Boulanger dans le piège de Saturn

L'enseigne d'électroménager n'a pas réussi à digérer les 35 magasins Saturn repris il y a un an. Elle doit maintenant reclasser 600 personnes.

3 mn

Boulanger espérait rentabiliser le rachat de Saturn en trois ans.

Boulanger paye une grosse erreur de timing. Un an après avoir racheté les magasins français de Saturn à l'allemand Metro, l'enseigne d'électroménager élargit son plan de sauvegarde de l'emploi à 600 postes. En février, le distributeur détenu par l'Association familiale Mulliez prévoyait déjà de reclasser 394 personnes. Parmi elles, beaucoup sont employées par la centrale d'achat de Saturn à Ris-Orangis (Essonne) et dans des magasins qui font doublon avec ceux de la centrale de Boulanger à Lesquin (Nord). Quatre mois plus tard, l'enseigne ajoute 200 autres postes. En cause : les suites du rachat de 35 magasins de l'enseigne déficitaire Saturn.

Aucun magasin n'a trouvé peneur

Bouclée en juillet 2011, l'opération qui concernait 2.000 salariés devait permettre à Boulanger de franchir allègrement la barre de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, de développer sa notoriété d'un coup, partout en France avec plus de 100 magasins, et de mieux aiguillonner Darty, leader absolu du marché de la distribution d'électroménager. Mais depuis, l'enseigne n'est pas parvenue à se défaire de six magasins (Angers, Aubergenville, Le Havre, Mulhouse, Toulon et Tours) dont, , l'Autorité de la Concurrence exigeait la cession pour position dominante régionale dans un délai de six mois.

« Aucun n'a trouvé preneur », déplore Christophe de Rolland, directeur général délégué, chargé depuis trois mois de gérer le dossier Saturn auprès de Francis Cordelette, directeur général de Boulanger. Cette cession était fort compliquée. L'Autorité de la Concurrence exigeait la cession des fonds de commerce à d'autres enseignes d'électroménager. Or, elles sont rares en France ; la principale est Darty. Et le marché de l'électroménager se complique sous la pression du e-commerce (plus de 10% des ventes). Depuis 2011, les ventes de TV chutent. Qui pouvait dès lors s'aventurer à reprendre des anciens magasins Saturn avec leur personnel ?

Des mesures d'accompagnement pour tous

Mi-avril, l'Autorité de la Concurrence a accordé le droit à Boulanger de céder ses baux à des enseignes alimentaires qui exploitent des rayons d'électroménager. Bien que l'enseigne puisse alors céder ces magasins sans, cette fois, le personnel, ce ne sera guère plus aisé ; les hypermarchés s'interrogent précisément sur l'avenir de ce rayon dans leurs magasins (Casino l'a transféré à son site Cdiscount). Mais la décision de l'Autorité de la Concurrence a au moins le mérite d'accorder plus de souplesse dans la gestion du personnel de ces six magasins (300 personnes environ). « Ils pourront soit rejoindre Boulanger, soit bénéficier des mesures d'accompagnement du plan de sauvegarde de l'emploi », assure Christophe de Rolland.

Contactés par La Tribune, les représentants du personnel des anciens magasins Saturn n'étaient pas en mesure de commenter cette annonce. « Nous venons d'apprendre cette mesure d'élargissement du PSE. C'est une surprise », indiquent-ils. Selon Boulanger, cet épisode ne doit pas remettre en cause la pertinence du rachat de Saturn. « Il n'y a aucune modification du plan de marche établi », observe Christophe de Rolland. A l'époque, Boulanger espérait « rétablir la rentabilité de Saturn en trois ans ». Cette grosse opération de croissance externe lui coûte cher.
 

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 29/08/2012 à 18:04
Signaler
Je suis un salarié sur le départ, et je viens témoigner de cette "casse sociale". C'est vrai que la DRH pensait que ce rachat se passerai beaucoup mieux, c'est vrai qu'il y a eu de vrai abus, pour faire le "ménage"... Mais si des choses inacceptable...

à écrit le 28/08/2012 à 13:56
Signaler
Mon Dieu que dire de tous ces commentaires !!! Rien, je suis un ancien Saturn et maintenant un Cap Boulanger. Je boss dans un magasin doublons et encore je devrait plutot dire le magasin poubelle d Ile de France comme dit notre direction. Effectiveme...

le 28/08/2012 à 17:42
Signaler
Tu es de quel magasin, moi je suis un ancien de celui de Creteil. Bon courage dans tous les cas.

à écrit le 16/07/2012 à 12:17
Signaler
A Mulhouse il y a maintenant 3 Boulanger...sont pas dans la m....e. Et Saturn était moins cher.

à écrit le 15/07/2012 à 19:52
Signaler
Les ex saturn qui ralent tout le temps...en meme c est toujours les memes qui ralent quelque soit le contexte,l enseigne etc etc les loosers quoi......deja estimez vous heureux d avoir un taf surtout en ce moment.....ne crachez pas dans la soupe....p...

le 21/09/2012 à 9:38
Signaler
pauvre mec , tu verras si ça t'arrive

le 16/12/2012 à 23:40
Signaler
Ah la la... Je crois que les ex-saturn n ont toujours pas compris que leurs boîte été entrain de couler... À les écouter tout été bo Chez saturn... Pour répondre à tout ou parti de ce qui est écrit... Oui saturn avait plus de passage client normal c ...

à écrit le 11/07/2012 à 23:25
Signaler
Tu n'as pas besoin de t'acharner sur les employés et tout !! Excuse moi mais à Boulanger ,les employés ne sont pas là pour les clients mais plus pour leurs commissions ! Alors qu'à Saturn les employés étaient beaucoup plus contents quand leurs client...

le 25/09/2012 à 18:35
Signaler
Ouais mais les vendeurs chez SATURN, ils étaient payé au SMIC ! Et il n'y avait pas de prime !!

le 24/10/2012 à 18:38
Signaler
Moi j'étais cliente de saturn et je n'acheterai jamais chez boulanger j'ai eu la rage quand j'ai appri que saturn fermait!!! Car c'est le seul qui proposait des achat en 36 fois sans frai Boulanger ne propose que des crédit à taux c'est normale que l...

le 16/12/2012 à 23:21
Signaler
Saturn et boulanger non rien a voir... C est comme si Tu compare un magasin Leclerc avec un magasin lidl... Pas du tout la même politique commercial... Et pour le 36 fois sans frais ba... Si ta pas de sous n acheté pas ;-)

à écrit le 11/07/2012 à 16:47
Signaler
Après le sixième continent de déchets une nouvelle planète de déchets : saturn. J'ai effectué un seul achat dans cette enseigne (heureusement le produit était bon!) ; la foire fouille de l'électronique, un magasin immense dégoulinant de produits pour...

le 30/12/2012 à 22:53
Signaler
Vous parlez tous mais ce que vous devez savoir c'est que a l'heure d'aujourd'hui les gens vous avez un Taf je connais quelque personne qui se trouvait a saturn dans le 95 ba quand ça a fermé pour boulanger il étai pas trÚs content mais il avai un...

le 07/04/2013 à 10:51
Signaler
bonjour, g une question a savoir est ce que saturn avait suivi une procédure de redressement judiciaire avant d'etre racheter???

le 22/04/2013 à 20:47
Signaler
Non pas de redressement, nous avons navigué sur les injections de cash des actionnaires qui nous ont portés à bout de bras toutes ces années. En cas de non reprise par HTM, les choses auraient sans doute été différentes... Si je prends l'exemple de ...

le 12/12/2014 à 16:34
Signaler
Moi j'amais bien mes saturnes de lyon (on en avait 3), on y trouvait des bluay au prix de Amazon (et pas à celui de la FNAC même les "prix verts" - lol). Quand ils ont été repris par Boulanger, les prix sont revenus au prix de la FNAC, je suis retou...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.