Carrefour se renforce au Brésil

 |   |  343  mots
(Crédits : REGIS DUVIGNAU)
Sur la totalité de l'Amérique latine, le groupe comptait fin juin 182 magasins de type "cash and carry".

Le distributeur Carrefour va acquérir 30 magasins "cash and carry" de l'enseigne Makro au Brésil pour environ 420 millions d'euros, a-t-il annoncé dimanche dans un communiqué.

Les magasins "cash and carry", qui se présentent souvent sous forme d'entrepôts, permettent aux clients d'acheter en gros, et donc à bas prix, et en libre-service.

"La transaction porte sur 30 magasins (dont les murs de 22 magasins en pleine propriété et 8 en location) et 14 stations-service, situés dans 17 États du Brésil, pour un prix de 1,95 milliard de Reais (environ 420 millions d'euros), payé en numéraire", précise le communiqué du groupe.

Le groupe prévoit, dans les douze mois suivant la réalisation de l'opération, de convertir ces magasins sous sa propre enseigne brésilienne de "cash and carry" Atacadao, rachetée en 2007 et qui enregistre de bonnes performances.

"Les nouveaux magasins s'ajouteront au réseau existant de 187 magasins d'Atacadao", avec lesquels ils offrent "une forte complémentarité géographique", ajoute le communiqué.

Cette acquisition permettra notamment à Atacadao de renforcer sa position "dans l'État densément peuplé de Rio de Janeiro (7 magasins) et dans la région Nord-Est (8 magasins)", précise-t-il.

Sur la totalité de l'Amérique latine, le groupe comptait fin juin 182 magasins de type "cash and carry".

"Cette opération est la plus importante réalisée par le groupe Carrefour au Brésil depuis l'acquisition d'Atacadao en 2007. Elle souligne notre volonté d'expansion dans nos formats de croissance, en ligne avec le plan de transformation Carrefour 2022. Avec cette opération, nous renforçons notre présence sur le marché brésilien, deuxième marché du groupe après la France", a déclaré Alexandre Bompard, le PDG de Carrefour, cité dans le communiqué.

"Combinée à notre croissance organique, avec 20 nouveaux magasins Atacadao ouverts en 2019, cette acquisition correspond à une année et demie d'expansion et marque une avancée majeure pour Grupo Carrefour Brasil", a relevé pour sa part dans le document Noël Prioux, directeur général de Grupo Carrefour Brasil, la filiale du groupe français dans le pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2020 à 18:36 :
Bravo Philippe il reste Monoprix à récupérer non?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :