France : l'activité manufacturière touche un plus-bas depuis septembre 2016

 |   |  539  mots
(Crédits : Benoit Tessier)
L'indice composite PMI des directeurs d'achats est passé le mois dernier pour la première fois depuis 27 mois sous la barre des 50 points (à 49,7 contre 50,8 en novembre en France), un seuil qui distingue croissance et contraction de l'activité. Les nouvelles commandes ont chuté en décembre pour le troisième mois consécutif entraînant une grave baisse de la production et des ventes au plus-bas depuis août 2016. Dans ce contexte, les fabricants français ont réduit leurs effectifs en décembre pour le deuxième mois de suite.

L'activité dans le secteur manufacturier s'est contractée en France en décembre pour la première fois depuis septembre 2016, entraînée en territoire négatif par la forte baisse de la production dans un contexte perturbé par les répercussions du mouvement des "Gilets jaunes", selon la version définitive publiée mercredi par IHS Markit de son Indice PMI, un indicateur de conjoncture obtenu par le suivi de l'évolution de variables telles que les ventes, l'emploi, les stocks et les prix.

Le secteur manufacturier français n'est plus en croissance

Déjà en phase de ralentissement depuis le mois de septembre, l'indice PMI du secteur manufacturier est passé le mois dernier en deçà du seuil de 50 qui distingue croissance et contraction de l'activité. Il s'est établi à 49,7, conformément à la première estimation "flash" publiée mi-décembre.

En recul de plus d'un point par rapport à sa valeur de 50,8 en novembre,  il touche son plus bas niveau depuis septembre 2016. "Les entreprises interrogées attribuent notamment cette tendance à la faiblesse actuelle du secteur automobile ainsi qu'aux perturbations liées aux manifestations des 'Gilets jaunes'", souligne Eliott Kerr, économiste d'IHS Markit, cité dans un communiqué.

Les ventes au plus-bas depuis août 2016

Ce recul de l'activité dans le secteur manufacturier a principalement été alimenté par la baisse de la production, qui a enregistré le mois dernier son repli le plus marqué depuis avril 2015, soit sa deuxième diminution en trois mois. Parallèlement, le volume global des nouvelles commandes a fortement reculé en décembre pour le troisième mois consécutif.

Les ventes du secteur ont enregistré leur plus forte baisse depuis août 2016, sous l'effet "d'un affaiblissement de la demande dans le secteur de l'automobile ainsi que des mouvements de protestations sur le territoire français", précise IHS Markit dans son communiqué.

L'export en recul depuis quatre mois, des réductions d'effectifs à la clé

Les nouvelles commandes à l'export ont suivi une tendance comparable, enregistrant une quatrième baisse mensuelle consécutive et affichant en décembre leur recul le plus marqué depuis avril 2016.

Dans ce contexte de recul de l'activité et de ralentissement de la demande, les fabricants français ont réduit leurs effectifs en décembre pour le deuxième mois de suite.

Hausse des coûts des matières premières

Les entreprises interrogées signalent par ailleurs que leurs prix d'achat ont de nouveau augmenté en décembre, en lien avec la hausse du coût des matières premières et du carburant, même si l'inflation des coûts s'est repliée à son plus bas niveau depuis mai dernier.

La forte hausse des prix de vente s'est par conséquent poursuivie en décembre, les entreprises manufacturières cherchant à répercuter l'augmentation de leurs coûts sur leurs clients.

Inquiétude des industriels sur "une faiblesse prolongée de la demande"

Le niveau de confiance des industriels sur leurs perspectives d'activité à douze mois est tombé le mois dernier à un plus bas depuis avril 2016, sur fond d'inquiétudes sur "une faiblesse prolongée de la demande, notamment dans le secteur de l'automobile", note IHS Markit.

Lire aussi : Chine : l'indice PMI manufacturier sous la barre des 50, un plus-bas depuis 2016

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/01/2019 à 9:08 :
@La Tribune
Comment ce fait-il que mon commentaire qui répondait @Citoyen blasé 03/01/2019 à 9:15 ne soit pas visible alors même que @Citoyen blasé y a répondu à 18 :33 ?
Ca vaut une capture d'écran de plus !
Parce que ce n'est pas la première fois !
Et ma réponse n'était pas plus agressive que celle qui m'avait été adressée !
a écrit le 03/01/2019 à 11:23 :
Nos LREM sont les serviteurs des gens qui ont fait leur fortune en licenciant en france pour embaucher en chine. Non retenus par les politiciens qu'ils ont acheté comment voulez vous inverser le mouvement avec des gens qui n'ont que des déclarations d'intention à nous proposer ?

ALors qu'on ferait d'une pierre deux coups, on ferait revenir les emplois et donc la consommation et donc la croissance mais en plus on limiterait massivement la pollution mondiale à freiner la consommation de milliards d'objets de consommation en plastique fabriqués pour être jetés après avoir fait des dizaine de milliers de kilomètres en cargo.

Voilà le bon sens mais en UE nous avons toujours la même vieille oligarchie à sa tête qui ne sait que s'acharner sur ses citoyens trop engluée dans ses vieux ressentiments nauséabonds.

NOus n'avons plus aucun raison de continuer de faire fabriquer nos produits de consommation en Chine qui ne savent plus quoi en faire, mon père a commandé un néon et en a reçu deux, pour ma part c'est trois cartouches d'encre à la place d'une plus des dosettes nespresso. Si vous commandez un meuble qu'il arrive abimé soit ils vous remboursent et vous gardez quand même l'objet soit alors il vous en envoie un autre tout en vous demandant de garder le premier aussi... Les produits ne valent plus rien depuis que la chine les fabrique.

Bref ça ne va pas, la Chine produit à tour de bras beaucoup trop de produits de consommation et la guerre que lui mène les états unis fait qu'elle ne sait plus quoi faire de tout ces produits si ce n'est les brader alors que nous sommes en pleine déconfiture climatique et destruction par la pollution.

On est chez les fous et pas un média pour faire ce constat glaçant, alors mille fois oui monsieur Morin (autre article de la Tribune), il est temps de faire revenir l'intelligence chez nos dirigeants politiques et économiques c'est un certitude. Mais le peuvent'ils encore ? Quand on voit notre président paramétré pour tout casser cela reste à désespérer.
a écrit le 03/01/2019 à 11:16 :
Pour relancer l'automobile, il faut aller plus loin, chercher des valeurs minimas de la valeur euroncap, et débarrasser tous les véhicules en dessous d'un certain niveau, ça concerne clio, ax etc.
Le coût caché, accidents blessures est considérable.
Un exemple, le fils emprunte ma Daewoo Lanos norme euroncap après 2000 cause importation, ébloui tourne à gauche et coupe la route à une clio des années 90.
La clio est totalement détruite, 10 km/h de plus le jeune était mort mais le fils a du le secouer pour le ramener.
La Daewoo n'avait reculé que de 10 cm, s'il y avait eu un passager il n'aurait même pas été blessé.
Alors qu'est-ce que c'est de proposer 500€ par bagnole dangereuse et donner une prime de 2000€ pour une peu polluante.
a écrit le 03/01/2019 à 10:29 :
Le secteur automobile n'a pas su anticiper les évolutions technologiques.
Nos constructeurs continuent à s'entêter d'offrir que des moteurs thermiques alors qu'au minimum, il devrait offrir de l'hybride rechargeable puisque l'essentiel des déplacements se font dans un rayon de 40 à 50km maximum.
Personnellement, je ne vais pas changer de voiture tant qu'il n'y aura pas une offre adaptée aux exigences environnementales.
Quant à l'achat d'une voiture 100 % électrique tant qu'elles ne pourront pas assurer 500 km dans des conditions normales de conduite, leurs ventes ne décolleront pas.
a écrit le 02/01/2019 à 18:25 :
Avec une fabrication de produits de moyenne gamme (à part les produits de luxe) de niveau espagnol et avec des salaires supérieurs à ceux pratiqués en Allemagne comment voulez-vous que la France se positionne sur le marché mondial.
Réponse de le 03/01/2019 à 10:34 :
Les salaires nets payés aux Français ne sont plus élevés que ceux des Allemands, seulement quand il faut 10 Allemands pour faire un boulot, il faut 11 Français pour faire le même boulot. Le responsable ? les 35h évidemment ...
Réponse de le 03/01/2019 à 21:38 :
OK globalement sur votre commentaire.
Il me semble qu'on est dans la même vision des choses
Bien cordialement,
a écrit le 02/01/2019 à 17:27 :
acheter un vehicule thermique pour ne pas savoir si on va pouvoir rouler avec dans quatre ans ou ne pas pouvoir le revendre il faut etre dingue .quant aux electriques elles risquent d'etre obsoletes tres rapidement avec une revente tout aussi difficile. faisons durer notre diesel
a écrit le 02/01/2019 à 16:29 :
La baisse du secteur automobile n'a pas grand chose à voir avec les minions. Je pense que c'est lié à l'augmentation du prix du carburant et à un accroissement de la répression routière. Le conducteur est aujourd'hui criminalisé : un pollueur chauffard.
Réponse de le 03/01/2019 à 11:23 :
C'est vrai que comme conducteur depuis 50 ans j'ai bien du être considéré comme un criminel en puissance bien plus que 50 fois et une seule dans la rue en 70 ans, il n'y a pas franchement de démocratie, il n'y a pas équilibre entre les 37 millions d'automobilistes et les 30 autres millions de piétons.
Sans doute des non-dits mais des ressentis des gilets jaunes.
a écrit le 02/01/2019 à 12:46 :
Bonne année à toutes et tous, et aux rédactions de La Tribune et de La Tribune Afrique.
En attendant des jours meilleurs, et sans attendre les gilets jaunes, j'ai fait une passe non exhaustive sur des investissement annoncés durant ce mois de décembre 2018 :
La ré-industrialisation accélère nettement, ca décoiffe comme jamais !
---
Pour rappel 2018 :
Ouverture d’usines, extension, fermetures: les 18 opérations symboliques pour l'industrie française en 2018
https://www.usinenouvelle.com/editorial/ouverture-d-usines-extension-fermetures-les-18-operations-symboliques-pour-l-industrie-francaise-en-2018.N785669
---
Annonces mois dernier, sauf erreurs dans ces copiés un peu rapides :
30/11/18 NVH Medicinal investit 8 millions d’euros dans son nouvel outil industriel à Dijon
04/12/18 Guerlain investit dans ses crèmes et embauche à Chartres
05/12/18 Smurfit Kappa investit dans l’emballage premium et s’implante en Bretagne
05/12/18 Alibaba à Liège: le groupe chinois va y investir 75 millions pour son premier hub européen
https://trends.levif.be/economie/entreprises/alibaba-a-liege-le-groupe-chinois-va-y-investir-75-millions-pour-son-premier-hub-europeen/article-normal-1062963.html?cookie_check=1546409324
05/12/18 Stof s'agrandit Gravoux à Saint-Bonnet-le-Château, la surface de stockage actuelle de 11 000 m2 sera alors doublée
06/12/18 Chimie : Elkem Silicones s'offre un nouveau centre de R&D à Saint-Fons. 25 M€.
06/12/18 Les Chantiers de l'Atlantique s'agrandissent, + 17 000 m2, 16 M€.
https://www.usinenouvelle.com/article/les-chantiers-de-l-atlantique-s-agrandissent.N777804
07/12/12 Une nouvelle usine 4.0 pour Atlantem en 2019 et des emplois à la clé. Une usine de production de 18 000 m2, à Saint-Sauveur-des-Landes, 20 M€.
http://www.verreetprotections.com/atlantem-pose-la-premiere-pierre-de-son-usine-4-0-de-menuiseries-am-x-a-fougeres/
11/12/18 La Biscuiterie de l’Abbaye va investir 5 millions d’euros
11/12/18 Noma composites recrute et investit dans l'Orne
12/12/18 Mars investit en Alsace... pour abandonner le dioxyde de titane dans ses M&M's. 70 M€ à Haguenau
https://www.lsa-conso.fr/mars-investit-plus-de-70-m-dans-son-usine-d-haguenau-en-alsace,306181
12/12/18 Industrie. Microsteel-CIMD s’agrandit et recrute en Bretagne. 900 m² d’agrandissement
https://www.ouest-france.fr/bretagne/vern-sur-seiche-35770/microsteel-cimd-s-agrandit-et-recrute-6127397
16/12/18 Paimbœuf, Framatome (EDF) démarre un chantier à 18 M€. Pour répondre à la demande en hausse des tubes en Zirconium.
17/12/18 Cuir Marin de France : une tannerie dans le Beaujolais en 2019, Startup, spécialisée dans les peaux de poissons et le tannage végétal.
18/12/18 Castres-Mazamet, la société Sysélec va investir 4,5 millions d'euros sur la zone du Causse
http://www.letarnlibre.com/2018/12/18/7939-castres-mazamet-societe-syselec-investir-millions-euros-sur-zone-causse.html
19/12/18 Léa Compagnie Biodiversité : plusieurs millions d’investissements en Auvergne-Rhône-Alpes
https://acteursdeleconomie.latribune.fr/strategie/2018-12-19/lea-compagnie-biodiversite-plusieurs-millions-d-investissements-en-auvergne-rhone-alpes-801438.html
21/12/18 250 millions d’euros d’investissements sur le site alsacien Butachimie de Solvay Chalampé
21/12/18 Diager investit 8,5 millions d’euros et s’agrandit
21/12/18 A Jarnages, Atulam investit 5 millions d'euros dans son usine du futur
21/12/18 Entech smart energies investit 5 millions d'euros dans une usine
24/12/18 Aménagements d'envergure pour le cognac Hennessy en Charente
(1 milliard d’investissement, là ça tape fort !)
25/12/18 Louis Vuitton (LVMH) s'étend dans les Pays de la Loire. + 250 emplois.
26/12/18 Le groupe Lacroix renforce son implantation en Bourgogne-Franche-Comté, 20 M€.
28/12/18 Un cinquième site de production pour le groupe Maroquinerie Thomas
28/12/18 Viry-Châtillon : l’usine Renault Sport va pouvoir s’étendre. L’extension nécessaire à l’arrivée de 150 salariés supplémentaires
30/12/18 Uspalla, le laboratoire va réaliser des travaux d’agrandissement (300 m2) pour créer une nouvelle salle de fabrication, agrandir la surface de conditionnement et bénéficier d’une surface de stockage suffisante.
30/12/18 Ovoteam s’agrandit à Plaintel, près de Saint-Brieuc. Nouveau bâtiment de + de 1000 m2
01/01/19 Granulats Pignet Stref. Une usine de traitement de granulats marins en construction en bord de Seine. 13,5 M€ à Saint-Jean-de-Folleville.
---
Bon c'est long une France qui se réindustrialise.
Il faut aussi tenir compte des relocalisation et des transferts de productions de l'étranger ver la France.
---
Relocalisation offerte au Citoyen blasant :
https://www.capital.fr/entreprises-marches/bijoux-delaissant-lasie-mauboussin-a-relocalise-sa-production-en-europe-1309243
---
Pourvu que cela dure
Réponse de le 02/01/2019 à 14:01 :
Excellente nouvelle pour les rentrées fiscales!Toutes ces nouvelles usines,c'est plus de cotisations, de taxes foncières et autres CFE pour l'état.Comment redéployer ce bonus?Une partie devrait servir a la réévaluation des salaires bloqués des fonctionnaires.L'autre aux collectivités locales qui en ont bien besoin!
Réponse de le 02/01/2019 à 14:20 :
tout ce baratin pour une croissance quasi nulle, une dette qui explose, le chômage qui ne baisse pas DU TOUT, déficit record européen quasiment à 3.5% 2019, des prélèvements qui augmentent, une dépense publique qui stagne, une déprime profonde du peuple.etc,.... vous me direz ça va venir, mais combien d'années macron a besoin, je rappelle qu'il était ministre de l'économie d'hollande et les résultats calamiteux qu'il a eus, depuis 18 mois passés, AUCUN résultat,n aucune réforme DIGNE RIEN du vent.
Réponse de le 02/01/2019 à 15:10 :
@élu ps
Labonne nouvelle c'est les créations de postes qui vont être générées par ces nouvelles usines ou ces extensions d'usines.
Arrêtez donc de foutre la zizanie, on la connaît votre musique contraire aux idées que vous défendez ! Personne n'est dupe. Pas utile de tirer sur l'ambulance PS, ses portes paroles avec œillères font déjà le job très bien !
Et apprenez donc à lire, ce sont beaucoup d'investissements dans des régions rurales. Et je pense que ces entreprises préféreraient que les impôts et taxes qu'elles régleront servent à booster d'autres entreprises et la recherche pour continuer à relancer l'industrie. Mais mis à part çà, le modèle social français, que personne ne veut quitter, a aussi besoin de fonctionnaires.
Pas utile d'opposer le public et le privé, l'Etat et les collectivités doivent faire le même effort que le privé : continuer à réformer et moderniser leurs services. Certains ministères font bien le job, d'autres trainent.
Donc embaucher ou dégraisser en fonction des besoins réels.
Les citoyens veulent des services ni sous ou sur dimensionnés, bien calibrés, efficaces, donc économes et bien organisés, qu'ils soient publics ou privés !
Réponse de le 02/01/2019 à 16:24 :
Investissement en France avec "Alibaba à Liège où le groupe chinois va investir 75 millions d'euros". Avec cette information, vous allez générer un incident diplomatique avec la Belgique...Vous avez oublié mon voisin qui fait agrandir sa piscine: 22 K€ d'investissement.
Réponse de le 02/01/2019 à 16:54 :
apparemment vous êtes confus, un copié-collé pour vous c'est le top, mais comprenez vous ce que vous copiez? car Liège pas France, de plus si vous vous référiez aux années antérieures vous auriez vu et su que ce phénomène de rapatriement même marginal était de mise. si vous comparez avec l'Allemagne, Pays bas ou Autriche ou Pologne, ou Estonie, ou partout eux font mieux....d'ailleurs vos qq CC ne font à tout casser qu qq centaines d'emplois, et macron lui a créé des centaines de milliers de chômeurs avec hollande puis seul comme un grand.
Réponse de le 02/01/2019 à 18:26 :
Une ligne que j'ai oublié d'effacer, c'est ça quand je copie vite fait des lignes sur différents sites,......... après une nuit blanche.
A ce moment, la souris était l'entité la plus intelligente.
Donc mon : "sauf erreurs dans ces copiés un peu rapides" était bien choisi.
Promis ce soir je dors.
Réponse de le 03/01/2019 à 9:15 :
"Relocalisation offerte au Citoyen blasant"

Mon pauvre vieux vous ne savez plus comment faire pour attirer mon attention.

Vous commencez à me faire un peu pitié là, voulez vous que je vous donne mon mail vu que vous avez apriori réellement besoin de parler ?

Mon pauvre ami dire que moi je vous oublie aussitôt vous avoir lu alors que vous rêvez visiblement de moi toutes les nuits, désolé vraiment hein... -_-
Réponse de le 03/01/2019 à 18:33 :
"Mon pauvre vieux", votre attention, je m'en tape grave !

Vous reprenez une expression que j'utilise afin d'exprimer votre manque total d'originalité et en plus vous ne voulez pas attirer mon attention en me citant dans votre foutoir écrit ?

LÀ faut m'expliquer mon gars parce que définitivement je te comprends pas...

Quant tu interpelles quelqu'un dans la rue c'est pour ensuite l'ignorer ?

Ah mais t'es jamais allé dans la rue toi c'est vrai.
Réponse de le 04/01/2019 à 12:08 :
@Citoyen blasé
Comme ma première réponse avait été censurée, je vais faire cours
1) Je ne vous ai pas tutoyé, faites donc de même, svp.
2) "Ah mais t'es jamais allé dans la rue toi c'est vrai" mais quand savez vous donc? Changez de pseudo : Madame Irma !
3) Votre agressivité vous décrédibilise !
a écrit le 02/01/2019 à 11:38 :
Nos LREM sont les serviteurs des gens qui ont fait leur fortune en licenciant en france pour embaucher en chine. Non retenus par les politiciens qu'ils ont acheté comment voulez vous inverser le mouvement avec des gens qui n'ont que des déclarations d'intention à nous proposer ?

ALors qu'on ferait d'une pierre deux coups, on ferait revenir les emplois et donc la consommation et donc la croissance mais en plus on limiterait massivement la pollution mondiale à freiner la consommation de milliards d'objets de consommation en plastique fabriqués pour être jetés après avoir fait des dizaine de milliers de kilomètres en cargo.

Voilà le bon sens mais en UE nous avons toujours la même vieille oligarchie à sa tête qui ne sait que s'acharner sur ses citoyens trop engluée dans ses vieux ressentiments nauséabonds.

NOus n'avons plus aucun raison de continuer de faire fabriquer nos produits de consommation en Chine qui ne savent plus quoi en faire, mon père a commandé un néon et en a reçu deux, pour ma part c'est trois cartouches d'encre à la place d'une plus des dosettes nespresso. Si vous commandez un meuble qu'il arrive abimé soit ils vous remboursent et vous gardez quand même l'objet soit alors il vous en envoie un autre tout en vous demandant de garder le premier aussi... Les produits ne valent plus rien depuis que la chine les fabrique.

Bref ça ne va pas, la Chine produit à tour de bras beaucoup trop de produits de consommation et la guerre que lui mène les états unis fait qu'elle ne sait plus quoi faire de tout ces produits si ce n'est les brader alors que nous sommes en pleine déconfiture climatique et destruction par la pollution.

On est chez les fous et pas un média pour faire ce constat glaçant, alors mille fois oui monsieur Morin (autre article de la Tribune), il est temps de faire revenir l'intelligence chez nos dirigeants politiques et économiques c'est un certitude. Mais le peuvent'ils encore ? Quand on voit notre président paramétré pour tout casser cela reste à désespérer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :