Electricité : la France va importer pour éviter les coupures à Noël

Le gouvernement a demandé vendredi à EDF de prendre des mesures pour améliorer la sécurité d'approvisionnement en électricité, après l'arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires, faisant craindre des tensions cet hiver. La sécurité d'approvisionnement sera "bien assurée la semaine prochaine", a indiqué le gestionnaire du réseau RTE, mais à condition d'importer de l'électricité. Une tension qui pousse une nouvelle fois les prix à la hausse, au point de contraindre des usines à fermer.

5 mn

(Crédits : STEPHANE MAHE)

Faudra-t-il éteindre les guirlandes lumineuses pour les fêtes de Noël ? Probablement pas, mais les tensions sur l'approvisionnement de l'Hexagone en électricité la semaine prochaine est réelle depuis l'annonce par EDF, mercredi, de l'arrêt des deux réacteurs de la centrale nucléaire Chooz dans les Ardennes « par mesure de précaution ». Au même moment, l'arrêt des deux réacteurs de la centrale de Civaux (Vienne) était prolongé, après la détection de défauts à proximité de soudures des tuyauteries du circuit d'injection de sécurité. Chooz et Civaux sont des réacteurs de la même génération - la plus récente - et de même puissance (1.450 MW).

Lire aussi 9 mnNucléaire: après l'arrêt des centrales de Chooz et Civaux, faut-il craindre le black-out ?

Un coup dur alors qu'avant la découverte de ces problèmes, RTE prévoyait déjà un hiver sous "vigilance particulière" en matière de sécurité d'alimentation pour la France, notamment en janvier et février en cas de vague de froid importante. En effet, une partie du parc nucléaire français est à l'arrêt en raison de maintenance, la crise sanitaire ayant affecté le calendrier de maintenance. Selon le gouvernement, fin novembre, 30% du parc nucléaire français était à l'arrêt.

La crainte d'un black-out

Dans un pays où le nucléaire est à l'origine de 70% de la production électrique, cette baisse de capacités en plein hiver pose la question du risque d'un black-out. RTE, le gestionnaire du réseau électrique, se veut néanmoins rassurant. Malgré les fermetures des réacteurs nucléaires annoncées par EDF, la sécurité d'approvisionnement de la France en électricité est "bien assurée la semaine prochaine", selon des prévisions réalisées jeudi soir. Durant cette période, « la France importera depuis les pays voisins », fait valoir RTE, en précisant à l'AFP que le pic de consommation devrait avoir lieu mardi, de l'ordre de 80 GW. » Pour autant, le gestionnaire du réseau, qui RTE a prévenu :

« De nouveaux aléas sur le parc de production ou des changements météorologiques non anticipés à date pourraient modifier cette prévision. »

Le gouvernement demande des mesures à EDF

Face à cette situation extraordinaire, le gouvernement met la pression sur EDF. Après avoir reçu ce vendredi le PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a déclaré dans un communiqué avoir « demandé à EDF de prendre toutes les mesures pertinentes pour renforcer à court terme la sécurité d'approvisionnement, ainsi que de mener un audit indépendant sur la maîtrise industrielle et l'optimisation des arrêts de réacteurs, afin de renforcer la disponibilité du parc nucléaire français à moyen terme. »

En tout cas, des contrôles sur d'autres réacteurs nucléaires français « pourraient s'avérer nécessaires », a prévenu jeudi l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), le bras technique de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), le gendarme du secteur. L'électricien compte 56 réacteurs répartis sur 18 sites en France. Pour l'instant, les 52 autres que ceux de Chooz et Civaux ne sont pas concernés par des arrêts pour contrôles ou remplacement de matériel.

Les prix flambent

Alors que les cours de l'électricité flambent depuis des semaines en raison du prix du du gaz et du marché du carbone, l'annonce de la fermeture des centrales ont encore propulsé les cours de l'électricité pour livraison l'an prochain à de nouveaux sommets : près de 300 euros le mégawattheure sur le marché de gros dans la matinée de vendredi. La barre des 100 euros en France avait été franchie pour la première fois au mois de septembre. Si les particuliers et les petites entreprises sont protégés par la limitation de la hausse à 4% du tarif réglementé de vente (TRV) l'an prochain, décidée par le gouvernement, les industriels sont inquiets malgré d'autres mesures qui leur sont destinées.

Le Comité de liaison des entreprises consommatrices d'électricité (CLEEE) a ainsi appelé "les pouvoirs publics à suspendre immédiatement les cotations sur les marchés à terme et à mettre en place en urgence un prix administré, en attendant le retour à un contexte de marché plus stable".

Des industriels devront sinon décider l'"arrêt des chaînes de production, ou, quand ils le peuvent, de délocalisation", alerte ce comité, qui regroupe une quarantaine d'entreprises françaises. Les dégâts ont commencé.

Des usines impactées

L'usine Nyrstar d'Auby (Nord), dernière à fabriquer du zinc en France avec 300 salariés, sera mise à l'arrêt le 2 janvier pour au moins deux mois, en raison de l'explosion des tarifs de l'électricité, ont annoncé vendredi la CGT et la direction. L'entreprise avait souscrit en 2011 au mécanisme ARENH ("accès régulé à l'électricité nucléaire historique"), qui garantit à certains industriels français d'acheter à EDF de l'électricité nucléaire à un prix fixe, établi à 42 euros le MWh. Mais ce contrat couvrait « seulement » 68% des besoins de l'usine, le reste étant acheté au prix du marché, lequel s'est envolé.

En novembre, l'aciérie Ascoval, également dans le Nord, avait évoqué la possibilité de délocaliser une partie de sa production en Allemagne pour faire face aux prix de l'électricité, provoquant de vives protestations, avant de renoncer.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 49
à écrit le 20/12/2021 à 11:12
Signaler
L'erreur a été de se lancer dans l'EPR alors que nous avions de bonnes centrales qui ont plus de 50 ans. Encore une décision d'énarque et des pots de vins .

à écrit le 20/12/2021 à 10:19
Signaler
La 6ème puissance du monde incapable d'être auto-suffisante en énergie électrique... eh bien quelle déchéance quand on sait qu'on va vers le tout électrique. Une belle vision d'avenir en reculant

à écrit le 20/12/2021 à 9:03
Signaler
Nous importons-massivement- de l'électricité-depuis deux semaines , à cause de l'obsolescence du parc nucléaire français . Il y a depuis plus de 6 mois entre 50 % (cet été) et 30 % (maintenant) de nucléaire à l'arrêt , les explications successives :...

à écrit le 20/12/2021 à 8:40
Signaler
comme les ecolos ont la science infuse a eux de pedaler pour fournir de l'electricite avec le brouillard et les jours sombre les panneaux solaire sont peu efficace etant donne que les eoliennes denature le paysage et l'horizon §§§§§ chercher l'utopie...

à écrit le 19/12/2021 à 19:31
Signaler
En France il n'y a pas de pétrole, mais il y a des idéologues aux idées courtes,très courtes

à écrit le 19/12/2021 à 19:28
Signaler
Je propose que l'on commence à couper le jus chez tous les écolos en priorité et qu'on leur donne une bougie.

à écrit le 19/12/2021 à 19:25
Signaler
Je propose que l'on commence à couper le jus chez tous les écolos en priorité et qu'on leur donne une bougie.

à écrit le 19/12/2021 à 11:47
Signaler
j'ai vecu et je suis ces questions on nous a tout fait, tout dit, les centrales allaient nous debarasser du charbon, ...on a fait disparaitre les mineurs; les centrales devaient durer 30 ans...puis 40 ans puis 5 ans....on ne sait pas comment les dema...

à écrit le 19/12/2021 à 11:06
Signaler
Heureusement qu'il y a les centrales au charbon allemande pour nous fournir en électricité. Voila le résultat d'une macronie au pouvoir avec une vision industrielle forte. Vive la fermeture de Fessenheim. Edf avait pourtant dit que la fermeture de Fe...

à écrit le 18/12/2021 à 21:51
Signaler
Lorsqu'on aura 2 millions de bagnoles électriques, faudra choisir rouler ou chauffer ! Quel bande de clampins.

à écrit le 18/12/2021 à 19:23
Signaler
Un février à -5° dans toute l' Eur : CHOUETTE pour la macronie hidalgo verts( rouge ) mélenchon, en campagne. BLACK-OUT ELECTR

à écrit le 18/12/2021 à 15:26
Signaler
C'est vrai qu'un bon black out en janvier ou février, électoralement parlant ça nous poserait définitivement notre juju en vrai chef de guère.

à écrit le 18/12/2021 à 12:30
Signaler
Écœure que François Hollande et sa clique d’écolo aient voulu saborder le nucléaire ! Écœuré que les allemands font tout au niveau de l’Europe pour que la France ferme ses centrales!!! Et que fait gentillet ???? RIEN Si il importe la misère du m...

à écrit le 18/12/2021 à 11:51
Signaler
Pour illustrer ce phénomène chaque jour plus prégnant, on entend les zélites comprador utiliser à contre sens le mot français de dépendance. Ils disent nous devons réduire nos dépendances... alors que en français, dépendance désigne une chose qui ...

à écrit le 18/12/2021 à 11:45
Signaler
Il faut développer notre possibilité à stocker les données et stocker l'energie donc "conserver" l'énergie électrique. ( voir la solution technologique britannique ). car si on manque d'electricité en pic de noel.. Préparons l'avenir ! Sauvegardons l...

le 18/12/2021 à 14:32
Signaler
Généralement, la consommation électrique est faible pendant les fêtes (activité à l'arrêt)

à écrit le 18/12/2021 à 11:22
Signaler
A la place d'enrichir les fonds de pensions Américain avec les subventions aux Eoliennes nous ferions mieux d'entretenir notre matériel non polluant comme les barrages , et entretenir les centrales l'ETE

à écrit le 18/12/2021 à 10:57
Signaler
Pourquoi ne pas avoir qcqs ctrales à gaz d'appoint en relève, d'autant qu'on pourrait davantage mettre l'accent sur le biogaz avec le cheptel le + important d'Europe et dc minimiser l'émission de CO2 fossile. Ce mix énergétique est bcp trop dogmatiq...

à écrit le 18/12/2021 à 10:51
Signaler
La souveraineté n'est qu'un mot du passé, comme pour la covid, maintenant nous dépendant de tout, ce qui fait dire que la France n'est plus!

à écrit le 18/12/2021 à 10:26
Signaler
C'est pas l'an passé que la Suède a voulu fermer un ou deux réacteurs mais a demandé aux gens de passer le balais et non pas l'aspirateur, pour consommer moins d'électricité ? C'est pas facile de se passer des grosses bouilloires à eau pressurisée qu...

à écrit le 18/12/2021 à 9:39
Signaler
Finalement en France rien de publique ne fonctionne correctement. C'est pitoyable

le 18/12/2021 à 12:52
Signaler
EDF est une société anonyme de droit privé côtée à la bourse de Paris, et non plus un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) comme à sa création.

le 18/12/2021 à 19:15
Signaler
77% publique 23% privée : éviter telle action piège.

le 19/12/2021 à 10:56
Signaler
En 2021, EDF a annoncé le versement d'un dividende d'un montant de 0.21 € par action au titre de l'année de référence 2020. Ce montant a été confimé lors de l'Assemblée Générale du 06/05/2021. Par rapport à l'année précédente, le montant du dividen...

à écrit le 18/12/2021 à 9:02
Signaler
Suppression de tous les parasites qui vendent et ne produisent rien.Seuls les producteurs peuvent vendre leurs Kws.D’autre part,j’espère que les ecolos anti nucléaires s’abstiennent d’utiliser l’électricité en ce moment.Imaginez un peu,charbon,gaz al...

le 18/12/2021 à 10:00
Signaler
Je consomme de l'électricité de barrages, d'après mon contrat mais sur les fils c'est tout mélangé. :-) On peut trouver du gaz bio (fermentation), trois fois plus cher que le gaz fossile mais il doit passer par les mêmes tuyaux, mélangé au reste.

le 19/12/2021 à 16:32
Signaler
@ photo 73 Un électron, c'est un électron. Rien ne le différencie qu'il soit produit par de l'hydraulique, du nucléaire ou du charbon. Le bon électron est celui qui coûte à pas cher. L'écologie ? Sans doute un truc bien, mais incompatible avec un...

à écrit le 18/12/2021 à 9:02
Signaler
Nous importons déjà depuis plus d'une semaine de l'électricité..et on se demande d'où elle vient (la Belgique avec sa politique de sortie du nucléaire va être dans de graves difficultés), donc Allemagne (gaz?). Au surplus, nous avons mis en action no...

le 18/12/2021 à 10:08
Signaler
Combien de centaines de milliards € pour le nuck ? 99,99 % du pognon a et est dépensé pour l'atome en France depuis 1960. Afin de planquer les déchets et de démantelé les centrales obsolètes il va falloir dépenser autant d'oseille et le léger problèm...

à écrit le 18/12/2021 à 8:58
Signaler
Un exemple de plus de mesure prise au nom de l'écologie (fermeture de Fessenheim pourtant rénovée) qui coute cher! Tout cela pour faire plaisir aux ecolos et à l'Allemagne! A quand un audit des mesures prises au nom de l'écologie de leur cout et surt...

à écrit le 18/12/2021 à 7:49
Signaler
Le gouvernement est vraiment une bande de faux-culs. D’une part ce n’est pas edf qui est en charge d’assurer la sécurité d’approvisionnement mais rte. D’autre part, le gouvernement a tout fait pour nous mettre dans l’impasse. Fermeture de fessenheim,...

le 18/12/2021 à 8:54
Signaler
dites la macronie et la gauche vont importer de l'electricite du au charbon a cause de petit dirigeants incapable de defenfre la france c'est la realite

le 18/12/2021 à 8:58
Signaler
@Wiki: 100% d'accord. Tout ce que tripatouille l'état et bruxelles ne conduit qu'à des impasses

le 18/12/2021 à 9:01
Signaler
Et oui, gouverner c'est prévoir, ce qui est vrai pour l'électricité qui exige du temps long et de réelles politiques est aussi vrai pour des politiques industrielles ou de santé.. On a beau injecter les milliards de la dette et bien il ne se passera ...

à écrit le 18/12/2021 à 6:48
Signaler
- Mettre la pression sur les vendeurs privés d'électricité pour qu'ils vendent plus ! dit l'un - Allons donc! ils ne produisent rien! répond l'autre

à écrit le 18/12/2021 à 0:57
Signaler
L'état met la pression sur EDF ... en démantelant EDF, surtout.

à écrit le 17/12/2021 à 20:20
Signaler
Lu dans un journal sérieux et bien informé : le FT ( financial time ) Coal generation to hit record level in 2021 . no coment

à écrit le 17/12/2021 à 20:16
Signaler
Rien n'est mieux que le charbon : pas cher à extraire , centrales pas chères à construire et hop on a de l'électricité pas chère pour des décennies vu les réserves de charbon sur la planète . bien mieux et aussi écolo qu'un déchet nucléaire .

à écrit le 17/12/2021 à 20:05
Signaler
Ah ah ah. Je vais attendre une vague de froid et lancer un concours du machine a laver a 21h pour bénéficier du tarif (pas si profitable que ça) de nuit

à écrit le 17/12/2021 à 20:00
Signaler
Qu'est ce que ça va être quand rouleront des centaines de milliers de voitures électriques ! Des réacteurs nucléaires... Vite. En même temps, perso, tant qu'il y a du bois et du gasoil je devrais passer l'hiver 😃👍

le 18/12/2021 à 19:44
Signaler
T'es à la merci de mouvements sociaux type blocage de stations ou raffineries... le bois ça muscle et ça ude... tu peux te le faire chourraver aussi si stock spéculatif et fâcher avec voisinage ou autorités exemple l'interprétation qui peut jouer : ...

à écrit le 17/12/2021 à 19:44
Signaler
L'ETAT irresponsable et coupable met la pression sur EDF, juste après fermé Fessenheim : par chantage à la démission d'Hulot Ministre, sur Macron. L'ETAT Cigale n'a pas commandé de centrale depuis 40 Ans. Que les verts-rouge et insoumis consomment...

à écrit le 17/12/2021 à 19:27
Signaler
Bloquer les prix de l'électricité était la chose la plus bête que pouvait faire l'état français, ça pousse la consommation à la hausse, ce qui sera peut-être un problème cet hiver. Plus généralement, quand on fuit la réalité, ce n'est jamais bon

à écrit le 17/12/2021 à 19:12
Signaler
il faut mettre des ecolos aux pieds des eoliennes. ils ont l'habitude de brasser du vent .ils ont une grande responsabilte dans cette deconfiture

le 18/12/2021 à 10:12
Signaler
Par contre vous vous briller.... d'intelligence et de profondeur.....

à écrit le 17/12/2021 à 18:57
Signaler
Quelle coincidence, on peut pas examiner et surveiller en profondeur les centrales l'été ? Parce que la c'est un peu grotesque.

à écrit le 17/12/2021 à 18:54
Signaler
Il ne fallait pas fermer Fessenheim l'an dernier, ni continuer le projet Hercule imposé par Bruxelles. Que notre gouvernement assume ses erreurs.

à écrit le 17/12/2021 à 18:46
Signaler
Franchement il y a à EDF des gens qui jouent contre la France , et les organismes de surveillance tirent un peu trop la couverture , on aurait pas pu anticiper cela en période calme , incroyable !!!

le 18/12/2021 à 7:52
Signaler
Quand est détecté une anomalie, apparemment des soudures, Edf fait rapidement une expertise et informe l Autorité de Sureté Nucleaire.Suivant la gravite, l'ASN peut demander un arrêt sous quelques jours des réacteurs.Reprendre des soudures demande un...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.