L'UE, championne de l'importation de produits issus de la déforestation illégale

 |   |  466  mots
La France est le plus important importateur de soja, destiné essentiellement à nourrir la volaille et les porcs.
La France est "le plus important importateur de soja", destiné essentiellement à nourrir la volaille et les porcs. (Crédits : Reuters)
L'Union européenne est l'un des principaux importateurs d'huile de palme, de soja, de viande de bœuf et de cuir issus de la déforestation illégale, selon une étude de l'ONG Fern, parue mardi. En 2012, l'UE a importé pour 6 milliards d'euros de ces produits. La France fait partie des plus mauvais élèves.

"En termes de valeur, près d'un quart de l'ensemble des matières premières agricoles issues de la déforestation illégale sur le marché international est destiné à l'Union européenne."

Ce constat émane d'un rapport de Fern, une ONG créée en 1995 pour suivre l'action de l'UE vis-à-vis des forêts et coordonner les activités des ONG au niveau européen. Selon le document, publié mardi 17 mars :

"Entre 2000 et 2012, l'équivalent d'un terrain de football était, en moyenne, illégalement déboisé toutes les deux minutes pour fournir à l'Union européenne  de la viande bovine, du cuir, de l'huile de palme et du soja", dénonce l'ONG dans son étude, selon laquelle "plus de la moitié" de la superficie de ces terres déboisées illégalement pour approvisionner l'UE se trouvent au Brésil et "un quart" en Indonésie.

Six milliards d'euros de produits de terres déboisées illégalement

En 2012, l'UE a importé "l'équivalent de six milliards d'euros de soja, de boeuf, de cuir et d'huile de palme issus de cultures ou d'élevages pratiqués sur des terres déboisées illégalement dans des zones tropicales", selon ce rapport.

Ainsi, l'UE importe "25% du soja, 18% de l'huile de palme, 15% de la viande bovine et 31% du cuir vendus sur le marché international et provenant de la destruction illégale des forêts tropicales", précise l'étude.

Les principaux pays consommateurs de matières premières issues de la déforestation illégale sont les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Italie, le Royaume-Uni et la France. Ils "importent 75% et consomment 63% des produits entachés d'illégalité affluant vers l'UE".

La France, plus gros importateur de soja

Dans le détail, les Pays-Bas importent un tiers de ces produits, mais une grande partie est ensuite transférée vers d'autres pays européens. Avec l'Allemagne, les Pays-Bas "sont les plus gros importateurs d'huile de palme destinée aux cosmétiques et aux produits alimentaires".

La France est "le plus important importateur de soja", destiné essentiellement à nourrir la volaille et les porcs.

Enfin,  le Royaume-Uni est "une destination particulièrement importante pour la viande bovine", tandis que "la majorité du cuir passe par les frontières italiennes", selon le rapport.

La consommation de l'UE entraîne "de la corruption, des pertes de revenus"

Pour l'auteur du rapport, Sam Lawson, ancien chercheur du centre de réflexion londonien Chatham House, "la consommation de l'UE fait plus que dévaster l'environnement et contribuer au changement climatique" : elle entraîne aussi "de la corruption, des pertes de revenus, de la violence et des violations des droits de l'Homme".

Le rapport appelle l'UE à "utiliser sa puissance commerciale pour pousser les pays exportateurs à mettre en place des réformes pour réduire la déforestation illégale".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2015 à 17:48 :
Quand c'est des produits à bon marché certains pays de l'UE sont pris de cécité et doivent se dire après tout c'est une déforestation hors Europe .
a écrit le 17/03/2015 à 12:26 :
De lapalissade ce billet. Depuis toujours le cynisme des "mauvais élèves" (quelle hypocrisie !!) est une réalité assez connue des ONGs et du gouvernement. Les médias français font de la campagne contre le déboisement des forêts tropicales mais sans rien dire de la faute des importateurs de bois de l'Hexagone. On pointe du doigt les gouvernements de ces pays rien que pour y faire de la propagande. A quoi sert un billet pareil (et apocryphe de surcroît) ? du saucissonnage….
a écrit le 17/03/2015 à 10:46 :
Quelqu'un disait qu'il faudrait limiter l'élevage à ce qu'on peut produire en aliments cultivés en France, sinon c'est l'escalade sans fin. Importer des trucs venus de loin, cultivés on ne sait comment, c'est une "loterie" et crée une dépendance plus des frais.
L'huile de palme, il y en a dans les carburants automobile, la quantité dépend des pays, parait que ça peut monter à 1L pour un plein. Son avenir est donc tracé (agro-carburant dirait-on, vivement l'hydrogène et la pile à combustible).
a écrit le 17/03/2015 à 10:23 :
Quelques bonnes taxes d'importation et le problème se réglerait tout seul. Mais les politiques ne sont-ils pas complices..??
Réponse de le 17/03/2015 à 12:56 :
Il préfère faire les malins avec la fessé

Quelques claques seraient pourtant bien venus
a écrit le 17/03/2015 à 9:49 :
Comme chacun sait, le soja est produit selon les techniques de défriche - brulis en pleine forêt amazonienne.. Triste ce monde où les ONG non scientifiques ont la parole...plus que nos chercheurs publics..
a écrit le 17/03/2015 à 9:47 :
Les populations européennes sont fortement touchées par la crise due au ravages effectués par les milliardaires des pays asiatiques. Ces pays qui polluent la planète, la détruisent et la ravagent, par la guerre, le pillage et l'exploitation à outrance devraient arrêter le massacre et prendre enfin la responsabilité de leurs actes. Il serait temps qu'une prise de conscience de ces prédateurs ait lieu. Aussi bien au moyen orient, qu'en Asie ou en Afrique.
Réponse de le 17/03/2015 à 10:22 :
Me disais bien aussi que c'était de la faute des "autres"...
a écrit le 17/03/2015 à 8:41 :
La photo est quelque peu mal choisie. En effet, vous montrez une forêt dévastée...par le feu. Vous ne parlez pourant pas de charbon de bois dans l'article.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :