Le Club Med renonce à être systématiquement propriétaire de ses villages

 |   |  307  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La marque au Trident annonce que deux ou trois villages ont vocation à sortir du périmètre du groupe. Le Club Med considère désormais qu'il est préférable pour son développement d'être uniquement locataire d'une partie de ses sites.

Le Club Med change de stratégie foncière. Comme chez Accor, qui fut temporairement l'une de ses actionnaires de référence, la marque au trident parle également de politique "d?Asset light". Sous ce terme se cache la volonté de vendre la propriété des murs abritant certains villages pour conserver le site en location. L?avantage de cette formule est de ne pas immobiliser de capitaux. Et de permettre un développement soutenu sans nécessiter d?investissements massifs.

En évoquant sa politique de cessions d?actifs, Henri Giscard d?Estaing, le président du groupe de tourisme, a déclare jeudi matin à l'occasion de la présentation de ses résultats : "Nous sommes et nous restons actifs car nous voulons alléger notre bilan". L?endettement du groupe ressort à 197 millions d?euros à l?issue de l?exercice 2009/10, soit 38,2% du montant des fonds propres. A l?opposé, il dispose de 683 millions d?euros d?actifs immobilier, dont 27 millions d?euros seront probablement vendus à terme.

Le groupe a précisé que deux à trois villages avaient vocation à sortir du périmètre du groupe car ils ne correspondent plus à la stratégie. Les cessions ont porté sur 18 millions d?euros en 2009 et 28 millions en 2010. Michel Wolfovski, le directeur général délégué finances du Club Med a précisé qu?il n?est pas question de procéder à des refinancements qui serait dilutif.

Ainsi, l?opération de désengagement du village de Cap Skirring, au Sénégal, n?est toujours pas aboutie. "Nous avons voulu refinancer ce village mais nous n?avons pas trouvé d?accord relutif", précise le responsable. Une partie du financement seulement est bouclée. Le Club Med espère qu?avec les signaux de reprises de l?économie, le marché des transactions immobilières va se rouvrir.

 

 

 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/12/2010 à 22:04 :
Le Cap Skirring est une destination de rêve http://www.cap-skirring.fr une visite à ne pas manquer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :