15.000 emplois menacés dans le ferroviaire

D'après la Fédération des industries ferroviaires, entre 10.000 et 15.000 emplois seraient menacés sans une impulsion des pouvoirs publics. Le ralentissement pourrait commencer dès 2015 et se poursuivre jusqu'en 2019.
L'activité ferroviaire française est menacée par le déclin des commandes publiques.
L'activité ferroviaire française est menacée par le déclin des commandes publiques. (Crédits : <small>Reuters/<a href="http://www)

Entre 10.000 et 15.000 emplois seraient menacés d'ici 2018 par la baisse d'activité de l'industrie ferroviaire, selon la Fédération des industries ferroviaires (FIF), qui appelle les pouvoirs publics, en charge de ces commandes, à prendre des décisions très rapidement.

La FIF s'est alarmée de cette baisse d'activité le 19 novembre lors d'un comité stratégique, et a notamment fait état, dans un document dont l'AFP a obtenu copie, de "10.000 emplois industriels en risque dans la filière, plus de 15.000 au total, sans compter la baisse d'activité induite dans les services de proximité", confirmant une information des Échos.

"Pour l'ensemble des activités ferroviaires en matériel roulant (hors matériel urbain et péri-urbain), le chiffre d'affaires France passe de 1,4 milliard d'euros en 2013 à 300 millions d'euros en 2018 tandis que l'activité rénovation reste très limitée, et l'activité "services" reste nulle", anticipe la FIF.

Le ralentissement de l'activité déjà planifié

Concernant les TGV, l'activité "fléchit à partir de 2017 pour devenir nulle en 2019", et il n'y a "plus d'activité pour l'ingénierie à partir de 2015". Pour les trains Intercités, TER et Transilien, l'activité "s'écroule dès 2016 pour devenir quasiment nulle en 2017" ne comprenant "aucune perspective".

La construction de locomotives est "nulle depuis 2013, aucune perspective", celle de voitures, tractées par ces locomotives, est "nulle depuis une longue période", et celle de wagons de marchandises, "très limitée". Le transport urbain connaît également une activité faible, seules les commandes de métros restent stables.

Le Nord et l'Est de la France touchés

Les usines Alstom de Belfort, Aytré (Charente-Maritime) et Reichshoffen (Bas-Rhin) verraient notamment leur activité chuter. D'après l'état actuel des commandes, la FIF souligne qu'il n'y aura "plus d'activité sur Belfort à la fin du programme TGV en cours", et qu'"à la fin du TGV, Aytré n'a plus que du (tramway) Citadis". L'usine du constructeur Bombardier à Crespin (Nord) "a une charge en chute libre dès fin 2015, idem pour Reichsoffen", ajoute la FIF.

Une impulsion publique attendue

La fédération a notamment appelé les pouvoirs publics à lever des options sur des contrats de TER, à transférer sur 2016-2017 une partie de la charge de 2014-2015, à maintenir un niveau minimum de production de TGV, mais aussi à définir les rénovations de lignes ferroviaires, les constructions de lignes à grande vitesse, ou relancer le fret ferroviaire.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 33
à écrit le 25/11/2014 à 14:17
Signaler
Impulsion publique ? Il n'y a plus d'argent. Alors.

à écrit le 25/11/2014 à 11:03
Signaler
Voilà un sujet typiquement français. Notre pays été dans le matériel ferroviaire à la pointe pendant des décennies avec cette maladie française pour ce type d’entreprises de dormir sur le pactole des contrats nationaux plus ou moins étatiques d’aill...

à écrit le 25/11/2014 à 8:34
Signaler
tres bonne nouvelle on n a plus bession de fabriquer des trains et des lignes car on est trés bien équipé on va pouvoir transferer toute cet argent dans la recherche médicale ou le logement

à écrit le 25/11/2014 à 1:00
Signaler
Sans clientèle point de salut. Merci aux cégétistes!

le 25/11/2014 à 8:21
Signaler
sans vouloir leur mettre tout sur le dos, ces pseudo syndicalistes feraient bien de faire un peu d'introspection !

à écrit le 24/11/2014 à 23:21
Signaler
Une locomotive à traction électrique...c'est sans obsolescence programmée. C'est réparable et ça peut durer plusieurs dizaines d'années. Idem pour tous les matériels roulants. Il n'est venu à l'idée d'aucun "économiste" qu'à force de construire des ...

le 25/11/2014 à 7:13
Signaler
Et oui, que font nos économistes? Ils raisonnent comme au temps de Marx, en ignorant le role de l'énergie dans le développement de l'économie. L'énergie remplace le travail.

le 25/11/2014 à 7:46
Signaler
On a le travail, le capital et l'énergie. Les cotisations de retraites doivent être réparties sur le travail, sur le capital et sur l'énergie.

le 25/11/2014 à 8:05
Signaler
Aux jéco de Lyon, pourtant pilotées par la Tribune, on n'a pas évoqué le role de l'énergie. Pourquoi cet oubli?

le 25/11/2014 à 8:23
Signaler
Le problème du ferroviaire est lié aux cotisations de retraites qui déséquilibrent la concurrence avec la route.

le 25/11/2014 à 8:36
Signaler
@gépé: ras le bol de votre monomanie qui tourne en boucle depuis des mois, et qui ne résoudrait en rien les problèmes

le 25/11/2014 à 10:25
Signaler
Cela résoudrait les retraites, le chomage, le retour de la croissance, le climat. On a bien tort de s'en priver. Merci.

à écrit le 24/11/2014 à 21:14
Signaler
Le déclin accéléré des trains d'équilibre du territoire (les "corails) devrait signifier un plan d'action général car contribuant à l'aménagement de nos régions sans faire exploser les prix des billets contrairement à ceux du TGV .Il faut rendre le t...

à écrit le 24/11/2014 à 20:14
Signaler
Savoir s'adapter point... Il faut des commandes publiques pour les trains ? 15000 emplois mais pourtant tout le monde dit qu'il n'y a pas de sous ? Cherchez l'erreur ! On ne peut pas dire tout et son contraire. Aux entreprises de s'adapte...

à écrit le 24/11/2014 à 19:58
Signaler
Il y a aussi un fort ralentissement des commandes de chars à boeuf et de métiers à tricoter............... Il faudrait donc une fois de plus que l'état intervienne sur le dos du contribuable pour sauver ces activités qui ont vécu grassement sans trop...

à écrit le 24/11/2014 à 19:49
Signaler
...la fabrique à rond-point qui fonctionne à fond...!

à écrit le 24/11/2014 à 19:41
Signaler
Toutes ces structures artificielles entretenues par l'état vont s'effondrer enfin. La gabegie publique prend fin. Le contribuable est saigné et le privé est écrasé par les fonctionnaires et assimilés. L'URSS a vécu ce genre d'effondrement. Le modèle ...

le 25/11/2014 à 0:36
Signaler
Si ce pays ne te plait plus,fait ta valise! En attendant ,c'est ce modèle de m... qui t'a permis d'étudier,de te soigner,de te donner à manger,de voter,de te promener librement... Pathétique un tel commentaire....

le 03/07/2016 à 7:15
Signaler
Mais il n'en demeure pas moins que les gens doivent être mis à égalité de traitement : si tout le monde ne peut pas être fonctionnaire avec emploi protégé à vie et avec régimes spéciaux de retraites, il faut le faire pour personne.Je croyais que le m...

à écrit le 24/11/2014 à 19:03
Signaler
Et ces Régimes Spéciaux de Retraite "autonomes" qui mettent en lourdes difficultés et sacrifices incessants, les Assurés du Régime Général de retraite Sécu. Nous devons subventionner leur déficit annuel pour 8 milliards d'eur/an. Ou ils prennent leur...

le 24/11/2014 à 19:28
Signaler
Si ces retraites existaient et qu'elles étaient attractives, vous croyez vraiment qu'ils continueraient à travailler???

le 24/11/2014 à 19:49
Signaler
Si cela avait été fait, le Régime Vieillesse Sécu, aurait été encore excédentaire. C'est donc pour eux, que les retraites sont gelées, que l'age de la retraite est reculé de deux ans, que la durée de cotisation est portée à 43ans. Sinon l'on pouvait ...

le 24/11/2014 à 21:08
Signaler
à vous lire c'est toujours la faute des autres ! Bons économistes vous êtes ! Et le déséquilibre remarquable des régimes de retraite complémentaires où pourtant il n'y a pas de cotisants issus des régimes spéciaux ? C'est la "faute" à qui ? A vous pe...

à écrit le 24/11/2014 à 18:35
Signaler
il faudrait au moins assurer la préférence nationale , pas comme ce M.Huchon président PS de la région Ile de France qui commande ses TER au Canadien BOMBARDIER ! faut le faire ! faut dire aussi que sa voiture de fonction est une SAAB ! alors que da...

le 24/11/2014 à 21:11
Signaler
"romany" , je vous engage à regarder où sont fabriqués les produits ! Si BOMBARDIER est Canadien , certaines de ses usines sont en France comme celle de Crespin dans le Nord avec plus de 1000 salariés ! (sans compter les sous-traitants) Le pavillon d...

le 03/07/2016 à 6:42
Signaler
Nous sommes dans un monde concurrentiel et la préférence nationale doit se gagner, comme pour toute entreprise.Je vois pas pourquoi alstom aurait le monopole.

à écrit le 24/11/2014 à 18:22
Signaler
Que de bonnes nouvelles, quotidiennement.

à écrit le 24/11/2014 à 17:24
Signaler
Et oui à force de taper sur les entreprises publiques (ou semi publiques comme EDF) ils ont oubliés qu'elles dépensaient chaque années des milliards d'euros d’achats et participaient très activement à la croissance et à la vie du pays.........mainten...

le 24/11/2014 à 17:31
Signaler
Eh oui, ça roule, ça roule ainsiq ue la locomotive TGV sur la photo, rien à voir avec sa similaire chinoise (qui a roulà à la même allure en tirant une immense rame pleine d'usagers), mais peu importe, on fait du tapage médiatique, on vante les bobar...

le 24/11/2014 à 18:12
Signaler
rien a voir avec les directives de bruxelles, c'est juste que l'argent des autres pour tout financer a atteins ses limites. Quand y en a plus, y en a plus. On peut encore presser et récupérer quelques gouttes, ça ne financera que le PQ des adminis...

le 24/11/2014 à 18:21
Signaler
Et avec quel argent va t'on passer commande ?

le 24/11/2014 à 20:16
Signaler
La photo c'est le train su record du monde de vitesse ce n'est pas une rame d'exploitation.... Votre commentaire est donc totalement stupide...

le 25/11/2014 à 10:17
Signaler
Je pense que le commentaire de Raccourci est pertinent, il parle que pour battre le recorde du monde de vitesse, le "TGV" chinois n'était pas composé d'une seule locomotive, mais de toute une rame avec des passagers. Donc la comparaison de Raccourci ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.