LTDE

Prime à la conversion : AutoVisual compare les occasions

 |   |  317  mots
(Crédits : Pixabay)
Depuis le 1er janvier dernier, il est possible de bénéficier d’une aide de l’État lors de l’achat d’un véhicule peu polluant. Cette prime à la conversion nécessite néanmoins de trouver le bon modèle correspondant aux exigences de l’État.

Afin de percevoir la prime à la conversion, plusieurs critères doivent être remplis. Cumulable avec le bonus écologique pour l'achat d'un véhicule neuf, ce petit coup de pouce de l'État s'applique aussi aux véhicules d'occasion.

Premier critère : vous devez mettre à la casse votre ancien véhicule immatriculé avant 2001 pour les diesels, et avant 1997 pour les essences.

Le montant de la prime varie de 1 000 euros pour les contribuables imposables, à 2 000 euros pour les non imposables. Le véhicule acheté doit être classé Crit'air 1 ou 2 et émettre moins de 130 g/km de CO2.

Des critères très précis qui rendent la recherche d'une nouvelle voiture plus difficile. Comment s'assurer des émissions de CO2 d'un véhicule d'occasion ou comparer des modèles éligibles ? C'est pour répondre à ces problématiques que le moteur de recherche AutoVisual a vu le jour.

AutoVisual fait rimer gain de temps et fiabilité

La start-up AutoVisual a été fondée en 2015 par deux ingénieurs français. Premier moteur de recherche européen de voitures d'occasion, il analyse les petites annonces automobiles de particuliers et de professionnels de plus de 41 sites internet d'Europe de l'Ouest.

AutoVisual répertorie et compare près de quatre millions d'annonces à tout moment, facilitant ainsi la recherche d'un véhicule répondant aux exigences de la prime à la conversion. Chaque jour, 100 000 nouvelles annonces sont disponibles, associées à une recherche simplifiée et intuitive par :

  • carrosserie ;
  • année ;
  • cylindrée ;
  • carburant ;
  • site d'annonces..

Pour les personnes désireuses d'acheter une voiture ouvrant droit à la prime à la conversion, AutoVisual a mis en évidence les émissions de CO2 sur chaque véhicule. Et pour toujours plus d'économies, il est même possible de suivre l'historique de chaque petite annonce et de constater l'évolution du prix affiché. L'indicateur de bonnes affaires compare quant à lui les annonces entre elles afin d'aider les acheteurs dans leurs négociations.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :