Avec ekWateur, l'économie collaborative investit le secteur de l'énergie

 |   |  564  mots
(Crédits : DR)
Nouvelle venue sur le marché de la fourniture d’énergie, la startup veut mettre ses clients à contribution pour faire baisser leur facture.

Sur le plan du financement, le lien entre énergie et économie collaborative passe par le crowdfunding et prend de plus en plus d'ampleur, notamment pour financer des projets d'énergies renouvelables ou d'accès à l'énergie (3,4 millions de dollars dans le monde en 2015).

Mais, avec l'offre qu'elle lance le 13 septembre prochain, la startup ekWateur franchit un nouveau cap. Ce nouveau venu dans le monde des fournisseurs d'énergie a déjà remporté en juillet un appel d'offres d'énergie renouvelable de petites puissances pour 2600 sites appartenant à 54 services de l'État. Mais elle entend désormais recourir au collaboratif pour faire baisser les factures d'électricité et de gaz des Français.

Côté approvisionnement, ekWateur auprès de Smart Grid Energy, agrégateur d'une centaine de sites d'électricité hydaulique et thermique, et d'un producteur de gaz britannique. Les clients peuvent choisir de s'approvisionner en électricité verte pour laquelle ekWateur leur délivrera des garanties d'origine. Pour le gaz, Julien Tchernia, co-fondateur de la start-up, est très fier d'être le premier fournisseur à proposer du biométhane (issu de déchets, NDLR) aux particuliers.

« Par défaut, nous proposerons 5% de biométhane, mais les clients peuvent demander de monter jusqu'à 100%. »

L'électricité bientôt gratuite pour les auto-consommateurs

Julien Tcherniavante la façon dont ekWateur favorise l'autoconsommation chez ses clients. Au-delà des simulations sur le potentiel solaire d'une habitation, le coût de l'installation correspondante et les revenus à en attendre, il sera bientôt en mesure d'acheter à ces clients/producteurs l'électricité qu'ils auront produite. Aujourd'hui, seule EDF est autorisée à le faire. Mais ekWateur veut aller encore plus loin. Dans un premier temps, en déduisant le volume non consommé de leur facture, et, à terme, « en ne faisant plus payer leur électricité à ceux de nos clients qui se seront équipés d'une installation adaptée à leur consommation », assure Julien Tchernia. Autrement dit, le surplus produit en journée serait échangé contre l'électricité fournie la nuit, ekWateur jouant le rôle de "stockage marché".

Autre déclinaison du collaboratif : les clients volontaires pourront, moyennant  rétribution et sous le statut d'auto-entrepreneur, être mis à contribution pour répondre aux appels et aux questions des futurs clients.

« Dans un premier temps, ils ne géreront pas directement les factures », précise néanmoins Julien Tchernia.

L'avènement du client/investisseur

Esprit collaboratif aussi dans l'ouverture de l'écosystème aux multiples startups qui proposent des solutions pour faire faire des économies d'énergie aux particuliers.

« Elles n'ont pas accès aux données de consommation, souligne Julien Tchernia. Nous proposons de les leur communiquer, avec l'accord des clients, et d'intégrer leur prestation à nos factures d'énergie. »

ekWateur comporte aussi une touche de financement participatif, en proposant à ses clients de souscrire à des obligations via la plateforme de crowdfunding dédiée aux énergies renouvelables, Lumo. ekWateur espère ainsi lever 150.000 euros sur 3 ans, rémunérés à 7% par an. Plus largement, la startup est actuellement en cours de levée de fonds pour un montant de 2 millions d'euros.

Quid des tarifs, dans tout ça ? Répercutant au client le vrai prix du transport (qui varie de façon significative d'une région à l'autre), mais pratiquant des tarifs de 11 à 22% inférieurs aux tarifs réglementés, ekWateur représente sur le plan économique une alternative d'autant plus intéressante que la consommation est élevée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/12/2016 à 19:16 :
Bonsoir,
J'ai souscrit chez ekwateur pour toutes ces choses positives. Or quelle surprise, je souscrit le 26/11/2016 et mon électricité est en route chez ekwateur à compter du 7/12/2016. A ma grande surprise, j'ai été prélevée d'un montant de 106 euros (échéancier de base) le 29/11/2016 à la souscription ainsi que le 15/12/2016. AUtant dire qu'il aurait fallu attendre décembre pour souscrire. J'ai donc régler mon ancien fournisseur et deux fois ekwateur dans le même mois (moment des fêtes). Donc attention à la date de souscription (pensez à vous inscrire en début de mois pour ne pas avoir la même mésaventure que moi).....
a écrit le 08/09/2016 à 17:05 :
Il serait bien de savoir si ekWateur a été sollicité dans le cadre de l'appel d'offres fait par Que Choisir intitulé : "Energie moins chère ensemble" pour négocier des contrats d'électricités attractifs. Cà pourrait amener d'un coup plusieurs centaines de milliers de clients à ekWateur : https://www.choisirensemble.fr/energie/?utm_source=cp&utm_medium=email&utm_campaign=cp20160621
Réponse de le 08/09/2016 à 20:16 :
Pour te répondre Cleantech, effectivement ekWateur participe à l'offre groupée proposée par quechoisir. Mais chuuuut... c'est secret :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :