Lafarge devra payer une amende de 250 millions d'euros

La cour européenne de justice (CEJ) a reconnu coupable de pratiques anticoncurrentielles le fabricant français de matériaux de construction Lafarge et a confirmé l'amende qui lui avait été infligée par Bruxelles.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Lafarge devra bel et bien payer 249,6 millions d'euros d'amende. Ainsi a statué la Cour européenne de justice (CEJ) du Luxembourg.

Dans le communiqué qu'elle a publié ce jeudi , la CEJ rappelle les faits. Et notamment l'amende de 478 millions d'euros infligée en 2002 par la Commission européenne à l'encontre de Lafarge , Gyproc, BPB et Knauf, qui s'étaient rendues coupables d'infractions aux règles de la concurrence en s'échangeant des informations stratégiques, en se concertant sur des hausses de prix et en se répartissant les marchés des plaques en plâtre en Allemagne, au Royaume-Uni, en France et au Benelux entre 1992 et 1998.

Bruxelles avait même majoré de 50% l'amende de Lafarge pour récidive. Le fabricant français de matériaux de construction avait en effet été sanctionné en 1994 pour sa participation à un cartel dans le secteur du ciment.

L'affaire était ensuite arrivée devant la CEJ, laquelle a, en 2008, confirmé en première instance le verdict de Bruxelles. Mais Lafarge avait introduit un nouveau pourvoi pour contester. Les magistrats ont rejetté ses arguments et confirmé l'amende.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.