Les hôtels Accor mettent le cap sur l'Amérique latine

 |   |  333  mots
DR
Le groupe français d'hôtellerie acquiert 29 hôtels en Amérique du Sud, dont 11 sur 15 déjà en exploitation se situent au Brésil, qui accueillera en 2014 la Coupe du monde de Football et les jeux olympiques d'été en 2016.

Accor renforce son activité en Amérique du Sud. Le groupe français d'hôtellerie a annoncé ce lundi l'acquisition d'un portefeuille de 29 hôtels dans cette région, dont 14 en projet, au groupe mexicain Grupo Posadas pour 275 millions de dollars, soit 225 millions d'euros. "L'acquisition de ce portefeuille permettra de renforcer à terme les enseignes Sofitel, Pullman, Novotel et Mercure dans la région", indique Accor dans un communiqué. Il se renforce en particulier au Brésil, où sont situés 11 des 15 hôtels déjà en exploitation, avant la Coupe du Monde de Football en 2014 et les Jeux Olympiques d'été en 2016.

300 hôtels exploités sous trois ans

Avec cette opération qui doit être bouclée d'ici la fin de l'année, Accor met aussi la main sur deux marques d'hôtels exploitées par Posadas en Amérique du Sud, Caesar Park et Caesar Business. "Sous trois ans, les pipelines (projets d'hôtels, ndlr) réunis de Accor et de Posadas nous permettront d'exploiter 300 hôtels", explique le directeur général hôtellerie Amérique latine du groupe français, Roland Bonadona.

En mai le groupe avait racheté Mirvac, groupe hôtellier en Australie et Nouvelle-Zélande

Dans le détail, sur les 15 hôtels achetés et déjà en exploitation, 4 seront détenus en propriété, 4 en location variable, et 7 exploités pour le compte d'un propriétaire ("en contrat de management"). Les 14 hôtels en projet, dont la date de mise en exploitation n'est pas précisée, seront tous exploités "en contrat de management". Les établissements qui rentreront dans le giron d'Accor sont situés entre autres au Brésil, à Sao Paulo et Rio de Janeiro, dont un hôtel de luxe sur la plage d'Ipanema, en Argentine à Buenos Aires et au Chili, à Santiago. En mai, le groupe avait annoncé le bouclage d'une autre opération à l'international, le rachat pour 195 millions d'euros du groupe Mirvac, qui compte 48 hôtels en Australie et Nouvelle-Zélande.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :