Cdiscount ouvre une nouvelle brèche dans le marché résidentiel de l’électricité

 |   |  987  mots
Cdiscount est le premier acteur étranger au monde de l'énergie à faire irruption sur le marché résidentiel de l'électricité
Cdiscount est le premier acteur étranger au monde de l'énergie à faire irruption sur le marché résidentiel de l'électricité (Crédits : Albert Gea)
Pionnier français de l’e-commerce, la filiale de Casino mise sur les prix les moins chers du marché pour se positionner auprès des particuliers. D’autres acteurs étrangers au monde de l’énergie devraient suivre dans les prochaines semaines.

Depuis l'ouverture du marché aux particuliers il y a 10 ans, un seul fournisseur alternatif, Direct Energie, était parvenu à se faire une place significative (2 millions de clients) aux côtés d'EDF et d'Engie (ex-GDF Suez). Selon le baromètre du médiateur de l'énergie, publié le 17 octobre, près de 50% des Français ignorent encore qu'ils peuvent changer de fournisseur d'électricité, et seulement 33% savent qu'EDF et Engie sont des entreprises différentes et concurrentes. Mais depuis quelques mois, les annonces se multiplient, y compris venues de poids lourds tels que Total.

A l'exception d'Engie, tous se positionnent sur des prix inférieurs aux tarifs régulés de vente (TRV). Mais l'irruption de Cdiscount, un acteur venu d'un autre secteur de l'énergie et qui se positionne comme le moins cher du marché, constitue un nouveau tournant.

Le prix le moins cher du marché, 6% seulement sous les tarifs régulés

A l'heure où quelque 100.000 clients  - sur les 27 millions restés jusqu'à présent fidèles à l'opérateur historique - quittent chaque mois EDF selon la Commission de régulation de l'énergie (CRE), Cdiscount, filiale du groupe Casino pionnière du e-commerce, entend bien rafler une part du gâteau. Elle s'approvisionnera en électricité auprès d'une autre filiale du groupe, GreenYellow, née il y a dix ans pour développer la production d'électricité solaire sur le toit des magasins et parkings du groupe, et présente depuis fin 2016 sur le marché des particuliers. Mais pour l'heure, Cdiscount est l'un des seuls nouveaux entrants à ne pas proposer une offre verte. L'électricité sera achetée par GreenYellow sur les marchés de gros. « Nous avons voulu commencer avec une offre simple unique qui soit la moins chère du marché, mais nous travaillons sur d'autres offres », précise son PDG, Emmanuel Grenier.

Ce dernier mise sur le prix le moins cher du marché, qui s'affiche à 15% en-dessous des TRV. Certes, ces 15% portent sur un prix HT et non TTC, et sur la seule part de l'électricité, dans une facture dont les deux-tiers se composent de taxes et de coûts de transport. Autrement dit, la différence nette n'est plus que de 6%. Cela suffira-t-il à faire basculer des clients ? Les avis divergent.

La qualité du service en question

Pour Clément Le Roy, senior management au sein du cabinet Wavestone, la différence sur la facture d'un ménage n'est pas suffisante, d'autant plus s'il n'est pas alimenté exclusivement en électricité.

Un avis que ne partage évidemment pas Emmanuel Grenier. « Notre offre permet par exemple à une famille de 4 personnes d'économiser 274 euros par an  ce qui, comme le rappelle le comparateur Selectra, représente près de 90 euros d'économies supplémentaires par rapport à certains de nos concurrents comme Total Spring (positionné 10% en-dessous des TRV, ndlr). »

Le même UFC-Que Choisir a réservé un accueil plutôt mitigé à ce nouvel entrant, rappelant les nombreux litiges qu'elle a eu à traiter en raison d'un service laissant à désirer.

« La qualité  de service de C-Discount dans son cœur de métier n'ayant pas toujours été au rendez-vous, il y a un risque que le consommateur craigne d'être confronté aux mêmes problèmes que les clients du Free des débuts », reconnaît Clément Le Roy.

Mais pour Emmanuel Grenier, « les gens comprennent que la qualité de service est la même partout, puisque le distributeur est toujours Enedis, quel que soit le fournisseur ».

L'énergie, un sujet en ligne ?

C-Discount surtout joue la carte du digital qu'il est plus légitime que tout autre à mettre en avant.

« Avec 8,5 millions de clients en ligne, soit plus que toute autre marque sur le marché, nous sommes perçus comme une grande marque du digital, avance Emmanuel Grenier. Or aujourd'hui, le sujet de la souscription à un fournisseur d'énergie est un sujet en ligne. »

Surtout pour les nouvelles générations.

Par ailleurs C-Discount ne prévoit pas d'investissements marketing onéreux. Pas de campagne média, l'offre étant principalement mise en avant sur le site, qui compte entre 2 et 5 millions de visites par jour et 16 millions de visiteurs uniques par mois.

C-Discount ne divulgue pas ses objectifs. « Nous n'avons pas l'habitude de les communiquer mais je peux vous d'ores et déjà vous dire que cette offre est rentable. »

Bientôt des GAFA fournisseurs d'électricité ?

Un point en tous cas fait consensus : l'afflux de nouvelles offres destinées aux particuliers n'est pas prêt de se tarir.

« On ne fait pas suffisamment le parallèle avec les fournisseurs d'accès Internet, la téléphonie mobile ou encore les banques, où l'on a observé des vagues de nouveaux entrants suivies de nouveaux replis, observe Clément Le Roy. Ce mouvement de foisonnement d'offres n'est certainement pas terminé, et il y a fort à parier que de nouvelles annonces soit faites d'ici la fin de l'année », poursuit-il.

Ces dernières pourraient venir d'acteurs de la grand distribution, du bricolage ou du e-commerce, y compris de la part des GAFA. « Tous ceux qui se positionnent comme des « hubs » du foyer peuvent vouloir tenter leur chance, estime-t-il. Difficile de se différencier sur l'offre nue, mieux vaut proposer une offre intégrée du type maison connectée. »

« D'ici à fin 2018, il y aura des victimes et des dégâts collatéraux, prédit le consultant. Au-dessous d'un certain volume de clients, le B2C n'est pas rentable », rappelle-t-il, évoquant le précédent des opérateurs de téléphonie virtuels, les MVNO, qui louaient les réseaux de leurs concurrents.

« Comme sur tout marché ouvert, il y aura certainement encore d'autres entrants, reconnaît Emmanuel Grenier. Mais nous serons toujours les moins chers. C'est notre credo, ce qu'on a toujours fait. »

Pour l'heure, lui qui suit les ventes heure par heure par culture, assure que l'offre a très bien démarré.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/06/2018 à 18:05 :
Avec Cdiscount Energie, profitez de 20 euros offerts sur votre prochaine échéance avec le code : PARRAIN20 + Référence : CL000039381 Bisouuuus à tous
a écrit le 21/02/2018 à 13:09 :
Je voudrais réagir à cette article, les taxes étant calculées sur les prix ht si le ht baisse le ttc baissera lui aussi.
a écrit le 29/10/2017 à 20:16 :
gagner 10% sur une facture de 600 euros annuelle, ça représente 5 euros par mois, autant dire peanuts !!!!!!!
Réponse de le 30/10/2017 à 11:55 :
C'est toujours 60 euros que l'on peut avoir dans sa poche que dans celle d'EDF.

L'électricité est devenu un produit lambda.
a écrit le 29/10/2017 à 15:47 :
Bonjour à tous,
Ayant emménagé dans un logement neuf il y a 3 ans et demi, je n’ai pas hésité un instant à franchir le pas pour « Planète Oui » qui est un fournisseur alternatif d’électricité 100% renouvelable. Il propose un prix très attractif pour les petits consommateurs grâce à une réduction de 20% sur le prix de l’abonnement (partie fixe de la facture) en déclarant en ligne sa consommation mensuelle. En faisant un comparatif de ma consommation annuelle sur le site « Selectra », mon fournisseur actuel se révèle être toujours plus intéressant que l’offre de « C-Discount énergie » et « Total Spring ». Bref vous l’aurez compris, pas besoin d’être un grand groupe pour proposer une offre compétitive par rapport au fournisseur historique.
a écrit le 27/10/2017 à 23:01 :
Passé chez Total-spring puis Cdiscount énergie deux semaines après (-15 au lieu de -10%). Plus simple de changer de fournisseur d'électricité que d'abonnement téléphonique, aucune raison de s'en priver.

Résultat -11% sur la facture net vs EDF, soit un 350 euros/an qui justifie très largement de quitter EDF. Aucun problème à date.

PS: calcul des mensualités sans problèmes chez Total et Cdiscount
a écrit le 27/10/2017 à 17:47 :
Une précision avant de démarrer mon commentaire : mon métier consiste à négocier des contrats gaz et électricité avec une spécialité en optimisation de contrats.
Je ne vais pas ici faire ma publicité, mais souhaite vous apporter un peu de mon expertise que je partage habituellement sur mon blog destiné aux professionnels.

Il n'est pas surprenant que le gâteau du marché de l'électricité des particuliers attise les appétits : le tarif réglementé est un des plus chers qui existe en France, .... après les tarifs marché que les clients insouciants ont signés il y a quelques années avec EDF et ENGIE !

Direct Energie était, et reste une des offres les plus intéressantes sur le marché avec son offre Online (-10% sur le tarif du kWh). Et pour peu que l'on puisse bénéficier de codes promo ou de codes parrain que l'on peut se procurer assez facilement, on peut obtenir des offres défiant toute concurrence, sans limitation de durée (faites le test sur la page de souscription de Direct Energie avec le code FDS5 : ce code permet de bénéficier de 5% supplémentaire, soit environ 15% d'économies).

La nouvelle offre TOTAL Spring permet de bénéficier du même prix que l'offre Online de Direct Energie (-10%), mais avec un avantage supplémentaire : TOTAL vend de l'énergie "verte" à ce prix là. Maintenant, annoncer que TOTAL casse la baraque est à mon sens très largement exagéré.

Par contre, là où les offres de ces 2 fournisseurs sont vraiment intéressantes, c'est la possibilité de parrainer : et là, on peut vraiment gagner beaucoup. Pour chaque filleul, c'est 20 € pour le parrain (dans la limite de 20 filleuls par an). Le filleul gagne, lui aussi une remise sur sa première facture, et le droit de parrainer à son tour ! Un parrain peut gagner jusqu'à 400 € TTC par an ! Des sites se sont d'ailleurs spécialisés dans ce domaine, comme 1parrainage.com

Maintenant, j'aimerais réagir sur une déclaration d'Emmanuel Grenier : « les gens comprennent que la qualité de service est la même partout, puisque le distributeur est toujours Enedis, quel que soit le fournisseur ». Soit les propos de Monsieur GRENIER ont été déformés par le journaliste, soit il se trompe volontairement d'argument. ENEDIS s'occupe du comptage. Pas de facturation. Or, le principal litige qui remonte aujourd'hui des particuliers, c'est la facturation avec des échéanciers surévalués qui fait jouer le rôle de banquier à taux zéro pour le fournisseur.
Autre problème que je rencontre chez la plupart des fournisseurs, c'est un manque de formation du personnel. Quand ils ne savent pas répondre, certains n'hésitent pas à raconter n'importe quoi, au risque de tromper le client. Je devrais penser à enregistrer mes conversations téléphoniques avec certains fournisseurs, croyez-moi ! Et malheureusement, le public non averti n'a aucun moyen de vérifier.

Enfin, ne croyez pas que les plus petites entreprises soient les moins fiables. Au contraire, en dehors d'EDF qui ne s'en sort pas trop mal (mais cela dépend beaucoup des régions), plus l'entreprise est grosses, plus le risque d'être mal renseigné est grand (embauche de personnel très peu qualifié).
Réponse de le 20/02/2018 à 8:25 :
Pourriez vous me communiquer vos coordonnées ?
a écrit le 27/10/2017 à 16:35 :
Que l'État oblige tous les fournisseurs alternatifs d'électricité à faire une facture pro-format à la vue de l'ancienne ... que les gens y voient clair de suite !
a écrit le 27/10/2017 à 9:40 :
L'offre de Cdiscount ne me semble pas être la plus pertinente, par contre une chose est sure, la majeure partie des consommateurs vont se barrer de chez EDF, déjà ne plus payer le 1% collecté sur les factures pour le comité d'entreprise !
a écrit le 27/10/2017 à 8:52 :
Je viens d aller faire un tour sur les comparateurs.......et par rapport a mes cours actuel,sur un,contrat gaz électricité ENGIE, je gratte au maximum.....5%.....soit un 100 euros sur l année....... ou 8 euros par mois......
Est ce vraiment suffisant pour aller se mettre dans les mains du grand commerce....?
a écrit le 27/10/2017 à 7:10 :
un achat en ligne avec Cdiscount problème sur le produit un meuble réponse de l'enseigne "démerdez vous" avec le fournisseur en Espagne. Comment imaginez avec de l'énergie produit indispensable avec de type d'entreprise?
Réponse de le 27/10/2017 à 15:49 :
répondre à : cdiscount-rt3@servicenotification.net
Réponse de le 27/10/2017 à 16:04 :
Avec Linux (système d'exploitation fiable et gratuit) .... j'ai les outils pour voir voir d'où viennent les courriels " le do not reply " qu'ils se le mettent où je pense !
a écrit le 26/10/2017 à 23:46 :
testée en ce moment et satisfaite à ce jour.
merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :