Les drives ont le vent en poupe en France, 61 nouveaux ont ouvert en septembre

 |   |  339  mots
(Crédits : Reuters)
La France compte au total 2.707 drives, dont 61 ont été nouvellement créés en septembre 2013, selon le magazine spécialisé dans la distribution LSA.

Les distributeurs ont continué de parier sur le développement des drives en septembre. Selon le magazine spécialisé dans la distribution LSA, 61 nouveaux points de vente ont ouvert en France le mois dernier, soit autant qu'en août et beaucoup plus qu'en juillet (17).

Au total, il y en a 2.707 répartis à travers toute la France.  Dans le détail, "Intermarché arrive en tête avec 18 ouvertures et Carrefour en seconde position avec16 ouvertures. Avec un total 213 drives déportés, Leclerc domine largement ce format. De son côté, Système U domine le classement des drives picking avec 57" écrit LSA.

Des ouvertures rapides avant le vote de la loi Alur?

Néanmoins, le rythme de ces ouvertures a pu être dopé par l'anticipation d'une évolution de la législation par les distributeurs. En effet, pour l'instant, l'ouverture de l'un de ces entrepôts qui permettent de récupérer des achats passés via Internet n'est soumise qu'à un permis de construire et non à autorisation de la mairie car n'étant pas considérés comme des points de vente.

>> Distribution: bientôt des règles de conduite pour les drives?

Au mois de juin, Sylvia Pinel avait fait savoir qu'elle souhaité une règlementation de ces drives.

>> Distribution: le gouvernement veut éviter les dérapages des "drives"

C'est en cours depuis début septembre. Une partie de la loi Alur, défendue par Cécile Duflot, propose que les drive soient désormais soumis à des demandes d'autorisation commerciale, comme les autres commerces. Le texte a été voté à l'Assemblée nationale. Il est actuellement examiné par le Sénat.

S'il est adopté, seuls les drive pleinement intégrés à un magasin existant et n'entrainant pas la création d'une surface de plus de 20m² n'auront pas besoin d'une autorisation d'exploitation commerciale, selon un amendement radical de gauche voté vendredi 13 septembre.

Autre frein à la multiplication des drives: suite à cette loi, il seraient désormais assujettis à la loi Tascom, la taxe sur les surfaces commerciales.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/10/2013 à 11:18 :
"... depuis l'adoption de la Loi en septembre".... Bravo, cette Loi est seulement au Sénat actuellement, avant son retour à l'Assemblée. Piètre travail journalistique !
a écrit le 18/10/2013 à 11:11 :
On peut supposer que ces magasins sélectionnent encore plus leurs produits pour garantir une qualité qu'on achètera les yeux fermés. Alors, encore plus de produits écartés car non conformes, encore plus de gaspillage?
a écrit le 17/10/2013 à 21:47 :
Il faut toujours freiner et que l'état mette son nez dans les initiatives nouvelles avec des taxes bien sûr !
a écrit le 17/10/2013 à 20:15 :
même produit même prix mais moins de rentabilité sauf que l effet de mode fonctionne .
donc on va augmenter les produits a l intérieur de hyper pour s y retrouver!
Réponse de le 22/01/2014 à 12:03 :
on va les augmenter partout..... je trouverais légitime de faire payer le servie à celui qui l'utilise, c'est à dire un "forfait" préparation de commande mentionné sur le ticket de caisse...

d'autre part, je suis pour les drives accolés au point de vente, mais absolument contre les drive "entrepôt" comme ceux de Leclerc ou les condition de travail sont épouvantable...... du type amazone.....
a écrit le 17/10/2013 à 19:58 :
tout ceci est un effet de mode, moi je vois dis ça marchera pas, je vois l'avenir.
Réponse de le 18/10/2013 à 9:49 :
bien pratique pour les handicapés , les femmes (pour les sacs lourds ) ect ....
gain de temps ...
a écrit le 17/10/2013 à 18:14 :
Un hypemarché classique détruit 5 emplois alentours dans un rayon de 20kms en 6 ans pour 1 créé sur site. [Les maires disent en général de façon mensongère qu'ils créent de l'emploi en implantant des grandes surfaces] Un système de distribution IT de type Amazon ou Google détruit 15 emplois pour une création. Un rapport de 1 à 3 sur la précédente prédation. Il est évident que Amazon ne peut que gagner la bataille dans ces conditions, ce qu'il fait. Il est évident qu'un contre ne peut passer que par le même niveau de destruction d'emploi.... et de rentabilité. La technique consiste donc à laisser se développer le premier, ce que nous avons facilité (copies des livres, etc.) pour ensuite se trouver obligés de contrer, forcément. Une belle stratégie.
Réponse de le 18/10/2013 à 12:45 :
N'importe quoi! Je viens de la Vendée ou il y a le plus d'employeur par nombre de salariés, soit 1/7. De plus il y a aussi le plus de surface au mètre carré/habitant. Vous avez un Super U (groupe Vendéen) ou un Intermarché dans pratiquement toutes les petites communes. Dans les ville moyenne: Hyper U, leclerc ou Carrefour principalement. Pour crée une dynamique dans chaque commune il doit y avoir un supermarché, tel est la politique Vendéenne pour que les habitants reste, construisent, enmène leurs enfants à l'école communale, etc... Arrêtez de croire cela. De plus la Vendée est le premier département de propriétaire ou l'on à presque 80% de gens qui ont leur propre foyer. Il n'y ) presque pas de petits commerce communale qui de toute façon n'enrrichie qu'un couple avec parfois un salarié souvent à mi-temps. Les commerces franchiser permettes aussi aux communes de mieux vivres par les taxes local au lieu de taxer les habitants. De plus si les gens restes, les entreprises ont ainsi un vivier de personnels qui ne vivent pas dans les grandes villes.
a écrit le 17/10/2013 à 15:16 :
C'est bien joli les drive maisn finalement qui paye ?
Un bon article sur un site concurrent. Ou comment la Grande distribution est le cancer du commerce et de l'emploi.

http://www.rue89.com/2013/10/05/travailler-six-semaines-gratos-leclerc-jai-craque-246275
a écrit le 17/10/2013 à 15:14 :
C'est très pratique un Drive : on commande tranquillement sur internet puis on va chercher ses courses ou on se fait livrer.
a écrit le 17/10/2013 à 14:35 :
quand on veut on peut. Le gouvernement a fait ici la preuve de son inefficacité. Il a été largement devancé par les distributeurs qui ont su mettre les moyens qu'il fallait pour ne pas retarder les ouvertures. Chapeau à eux et j'ai honte de ce gouvernement et de cette administration complètement dépassés.
Réponse de le 17/10/2013 à 17:00 :
je suis de votre avis .......un gouver..de fonctionnaires une administration de ponctionnaires inefficaces

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :