel (les motorisations récentes) comparativement à toutes les autres motorisations possibles, en prenant en compte TOUS les paramètres ( CO2, NOx, particules fines, consommation sur des cycles réels et non sur des normes inadaptées,...), avec le cycle de vie ainsi que l'impact de la production de chaque carburant et électricité. Etude à faire par un organisme totalement indépendant des lobbies et politiques, et encore mieux si multinational. En plus prendre en compte les coûts de chaque filière.
Il faut stopper ces petites phrases quotidiennes qui ne reposent que sur du vent, et faussent une prise de décision réellement cohérente. Mais c'est sans soute trop demander à Ségolène, aux écolos de tous bords et autres incompétents.
Réponse de le 05/10/2015 à 12:46 :
Bonjour,

Cela a déja été fait dns plusieurs pays vous trouverez les résultats des études ici :
http://www.arb.ca.gov/msprog/ordiesel/documents/OFRDDIESELhealthFS.pdf

http://scholar.google.fr/scholar_url?url=http://erj.ersjournals.com/content/17/4/733.short&hl=fr&sa=X&scisig=AAGBfm2ddV278-AWL4--1vuBsf45NUnVKQ&nossl=1&oi=scholarr&ved=0CCMQgAMoADAAahUKEwj9vNuykavIAhXFVRoKHdRgDnA

http://scholar.google.fr/scholar_url?url=http://dash.harvard.edu/bitstream/handle/1/4457603/1247618.pdf%3Fsequence%3D1&hl=fr&sa=X&scisig=AAGBfm3zEszOhCY12msbXCnsvFGDzFS2Ug&nossl=1&oi=scholarr&ved=0CCQQgAMoATAAahUKEwj9vNuykavIAhXFVRoKHdRgDnA

Vous trouverez un compte rendu de l'OMS concernant le diesel ici :
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/176797/1/B135_4-fr.pdf

Donc nul besoin de relancer le débat. Le Diesel est classé définitivement comme cancérogène il est donc à éliminer de notre environnement pour sauvegarder des vies et la santé de millions de citoyens sur la planète. Le petit confort de quelques automobilistes qui de plus ont le choix d'autres carburant passe totalement à la trappe au vu de la gravité de la situation.

Alors oui l'essence coute chère et pollue donc raison de plus pour se servir de l'automobile avec parcimonie, raison et pour des besoin réel. L'ère de l'automobile plaisir s'est terminée aux alentours de 2005 et c'est tant mieux. A présent nous sommes à l'ère de l'automobile besoin donc utilisation raisonnée et raisonnable.
Réponse de le 05/10/2015 à 13:48 :
@Marousan.Expliquez moi comment vous produirez votre électricité .Energie nucléaire,centrale à charbon,éolienne ...Pour recharger les batteries,car il va falloir que la production augmente de façon conséquente pour satisfaire la demande le tout sans particule et sans risque de cancer.
Réponse de le 05/10/2015 à 15:06 :
@Marousan : ah, la fameuse étude de l'OMS... dont les données remontent à une époque où il n'y avait AUCUNE mesure disponible de dépollution du diesel : ni pot catalyseur, ni filtre à particules, ni filtre à NOx... Grosso modo, de l'époque des 504 mazout et leur panache de fumées noires.
a écrit le 05/10/2015 à 11:40 :
En general, lorsqu'un Politique dit qu'il va reflechir, c'est qu'il ne va rien faire !! Une autre piste beau coup plus facile serait de mettre les taxes sur l'essence au niveau de celles sur le Diesel.
Réponse de le 05/10/2015 à 12:30 :
Comme si l'essence était propre... ben non, rejets de CO2 plus importants puisque même les meilleurs moteurs essence restent au moins 20% plus gourmands en usage réel que les moteurs diesel, et en plus les moteurs essence modernes (injection directe) rejettent pas mal de particules, autant sinon plus que leurs homologues diesel, dont le bilan environnemental reste plus favorable.
Réponse de le 05/10/2015 à 12:51 :
Vu ce que coute le diésel en terme de santé publique en France et de morts prématurées, croyez moi tout va être mis en œuvre ces 5 prochaines années pour s'en débarrasser.

Même la Chine interdit dorénavant le Diésel en dehors des utilisations professionnelles.

Alors oui beaucoup d'automobiles iront à la casse dans les 10-15 ans et ce n'est pas si grave. D'ailleurs tout le monde l'a compris et se remet à acheter des modèles essence dans le neuf afin de ne pas avoir de mauvaise surprise sur le marché de l'occasion à la revente.

L'abandon du diésel est inéluctable.
a écrit le 05/10/2015 à 11:37 :
Un jour ou l'autre il faudra bien en finir avec des ministres incompetents qui parlent sans connaitre le fond du dossier. C'est quoi le probleme VW: le CO2? Les particules? Les NOX? Dans quelle phase du protocole de test?
Une fois qu'on sait de quoi on cause et quel est le soucis on peut voir. On est en train de se faire rouler dans la farine en continuant ce delire.
Réponse de le 05/10/2015 à 12:31 :
le vrai problème du diesel, VW ou pas, est qu'il rapporte moins de taxes à l'état que l'essence...
a écrit le 05/10/2015 à 11:36 :
comme d´habitude on augmente
une idee mettre le prix de l essence au meme prix que le diesel
viola une idee quelle est bonne non!
a écrit le 05/10/2015 à 11:26 :
Encore une fois une pure posture ! On voit qu'elle ne maitrise pas le sujet.
En terminer avec le diesel cela voudrait dire favoriser le CO2 des véhicules à essence. En effet il existe des diesel de dernière génération qui émettent moins de CO2 et moins de particules que des véhicules essence.
Il faut en terminer avec les VIEUX diesel peut-être mais il faudrait d'abord ce renseigner sur ce qui ce fait aujourd'hui
Réponse de le 05/10/2015 à 14:33 :
Comme les VW quoi!!! En tout cas une chose est certaine, c'est toi qui ne te renseigne pas ... mais alors là pas du tout!!
a écrit le 05/10/2015 à 11:23 :
Tiens, il y a quelques jours, c'est une écologiste qui disait à peu près la même chose sur le diesel! Bien-sûr, ici, elle s'était fait descendre sur le principe primaire "que tout ce que dissent les écologistes est mauvais" et j'avais mis un commentaire (que la Tribune avait bien-sûr censuré) disant que si c'était un autre parti, par exemple les républichiens qui le disaient, beaucoup auraient eu une autre critique, voir même ils auraient trouvé ça normal et auraient mis en cause le diesel!!
a écrit le 05/10/2015 à 11:10 :
Ce gouvernement ne fera rien contre le diesel, ce ne sont que des paroles...car les élections approchent et le diesel équipe en France 70% du marché, le pipeau gouvernemental continue à l' approche de leur réunion "mondiale" sur l' écologie. Nous sommes gouvernés par des girouettes incompétentes : c' est tragique !!!
Réponse de le 05/10/2015 à 12:35 :
tant qu'il n'existe pas d'alternative aux hydrocarbures fossiles (voiture électrique à autonomie accrue ou pile à combustible à hydrogène) il n'y a pas de raison de faire quoi que ce soit contre le diesel, si ce n'est favoriser l'élimination progressive du parc des véhicules qui ne respectent pas les normes Euro 5 ou 6, par exemple par des primes à la casse. Le bilan environnemental du diesel restant meilleur que celui de l'essence.
a écrit le 05/10/2015 à 10:44 :
Un fois de plus ce sont les automobilistes qui vont être stigmatisés mais qu'en est-il des camions autobus engins agricoles et TP et les locomotives etc.
C'est un peu réducteur d'accuser le seul diesel et de ne se focaliser que sur certains éléments polluants l'essence pollue aussi et les diesels auto modernes sont beaucoup moins polluants qu'auparavant . Autre élément il ne faut pas oublier que la diesélisation du parc découle du bonus malus qui basé uniquement sur les rejets de CO2 a favorisé et continue à favoriser les véhicules diesel! Il faudrait avoir un peu de cohérence. En agissant comme cela le PS commet une faute politique pour séduire les écolos qui le plombent électoralement. Et accessoirement il fait le bonheur du FN qui n'en demande pas tant!
a écrit le 05/10/2015 à 10:33 :
Il faut au moins arrêter de subventionner le diesel. Par exemple en augmentant le prix du diesel et en baissant celui de l'essence de sorte que l'opération soit blanche.
Réponse de le 05/10/2015 à 12:37 :
Le diesel n'est pas subventionné, il est simplement taxé de façon un peu moins outrancière que l'essence. Il s'agit du même produit que le fuel domestique...
a écrit le 05/10/2015 à 10:32 :
9 diesels sur 10 ne respectent pas la norme Euro 6 !
(Rapport du 14 septembre 2015 de la fédération européenne Transport & Environnement.)
Il est urgent de régulariser les taxes des carburants. Il est parfaitement anormal de voir un gasoil moins cher alors qu'il est plus couteux à produire & plus polluant!
Un manque à gagner de près de 7 milliards d'euros par an pour le budget de l'État !
Signons la pétition "essence-gasoil, mêmes taxes"
_lien:_ http://chn.ge/1JTTsq8 _
Merci
Réponse de le 05/10/2015 à 11:13 :
je signe des trois mains!je propose les memes taxes pour diésel essence mais en plus le retour de la vignette pour les véhicules diésel dans un premier temps
Réponse de le 05/10/2015 à 12:15 :
@élu ps: toujours de plus en plus subtils les jeunes pop de la droite forte!
Réponse de le 05/10/2015 à 12:39 :
Il faut effectivement baisser les taxes, outrancières, sur l'essence pour les ramener au niveau de celles du diesel (pourquoi n'alignerait-on qu'à la hausse ?). Soit environ -20ct (+TVA) par litre de TICPE sur l'essence donc -24ct/l d'essence.
a écrit le 05/10/2015 à 10:32 :
faudra surtout au 21 siècle ....en finir avec le marxo/socialisme en fin de cycle...
Réponse de le 05/10/2015 à 12:41 :
C'est effectivement très polluant, surtout pour l'esprit.
a écrit le 05/10/2015 à 10:28 :
9 diesels sur 10 ne respectent pas la norme Euro 6 !
(Rapport du 14 septembre 2015 de la fédération européenne Transport & Environnement.)
Il est urgent de régulariser les taxes des carburants. Il est parfaitement anormal de voir un gasoil moins cher alors qu'il est plus couteux à produire & plus polluant!
Un manque à gagner de près de 7 milliards d'euros par an pour le budget de l'État !
Signons la pétition "essence-gasoil, mêmes taxes"
_lien:_ http://chn.ge/1JTTsq8 _
Merci
a écrit le 05/10/2015 à 10:09 :
Un jour ou l'autre il faudra en finir avec Royal...
a écrit le 05/10/2015 à 9:58 :
L'avantage fiscal accordé au diesel n'a plus grand sens. Par ailleurs, le gazole est importé alors que l'essence est raffinée en France. Sans parler de taxer plus ou d'interdire le diesel, la logique voudrait qu'il soit progressivement taxé comme l'essence.
a écrit le 05/10/2015 à 9:39 :
Si j'étais un gouvernement qui cherche à relancer l'économie, je crois que je pourrai être tenté de rechercher les produits les plus utilisés et les interdire afin de provoquer un remplacement de tout le parc... Le diesel (le vieux diesel) Pollue, c'est vrai, mais l'essence aussi, et le fait de mettre à la casse des millions de véhicules pour en construire d'autres encore plus! Ne cherchez pas plus loin, la vrai raison est dans les premières lignes de l'article "taxes".
Réponse de le 05/10/2015 à 10:38 :
Vous ne relanceriez pas l' économie, mais l' endettement des ménages et la pollution high tech aux métaux lourds (entre autre présents dans les batteries des voitures électriques ).
Les écolos nous avaient déjà fait le coup avec les lampes a incandescence interdites et remplacées par des lampes au gaz de mercure hyper toxique.
a écrit le 05/10/2015 à 9:36 :
Et beh! sur le fond elle n'a pas tord, le diesel c'est dangereux à cause des particules fines, mais depuis on a inventé les pots catalytiques ET les contrôles techniques, alors cherchons mieux d'où viennent les particules fines... des cars de CRS? Si on s'amusait à faire le bilan de la proportion Diesel/autres énergies dans les véhicules de la fonction publique, on trouverai quoi?
Réponse de le 05/10/2015 à 12:45 :
Regardez un peu du côté des pots d'échappement... des autobus urbains chers aux écolos, Non contents d'encombrer la circulation en ville, ils rejettent énormément de CO2 (lu dans un bus : 189g/km.passager, soit plus que la plupart des voitures).
a écrit le 05/10/2015 à 9:29 :
Madame Royal a raison, mais elle doit rééquilibrer les taxes, un peu plus sur le diesel et un peu moins sur l'essence, cependant elle n'est plus à une contradiction près. Madame Royal devrait se souvenir que, présidente de région, elle n'a pas répercuté toutes les hausses des taxes sur les carburants...résultat le diesel est moins cher en Poitou Charente. Bientôt terminé avec la grande région.
Ceci étant dit le gouvernement n'est pas clair sur cette question...un autre ministre va contredire Ségolène Royal rapidement.

Il y a deux mois la ministre de l'écologie a opposé une fin de non-recevoir à la proposition d'une commission sénatoriale d'aligner la fiscalité du diesel sur celle de l'essence d'ici à 2020. CQFD....le rétropédalage permanent !!! aucune crédibilité.
Réponse de le 05/10/2015 à 12:57 :
Aligner les taxes ne suffira pas car un moteur Diesel persiste à consommer environ 20% de moins qu'un moteur essence, même les plus performants. En plus l'écart entre les consommations annoncées et les consommations en utilisation réelle est plus faible pour le diesel que pour un moteur essence récent ; en effet le test se fait sur rouleaux à vitesse stabilisée ; or un diesel a naturellement davantage de couple à bas régime et consomme donc moins aux relances, alors que les petits moteurs à essence 3 cylindres, du fait de la nécessité d'un volant d'inertie pour en amortir les à-coups, sont extrêmement lymphatiques et consomment beaucoup en conditions réelles. Ainsi par exemple, en conditions réelles, une Ford Focus III à moteur essence Ecoboost descend difficilement en dessous des 7l/100 alors que son homologue diesel descend facilement en dessous des 5 litres...
a écrit le 05/10/2015 à 9:17 :
Pour diminuer les pollutions il faut déjà de débarrasser des dièsels de plus de 7 ans
=> 10% des voitures créent 40% de la pollution a Paris (j ai perdu la source mais grand journal)

Enfin ne pas oublier de décongestionner Paris
Par exemple : déménager les entreprise publiques hors de Paris en province
Pas normal que tout soit a Paris !
Réponse de le 05/10/2015 à 9:56 :
En dehors du fait que Paris n'est qu'une partie de la France j'irai un peu plus loin que vous .La mairie de Paris en concertation avec les pouvoirs publiques devrait autoriser la circulation automobile dans la capitale uniquement aux véhicules hybride ou électrique à partir de 2030.
Réponse de le 05/10/2015 à 14:54 :
Vu les errements des différents maires de Paris (Chirac, Tibéri, Delanoë, Hidalgo) depuis 1977, date où Paris est redevenue une commune de plein exercice, l'urgence est surtout de revenir à la situation antérieure avec une tutelle directe de l'état sur cette ville. En ne conservant comme échelon municipal que les mairies d'arrondissement, en supprimant la fonction de maire de Paris, et en gérant Paris au niveau départemental avec des conseillers départementaux comme dans tous les autres départements, sans davantage de compétences que les conseils départementaux.
a écrit le 05/10/2015 à 9:14 :
Et si au lieu de faire marcher ce moteur au rendement très supérieur a celui a essence, on se décidait enfin a le faire marcher avec son carburant d'origine, l'huile Végétale ? Moins de particules, pas de consommation de pétrole, ... Ha, oui, j'oubliais... Les mêmes politiques Français refusent d'appliquer la directive européenne consistant a permettre a l'huile végétale d'être livrée à la pompe.. comme certains autre pays du nord...
a écrit le 05/10/2015 à 8:51 :
elle n'est plus a une connerie pret, celle la !!!!!!
je propose qu'on remplace les taxis par des touk touks !
il faut egalement interdire la viande, car les pets des vaches sont devastateurs! quant au beton, il sera aisement remplace par du torchis ( pour les toits de la chaume ca ira, pas besoin de tuiles emettrices de c02)
bon, on perd notre temps, forcons les gens a vivre dans des cavernes, c'est ce qu'il y a de mieux...
faut se dire que ca aurait pu etre pire et qu'elle aurait pu etre presidente, pas vrai?
Réponse de le 05/10/2015 à 9:59 :
Alors c'est ça ta défense du diesel ? Faire peur aux gens avec un soi-disant retour à "l'age des cavernes" ? Démagogie puante comme le diesel.
Réponse de le 05/10/2015 à 10:03 :
Ne pensez vous pas qu'avec un peu moins de pollution atmosphérique sur Paris la santé de chacun de nous ne s'en porterait que mieux ?
A partir de ce constat faut il tout sacrifier même la vie humaine et laisser en l'état ou bien faire preuve d'imagination et trouver des solutions ?
Réponse de le 05/10/2015 à 14:48 :
@ldx : "Ne pensez vous pas qu'avec un peu moins de pollution atmosphérique sur Paris la santé de chacun de nous ne s'en porterait que mieux ? ". Non, je ne pense pas : Paris est le département français où l'espérance de vie est la plus forte.
http://www.statistiques-mondiales.com/france_departements_esperance_de_vie.htm
La proximité de services d'urgence disponibles et les habitudes alimentaires (y compris la consommation d'alcool) sont des facteurs bien plus déterminants que la pollution atmosphérique, réelle ou fantasmée.
a écrit le 05/10/2015 à 8:51 :
elle est d'une rare intelligence, a réponse à tout et donne des leçons ! La politique vue d'en haut que c'est beau,facile et cela ne coute pas cher !
Vite, tous en trottinette électrique pour tous nos déplacements !
Réponse de le 05/10/2015 à 12:56 :
Oh que si ça coûte cher et même très cher: il suffit de voir combien chaque élu totalement incompétent, tel Ségo la Royale, ponctionne chaque mois sur l'argent extorqué aux contribuables, pour vivre comme les "riches".
a écrit le 05/10/2015 à 8:32 :
Chez PSA il doivent êtres contents de cette nouvelle !
a écrit le 05/10/2015 à 8:27 :
..et avec les feux de bois, les barbecues, les centrales à charbon, le labour, les feux de forets...
et il faut aussi fermer les centrales nucléaires , ça va de soi...
va falloir inventer de nouveaux moteurs pour les bateaux etc..
vaste programme..pas vraiment rationnel mais est ce tellement important?

ceci dit adresser la pollution urbaine est un vrai sujet, le faire en tapant sur quelques cibles facile,s taxables à souhait est une impasse...

on peut comparer le nombre de personnes affectées par la pollution en france et en allemagne ou les taux de dieselisation sont différents ...

le diesel est certes une source de pollution , mais en finir avec le diesel ne résoudra pas grand chose, et si pendant ce temps là on ferme les centrales nucléaires, augmente le cout de l'électricité , faisant bascucler les g ens d'un chauffage électrique vers des chauffages à combustion et qu'on construit des centrales thermiques pour assurer le back up de l'eolien ou du solaire.... il est difficile de voir une logique...

regardons les données d'airparif..
http://www.airparif.asso.fr/pollution/air-et-climat
Réponse de le 05/10/2015 à 10:04 :
Ne pas oublier non plus le chauffage avec chaudière fioul et gaz anciennes et mal réglées
a écrit le 05/10/2015 à 8:15 :
Madame Pipo ex copine de François dit "Le Mou" a parlé.. Il faut augmenter la taxe sur le diesel... Quelle plaie cette fille
Réponse de le 05/10/2015 à 8:57 :
Elle disparaîtra avant le diésel...
a écrit le 05/10/2015 à 8:15 :
Madame Pipo ex copine de François dit "Le Mou" a parlé.. Il faut augmenter la taxe sur le diesel... Quelle plaie cette fille
a écrit le 05/10/2015 à 8:10 :
Après avoir poussé le diesel pour éviter les émissions de Co2, gaz inoffensif et donc la France est un très faible émetteur - non je ne suis pas pro nucléaire- on a favorisé la pollution cancérigène sans réfléchir. On va maintenant pousser les batteries Lithium Ion et les technologies étrangères dont le réel bilan - fabrication, recyclage, production de l'électricité reste à étudier. Et si on freinait le véhicule particulier et poussait les transports en commun ? Que des malus sur l'auto et l'avion et des métros, tramway, trains y compris TGV très subventionnés ? On fait le contraire : avec la loi Macron, on a entrepris de vider les trains électriques qui rouleront vides, pour remplir les bus Diesel. On produit tout à l'étranger et on transporte par route. L'immobilier est si cher que les français habitent à 100km de paris et s'y rendent, et on prévoit d’agrandir ça (Grand Paris) Personne n'envisage de régler le problème du temps de transport des citoyens à l'heure ou la technologie permettrait une optimisation par l'Etat du remplissage des véhicules particuliers et des calculs précis des flux réels.

Bref, de la politique incantatoire, où l'on réfléchit pendant l'interview en préparant la suivante. Quelle société veut t'on pour 2050 ? Est-elle possible ? Comment la mettre en place ? Enfin, si Volkswagen n'avait pas triché, on aurait rien fait ? On rebondit sur le sensationnel pour déguiser des augmentions de taxes, voilà tout.
Réponse de le 05/10/2015 à 11:44 :
"on a favorisé la pollution cancérigène sans réfléchir"
le benzène dans l'essence est cancérigène, il ne brûle pas complètement.
Le plomb tétraéthyle d'avant (qu'il remplace) n'était sans doute pas mieux, de toute façon, l'Europe veut même le supprimer du cristal (18% de plomb) des verres, flacons mais aussi des lustres dans les châteaux, des fois qu'ils finissent à la décharge.
Les moteurs essence à injection directe font des particules fines en quantité (vivent les filtres des diesel pour purifier leurs rejets), les freins et pneus aussi. Vive le vélo !
a écrit le 05/10/2015 à 8:03 :
A part augmenter les taxes nos politiques savent ils faire autre chose???? j en doute
Réponse de le 05/10/2015 à 10:08 :
Si, ils savent faire autre chose : commander plein de bus made in China pour faire plaisir au très socialiste monsieur Macron
Pauvres de nous !
Réponse de le 05/10/2015 à 12:49 :
@marius84 : pas entièrement d'accord, les autocars sont un produit que la France et l'Europe arrivent encore à produire de façon compétitive, même s'il n'y a plus de constructeur français à part entière : Iveco et Mercedes produisent (encore) en France...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :